pixel-facebook
logo-flash-matin

Où implanter son entreprise ?
Guide des avantages région par région

Economie
Implantation-d-entreprises
Maubeuge-Val de Sambre : création d’une unité de méthanisation pour une écologie intelligente et économique

La mise en place d’une unité de méthanisation au sein du territoire de Val de Sambre est née d’une collaboration entre la Sambre Agriculture Méthanisation Environnement et la Communauté d’Agglomération Maubeuge-Val de Sambre. L’objectif de ce projet de production de biogaz et de digestat est de valoriser les ressources économiques et énergétiques du territoire et d’apporter une...

photo-d-entree-de-la-zac
Economie
Implantation-d-entreprises
Communauté de communes de la Brie Nangissienne : une nouvelle ZAC répondant aux besoins des entreprises locales.

Les premières implantations d’entreprises au sein de la nouvelle ZAC Nangisactipôle de la Brie Nangissienne sont prévues pour 2021. Découvrez ses points forts.

territoire-d-excellence-de-robonumerique
Economie
Implantation-d-entreprises
Agglo du Saint-Quentinois : la Robonumérique® comme levier d’attractivité

Attirer les entreprises sur son territoire. Tel est le grand défi relevé par l’Agglo du Saint-Quentinois. Dans ce contexte, elle entend renforcer sa politique de développement dans la Robonumérique®, une filière d’excellence à la formidable opportunité de croissance et d’emplois.

Economie
Implantation-d-entreprises
Que savez-vous (vraiment) du port de Rouen ?

1er port d’Europe occidentale pour l’export des céréales, Hub logistique essentiel dans les échanges Nord-Sud (Maghreb, Afrique de l’Ouest, Océan Indien, Antilles…) et pour l’acheminement des marchandises vers le bassin parisien et ses 25 millions d’habitants, Haropa - Port de Rouen, port à la fois fluvial et maritime, constitue la pierre angulaire du transport et commerce de m...

rouen-un-territoire-ideal-pour-implantation-d-entreprise-architecture-contemporaine-brille-a-rouen
Economie
Implantation-d-entreprises
Rouen, place forte du tertiaire et du numérique

Portées par un secteur tertiaire et industriel en constante croissance, Rouen et sa région continuent d’attirer les entrepreneurs désireux de s’implanter ou de développer leur activité dans une métropole attractive dotée d’un cadre de vie remarquable.

Où Implanter son entreprise ? Offres et avantages région par région

Communauté d'agglomération maubeuge val de sambre
12 personnes aiment
Maubeuge
Communauté d'Agglomération Maubeuge Val de Sambre
Maubeuge-Val de Sambre : création d’une unité de méthanisation pour une écologie intelligente et économique
photo-d-entree-de-la-zac
22 personnes aiment
Nangis
Communauté de Communes de la Brie Nangissienne
Communauté de communes de la Brie Nangissienne : une nouvelle ZAC répondant aux besoins des entreprises locales.
territoire-d-excellence-de-robonumerique
20 personnes aiment
Saint-Quentin
Direction du développement économique de l’Agglo du Saint-Quentinois
Agglo du Saint-Quentinois : la Robonumérique® comme levier d’attractivité
Rouen normandy invest
21 personnes aiment
Rouen
Rouen Normandy Invest
Que savez-vous (vraiment) du port de Rouen ?
rouen-un-territoire-ideal-pour-implantation-d-entreprise-architecture-contemporaine-brille-a-rouen
21 personnes aiment
Rouen
Rouen Normandy Invest
Rouen, place forte du tertiaire
et du numérique
a-l-occasion-d-une-regate-french-start-up-cup-un-bateau-up-grade-avec-pour-equipage-les-entrepreneurs-qui-suivaient-le-programme-objectif-teambuilding
20 personnes aiment
Pessac
Up Grade Nouvelle-Aquitaine
Up Grade NA : accompagner les start-up en forte croissance lorsqu’elle « changent d’échelle »
lancement-des-trophees-de-robotique
23 personnes aiment
Saint-Quentin
Agglomération du Saint-Quentinois
Agglo du Saint-Quentinois : la Robonumérique® comme levier d’attractivité
salle-de-reunion-turquoise-du-batiment-elnath-cite-de-photonique
21 personnes aiment
Pessac
SEML Route des Lasers
La SEML Route des Lasers, l’aménageur-constructeur de parcs d’activités en Nouvelle-Aquitaine
Agence Économique régionale de bourgogne-franche-comté
21 personnes aiment
Besançon
Agence Économique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté
Agence Économique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté : un levier en faveur de la croissance économique
present-consulting-a-bouc-bel-air
21 personnes aiment
BOUC BEL AIR
Present Consulting
IDSUP : la supervision pour préserver et renforcer l’efficacité du coaching
Rouen normandy invest
24 personnes aiment
Rouen Cedex
Rouen Normandy Invest
Rouen, un territoire surprenant
Undici, les pionniers du coaching et de l’intelligence collective en France
intrasens-a-castelnau-lez
21 personnes aiment
Castelnau-le-Lez
OcciCoachs
La force d’un groupe, alliée à la souplesse et à l’agilité de coachs indépendants
une-equipe-dynamique-prete-a-accueillir-et-accompagner-dans-vos-projets
25 personnes aiment
Saint-Aubin-de-Blaye
Pépinière Hôtel d’Entreprises de la Haute Gironde
Parc Economique Gironde Synergies  : un choix d'excellence pour l’implantation d’entreprise
montagnes-5-par-cinq
22 personnes aiment
Eichhoffen
5 par cinq
5 par Cinq : pour vous aider à trouver en vous les réponses aux questions que vous vous posez
cite-de-photonique-situee-sur-commune
19 personnes aiment
Pessac
SEML Route des Lasers
La SEML Route des Lasers, l’aménageur-constructeur de parcs d’activités en Nouvelle-Aquitaine
Parc d’activités bel air – la forêt – gazeran rambouillet
21 personnes aiment
Rambouillet
Parc d’activités Bel Air – La Forêt – GAZERAN RAMBOUILLET
Pour l’implantation d’entreprises
afocal-paris-educateurs-bafa
22 personnes aiment
Paris
AFOCAL D'ILE DE FRANCE
L’Afocal : la force d’un réseau mais des formations (BAFA, BAFD) à dimension humaine
bretagne-pole-naval-cree-2007-essor-entreprises
20 personnes aiment
Lorient
Bretagne Pôle Naval
Bretagne Pôle Naval, le cluster industriel de l’univers marin
vous-trouvez-que-l-education-coute-cher-essayez-l-ignorance-abraham-lincoln
23 personnes aiment
Paris
3R CONSULTANTS
3R Consultants, pour reprendre les rênes de votre vie professionnelle en mains
domaparis-domiciliation-incontournable-paris
22 personnes aiment
Paris
Domaparis
Domaparis : la domiciliation d’entreprise au cœur du XVIIe arrondissement
un-pret-d-honneur-propose-a-un-taux-0
22 personnes aiment
Aix-en-Provence
Pays d'Aix Développement
Dispositif d’amorçage de Provence : soutenir le lancement des start-up technologiques et innovantes
specialiste-en-gestion-et-organisation-d-evenements-professionnels
21 personnes aiment
Montpellier
Corpo'Events
Corpo’Events : une agence événementielle aux compétences transversales
eskimoz-groupe-ydyle-paris
23 personnes aiment
Paris
ESKIMOZ Groupe Ydyle
Chasseur d’appartement ou agent immobilier : quelles différences ?

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Coding Days : la programmation web à la portée des néophytes

L’histoire de Coding Days a commencé lorsque Alexandre Zana, un étudiant en école de commerce, a décidé un jour d’apprendre à coder. En effet, il avait beaucoup de mal à formuler ses besoins et à communiquer avec des développeurs, l’obligeant à mettre en place lui-même ses projets. C’est à travers cette expérience qu’il se passionne pour la programmation et qu'il apprend le code informatique de façon autodidacte. La suite ? Il souhaite aller plus loin et décide de se rendre chez Makers Academy, à Londres, pour une formation intensive au code pendant 12 semaines, avant de revenir en France et fonder la start-up, début 2017. Cette expérience chez Makers Academy était l’une des plus belles de sa vie, après Coding Days ;-).   Faire ses premiers pas dans le code « Notre philosophie n’est pas de former des développeurs ou experts en code, mais de former des compreneurs, des gens qui sont capables d’assimiler le code et ses enjeux », explique, explique Émilie Rehmann, responsable marketing. En d’autres termes, le concept vise à démocratiser le développement web et à le rendre ainsi accessible au plus grand nombre. La start-up cible un public débutant très large : chef de projet marketing en entreprise, entrepreneurs et intrapreneurs qui veulent booster leurs business, simple étudiant à la recherche d’une compétence supplémentaire, ou designer qui souhaite créer son propre site internet. Coding Days forme notamment celles et ceux qui exercent des professions libérales et qui ont un réel besoin relatif à leur site internet, mais qui n’ont pas les compétences techniques appropriées. L’objectif ? Parler le langage web pour mieux comprendre l’univers de la programmation. « Armés d’un bagage technique, ils seront capables de trouver les bons mots pour mieux s’exprimer et faire évoluer leur projet personnel. » À l’issue de la formation, les apprenants peuvent déchiffrer les jargons utilisés dans ce domaine (client, serveur, hébergement, langage, notions HTML5 et CSS3, frameworks, bibliothèques, Front-End et Back-End, etc.) et repartent même avec leur propre site web à l’issue de la formation d’une semaine. Les formateurs de Coding Days interviennent également dans des écoles de commerce telles que l'EM Normandie, l’ISCOM, l’ESD ou encore Audencia Nantes. Ils forment aussi des étudiants d'écoles de communication, de journalisme et de design qui s’intéressent de plus en plus au monde digital et aux nouvelles technologies. Déjà établie à Paris et donnant également des cours à Londres, la startup poursuit sa conquête de l’Europe et donnera prochainement des formations à Madrid. Une pédagogie active En se lançant dans cette aventure, les fondateurs de Coding Days et l’équipe pédagogique ont développé une pédagogie innovante inspirée des méthodes Montessori, de la pédagogie inversée ou encore de l’intelligence collective qui requiert beaucoup de pratique. « Notre propre méthodologie est ce qui nous permet justement de nous adresser à des personnes vraiment novices dans la programmation web.» Il poursuit en insistant sur l’importance de la pédagogie au sein des formations de Coding Days : « Ce n’est pas la même chose d’apprendre à coder et d’apprendre à comprendre le code. La pédagogie n’a rien à voir. » déclare Alexandre Zana.  En parallèle, l’équipe collabore avec une vingtaine de mentors (développeurs full-stack, CEO, growth hackers, data scientists, experts en cyber-sécurité, etc.) qui sont des experts, passionnés par la pédagogie issus des start-up françaises ou des groupes internationaux. Un mentor est dédié à chaque groupe de cinq personnes (1 pour 3 durant la semaine pour créer son site) et aura comme mission de cadrer l’échange et de favoriser l’interaction pendant les séances de challenge. De leur côté, les participants, autrement appelés les « Explorers » travaillent chacun sur leur site internet personnel à partir de la plate-forme E-learning conçue par Coding Days pour booster l’imagination tout en stimulant l’apprentissage. Plutô...

