pixel-facebook
logo-flash-matin

SCGC à Aix en Provence, Paris, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Marseille et San Francisco

L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations pour déployer tout son potentiel !

  • sophie-clergue-fondatrice-de-approche-globale

    Sophie CLERGUE, fondatrice de l’Approche Globale

  • approche-globale-aligner-sa-carriere-et-ses-as

    L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations

  • approche-globale-aligner-sa-carriere-et-ses-as

    L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations

  • approche-globale-aligner-sa-carriere-et-ses-as

    L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations

  • approche-globale-aligner-sa-carriere-et-ses-as

    L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations

  • approche-globale-aligner-sa-carriere-et-ses-as

    L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations

Partager sur :

L’Approche Globale est une méthode de coaching professionnel pragmatique, inspirée du Coaching Integral de San Francisco, utilisée par les sociétés innovantes comme Google et Facebook. L’Approche Globale met l’humain et son épanouissement au cœur de la stratégie de développement des entreprises. Elle permet aux personnes accompagnées d’accéder à de nouvelles possibilités d’action et de carrière.

En prenant en compte tous les aspects de l’être humain : personnels, professionnels, somatiques, intellectuels, corporels, éducationnels et relationnels, le coach global œuvre à l’épanouissement et à l’accomplissement des personnes accompagnées. Par des apports théoriques ciblés, des exercices et des pratiques sur-mesure, il permet le développement de nouveaux automatismes, de compétences, de savoir-faire et savoir-être en créant des transformations en profondeur.
Nous avons rencontré Sophie CLERGUE, fondatrice de l’Approche Globale qui dirige depuis 2009 un cabinet de coaching en France et à San Francisco.

photo-sophie-clergue
Fondatrice de Sophie Clergue Global Coaching

Bonjour Sophie, pourquoi selon vous de plus en plus de personnes font appel à des coachs professionnels ?

Sophie Clergue | Après quelques années dans la vie active, souvent lorsque l’on a entre 35 et 45 ans, on ressent le besoin de faire un bilan de sa vie et notamment de sa vie professionnelle. On compare alors ses aspirations avec la réalité et on peut se rendre compte qu’il y a un décalage entre les deux. A cette étape, que Carl Gustav Jung appelait la « mi vie », beaucoup sont prêts à remettre en question ce qui ne fonctionne pas ou plus.
photo-sophie-clergue
Fondatrice de Sophie Clergue Global Coaching

Vous parlez de la tranche d’âge 35-45 ans, pourquoi cette étape est-elle charnière ?

Sophie Clergue | Cette tranche d’âge est souvent celle des désillusions et des remises en question. On ouvre les yeux sur la réalité, on se rend compte que le temps passe vite et on se dit que c’est le bon moment pour opérer des changements. C’est aussi l’âge où on commence à avoir davantage confiance en soi et où on sait ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas ou plus. Sur un plan professionnel, à cet âge-là, on travaille généralement depuis 10 à 20 ans déjà. On peut avoir des responsabilités professionnelles importantes parfois lourdes à gérer ou bien à l’inverse, se sentir frustré de ne pas avoir les responsabilités professionnelles que l’on souhaiterait avoir. On peut aussi se rendre compte que la voie dans laquelle on évolue ne correspond plus à nos valeurs ou nos aspirations. Sur un plan personnel, ceux qui ont des enfants peuvent avoir du mal à trouver un équilibre entre travail et vie familiale. Et ceux qui n’en ont pas peuvent se mettre la pression pour en avoir ou bien peuvent être confrontés à la question du renoncement à la parentalité. Il n’est pas rare aussi que les 35-45 ans ne puissent plus s’appuyer comme auparavant sur leurs parents et recherchent le soutien de mentors ou de coachs pour les guider et mettre en adéquation leur « vie » avec leurs « envies ». 
photo-sophie-clergue
Fondatrice de Sophie Clergue Global Coaching

Que permet l’approche globale ?

