La meilleure période pour une visite de Hong Kong vient de commencer. Entre les mois d’octobre et de décembre, soit des vacances de la Toussaint jusqu’à celles de Noël, le temps se fait plus sec, et, avec des températures avoisinant les 25 °C, la mégalopole devient une destination privilégiée pour une escapade entre amis ou en famille. Plusieurs vols depuis Paris desservent la destination quotidiennement, et on trouve des voyages au départ des grandes métropoles françaises affichant régulièrement des prix sous les 600 euros, faisant de la région l'une des plus courtisées par les globe-trotters. Que l’on cherche à lézarder sur l'une des nombreuses plages désertes des micro-îles qu’offrent les Nouveaux Territoires ou que l’on préfère se frotter à l’agitation d’une région hyper branchée dans laquelle vivre des soirées sans fin, et même tout cela en même temps, Hong Kong est la destination à prioriser pour des vacances de fin d’année inoubliables, et pour enfin trouver le temps de s’écouter.

Une situation géographique exceptionnelle

Hong Kong se compose de deux îles principales, l’île Lantau et l’île de Hong Kong, en plus de la presqu’île de Kowloon et des Nouveaux Territoires au nord, qui délimitent l’unique frontière terrestre que la région partage avec la Chine continentale. Un chapelet de près de 230 îles éparpillées en mer de Chine méridionale vient apporter la dernière touche de verdure à ce tableau surprenant de paysages variés et uniques. Ancien avant-poste des colonies européennes en Extrême-Orient, rétrocédée à la Chine en 1997, la région est l’une des plus densément peuplées au monde et affiche fièrement son statut de hub économique mondial, au même titre que New York ou Londres. Cela surprend souvent les touristes qui visitent la région pour la première fois, mais Hong Kong n’est pas qu’un centre d’affaires géant, c’est aussi l’un des poumons verts de la région. Presque la moitié de sa superficie est composée de parcs naturels nationaux protégés, qui offrent d’innombrables possibilités de balades en pleine nature.

Une street food primée dans le guide Michelin

Paradis asiatique des amateurs de street food, Hong Kong fascine tellement les spécialistes de la discipline que le célèbre guide rouge y consacre une édition spéciale depuis 2015. Quelques échoppes familiales, dont le Kai Kai Dessert de la rue Ningbo, se sont vues décerner leur première étoile grâce à leurs plats traditionnels. On s’y laissera tenter par la soupe-dessert sucrée salée, à base de haricots, pour un premier contact savoureux avec une tradition familiale perpétuée depuis plus de quarante ans. Malgré leur reconnaissance à l’international, ces adresses restent abordables et sont toujours très courtisées par les habitants de Hong Kong. Oui, on mange dans un étoilé du Michelin pour l’équivalent de quelques euros seulement. Quelques restaurants, comme le très couru The Hennessy, situé dans la rue du même nom, offrent des vues panoramiques sur la ville. Leurs grandes baies vitrées donnent l’impression d’être totalement immergé au cœur de l’une des villes les plus vibrantes du moment.

Old Town Central, Hong Kong dans les pas de ses habitants

C’est un coin de Hong Kong complètement différent, très surprenant. C’est ici que les locaux et les touristes se retrouvent pour un cocktail ou un dîner. Quartier historique de Hong Kong, il incarne parfaitement la fusion entre les différentes cultures et époques qui sont venues façonner l’urbanisation si particulière du centre-ville. Même si la gentrification gagne du terrain, c’est ici que l’on peut vivre une expérience 100 % locale auprès des habitants. On y mange des dim sum dans les mêmes petites échoppes, on y arpente les mêmes rues en pente, on va brûler de l’encens dans les mêmes temples... C’est ici aussi que l’on déguste probablement les meilleures tasses de thé de toute la région. Les petits étals traditionnels qui parsèment les artères de ce quartier tranchent radicalement avec les gratte-ciel ultra modernes que l’on trouve à seulement quelques pas, et, malgré l’affluence touristique, les marchants se prêtent facilement aux séances photo. Dans ce quartier qui devient de plus en plus branché, les jeunes créateurs urbains côtoient les petites boutiques et snacks traditionnels, avec pour toile de fond la scène artistique bouillonnante de Hong Kong. On se laisse facilement perdre dans ce dédale de rues et de ruelles. On trouve aussi ici parmi les meilleures tables de la ville.