Galeries Lafayette Paris Haussmann : la réussite de vos événements

Vous souhaitez proposer à vos clients ou collaborateurs une expérience unique et originale ? Les Galeries Lafayette Paris Haussmann vous accueillent en vous proposant un large choix de prestations adaptées au tourisme d’affaires. Les Galeries Lafayette Paris Haussmann : votre partenaire tourisme d’affaires Parce que la vaste clientèle des Galeries Lafayette recherche un espace adapté à ses envies, le magasin a su développer des offres pour les particuliers et … les entreprises. Ainsi, pour organiser un évènement professionnel, remercier vos collaborateurs ou proposer des prestations aux agences spécialisées, les Galeries Lafayette vous proposent des prestations adaptées. Les espaces privatisables du magasin feront la réussite de vos événements. Pour vos réunions, incentives ou cocktails, le Salon Opéra, designé par Ora Ito, permet de recevoir jusqu’à 200 personnes. Cette salle entièrement équipée et éclairée par la lumière du jour, permet de profiter d’une ambiance chaleureuse. Vous pouvez également privatiser les 800m2 de la Terrasse du bâtiment principal et recevoir jusqu’à 400 personnes, tout en profitant d’une vue imprenable sur Paris et ses monuments. Un grand magasin proposant des prestations inédites De nombreuses activités peuvent être réservées au cœur du magasin Coupole. Ainsi, il est possible d’organiser un défilé de mode privé ou d’assister à un défilé les vendredis* à 15 h au sein du Salon Opéra (*selon calendrier). Vous pouvez aussi réserver des ateliers variés tels qu’un atelier maquillage, parfum, mode, maroquinerie. Animés par des professionnels du secteur, ils sont disponibles à la réservation pour des groupes. Autre suggestion : participer à un parcours gourmet qui invite les participants à déguster différents produits aussi raffinés que savoureux. Le magasin propose de visiter son patrimoine et de partir à la découverte de ses secrets architecturaux et historiques. Certains ponctuent avec une visite de la Galerie des Galeries (présentant 4 expositions par an). Sans oublier les nombreux services en magasin qui font la joie de tous les amateurs de shopping (service détaxe pour les personnes résidant hors de l’Union Européenne, personnel multilingue, bureau de change, livraison à l’hôtel, conseil en style, etc.), la possibilité d’offrir des cadeaux d'affaires ou des cartes cadeaux. Avec les Galeries Lafayette, vous avez toutes les clés pour proposer une expérience shopping unique à vos clients et collaborateurs. ...

Le Centre des Congrès de Rennes
métropole sort de terre

Une ville qui change de visage Au cœur de la vieille ville bretonne, utilisant le bâti historique du Couvent des Jacobins dont il emprunte le nom, le nouveau Centre des Congrès de Rennes vient parachever toute une série d’investissements de la ville afin de se placer dans l’élite des destinations d’affaires françaises. Notamment en termes de mobilité, la ville est reliée au réseau de lignes à grande vitesse pour lui permettre d’être connectée, bien entendu à Paris en moins d’une heure trente, mais aussi au reste des grandes métropoles françaises en un très peu de temps. Les déplacements sur rails vont se prolonger au sein de la ville avec la création récente d’une seconde ligne de métro qui fait le lien entre la gare LGV et le Couvent des Jacobins. Signe de l’importance accordé par la ville à la création du Centre des Congrès, les deux lignes métropolitaines de la ville ont été pensées pour se croiser en deux points ; à la gare, et place Sainte-Anne devant le Centre des Congrès. Ces séries d’investissements et bien d’autres, dont la refonte totale récemment de la gare elle-même, concourent au positionnement de la ville et de son rayonnement dans un secteur fortement concurrentiel. Un outil pour demain Plusieurs dimensions façonnent les singularités et les particularités de ce projet. Déjà l’accolement du Centre au Couvent des Jacobins, lieu emblématique de la ville pour la diffusion et le partage des connaissances dès le Moyen Âge, qui crée une légitimité et une filiation entre deux époques distantes. Ensuite la situation même du Centre, au cœur historique de la capitale bretonne, avec toutes les commodités que cela suppose en termes de restaurations, logements, bars et hôtels pour les participants. On est très loin de l’image des autres Centres des Congrès plus classiques, souvent excentrés, obligeant à multiplier les transports afin de s’y rendre ou pour continuer un meeting dans un bon restaurant. Ici, tout est accessible à pied, entre deux rendez-vous, on trouve le temps de profiter de l’ambiance toute particulière de Rennes et de ses quartiers historiques. À cela, il faut ajouter qu' « Étant un Centre des Congrès nouveau, il profite des choix technologiques les plus récents. On garantit à nos clients organisateurs d’événements, et à leurs clients congressistes, une très grande capacité de communication entre les pièces, par exemple la liaison en full duplex entre toutes les salles sans branchement supplémentaire. C’est un centre extrêmement moderne par les technologies qu’il embarque avec lui », explique J.F Kerroc’h, directeur général de Destination Rennes. Un engagement total de tous les acteurs d’un territoire  Ce centre n’arrive pas d’un seul coup dans un paysage vierge, mais accompagne une réflexion de tous les acteurs de la chaîne de l’accueil du territoire. « Nous avons constitué un conseil des acteurs du tourisme et des rencontres professionnelles qui assoit ses activités dans l’ambition d’accueil du territoire. De ces réflexions menées collectivement, on a retiré une proposition, pour les organisateurs, composés de 35 engagements. Un de ces engagements est de garantir, jusqu’à trois ans avant la tenue d’un événement, les chambres qui y sont associées. C’est une garantie économique puisque l’on s’engage sur les prix. » Le démarrage de ce Centre des Congrès est un travail collectif de la chaîne tourisme, mais il mobilise aussi des acteurs académiques et économiques, afin de faire réussir le projet et le propulser dans une dimension supérieure. L’enjeu est d’offrir à ces acteurs un outil moderne afin de prendre des initiatives et de porter des candidatures dans leurs réseaux à l’accueil de congrès. « Tout le monde est solidaire de la qualité de la destination. On s’est efforcé de construire des systèmes d’alliances avant même la tenue du premier congrès. C’était une condition préalable », termine J.F Kerroc’h. ...

La confrérie Saint-Étienne : célébrer la richesse des vins d’Alsace

Depuis le XVIe siècle, ce regroupement de professionnels passionnés par le vin, la plus vieille confrérie vinicole de France, s’attelle à valoriser le patrimoine vinicole de la région alsacienne dans son intégralité. L’authenticité trouve ici son essence au travers de manifestations organisées dans un château emblématique, siège de la confrérie et symbole de l’éternelle renommée des vins d’Alsace. Dédiés aux professionnels, mais accessibles au grand public, ces événements, appelés « chapitres », sont un hommage au savoir-faire ancestral et au talent des viticulteurs qui travaillent d’arrache-pied pour mettre le meilleur du terroir en bouteille. Mis à part ces manifestations séculaires, la confrérie Saint-Étienne organise des événements d’entreprise toujours axés sur la richesse vinicole régionale dont elle est la fière ambassadrice.     L’excellence au service du vin Depuis des siècles, la confrérie s’est donné pour mission de promouvoir le vin d’Alsace en misant sur leur aspect qualitatif. C’est pourquoi un concours, le Sigille des vins d’Alsace, est organisé deux fois par an au cœur de la région, dans le château de la confrérie de Saint-Étienne. « À l’issue de ce concours très exigeant, les vins dégustés à l’aveugle, répondant aux critères de qualité intrinsèque et de typicité, reçoivent une distinction : le Sigille. Tirant ses origines du latin signifiant "sceau", le Sigille est un gage de qualité et d’authenticité pour les vins qui en sont récompensés », nous explique Éric Fargeas, membre de la confrérie. Une fois l’estampille de cette dernière apposée sur la bouteille, le vin vient figurer dans le palmarès de la confrérie et rejoint une œnothèque riche de plus de 60 000 références. Idéale pour immerger ses collaborateurs ou ses clients dans le monde du vin, cette œnothèque, se trouvant dans une cave aménagée dans le château, figure parmi les vestiges intemporels de l’art du vin alsacien, avec des millésimes datant, pour certains, du milieu du XIXe siècle. Mis à part ce concours, les fameux « chapitres » sont l’occasion de découvrir le riche panel de choix que la région a à offrir en matière de vins. Chaque chapitre est une opportunité de découvrir les traditions vinicoles du terroir, mais également celles de la confrérie de Saint-Étienne. Intronisations, animations vinicoles ou dîners de gala y célèbrent les vins du pays. Pour des événements d’entreprise couronnés de succès C’est dans un château datant du XVIe siècle, haut lieu de la viticulture, que votre événement aura lieu, sous les auspices de l’authenticité et du charme alsacien. Les salles et les aménagements de cette bâtisse rustique pourront accueillir des manifestations d’entreprise de toute taille : boutiques éphémères, incentive, séminaires, minisalons, team-building ou réunions d’affaires. « À la pointe de la technologie, avec des salles équipées de wifi et un parc technique innovant, le château vous ouvre ses portes avec un brin de modernité tout en gardant le cachet d’un bâtiment qui date de 1560 », continue Éric Fargeas. Les ateliers ou séminaires autour du vin qui y seront organisés seront suivis d’activités ludiques, à l’instar de séances de tir à l’arc, de ballon captif et bien d’autres encore. Découvrez également les divers ateliers proposés chaque année par la confrérie, pour ne citer que les ateliers d’initiation au vin, ceux dédiés aux accords mets-vin ou ceux intitulés « vins d’Alsace et saveurs de l’Inde », à découvrir… ...