Sophie Clergue | Les personnes qui viennent nous voir ne savent pas toujours clairement pourquoi elles ressentent le besoin d’évoluer ou pourquoi elles ont un sentiment d’insatisfaction. Elles croient que c’est parce qu’elles n’ont pas assez de résultats professionnels. Ou alors elles pensent que c’est parce que leur domaine d’activité ne leur correspond pas. Mais en général leurs envies de changement sont plus profondes et plus subtiles :
- Ce chef d’entreprise pense qu’il manque d’autorité alors qu’en réalité, il a une blessure émotionnelle qui lui fait tout interpréter personnellement et contre lui. Le moindre geste de ses salariés est reçu comme une agression, il se ferme, et le malaise qui en découle altère son autorité. Nous transmettons des techniques pratiques qui l’aident à cicatriser sa blessure et à se relier aux autres avec authenticité, ce qui change radicalement son leadership.
- Ce manager pense qu’il n’est pas compétent car il n’est pas reconnu dans son travail. En réalité son entreprise rencontre des difficultés d’ordre financier et son chef n’arrive pas à lui transmettre des feed-back positifs dans ce contexte. Nous lui proposons des exercices et des méthodes qui lui permettent de se détacher du regard de l’autre pour qu’il s’auto-évalue de manière juste. Il apprend la communication non violente qui lui permet de dialoguer avec sa direction, en exprimant sereinement ses besoins et ses attentes.
- Ce salarié ressent qu’on l’utilise, qu’on le « surcharge », qu’on ne considère pas ses alertes sur le fait qu’il en fait trop. Alors qu’en réalité c’est lui qui culpabilise de ne pas arriver à faire plus, il ne sait pas dire « non » et le surmenage lui fait petit à petit perdre son tonus physique et son enthousiasme. Nous le mettons en situation pour qu’il gagne en assurance et améliore ses capacités de communication. Ce qui lui permet de redevenir maître de son existence et de ne plus avoir le sentiment de subir.
- Cette femme veut créer son entreprise mais n’arrive pas à avancer sur son projet. Il s’avère en fait qu’elle souhaite réaliser son projet parce qu’elle est persuadée qu’elle gagnera plus d’argent. Or, ce n’est pas une motivation suffisamment solide pour pouvoir mener à bien un projet de création d’entreprise. Nous l’aidons à se recentrer sur ses aspirations profondes et à imaginer une carrière en adéquation avec ce qu’elle est vraiment.
- Cette employée donne tout, elle est au bord du burn-out, son corps somatise, elle pense devoir changer de travail. Nous l’aidons d’abord à équilibrer sa vie tout en lui apprenant à reconnaître ses limites et à les exprimer. Elle retrouve force, courage et confiance en elle pour transformer son poste actuel. Elle apprend à continuer à se développer en toute autonomie et à trouver ses propres ressources pour ne plus revivre ses erreurs passées. Dans l’approche globale, on éclaire les parts invisibles de l’être humain qui sont en jeu dans la problématique amenée. Par une méthode fine d’évaluation des différents domaines de la vie de la personne, on élabore sur-mesure des exercices et des pratiques adaptés au développement et à l’équilibre global de chacun. L’objectif du coach est de rendre la personne autonome sur le long terme, capable de continuer sa transformation, consciente de ses mécanismes et de ses axes de développement. Nous agissons sur les causes et pas seulement sur les symptômes. On assiste à un véritable changement de façon de voir la vie et d’impacter le monde. L’approche globale peut aussi se pratiquer en groupe.
photo-sophie-clergue
Fondatrice de Sophie Clergue Global Coaching

Quel est votre parcours avant de devenir coach ?