Le second visage d’une ville surprenante

La plupart des voyageurs gardent de leur séjour à Hong Kong des souvenirs des vues à couper le souffle, du port gigantesque et de son va-et-vient d’embarcations qui ne semble jamais s’arrêter, ou encore des nombreuses boutiques qui recèlent d‘innombrables bonnes affaires. Mais Hong Kong ne se résume pas seulement à cela. La ville propose un second visage plus discret aux amoureux de nature et de randonnées cherchant un coin de verdure atypique à seulement quelques centaines de mètres d’une ville-monde. À moins d’une heure du centre, et joignables par plusieurs moyens de transport, les abords directs de la mégalopole sont un paradis pour les marcheurs. Les lacs et réservoirs de la région sont autant de possibilités de randonnées accessibles à tous les niveaux. Des formations rocheuses du Hong Kong Global Geopark, listé par l’Unseco, aux visites des petits villages centenaires qui émaillent le Ping Shan Heritage Trail, la destination Hong Kong laisse rêveur. On se laissera toujours surprendre quand, lors d’une marche sur les pentes du Tai Mo Shan, le plus haut sommet de Hong, apparaissent au loin quelques silhouettes massives de buildings noyés dans une immensité de verdure, nous rappelant que l’on visite l'une des régions les plus densément peuplées au monde. Plus près du sol, la réserve naturelle de Mai Po vaut le détour. L'une des activités favorites des Hongkongais pour occuper les week-ends est de flâner entre amis à travers les promenades de la réserve. Ses 270 hectares se composent de mangroves sur lesquelles ont été construites quelques huttes consacrées à l’observation du ballet des centaines d’espèces d’oiseaux migrateurs qui font escale dans la région.

Une autre option pour profiter d’une journée de détente est d’aller sur la plage « Shek O », qui signifie « Baie Rocheuse ». Située sur l’île de Hong Kong, elle est très prisée des photographes pour son paysage à couper le souffle. On y rencontre beaucoup d’expatriés, dont quelques Français. Les Hongkongais y vont en famille pour s’y relaxer autour d’un barbecue, pour un bain de mer ou encore pour une fête en fin de journée.

Pour une marche plus tranquille, le lac Tai Tam Uk est un joyau d’eau turquoise niché au sein du parc naturel de Tai Tam. Le sentier, facile à arpenter, borde le lac et passe par plusieurs ponts de pierre de style anglais, un barrage et une écluse. C’est l’endroit parfait pour faire un pique-nique. 

Cette géographie particulière, couplée à des réseaux de transport en commun parmi les plus efficaces au monde, permet au voyageur d’improviser totalement ses vacances une fois sur place. En fonction de vos envies et de la météo, vous pouvez à tout moment décider d’aller louer un petit bateau pour profiter du beau temps et d’une vue imprenable sur la baie, ou de profiter d’une météo plus changeante pour aller faire du shopping dans les nombreuses boutiques du centre-ville.

Une région de festivals

Tout au long de l’année, plusieurs festivals viennent animer encore plus les rues de la ville-monde. On remarquera particulièrement le Hong Kong Wine and Dine Festival. Du 26 au 29 octobre, plusieurs milliers de participants se réunissent pour assister à ce festival, considéré comme l’une des rencontres gastronomiques parmi les plus importantes au monde. Organisée en partenariat avec la ville de Bordeaux, elle attire chaque année une foule toujours plus compacte pour venir déguster les saveurs de nos régions.

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.