La ligue des gentlemen : l’escape game dans l’esprit nantais

La niche fréquentée par La ligue des gentlemen est de plus en plus courue. Pour se singulariser, l’enseigne développe son concept autour de deux axes. Visuel, par les maîtres de jeux qui font l’accueil et l’accompagnement dans des tenues de gentlemen et de ladies. Par le contenu ensuite, les scénarios des énigmes font appel à des références et des lieux nantais. Quatre scénarios en salles pour toutes les trempes de joueurs La ligue des gentlemen décline l’idée générale de l’escape game dans quatre scénarios originaux et plus riches en rebondissements les uns que les autres. Ils traversent les époques pour autoriser une expérience immersive selon le goût de chacun. Dans « Vol chez LU », place à la combinaison des indices pour voler au secours d’un malheureux Lefèvre Utile victime d’une malhonnêteté. Objectif : remettre la main sur sa fabuleuse recette en investissant le domicile du négociant qui la lui a subtilisée. Prévue pour rassembler trois à cinq joueurs, cette énigme figure dans les niveaux d’entrée de la maison et est accessible aux handicapés. Même niveau de difficulté pour le même nombre de joueurs mais dans un autre registre. Les joueurs se mettent dans la peau du méchant. Qu’ils se rassurent toutefois : ils doivent se plier à cette exigence pour une très bonne cause. Il s’agit de tester l’efficacité du nouveau dispositif, supposé de haute sécurité, du musée du château. Mission : dérober l’écrin du cœur d’Anne de Bretagne. Dans le duel entre technologie et esprit de logique humaine, difficile de tabler sur celui qui sortira gagnant. Aux fins limiers de niveau intermédiaire, La ligue des gentlemen confie une mission de haut vol. Car c’est dans la cour des mafieux qu’ils sont appelés à mettre leurs talents en œuvre. Riche en péripétie, la mission « Clair de lune » s’adresse aux aventuriers qui n’ont pas peur de nager en eaux troubles. Entre intégrer la loge privée d’une chanteuse de cabaret de renom et mettre la main sur des livres de compte compromettants, il y a de quoi avoir des sueurs froides. Le scénario est accessible par groupe de deux à quatre joueurs. Dans « Loiseleur », il ne faut pas avoir froid aux yeux et afficher au moins 14 ans d’âge pour être de la partie. Les choses prennent effectivement une tournure corsée. Pour défendre la réputation de la ligue, neutraliser l’ennemi peut figurer au programme. Au même titre que les autres missions en salle, celle-ci doit être exécutée en soixante minutes chrono. L’escape game en live dans la ville Au mois de mai à octobre, indépendamment du jour, La ligue des gentlemen donne à ses jeux d’aventure une autre tournure. La ville nantaise devient le terrain de jeux, pour une expérience unique d’escape game grandeur nature. En plus de l’observation, de la logique et de la cohésion du groupe, une autre compétence est sollicitée, l’orientation. Plus toniques et plus élaborés, les deux scénarios de cette catégorie rassemblent les joueurs autour d’énigmes surchargés d’adrénaline. L’un consiste à anticiper les gestes d’un tueur en série afin de préserver ses victimes. L’autre à défier les adeptes d’une secte satanique de mettre la main sur le complément d’un manuscrit décrivant des rites de magie noire. En famille, entre amis ou collègues, d’intenses moments d’animation sont à prévoir durant les deux heures imparties pour arriver en fin de parcours. ...

Le développement personnel optimisé pour créer votre vie idéale 

De l’ingénierie au coaching Avant de devenir un expert du développement personnel suivi par plus de 70 000 personnes, David Colom était ingénieur diplômé de l’École des Mines de Saint-Étienne. « À l’époque, je travaillais auprès de grandes entreprises comme Alstom, Areva ou encore Cegelec » se souvient-il. « J’étais spécialisé dans le management de la qualité et l’amélioration continue des processus de l’entreprise. J’étais également certifié Black Belt (ceinture noire = le plus haut niveau) de la méthode 6 Sigma, la plus puissante et la plus connue des méthodes de résolution de problèmes dans le monde des grandes entreprises. J’avais eu une enfance heureuse et à 32 ans, j’avais enfin rencontré la femme de ma vie. Mais quatre ans plus tard, je me suis aperçu que la vie que je menais ne me satisfaisait pas alors que tout allait bien, au travail comme dans ma vie de couple. Pour sortir de la terrible dépression qui me faisait me demander, tous les jours en rentrant du boulot, effondré dans mon canapé, pourquoi je n’étais pas heureux, je me suis tourné vers le développement personnel. J’avais entendu parler de Anthony Robbins (la référence du coaching au niveau international) par une personne de mon réseau qui avait obtenu d’excellents résultats. Ça m’a permis de découvrir un nouveau monde et d’autres experts de renommée auprès desquels je me suis formé. Jusqu’alors, je n’avais encore jamais eu l’occasion de travailler sur moi-même ». Contre toute attente, David constate alors qu’il existe des similitudes très importantes entre son métier d’ingénieur et le développement personnel. « J’ai réalisé que les préceptes que j’appliquais quotidiennement aux entreprises, dont l’amélioration continue, je ne les avais jamais transposés à ma propre vie ». Peu de temps après avoir réparé cette omission, David Colom a pu constater de gros changements dans sa vie. « J’avais enfin créé ma vie idéale. La même année, je me suis marié, je suis devenu papa et j’ai démissionné pour monter ma société ». Car cette méthode qu’il avait mise au point et dont il avait pu tester l’efficacité sur lui-même, David a rapidement éprouvé le besoin de la partager. « C’est la raison pour laquelle je me suis formé au coaching » explique-t-il. « J’ai d’ailleurs une double certification : par l’ICF (International Coaching Federation), d’une part et par le High Performance Institute aux USA, d’autre part ».  Une approche globale et structurée S’adressant à une très large palette de personnes (parmi ses clients figurent des dirigeants d’entreprise, des étudiants, des retraités, des mamans, des cadres, des médaillés olympiques, etc.), David Colom leur propose une approche globale. « L’idée » précise-t-il, « c’est de les aider à créer leur vie idéale en améliorant leurs douze domaines de vie que sont la santé, le mental, la vie spirituelle, la vie émotionnelle, la gestion du temps, la personnalité, la famille et les amis, la vie parentale, la vie de couple, la vie professionnelle, les finances et le style de vie. Pas question de se focaliser sur une thématique au détriment d’une autre ». Partant du principe qu’une vie idéale, c’est un tout indivisible, David Colom agit simultanément sur la totalité des domaines. De cette façon, il est possible de profiter d’un effet cascadant, chaque amélioration d’un domaine se répercutant sur les onze autres. En plus d’être globale, la méthode qu’a conçue David Colom s’articule autour de trois axes qui sont la clarté (avec la définition d’un projet de vie complet et l’exploration de la connaissance de soi-même : ses valeurs, ses talents…), la productivité (s’organiser afin d’obtenir rapidement plus de résultats tout en entreprenant moins d’actions et en mobilisant moins de ressources) et la motivation (parvenir à maintenir un niveau ...

ProActif Ressources vous accompagne dans la réussite de vos projets professionnels.

Vous souhaitez vous épanouir professionnellement ? Gérer vos tâches quotidiennes de façon plus efficace, prendre de nouvelles responsabilités, développer votre leadership, définir et mettre en œuvre un plan d’action ? Le cabinet proactif Ressources, met à votre disposition un service aussi performant que novateur. Un coaching professionnel pour accélérer la réussite de ses projets  En tant que spécialiste du développement de l’efficacité professionnelle, du management de carrière et du bien-être au travail, ProActif Ressources est en mesure de répondre aux attentes des managers, dirigeants et porteurs de projet. En s’appuyant sur l’expertise de sa créatrice, Véronique Sanna, et d’un réseau solide de spécialistes et partenaires, ProActif Ressources propose des parcours d’accompagnement individuels et collectifs autour des services du coaching, de la formation et du mentorat. Mieux se connaitre pour réussir Tout commence par une phase de diagnostic, étape indispensable pour comprendre ses modes de fonctionnement et identifier les freins qui compromettent la réalisation de ses projets ou celle des équipes. La force de l’accompagnement réside dans l’utilisation, de méthodes et outils reconnus scientifiquement. Ils sont issus des dernières recherches en neuroscience basées sur le mécanisme de la pensée (biais cognitifs) qui permettent d’évaluer l’incidence des raisonnements sur les émotions et les comportements productifs et contreproductifs. De plus, l’approche en coaching cognitif (travail sur les croyances limitantes) et comportemental (centré sur l’atteinte d’objectifs opérationnels) s’avère être un véritable atout pour accompagner la conduite du changement et évoluer avec plus de sérénité dans des situations complexes. Comment se déroule la prestation ? Pour ceux qui souhaitent aller au-delà du diagnostic, qui comprend une séance de débriefing 1 h 30, il est possible de s’entrainer à agir et interagir avec son environnement. Dans ce cadre, un parcours d’accompagnement personnalisé est proposé. Son objectif : vous permettre d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action tant pragmatique qu’opérationnelle en vous guidant sur le chemin de la réussite de votre évolution et de votre performance. Le parcours varie de 8 à 10 séances de 1 h 30 environ. Un coaching bref de 4 à 6 séances peut aussi être envisagé selon la demande et vos besoins. Les séances se déroulent dans les locaux de ProActif Ressources, en visio, ou encore par téléphone selon vos souhaits et disponibilités. Booster son efficacité, développer son intelligence émotionnelle, gérer son stress, manager sa carrière, transmettre son patrimoine professionnel : voici quelques champs d’actions de ce cabinet de coaching. ProActif Ressources s’engage au quotidien à vos côtés pour vous permettre de libérer votre potentiel et de réaliser vos plus beaux projets. ...