Sophie Clergue | Ingénieur Telecom de formation, j’ai travaillé plus de 10 ans en entreprise. Ancienne sportive de haut niveau, j’ai pris conscience très tôt de l’interdépendance entre l’intellect et le corps. Je suis née avec une envie viscérale de comprendre l’univers, les performances de l’être humain et le sens de l’existence. Tout au long de ma vie, j’ai déménagé plus de 23 fois et habité dans différents pays où j’ai côtoyé des cultures, des croyances et des modes de pensée très variés. Ces expériences m’ont enrichie et m’ont permis de comprendre le lien qui existe entre nos croyances, nos conditionnements culturels ou éducationnels et nos émotions ou nos blocages. Dans toutes mes expériences professionnelles, j’ai constaté une compréhension insuffisante des entreprises sur le développement humain, sur les fondements de la performance et de la motivation. J’étais aussi préoccupée par les lacunes en termes de communication dans les relations hiérarchiques et leurs conséquences directes sur l’ambiance de travail et le bon déroulé des projets. Je voyais clairement à quel point tout l’écosystème pouvait s’améliorer, avec plus de bon sens et de compétences humaines. Certifiée PCC par la fédération Internationale de Coaching, je suis formée par l’école de Coaching Intégral de San Francisco. En 2009, j’ai créé un cabinet de coaching avec l’Approche Globale, rassemblant tout ce que j’ai pu étudier et expérimenter en matière de développement humain.
photo-sophie-clergue
Fondatrice de Sophie Clergue Global Coaching

Vous parlez de former les managers au coaching global pour permettre aux entreprises d’évoluer en conscience ?

Sophie Clergue | Oui, on entend beaucoup parler de l’entreprise libérée mais l’expérience m’a montré que l’entreprise libérée telle qu’on l’entendait il y a quelques années n’est pas réaliste. Une entreprise sans hiérarchie où tout le monde est responsabilisé et où chacun choisit son salaire et ses congés, ne répond pas aux besoins de tous les salariés ou aux exigences d’efficacité des entreprises. Le salut des entreprises et des salariés passera surtout par le changement des méthodes de management.
« Vous ne pouvez pas être un bon manager si vous n'êtes pas un bon coach ».- Monique Valcour, Harvard Business Review.
Les managers ont un rôle clé, mais ils ne peuvent plus compter uniquement sur une position dominante pour avoir de l’impact et assurer leur leadership, ils doivent acquérir des compétences managériales et de la légitimité en ajoutant une corde à leur arc : les techniques du coaching. Ils doivent apprendre à accompagner les autres, les écouter, arborer une posture rassurante et empathique et avoir des outils pour faire grandir leurs collaborateurs dans une relation plus horizontale que verticale. C’est à ce prix que les collaborateurs retrouvent le sens, l’enthousiasme, la motivation et l’implication. Notre cabinet de Coaching propose des séminaires « Manager-Coach » de 4 demi-journées pour transmettre aux managers ces nouvelles compétences, qui font la différence en modernisant drastiquement les entreprises, au service de leur autonomie de croissance et de performance.
Adresse | Contacts utiles
image-prop-contact-scgc SCGC Tél. : +33 (0)6 03 20 86 85
Site Internet

Email : contact@sophie-clergue.com

21 personnes aiment SCGC

SCGC : les avis

Note générale : 8/10

Image-Internaute
Christian R.
NOTE MOYENNE
8/10

11/06/2018 - Publié il y a 3 ans

Très bien ton article Sophie ça donne envie. À très vite, bises chrm

Note Générale : 8/10
Image-Internaute
Frédéric F.
NOTE MOYENNE
10/10

07/06/2018 - Publié il y a 3 ans

Depuis la création d'AddixWare, société d'ingénierie informatique, SCGC accompagne l'ensemble de nos managers afin de les aider à trouver leur solutions aux diverses problématiques opérationnelles qu'ils rencontrent. Je dois dire que les résultats ainsi que les bénéfices pour l'entreprise et les personnes concernées dépassent toujours mes espérances. Frédéric Président AddixWare

