Choisir de s’implanter à Rouen, c’est bénéficier de son environnement économique propice : sa position stratégique incomparable (à seulement 1h de Paris, au cœur de l’axe Seine, proche des capitales nord-européennes Londres - Bruxelles), son vivier de compétences et de savoir-faire, son industrie puissante où se concentrent les grandes filières et ses nombreux clusters (automobile, santé, aéronautique…).

Du portuaire à l’assurance

Au centre du 1er hub logistique portuaire français, Rouen est un port particulièrement spécialisé dans les marchandises diverses et l’agroalimentaire (1er port céréalier Ouest-Européen, trafic total - maritime et fluvial - de 24,5 Mt) ; s’y note aussi une activité forte dans le secteur de la chimie (1er port français pour la quotation des engrais).

Historiquement lié à l’activité portuaire, le secteur de l’assurance a connu un essor considérable à tel point qu’il est devenu un marqueur de la vie économique et tertiaire du territoire. Des acteurs majeurs comme la Matmut, AXA ou MAE sont des moteurs d’emplois et d’investissements immobiliers. Cet écosystème assurantiel a également servi d’élément déclencheur au déploiement de plateformes de relation client. « Ce sont les leaders de l’assurance à Rouen, notamment AXA, qui ont expérimenté en premier la relation client à distance », nous explique Dominique Lemoine, Responsable du Développement Tertiaire & Numérique au sein de Rouen Normandy Invest.

Ce secteur économique, en constante évolution, a mis l’accent sur la formation et les dispositifs de recrutement. Aujourd’hui, le territoire rouennais accueille 30 centres de relation client (SITEL France, Matmut, Voxens, CTRA Dalkia, …) représentant 3 000 emplois, dont 2 000 directement liés à l’implication de RNI.

Territoire d’industrie 4.0

Le territoire abrite des fleurons de l’industrie nationale et internationale dans les secteurs automobile (Renault, pôle de compétitivité Mov’éo), aéronautique (Thales), pharmacie (Aspen, Sanofi), agroalimentaire (Ferrero, Nutriset, Touflet, Cargill), chimie (Lubrizol)… Dans un contexte international concurrentiel, ces industries sont engagées dans la transformation digitale de leurs activités pour répondre aux grandes mutations techniques et environnementales. Le territoire fournit les ressources digitales permettant aux différents acteurs de l’industrie d’opérer cette transformation. Des écosystèmes inter-filières accompagnent ces mutations et confortent l’avenir pour accueillir de nouvelles industries sur le territoire. Les usines Renault et Schneider (labellisée « Usine du futur ») sont des exemples de cette industrie 4.0.

Territoire d’innovation

Le consortium associant Renault, Transdev, la Matmut et la Métropole Rouen Normandie témoigne de cet élan d’innovation. Ici, en 1ère européenne s’expérimente la mobilité autonome et partagée (Mobility as a Service) avec le transport à la demande via des véhicules électriques, sans intervention humaine, sur routes ouvertes. (https://www.rouennormandyautonomouslab.com/)

Côté numérique, Rouen Seine-Eure facilite son développement grâce à un réseau d’acteurs solidaires et réactifs, une gamme de lieux dédiés comme Seine Innopolis ou Le Hub/La Filature attirent aujourd’hui des startups installées à Paris (Qwant) et des pépites locales (Saagie, YesWe Hack, Paygreen…). « Le numérique enrichit notre tissu tertiaire. Et il prend part également à la transformation digitale de nos entreprises », rapporte toujours Dominique Lemoine.

Rouen, un des 1ers campus de France

ESIGELEC, INSA Rouen Normandie, CESI, NEOMA Business School, CNAM, ENSA Normandie, UniLaSalle, ERFPS sont, avec l’UFR, quelques-unes des grandes écoles qui forment les talents de demain. 44 000 étudiants, des laboratoires de pointe (CORIA, GPM, SGS Multilab…) constituent un véritable vivier de compétences et de savoir-faire sur mesure.

Des signatures immobilières

Avec un parc tertiaire de 1 100 000 m², Rouen poursuit son développement en matière de tertiaire supérieur : « Luciline-Rives de Seine » (125 000 m² habitat/activités, 40 000 m² de bureaux), de nombreux parcs d’activités dédiés, celui de La Ronce ne compte pas moins de 100 hectares de surface totale. Les promoteurs locaux et nationaux s’apprêtent également à réaliser les 90 hectares d’une nouvelle centralité : Rouen Flaubert. Autant d’opportunités pour les entreprises parisiennes de trouver à 1 heure de La Défense, un cadre de travail et de vie dynamique.

Les vieux hangars portuaires qui rythmaient les quais ont laissé place à des constructions modernes qui conjuguent lieux de travail, de loisirs et de restauration. « Les quais de Rouen ont été profondément renouvelés pour permettre d’y réaliser des activités économiques. Des structures comme France 3 Normandie, le Village by CA ou encore le groupe PGS viennent de s’y installer. » 

Rouen, l’expérience à vivre !

Cette métamorphose des quais est aujourd’hui accomplie (Grand prix national du paysage 2018). Vivre ici, c’est l’opportunité de concilier vie professionnelle riche, active, connectée et de profiter d’un environnement naturel (40 000 ha de forêts, boucles de la Seine), culturel (candidature « Capitale Européenne de la Culture 2028 », 1er pôle muséal de France), sportif (des équipements, des événements de haut niveau), gastronomique (chefs étoilés) de 1er plan à 1h de Paris et 40 minutes de la mer.

La 7ème édition de l’Armada (6-16 juin 2019) fut l’occasion idéale de constater les spectaculaires transformations du paysage urbain rouennais. Comme l’a dit Hervé Hélias, Président du Groupe Mazars : « Rouen, on ne pourra plus jamais en parler comme de la belle endormie ! ».

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.