David Laroche : un coaching tourné vers l’efficacité dans l’action

Oser se façonner une vie professionnelle sur-mesure Si la communauté entrepreneuriale (managers, entrepreneurs, start-upers, etc.) est de plus en plus représentée dans la clientèle de David Laroche, c’est parce que la vision qu’il leur propose du coaching professionnel répond particulièrement bien à leurs attentes. Entrepreneur lui-même, il faut dire que David Laroche sait de quoi il parle. Loin de se contenter de poser des questions à ses clients, il n’hésite pas à leur apporter des solutions adaptées, concrètes et dont les résultats sont rapidement identifiables. Que son interlocuteur soit un salarié désireux de créer son propre business, un entrepreneur qui veut passer à la vitesse supérieure ou encore un cadre qui souhaite se reconvertir, David Laroche identifiera les blocages susceptibles de le freiner dans la réalisation de son projet professionnel. Cette analyse lui permettra de mettre en place des stratégies adaptées. Puis d’insuffler aux personnes qu’il accompagne la confiance nécessaire pour oser passer à l’action, se surpasser et surmonter les obstacles qui les empêchent d’avancer. En actionnant certains leviers, David Laroche aide ainsi à ses clients non seulement à atteindre leurs objectifs mais aussi à vivre (enfin) la vie professionnelle à laquelle ils aspirent. De l’avis même de ceux qu’il a coachés, « avec lui, on sent que tout est possible ».  Une méthode en constante évolution S’agit-il d’une déformation professionnelle hérité de son ancien métier (avant de devenir coach, entrepreneur et conférencier, il a été ingénieur informatique), toujours est-il que David Laroche ne peut s’empêcher de s’efforcer de comprendre le fonctionnement des choses mais aussi des êtres humains. Les mécanismes derrière la performance humaine le fascinent. Qu’est-ce qui fait que telle personne a réussi dans sa vie professionnelle alors que telle autre a échoué ? De quoi cette dernière a-t-elle pu manquer ? Pour répondre à ces questions, David Laroche n’a pas hésité à parcourir la planète à la rencontre des meilleurs professionnels dans leurs secteurs d’activité respectifs (business, recherche, sport, etc.). En analysant leurs parcours, il s’est aperçu que sans même le savoir, toutes ces personnes devaient leur réussite aux mêmes « ingrédients ». Après s’être formé et avoir testé cette recette sur lui-même avec le succès que l’on sait, David Laroche a tout naturellement décidé de l’appliquer aux autres. Ses clients apprécient tout particulièrement le fait que ses méthodes sont systématiquement éprouvées et qu’elles ont fait leurs preuves dans des conditions réelles. Empreinte de pragmatisme et axée sur la recherche de l’efficacité, la méthode développée par David Laroche est d’ailleurs en perpétuelle évolution. En effet, il l’affine et l’adapte constamment pour ne conserver que les techniques les plus efficaces mais aussi les plus aisément transposables dans le travail au quotidien. ...

Laure Demerson :
réveillez votre plein potentiel !

Après 17 ans d’expériences commerciales dans des grands groupes internationaux, Laure Demerson réalise que ce qui l’anime c’est d’accompagner les gens dans leurs réalisations. « Je sentais qu’il ne fallait pas grand-chose pour que les gens deviennent ce qu’ils ont envie d’être et qu’ils soient plus épanouis », explique-t-elle. Animée par cette volonté de venir en aide aux autres, elle suit une formation en PNL (programmation neurolinguistique), puis décide de se former au coaching.  Des coachings de vie Il n’est pas nécessaire de demander à Laure Demerson le type de coaching qu’elle dispense. « Je coache des hommes et des femmes, et non des problèmes. Quelle que soit la problématique, qu’il s’agisse de difficultés personnelles ou professionnelles... Pour moi, cela s’apparente toujours à des coachings de vie », souligne-t-elle. Afin d’instaurer la confiance et de créer un espace sécurisant pour le client, Laure Demerson commence par une séance de découverte dans le but d’établir une forme de connexion entre le coach et le coaché. « Cette séance d’une heure est essentielle pour faire connaissance et également pour vérifier que nous pourrons travailler ensemble. » C’est aussi l’occasion de cerner la ou les problématiques à traiter et d’aborder les modalités de coaching. Une fois cette étape franchie, il s’agit ensuite de définir les objectifs de chaque séance et de déterminer les résultats attendus par le client. Pour justement les atteindre, le rôle du coach est de guider, d’amener l’individu à trouver en lui-même les ressources et les solutions à ses problèmes. « Par un jeu de questions qui va déclencher un effet miroir, la personne va trouver la réponse en rapport à ses objectifs. Lors des accompagnements que je propose à mes clients, je mets l’accent sur les solutions, le passage à l’action, et je me concentre sur les objectifs à atteindre. », nous explique notre interlocutrice. ...

Capdel : pionnier de l’événementiel à l’ère du numérique

Agissant en tant que facilitateur d’événements d’entreprises, Capdel est le pionnier des incentives, des team building, des séminaires ou d’autres projets fédérateurs organisés directement via Internet. En accompagnant les entreprises dans toutes les démarches grâce notamment à une expertise inégalée, Capdel garantit la qualité, la réussite et la personnalisation de chaque projet réalisé à travers le numérique. C’est cet aspect unique et révolutionnaire qui caractérise cet acteur engagé dans l’innovation et l’intégration du numérique, une signature qui en fait l'un des fleurons de l’organisation de petits et moyens événements d’entreprises. Surfer sur la vague de la digitalisation  L’évolution du numérique fait qu’aujourd’hui toutes les entreprises se doivent de surfer sur cette vague de digitalisation dominant désormais tous les secteurs. Les stratégies marketing, la veille concurrentielle, les événements d’entreprises… Tout se fait en ligne, grâce au numérique. Les clients sont devenus des internautes, le jargon commercial évolue, les campagnes de publicité se font sur les réseaux sociaux et les ventes, achats ou réservations divers se font à 50 % sur Internet, comme c’est le cas pour l’industrie hôtelière en France. Les entreprises qui tiennent ainsi à survivre dans cette économie en constante mutation doivent suivre cette tendance axée sur la numérisation des activités. Les négociations commerciales en visioconférence, les formations en web séminaires, l’événementiel sur le chat, les manifestations en live… Chaque branche possède une empreinte numérique pratique, rapide et accessible. Afin d’opérer ce changement d’organisation, basculant du système classique vers l’ère de la digitalisation sans affecter la productivité, les entreprises misent sur des événements reflétant cette stratégie. L’innovation et le digital se retrouvent ainsi au cœur de chaque projet événementiel afin d’en imprégner les collaborateurs et faciliter ainsi la transition pratique en entreprise. La technologie au cœur des prestations, l’empreinte digitale de Capdel Outre les team building, séjours incentives ou séminaires que nous connaissons, Capdel propose de nouvelles approches de ces événements et fait de l’originalité votre différence. En effet, avec l’essor des nouvelles technologies, cette agence événementielle s’est donné pour mission d’intégrer ces dernières à chaque manifestation, assurant leur réussite et leur caractère exclusif. Si tous les collaborateurs devaient autrefois être présents physiquement à chaque séminaire, il est désormais possible, grâce à l‘accompagnement de Capdel d’organiser un séminaire digital hybride, durant lequel l’événement sera diffusé en direct sur Internet. Ces webinars fédéreront tous vos collaborateurs où qu’ils soient et vous assureront l’atteinte de vos objectifs, notamment en matière d’audience et de transfert simultané de connaissances. Les assistants, où qu’ils soient, pourront, par ailleurs, suivre le déroulement du séminaire ou de la réunion en ligne, sur une application mobile développée spécialement à cet effet et sur laquelle il sera possible de poser des questions directement aux intervenants. Pour ce qui est du côté festif caractérisant les événements d’entreprises, ces dernières misent désormais sur des animations, des jeux ou des thématiques en lien direct avec la technologie et le digital. Les team building digitaux connaissent ainsi un franc succès avec notamment des rallyes « réalité augmentée » sur tablettes ou des séances plénières animées par des hologrammes, prestations pouvant être assurées par Capdel, notamment par le biais de sa plate-forme en ligne. ...