Note Générale : 10/10

L'actualité économique pour les entreprises

Coaching
Ulrika B

À Boulogne-Billancourt

Ulrika B

Après une carrière en tant que formatrice pour enfants, Ulrika Bibas propose ensuite ses compétences aux adultes dans le domaine de la communication et du développement personnel avant d’évoluer comme consultante en gestion de carrière. Rapidement, elle décide de se spécialiser dans le coaching de vie en suivant une formation sur l’Analyse Transactionnelle. Aujourd’hui coach certifiée en pratique du coaching, bilans de compétence et formatrice, elle est titulaire de la Certification Professionnelle (CP) accréditée par la Fédération de la Formation Professionnelle (FFP). L’Analyse Transactionnelle comme cadre de référence Un des principaux enjeux dans la pratique du coaching est de décrypter la demande de la personne et identifier ses besoins d’accompagnement. Afin d’y parvenir, un coach a recours à de nombreux outils. Lancée par Eric Berne, l’Analyse Transactionnelle s’inscrit comme l’un des cadres de référence les plus pragmatiques pour guider un coaché vers le changement avec autonomie, confiance et liberté. « Si je parle de coaching de vies aujourd’hui en prenant soin de mettre l’accent sur le “s ” à “vie”, c’est parce que mon approche de l’humain se fonde sur l’idée par laquelle nous n’avons pas qu’une vie. À chaque étape de notre existence, nous vivons des transitions : passage de l’enfance, à l’adolescence jusqu’à l’âge adulte, évolution du statut de célibataire à personne mariée… Et même dans sa carrière professionnelle, une personne peut passer de salariés actifs à chercheurs d’emploi ou vivre une reconversion pour changer de profession », explique notre interlocutrice. En effet, l’Analyse Transactionnelle est une théorie de communication qui facilite la compréhension approfondie d’une personne afin de l’accompagner dans son évolution. Elle repose sur un postulat définissant 3 États du Moi : le moi parent, le moi enfant et le moi adulte. Chaque état est associé à des émotions et des expériences qui influencent le comportement. C’est pourquoi Ulrika Bibas pousse toujours ses coachés à révéler leur connaissance de soi pour identifier ce dont ils sont constitués et ainsi mieux les aider. « Notre développement personnel est au service de notre évolution professionnelle pour une transition de vie en vue de la réalisation de soi », déclare-t-elle. Ainsi, qu’importe l’objectif de son client qu’il soit professionnel ou personnel, le développement personnel reste le socle d’un coaching de vie. « Une personne doit prendre conscience de ce dont elle est remplie pour savoir où elle est capable d’aller. » Donner une dynamique à ses projets à travers le bilan de compétences En complémentarité à l’Analyse Transactionnelle, Ulrika Bibas mise sur l’approche narrative, une méthode conversationnelle à vocation d’inciter un coaché à nourrir des récits identitaires qui ne sont pas chargés de visions limitantes mais qui génèrent de nouveaux scénarios de vies et d’initiatives nouvelles. L’objectif étant d’éveiller tout son potentiel et ses ressources. La pratique narrative trouve son sens dans toutes les dimensions du coaching. Ulrika Bibas a recours à cette technique notamment dans le cadre d’un bilan de compétences. Fort d’un solide background dans la gestion de carrière, elle met à profit son expertise et ses connaissances en accompagnant les personnes qui sont à un tournant de leur vie. Le bilan de compétences a pour objectif de faire émerger un projet réaliste et stimulant en faisant le point sur le parcours du coaché, ses atouts, sa personnalité et ses intérêts. Il est avantageux dans la mesure où il permet dans un premier temps d’engager une introspection qui pousse la personne à revenir sur son « moi » le plus profond. Après avoir découvert toutes les facettes de sa personnalité, elle sera plus en mesure de mettre en lumière son portefeuille de compétences et de donner un nouveau souffle à son existence. Dans sa démarche, Ulrika Bibas propose essentiellement trois types d’accompagnement : le « bilan découverte » pour ceux qui n’ont pas encore de projet, le « bilan ajusté » pour les personnes qui ont déjà plusieurs idées de projets et qui veulent connaître le plus SMART et le « bilan action » dédié aux individus détenant un projet précis et désireux d’en déterminer les phases de réalisation. ...