IDSUP : la supervision pour préserver et renforcer l’efficacité du coaching

La supervision, garantie d’un coaching de qualité Si la formation que reçoit un coach professionnel est importante, la supervision dont il fera l’objet tout au long de sa carrière l’est tout autant. « L’idée, c’est de favoriser un travail sur soi mais aussi en soi du professionnel (coach, formateur, consultant, éducateur, etc.) qui accompagne son client » explique Martine Volle, fondatrice de Present Consulting, sa société qui propose, depuis plus de 20 ans, des prestations de coaching et de supervision. « Par le biais d’un dialogue réflexif mais aussi d’un apprentissage collaboratif, la supervision permet ainsi de réfléchir sur soi-même et de prendre du recul, tout en restant dans un cadre professionnel ». Car pour être en mesure de dispenser un accompagnement efficace, un coach doit pouvoir évoquer, lors de ses séances de supervision, les éventuelles difficultés qu’il rencontre. Il doit également s’efforcer d’analyser son ressenti et de questionner son geste professionnel. «  Dans le cadre de mon activité de supervision » précise Martine Volle, « j’interviens à différents stades. Au niveau du geste professionnel de l’accompagnant, c’est à dire de sa façon de faire, qu’il s’agisse des outils qu’il utilise, des compétences qu’il met en oeuvre ou encore des règles éthiques qu’il doit respecter. Mais j’aide également l’accompagnant à être en parité tout en gardant une juste distance avec son client, à ne pas trop s’impliquer et garder conscience des risques de ‘’transferts’’, de projections ou de reflets sur lui. Un coach n’est pas une machine mais un être d’émotions. Et s’il se fait happer par la situation de son client, un coach risquera de perdre son discernement. Et son accompagnement perdra en efficacité… ». En veillant sur la sécurité morale de l’accompagnant et en vérifiant que son geste est correctement effectué, le superviseur s’assure donc que le coach est toujours apte à accompagner ses clients.  De plus en plus d’accompagnants veulent se former à la supervision Conscients du rôle capital que joue la supervision dans tout processus d’accompagnement, un nombre croissant de professionnels franchissent désormais la porte de l’école IDSUP, l'Institut du Développement de la Supervision que Martine Volle a ouverte, il y a quatre ans de cela. « Les motivations des accompagnants qui décident de suivre la formation que je propose sont diverses » explique Martine Volle. « Certains jouissent d’une certaine séniorité dans leur métier et sont régulièrement sollicités pour du mentoring. Ils décident alors de se professionnaliser et de développer des compétences spécifiques de supervision. D’autres ne souhaitent pas nécessairement devenir superviseurs lorsqu’ils s’inscrivent à ma formation. Mais ils estiment  à juste titre, d’ailleurs - que cette démarche les aidera à prendre du recul par rapport à leur propre pratique professionnelle. Enfin, parmi les participants, je compte des personnes qui, sans être coachs, accompagnent tout de même des processus de changement dans des entreprises et veulent réfléchir à ces processus ». À l'issue de leur formation, les alumni, devenus superviseurs certifiés, peuvent entrer dans la Community IDSUP qui favorise la R&D sur la supervision. ...

Le Parc d’activité des Estuaires, un trait d’union logistique entre Nantes et Rennes

À 45 km de Nantes et de Rennes, à 20 min du futur aéroport international de Notre-Dame-des-Landes, à 45 min du port autonome de Nantes-Saint-Nazaire, à 3 h de route du port du Havre ! Pas de doute, la position géographique de la communauté de communes du secteur de Derval est idéale pour y développer une activité économique.  C’est en partant de ce constat que les élus communautaires ont créé une zone d’activité, dite route des Estuaires, le long de la quatre-voies RN 137 qui relie Nantes à Rennes et de la transversale Vitré-Vannes. Trente ans plus tard, 50 hectares sont déjà occupés par deux types d’entreprises. Dans l’espace des Échos, on trouve des TPE-PME et des activités artisanales. Dans l’espace du Mortier, ce sont les activités industrielles et logistiques qui ont la cote, avec, par exemple, les Pâtisseries Gourmandes (groupe Roullier), Eiffage Génie Civil, Hervé TP ou encore STAC Ouest (groupe Saint-Gobain), qui en a fait une base logistique sur 33 000 m² et proposera à terme plus de 200 emplois !  Des emplois durables La logistique, un secteur d’avenir pour Jean Louër, président de la communauté de communes, pour développer le territoire : « Nous avons aujourd’hui quatre bases logistiques et entendons continuer à les développer. La logistique permet à notre population locale de trouver de l’emploi ou de relocaliser son emploi ici, ce qui aurait été moins possible avec de la chimie par exemple, où les entreprises seraient venues avec du personnel extérieur. » L’effet a d’ailleurs été probant sur la communauté de communes du secteur de Derval. Rien que pour la commune centre, on compte aujourd’hui 1 600 foyers fiscaux et 4 000 habitants contre 1 200 foyers fiscaux et 2 500 habitants il y a 15 ans ! « Nous nous sommes aussi adaptés avec des services structurants comme un réseau de médiathèques, un multi-accueil/relais assistantes maternelles, un pôle social et emploi et, d’ici à la fin de l’année, un espace aquatique et de loisirs. » Début 2016, il reste 100 hectares de foncier et la communauté de communes ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Aujourd’hui, le parc d’activité, qui va bénéficier d’un accès direct au très haut débit, occupe 400 personnes, le but est d’atteindre les 1 200 emplois. Nous sommes en discussion avec des entreprises intéressées par notre positionnement géographique. » La communauté de communes ne vise pas d’ailleurs que les grandes entreprises, préférant diversifier le tissu économique pour que l’emploi soit durable. Au cœur du Grand Ouest, le parc des Estuaires, nouvelle destination à la mode ? ...

Loisirs éphémères : pour un événement d’exception à votre image

Cette agence se veut être le partenaire de confiance des collectivités et des entreprises qui misent sur des événements clés en main réussis, conçus et gérés de A à Z par un seul et même interlocuteur. Afin de faire de chaque manifestation un souvenir inoubliable, l’agence propose ainsi un concept révolutionnaire : l’éphémère. Qu’il s’agisse d’un parc aquatique grandeur nature, d’une véritable patinoire, d’un complexe de loisirs entier ou de diverses structures de restauration, tout est fait exclusivement selon les besoins du client et, ce, pour une durée déterminée, de quoi ravir les visiteurs et les hôtes en les imprégnant de la magie du sur-mesure éphémère. Des structures de loisirs en été comme en hiver En ville ou sur le lieu que vous aurez choisi, l’équipe de Loisirs éphémères s’attelle à réaliser vos projets d’envergure, allant du parc aquatique au parc d’attractions complet. Avec l'accent mis sur la qualité du décor, chaque structure du projet répondra à des normes strictes, dont la réalisation et le suivi sont assurés par un bureau d’études intégré à l’agence. En été, vos visiteurs, petits et grands, pourront ainsi profiter de manèges inédits, de plages artificielles ou de toboggans aquatiques géants, de véritables lieux de vie où l’amusement et la détente régneront en maître. « En hiver, nous pouvons réaliser une patinoire éphémère aux dimensions désirées, une piste de luge ainsi que des marchés de Noël complets », explique les responsables. À ces structures hivernales viendront s’ajouter des animations inédites, à l’instar d’une grande roue ou d’une maison dédiée au Père Noël, la promesse d’une immersion dans un monde d’inédits. Afin d’assurer la restauration sur place et compléter ainsi votre offre de loisirs, des débits de boissons, des glaciers, des guinguettes, des restaurants ou des chalets gourmands peuvent être installés sur le site de l’événement et, ce, suivant votre thème. Cette large palette de prestations de qualité assurera ainsi la réussite de chacun de vos projets confiés à l’équipe de cette agence, dans laquelle l’excellence et la rigueur sont les mots d’ordre. ...

MOZAIK : Où travailler autrement

Trois espaces, mille univers Mozaik, c’est trois sites uniques et authentiques dans un cadre pro, une ambiance familiale, et surtout une grande diversité de métiers. Free-lances, start-up ou petites entreprises, graphistes, humoristes ou consultants, tout le monde y trouve sa place, de la formule nomade (temps partiel en open space) aux bureaux fermés. Le concept a vu le jour en 2012 : Charles et Lucas se lancent dans l’aventure Mozaik, et ça marche ! L’ambiance et les formules adaptées aux réalités du quotidien de chaque professionnel ont séduit, puis Mozaik s’est agrandi. Aujourd’hui, plus d'une centaine de coworkers se partagent les trois adresses. Une vraie réussite ! Le plus ? La flexibilité ! « Ici, nos coworkers ont une belle adresse, de beaux locaux design et lumineux pour accueillir leur clientèle et une ambiance agréable et communautaire. Mais la vraie différence, c’est notre système hyper-flexible : la satisfaction du réel besoin de chacun », explique Jeanne, qui s’occupe de la gestion des trois sites. S’il est fréquent de se voir refuser l’accès à son coworking pour avoir oublié son badge ou pour quelques heures de trop effectuées la semaine précédente, ce n’est pas le cas ici. Nous ne facturons pas à la volée, nous trouvons des arrangements. « Il y a des règles de communauté claires, le reste est négociable. S’il nous est possible d’être aussi flexible, c’est parce que nos clients nous le permettent. C’est donnant donnant, nous nous arrangeons mutuellement », ajoute notre interlocutrice. De plus, les locaux sont accessibles 7j/7, 24h/24 : les clients sont totalement libres de la gestion de leur temps de travail… Une tendance colocation Plus qu’un simple espace de travail, les coworkers partagent une vie communautaire. Qu’ils soient organisés par Mozaik ou spontanés, des événements leur permettent de se rencontrer, de discuter et de partager. Petits déjeuners hebdomadaires, co-lunchs réguliers, pots dans notre bar au pied de l’immeuble, les initiatives sont nombreuses pour apporter cet esprit si particulier, et rien n’est obligatoire… Cela génère des synergies, business et amitiés se développent naturellement. L’espace d’un jour, changer d’atmosphère Mozaik propose quatre salles de réunion (7-8 personnes) et une salle de conférences ouvertes aux externes. Équipées, confortables, design et corporates, les salles s’adaptent à tout type de réunion. Nous avons pu découvrir notamment la salle de conférences, qui offre un véritable atout pour des journées brainstorming, workshop, formations, présentations : aérée, lumineuse, spacieuse, atypique et cosy, équipée de fatboys super-confortables, une surface de 40 m2 pour accueillir une bonne dizaine de personnes en formation réunion et une trentaine en formation théâtre. Petit déjeuner ou goûter maison en supplément, un partenaire restauration pour vos lunchs et vos cocktails, Mozaik s’adapte à vos événements. ...

Dispositif d’amorçage de Provence : soutenir le lancement des start-up technologiques et innovantes

Le DAP a pour rôle d’attirer et d’accélérer la création des jeunes pousses afin de dynamiser l’écosystème du Pays d’Aix. La plate-forme s’intéresse plus particulièrement aux projets technologiques et innovants, et finance la phase d’amorçage liée aux études techniques, études de marché, brevets, finalisation de prototype et présérie. Les porteurs peuvent intégrer une pépinière d’entreprises ou l’un des espaces économiques du territoire, tout en bénéficiant d’un accompagnement professionnalisé. Un prêt d’honneur à taux zéro Le DAP est géré par Pays d’Aix Développement (PAD) et cofinancé par l’État, la métropole Aix-Marseille-Provence-Territoire du Pays d’Aix et quelques entreprises privées. Le dispositif est une solution de financement de la R&D avant la création de l’entreprise. Un dispositif d’autant plus intéressant que ce type de financement constitue l’un des blocages majeurs rencontrés par les entrepreneurs. Le prêt d’honneur est donc proposé à un taux 0 %, remboursable avec différé sur une période de cinq ans à compter du premier exercice positif de l’entreprise ou de ses trois ans d’existence. Afin de bénéficier de ce prêt d’honneur, les candidats porteurs de projets doivent remplir trois critères déterminants. D’abord, ils doivent démontrer le caractère technologique et innovant du projet, en s’appuyant sur la potentialité de croissance et la valeur ajoutée que celui-ci peut apporter sur le long terme à la communauté. Le choix de l’emplacement géographique est également une condition d’éligibilité. La future start-up devra s’installer en Pays d’Aix ou sur le bassin minier de Provence, une fois son activité lancée. Enfin, le prêt d’honneur est octroyé uniquement en amont de la création de l’entreprise, pour répondre au concept de base du dispositif. L’étape de la sélection  Un comité de sélection intervient une fois que tous les critères sont réunis. En plus de Pays d’Aix Développement (PAD), des représentants des banques partenaires, des investisseurs, des incubateurs ainsi que des pôles de compétitivité composent le jury. Ils ont pour rôle notamment de vérifier le respect des conditions d’éligibilité et d’évaluer la faisabilité de chaque projet. Les dossiers retenus passeront par la suite en comité d’engagement, qui va examiner et valider les moyens et les modalités stratégiques du financement accordé. Un autre comité, celui de pilotage, prend le relais et assure le suivi, la cohérence et l’exécution des dispositions prises. Une belle collection de lauréats Le DAP entend par domaine d’innovation tous les champs possibles, que ce soit en électronique, numérique, biotechnologie, aéronautique, santé… Cette grande ouverture a permis au dispositif de lancer des projets tout aussi originaux qu’ambitieux, dont certains ne nous sont pas inconnus. Novadem, par exemple, une entreprise experte dans la robotique aérienne à destination des marchés civils et militaires. Le projet a fait partie des premiers bénéficiaires du prêt d’honneur en 2006, et voit aujourd’hui sa notoriété croître au niveau international. On cite aussi Axyn robotique, spécialisé dans la conception de solutions robotiques au service des personnes handicapées ou en manque d’autonomie. Côté numérique, Editag via sa solution Moontag, a conquis les industriels et les entreprises grâce à un système intégré pour connecter objets et processus. L’innovation médicale n’est pas en reste, comme en témoigne le succès du service CardioNexion conçu par @-Health. Et pour finir, le DAP tient son 100e champion, Adéquabio, qui développe des systèmes biologiques de dépollution, notamment par le traitement des effluents phytosanitaires. ...

PULSALYS, accélérateur d’innovations !

Vous avez besoin d’innover ? Vous recherchez une technologie ou des savoir-faire scientifiques pour accélérer le développement de votre entreprise ou pour vous démarquer ? PULSALYS, la SATT Lyon Saint-Etienne propose aux industriels de toute taille et entrepreneurs, un ensemble de services dédiés à la détection, l’évaluation, la protection, l’accélération et le transfert de technologies et de savoir-faire issus des laboratoires de l’université de Lyon. Pour répondre au mieux aux attentes et exigences du marché, PULSALYS investit, en propre ou en co-investissement, dans la maturation technico-économique des projets (exemplification de résultats, prototypage, identification d’applications et marché cibles, évaluation juridique, etc.), et optimise ainsi la qualité et la réussite des transferts auprès de ses partenaires. Consultez nos offres de technologies http://www.pulsalys.fr/entreprise/offres-technologies/ Contactez-nous pour toute demande  http://www.pulsalys.fr/contact/ ...

Rouen, place forte du tertiaire
et du numérique

Choisir de s’implanter à Rouen, c’est bénéficier de son environnement économique propice : sa position stratégique incomparable (à seulement 1h de Paris, au cœur de l’axe Seine, proche des capitales nord-européennes Londres - Bruxelles), son vivier de compétences et de savoir-faire, son industrie puissante où se concentrent les grandes filières et ses nombreux clusters (automobile, santé, aéronautique…). Du portuaire à l’assurance Au centre du 1er hub logistique portuaire français, Rouen est un port particulièrement spécialisé dans les marchandises diverses et l’agroalimentaire (1er port céréalier Ouest-Européen, trafic total - maritime et fluvial - de 24,5 Mt) ; s’y note aussi une activité forte dans le secteur de la chimie (1er port français pour la quotation des engrais). Historiquement lié à l’activité portuaire, le secteur de l’assurance a connu un essor considérable à tel point qu’il est devenu un marqueur de la vie économique et tertiaire du territoire. Des acteurs majeurs comme la Matmut, AXA ou MAE sont des moteurs d’emplois et d’investissements immobiliers. Cet écosystème assurantiel a également servi d’élément déclencheur au déploiement de plateformes de relation client. « Ce sont les leaders de l’assurance à Rouen, notamment AXA, qui ont expérimenté en premier la relation client à distance », nous explique Dominique Lemoine, Responsable du Développement Tertiaire & Numérique au sein de Rouen Normandy Invest. Ce secteur économique, en constante évolution, a mis l’accent sur la formation et les dispositifs de recrutement. Aujourd’hui, le territoire rouennais accueille 30 centres de relation client (SITEL France, Matmut, Voxens, CTRA Dalkia, …) représentant 3 000 emplois, dont 2 000 directement liés à l’implication de RNI. Territoire d’industrie 4.0 Le territoire abrite des fleurons de l’industrie nationale et internationale dans les secteurs automobile (Renault, pôle de compétitivité Mov’éo), aéronautique (Thales), pharmacie (Aspen, Sanofi), agroalimentaire (Ferrero, Nutriset, Touflet, Cargill), chimie (Lubrizol)… Dans un contexte international concurrentiel, ces industries sont engagées dans la transformation digitale de leurs activités pour répondre aux grandes mutations techniques et environnementales. Le territoire fournit les ressources digitales permettant aux différents acteurs de l’industrie d’opérer cette transformation. Des écosystèmes inter-filières accompagnent ces mutations et confortent l’avenir pour accueillir de nouvelles industries sur le territoire. Les usines Renault et Schneider (labellisée « Usine du futur ») sont des exemples de cette industrie 4.0. Territoire d’innovation Le consortium associant Renault, Transdev, la Matmut et la Métropole Rouen Normandie témoigne de cet élan d’innovation. Ici, en 1ère européenne s’expérimente la mobilité autonome et partagée (Mobility as a Service) avec le transport à la demande via des véhicules électriques, sans intervention humaine, sur routes ouvertes. (https://www.rouennormandyautonomouslab.com/) Côté numérique, Rouen Seine-Eure facilite son développement grâce à un réseau d’acteurs solidaires et réactifs, une gamme de lieux dédiés comme Seine Innopolis ou Le Hub/La Filature attirent aujourd’hui des startups installées à Paris (Qwant) et des pépites locales (Saagie, YesWe Hack, Paygreen…). « Le numérique enrichit notre tissu tertiaire. Et il prend part également à la transformation digitale de nos entreprises », rapporte toujours Dominique Lemoine. Rouen, un des 1ers campus de France ESIGELEC, INSA Rouen Normandie, CESI, NEOMA Business School, CNAM, ENSA Normandie, UniLaSalle, ERFPS sont, avec l’UFR, quelques-unes des grandes écoles qui forment les talents de demain. 44 000 étudiants, des laboratoires de pointe (CORIA, GPM, SGS Multilab…) constituent un véritable vivier de compétences et de savoir-faire sur mesure. Des signatures immobilières Avec un parc tertiaire de 1 100 000 m², Rouen poursuit son développement en matière de tertiaire supérieur : «...

Game It : pour un événement d’entreprises insolite au cœur de Lyon

Séminaires, réunions d’affaires ou team building sont autant d’événements d’entreprise que l’équipe de Game It organise sous le signe de l’inédit et de la surprise. L’imagination débordante des concepteurs vous emporte, en effet, dans un monde où les aventures sont faites de mystères, d’énigmes et de secrets prêts à être dévoilés. Sur les traces d’un célèbre scientifique ayant découvert la clé de la vie éternelle, ou à l’occasion d’un voyage dans le temps direction la préhistoire, le défi est ludique, passionnant, et convivial, assurant ainsi une immersion totale dans un univers parallèle dominé par la créativité. Des aventures imprégnées de mystères Le principe de l’escape game est simple. Une équipe composée de trois à six personnes est enfermée dans une pièce. « Deux aventures sont proposées : l'une sur les mystères de Nostradamus et l'autre sur la préhistoire. Le but est de s’échapper de la pièce en effectuant une enquête ou en accomplissant une mission », nous explique Jordan Janisson, le fondateur. Dans l'une des deux salles dédiées aux mystères de Nostradamus, chaque équipe est plongée dans l’univers énigmatique de cet illustre personnage du XVIe siècle, dont la science a été empreinte d’une mystérieuse touche astrale. Les deux autres pièces dédiées à la préhistoire emmèneront les joueurs tout droit vers le paléolithique supérieur en vue de découvrir les secrets d’une tribu qui n’aurait jamais connu de maladie. Grâce à ces salles, quatre équipes composées au total de vingt-quatre joueurs pourront s’affronter mutuellement en vue de s’évader de ces quatre murs en soixante minutes, en ayant pour seuls outils leur logique, leur esprit d’équipe et leur sens de l’observation, tout cela dans un décor plus vrai que nature. Toujours selon Jordan Janisson, « tels des détectives, les équipes s’attelleront à fouiller les pièces, à détecter des indices, à percer les mystères, ce qui leur permettra, une fois l’aventure terminée, d’obtenir le code permettant de sortir de la pièce ». Ce dernier de rajouter qu’ « afin que les équipes ne restent pas bloquées, un maître du jeu les assistera et les aidera en leur envoyant des indices supplémentaires ».  Des prestations sur mesure pour personnaliser votre événement L’équipe de Game It propose des prestations sur mesure aux entreprises souhaitant organiser des événements suivant un thème donné. Le principe est, néanmoins, toujours basé sur l’évasion. « Nous nous adaptons à tout type de thème en concevant des jeux personnalisés, sur les journées du patrimoine, par exemple, ou sur l’œnologie », continue notre interlocuteur. De plus, le concept de l’escape game est ici disponible à l’extérieur des locaux lyonnais. En effet, grâce au concept de l’escape game mobile, l'exclusivité de cette agence, les aventures peuvent être effectuées au plus près de vos locaux. Que ce soit dans une caserne de police, dans un château ou même dans une caverne, l’équipe de Game It recréera un univers, fondé sur le même concept de l’évasion, mais cette fois-ci axé sur l’histoire d’une famille mystérieuse. Le scénario est ici modifiable selon le lieu d’accueil et le nombre de joueurs est nettement supérieur, pouvant aller jusqu’à soixante-dix personnes. Autre signature de l'agence : la possibilité de créer des concepts dérivés qui permettent d'accueillir plus de 200 participants dans des jeux ludiques. ...

Capgemini Les Fontaines, un lieu pensé pour les entreprises

Un lieu de savoir, de  partage et d’innovation pour un séjour de travail au vert Lieu unique en Europe exclusivement dédié aux événements d’entreprise, le site est composé d’un superbe château Rothschild pour la restauration, d’un ensemble contemporain pour les espaces de travail (y compris un auditorium de 450 places) et de 7 villas pour l’hébergement, au cœur d’un magnifique parc boisé de 52 hectares. Situé à Chantilly, à moins d’1/2 h de Paris en train et à proximité de la gare et de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, il permet d’offrir à vos participants un cadre ‘au vert’ particulièrement propice à la créativité. Fort d’une expertise de près de 15 ans, doté d’une infrastructure et d’une technologie de pointe, le Campus Les Fontaines est un laboratoire multiculturel d’expérience et d’innovation qui favorise aussi le développement durable. Détenteur de l’Ecolabel Européen depuis 2008, le site est membre de l’IACC (l’association mondiale des Centres de Conférences) dont il a reçu la distinction Green Star – niveau Or début 2017. L’expertise d’un groupe au service de votre entreprise Capgemini est un leader dans le domaine du Conseil et de la technologie. Aussi le Campus est-il doté d’équipements « dernière génération » : wifi Haute Densité, écrans plasmas dont 1/3 tactiles dans les salles de réunions, des surfaces hubs pour collaborer un temps réel avec des équipes non présentes sur le site, et un écran de 21 m de large de des projecteurs HD dans l’auditorium. Le Campus dispose aussi d’un éco-système de partenaires qui peuvent prendre en charge tout ou partie de votre séminaire, que ce soit pour construire et animer les plénières ou les  ateliers, pour dynamiser et accroitre l’impact de votre événement, ou pour créer de la cohésion avec des team buildings… ...

Ergo Motri Santé : pluridisciplinarité
et co-construction au cœur
de la démarche ergonomique

Créé en 2016 par cinq collègues de promotion décidés à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, Ergo Motri Santé (EMS) est un cabinet implanté dans le Centre-Val de Loire qui déploie son expertise pluridisciplinaire sur tout le territoire français. Dès l’année de sa création, EMS a été sacré « jeune entreprise exemplaire » lors du concours lancé par la Jeune Chambre économique d’Orléans puis, en 2017, EMS remporte le concours Talent BGE Centre Val de Loire catégorie Services. Depuis, EMS trace sa route en s’appuyant sur des partenaires de confiance, à l’instar de Nekoé, d’Harmonie Mutuelle, d’Activa Formation ou encore du CRESITT Industrie. Mesurer l’enjeu de l’ergonomie Le cœur de métier d’EMS s’articule autour de l’optimisation du bien-être, de la santé et de la qualité de vie au travail. Ainsi, l’équipe intervient dans plusieurs champs d’applications, à savoir l’évaluation et la prévention des risques professionnels, l’accompagnement des personnes en situation de handicap, la formation et la sensibilisation, la conception et l’aménagement de postes de travail ou encore l’ergonomie de conception avec l’expérience utilisateur (UX). « Réduire l’ergonomie à une norme ou à un standard est illogique parce que chaque individu, chaque structure, perçoit différemment ses besoins. Dans notre métier, il n’existe pas de solution toute faite », souligne Benoit Corret, ergonome au sein d’Ergo Motri Santé. Les prestations étant réalisées sur mesure, le cabinet peut s’adresser à différents types de structures : grands groupes, organismes du secteur public, entreprises à taille humaine... À la suite d’une demande d’intervention, l’ergonome va d’abord s’imprégner du contexte et du fonctionnement de son lieu d’intervention à partir des documents, des observations in situ et des entretiens qu’il effectue avec les hommes et femmes concernés par la problématique de l’entreprise. Puis, dans le cadre d’une EValuation des Risques Professionnels (EVRP) par exemple, l’objectif sera de proposer des préconisations pour réduire les risques de développement de maladies professionnelles ou d’accidents du travail. En appliquant une approche située, l’ergonome va pouvoir saisir le décalage entre la manière dont une personne est chargée de réaliser une tâche et la manière dont elle l’accomplit. « Nous allons justement fonder notre étude sur cette action réelle, sur ce qui se passe vraiment, car elle met en lumière la véritable problématique dans l’entreprise », explique Yves Denis, ergonome. Ensemble, investir dans une meilleure performance EMS mise sur une démarche participative en mobilisant toutes les personnes concernées par le changement. Cette notion de co-construction permet aux salariés de se sentir impliqués dans le processus, tout en favorisant la cohésion sociale dans l’organisation et en intégrant les contraintes des fonctions supports (maintenance, qualité…). Entretiens individuels ou groupes de réflexion font partie des techniques participatives déployées par le cabinet. « Ensuite, notre rôle sera de traiter toutes ces informations et d’​essayer de trouver la cohérence avec les objectifs stratégiques de la structure en termes d’investissement et de productivité », soutient Xavier Prieur, ergonome. L’ergonomie collaborative est également une façon de pérenniser le changement grâce à un apprentissage mutuel pendant l’accompagnement. En effet, chaque intervention réalisée vise à offrir aux différents acteurs l’autonomie nécessaire pour qu’ils puissent prendre leurs propres décisions en ergonomie et être responsables de leur santé au travail. « Nous avons notre expertise et notre propre méthodologie pour recueillir et traiter les données, mais finalement, souvent, ce sont eux qui détiennent la solution. » ...

Abbaye de Vaucelles : un lieu magique dans un environnement préservé

C’est près de Cambrai dans la commune Les Rues-des-Vignes que l’Abbaye de Vaucelles a été construite à partir de 1132. Un lieu entièrement dédié à la prière et au travail manuel comme le veut l’ordre des cisterciens. Cette construction hors-norme a été abandonnée par les moines avant la Révolution. En 1971, l’abbaye en ruine est rachetée par les époux Lagoutte qui commencent les travaux de restauration. Fin 2017, le département du Nord a repris l’exploitation du site avec le projet de développer l’offre culturelle. Aujourd’hui ne subsistent plus que l’aile des moines et le bâtiment claustral. Un site à visiter De mi-mars à fin octobre, l’abbaye est ouverte au public pour la visite de l’aile des moines. Dans ce bâtiment long de 80 mètres, vous apprécierez l’architecture romane du scriptorium et les élégantes colonnes de la chapelle ; vous admirerez le joyau de l’abbaye avec la salle capitulaire la plus grande d’Europe à la formidable acoustique, salle où se rassemblaient les moines deux fois par jour ; vous découvrirez avec recueillement le passage sacré où les moines revêtaient leurs habits monastiques avant de se rendre aux offices religieux. Puis vous pourrez aller flâner dans le superbe parc de 7 hectares, avec entre autres le jardin médiéval et la roseraie. Là, vous profiterez de la sérénité du lieu. Vous pourrez également aller jusqu’au belvédère pour admirer l’ensemble du site. Un lieu exceptionnel pour vos réceptions L’abbaye offre plusieurs salles de réceptions pour tout événement privé ou professionnel. Suivant les nombre d’invités, vous pourrez louer une des 2 salles du bâtiment claustral, la salle des moines avec piste de danse ou la merveilleuse salle capitulaire, salle lumineuse avec ses ouvertures directes sur le jardin. ...

Assur.com : moteur de recherche intelligent pour trouver une solution d’assurance

Julien Favre, porteur du projet, est parti du constat que trouver une formule d’assurance pour sa maison, sa voiture ou son voyage relève d’une démarche complexe et fastidieuse. Il a su exploiter efficacement l’émergence des leviers numériques pour centraliser et trier toutes les solutions d’assurance et les mettre à disposition des internautes. Optimiser  la recherche d’un service d’assurance en la réduisant à quelques clics est ainsi au cœur de l’innovation d’Assur.com. Un concept à dimension technologique  « Notre technologie permet d’accompagner les internautes dans leur recherche d’assurance qui convient le mieux à leurs besoins » introduit Mona Saidi, marketing manager du projet. Cette technologie prend forme via un moteur de recherche interne, une interface intuitive et un système de QCM simple. Derrière, un algorithme performant identifie, sélectionne et centralise toutes les réponses qui correspondent au mot-clé parmi les produits référencés sur la plateforme. Ceux-ci sont regroupés par catégorie : santé, habitation, voyage, véhicule, prévoyance, assurance professionnelle et divers pour les demandes plus spécifiques. Contrairement aux autres portails, Assur.com oriente sa démarche vers une approche centrée client en proposant un service beaucoup plus instantané, simplifié et impartial. En effet, la recherche ne requiert ni remplissage de formulaires ni données personnelles et les résultats affichés redirigent directement vers le site de l’assureur sans qu’il y ait transaction directe sur la plateforme. « Le service est résolument à caractère informatif que commercial, nous ne souhaitons pas influencer la décision d’achat des utilisateurs » précise l’équipe. Améliorer l’expérience client Le site est conçu de façon à donner un confort de navigation optimale : user-friendly, fluide et sans intrusion. Sur ce même principe, les assureurs sont encouragés à proposer un site web attractif et ergonomique qui offre la possibilité d’une souscription online en quelques secondes. Dans son axe de développement, Assur.com cherche à affiner son algorithme, de sorte qu’il devienne une technologie autonome, capable de prendre en charge automatiquement les mises à jour. Pour cela, Julien Favre et son équipe envisagent d’intégrer d’autres framework d’intelligence artificielle comme Scrapping ou Semantic Analysis. En parallèle, ils travaillent également sur de nouveaux partenariats afin de couvrir tous les segments d’assurance sur le marché français. À plus long terme, le projet aspire à percer le marché européen et américain. ...

E.L' Coaching International, L’ENERGIE AU CŒUR DE VOS PROJETS ! 

Le coaching professionnel, qu’est-ce que c’est ? Le terme coaching est aujourd’hui largement usité, « dans l’air du temps » brouillant parfois le sens de son objectif premier. Revenons un instant à son histoire pour (re)donner à ce métier toutes ses lettres de noblesse. Le coaching plonge ses racines dans un passé lointain. De par son étymologie tout d’abord puisque le terme est à la fois anglophone « the coach »  et francophone « le cocher ». Le terme renvoie donc à celui qui conduisait les voitures à l’époque et assurait par conséquence un rôle d’accompagnateur.  Le coaching était également déjà pratiqué dans l’Antiquité avec les philosophes comme Socrate, qui par une technique de questions ouvertes, pratiquait la « maïeutique » (par analogie au personnage grec Maïa qui veillait aux accouchements) et amenait ainsi ses interlocuteurs à « accoucher » d’eux-mêmes, c’est-à-dire de leurs propres ressources, de leurs propres réponses et de leurs propres solutions. On peut dire que le coaching est l’art de poser les bonnes questions. C’est une technique pratiquée par un professionnel qui s’est formé dans une école spécialisée et qui est certifié. Le coach respecte un processus, des étapes-clés dans l’accompagnement pour amener un individu ou un groupe à mobiliser ses ressources, c'est-à-dire son potentiel, pour gagner en performance. Par une technique de questions ouvertes et sur une période limitée, le coach invite un individu à clarifier sa situation, à définir les enjeux de son projet, à créer de nouvelles options et de nouvelles possibilités, à bâtir un plan d’actions cohérent et réaliste en phase avec ses valeurs profondes.  L'objectif du coaching est de permettre à la personne accompagnée de se mettre en action et d'atteindre ses objectifs plus rapidement et plus durablement.  Le coaching c’est aussi un Art dans la relation que le coach va créer avec la personne qu’elle accompagne. Le coach doit être doté d’une écoute attentive et bienveillante et amener les personnes à porter un regard différent sur leur situation. Le coach doit être également inconditionnellement constructif et positif. Il s’appuie sur ce qui fonctionne et inscrit le « coaché » dans une dynamique positive. Le coaching offre donc à la personne concernée à la fois un cadre de réflexion sur son identité profonde, un espace de créativité dans lequel émergent de nouvelles possibilités et de nouvelles stratégies pour atteindre ses objectifs professionnels.  Le coaching professionnel, pour qui ?  Le coaching professionnel s’adresse à tout professionnel qui veut se donner les moyens de réussir et qui accepte de se remettre en question et d’envisager de nouvelles options pour atteindre ses objectifs rapidement.  La motivation est fondamentale dans le processus de l’accompagnement et la personne reste responsable des résultats qu’elle obtient.  E.L' Coaching International, avant tout une philosophie…. La création de l’entreprise E.L' Coaching International est d’abord le résultat d'un cheminement et d'une réflexion personnelle et professionnelle de sa gérante, Séverine BUCHOT. Titulaire d'un CAPES de Lettres Modernes et certifiée pour enseigner le français aux étrangers, elle a enseigné avec passion la langue et la littérature française pendant 12 ans à un public très varié, francophone et étranger, notamment dans des multinationales à l’étranger où elle a aidé des chefs d'entreprises et des chefs de projets à favoriser leurs échanges avec leurs collaborateurs francophones. Sa volonté a toujours été au fil de ses expériences d'aider les personnes à développer leur potentiel grâce au langage. Elle a également réalisé à quel point notre façon de communiquer, de nous comporter et l'énergie que nous dégageons peut avoir un impact sur l'atteinte de nos objectifs, la réussite de nos projets et la relation que nous avons avec nous-même et l...

L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations pour déployer tout son potentiel !

Bonjour Sophie, pourquoi selon vous de plus en plus de personnes font appel à des coachs professionnels ? Après quelques années dans la vie active, souvent lorsque l’on a entre 35 et 45 ans, on ressent le besoin de faire un bilan de sa vie et notamment de sa vie professionnelle. On compare alors ses aspirations avec la réalité et on peut se rendre compte qu’il y a un décalage entre les deux. A cette étape, que Carl Gustav Jung appelait la « mi vie », beaucoup sont prêts à remettre en question ce qui ne fonctionne pas ou plus. Vous parlez de la tranche d’âge 35-45 ans, pourquoi cette étape est-elle charnière ? Cette tranche d’âge est souvent celle des désillusions et des remises en question. On ouvre les yeux sur la réalité, on se rend compte que le temps passe vite et on se dit que c’est le bon moment pour opérer des changements. C’est aussi l’âge où on commence à avoir davantage confiance en soi et où on sait ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas ou plus. Sur un plan professionnel, à cet âge-là, on travaille généralement depuis 10 à 20 ans déjà. On peut avoir des responsabilités professionnelles importantes parfois lourdes à gérer ou bien à l’inverse, se sentir frustré de ne pas avoir les responsabilités professionnelles que l’on souhaiterait avoir. On peut aussi se rendre compte que la voie dans laquelle on évolue ne correspond plus à nos valeurs ou nos aspirations. Sur un plan personnel, ceux qui ont des enfants peuvent avoir du mal à trouver un équilibre entre travail et vie familiale. Et ceux qui n’en ont pas peuvent se mettre la pression pour en avoir ou bien peuvent être confrontés à la question du renoncement à la parentalité. Il n’est pas rare aussi que les 35-45 ans ne puissent plus s’appuyer comme auparavant sur leurs parents et recherchent le soutien de mentors ou de coachs pour les guider et mettre en adéquation leur « vie » avec leurs « envies ». Que permet l’approche globale ? Les personnes qui viennent nous voir ne savent pas toujours clairement pourquoi elles ressentent le besoin d’évoluer ou pourquoi elles ont un sentiment d’insatisfaction. Elles croient que c’est parce qu’elles n’ont pas assez de résultats professionnels. Ou alors elles pensent que c’est parce que leur domaine d’activité ne leur correspond pas. Mais en général leurs envies de changement sont plus profondes et plus subtiles : - Ce chef d’entreprise pense qu’il manque d’autorité alors qu’en réalité, il a une blessure émotionnelle qui lui fait tout interpréter personnellement et contre lui. Le moindre geste de ses salariés est reçu comme une agression, il se ferme, et le malaise qui en découle altère son autorité. Nous transmettons des techniques pratiques qui l’aident à cicatriser sa blessure et à se relier aux autres avec authenticité, ce qui change radicalement son leadership. - Ce manager pense qu’il n’est pas compétent car il n’est pas reconnu dans son travail. En réalité son entreprise rencontre des difficultés d’ordre financier et son chef n’arrive pas à lui transmettre des feed-back positifs dans ce contexte. Nous lui proposons des exercices et des méthodes qui lui permettent de se détacher du regard de l’autre pour qu’il s’auto-évalue de manière juste. Il apprend la communication non violente qui lui permet de dialoguer avec sa direction, en exprimant sereinement ses besoins et ses attentes. - Ce salarié ressent qu’on l’utilise, qu’on le « surcharge », qu’on ne considère pas ses alertes sur le fait qu’il en fait trop. Alors qu’en réalité c’est lui qui culpabilise de ne pas arriver à faire plus, il ne sait pas dire « non » et le surmenage lui fait petit à petit perdre son tonus physique et son enthousiasme. Nous le mettons en situation pour qu’il gagne en assurance et améliore ses capacités de communication. Ce qui lui permet de redevenir maître de son existence et de ne plus avoir le sentiment de subir. - Cette femme veut créer son entreprise mais n’arrive pas à avancer sur son projet. Il s’avère en fait qu’elle souhaite réaliser son projet parce qu’elle est persuadée qu’elle gagnera plus d’argent. Or, ce n’est pas une motivation suffisamment solide pour pouvoir mener à bien un projet de création d’entreprise. Nous l’aidons à se recentrer sur ses aspirations profondes et à imaginer une carrière en adéquation avec ce qu’elle est vraiment. - Cette employée donne tout, elle est au bord du burn-out, son corps somatise, elle pense devoir changer de travail. Nous l’aidons d’abord à équilibrer sa vie tout en lui apprenant à reconnaître ses limites et à les exprimer. Elle retrouve force, courage et confiance en elle pour transformer son poste actuel. Elle apprend à continuer à se développer en toute autonomie et à trouver ses propres ressources pour ne plus revivre ses erreurs passées. Dans l’approche globale, on éclaire les parts invisibles de l’être humain qui sont en jeu dans la problématique amenée. Par une méthode fine d’évaluation des différents domaines de la vie de la personne, on élabore sur-mesure des exerci...