Coaching
Anne-Laure GRASSO

À Lyon

Anne-Laure GRASSO

Après une carrière dans le milieu commercial, Anne-Laure Grasso est à un tournant de sa vie et décide qu’il est temps de changer de vocation. Son background lui a permis d’accroître ses facultés d’écoute, son empathie ainsi que ses aptitudes à créer des liens. Elle choisit alors de mettre à profit toutes ses qualités en s’intéressant à la psychologie systémique et intégrative. Rapidement, elle suit d’innombrables formations notamment dans le domaine de la psychothérapie, ce qui lui permet aujourd’hui d’aider ses patients à venir à bout d’obstacles spécifiques, à explorer en profondeur leur véritable nature et à atteindre leurs objectifs personnels. Une démarche dédiée aux enfants « Hauts potentiels » La notion « haut potentiel » désigne un enfant qui possède un développement intellectuel supérieur par rapport à son âge. En plus de disposer d’un autre système de pensée souvent en arborescence, il a une perception, un mode raisonnement ainsi qu’une analyse de l’environnement différents. À ces aptitudes intellectuelles exceptionnelles s’ajoutent une hypersensibilité, un sens accru de la justice, de l’empathie et de la lucidité. Cette intelligence hors normes est perçue comme un cadeau. Son intensité et son ampleur finissent pourtant par avoir un impact sur l’enfant en freinant l’intégration dans la société, en envahissant le champ de la pensée et en entraînant finalement des souffrances. À cause de leurs amplitudes émotionnelles plus importantes que les autres, ils sont sujets à des crises émotionnelles : peur, colère, tristesse, mépris, etc. D’où l’importance de leur offrir un accompagnement adapté pour les soutenir dans la gestion de leurs émotions. Une mission dont s’investit Anne-Laure Grasso depuis maintenant plusieurs années. La thérapeute tend la main aux enfants précoces et hypersensibles subissant un manque de confiance en eux, de l’anxiété, une exclusion sociale ou en échec scolaire. « Par ma formation systémique, je travaille toujours en étroite collaboration avec les parents. Pour aider un jeune, je dois avoir une compréhension globale des systèmes et sous-systèmes dans lesquels il vit. Tenir compte de ce contexte permet de faire des liens et aboutit à des évolutions majeures », nous confie la thérapeute. Des outils thérapeutiques adaptés aux besoins de chacun Coaching, approche systémique, PNL, art thérapie… Anne-Laure Grasso maîtrise de nombreux outils sélectionnés essentiellement en fonction des besoins de l’enfant et de l’objectif défini à atteindre. L’art thérapie s’inscrit entre autres comme l’une de ses spécialités et consiste à éveiller le potentiel d’expression artistique et de créativité pour des fins thérapeutiques. La peinture, le dessin, la sculpture et la pâte à modeler sont quelques exemples des médias utilisés et très appréciés des jeunes pour leur caractère spontané et ludique. « Cette méthode me permet de demander aux enfants de dessiner par exemple ce qui se passe dans leur cœur et de mieux comprendre leur état émotionnel… Je leur demande de parler à leurs émotions. Ils créent un personnage et se familiarisent avec cet objet transitionnel », déclare notre interlocutrice. Au cours de la démarche, les parents jouent un rôle essentiel dans leur posture et écoute empathique.Ils font partie intégrante de la solution. Pour son travail, Anne-Laure Grasso propose un accompagnement individuel ou des ateliers de groupe accueillant au maximum 6 participants. La thérapie s’articule autour de différentes thématiques. L’atelier « Bulle d’imagination » va par exemple travailler sur le développement de l’imaginaire pour prendre conscience de sa force intérieure tandis que l’atelier « La magie est en moi » met en lumière chaque potentiel pour améliorer et développer la capacité des enfants à réussir. ...

Coaching
SL Consultant

À LYON

SL Consultant

Le monde des affaires étant de plus en plus complexe et stimulant, s’entourer de partenaires stratégiques contribue à promouvoir l’engagement, optimiser les processus et instaurer des relations positives pour augmenter les performances des équipes. SL Consultant accompagne les entreprises dans leurs changements en leur proposant un service de coaching chargé d’impulser la croissance individuelle et l’efficacité collective. Contribuer au développement des performances humaines Un coach professionnel a besoin d’avoir une expertise en dynamique d’entreprise et de comprendre les enjeux organisationnel et managériaux pour mieux appréhender les éléments systémiques et stratégiques. Sylvie Roche détient un socle de connaissances sur l’écosystème des organisations et du management grâce à ses nombreuses années d’expérience passées dans de grandes entreprises. Après avoir suivi plusieurs formations notamment d’ingénieur en ingénierie pédagogique, en leadership ou encore en conduite du changement et reçu une accréditation Insights Discovery et MBTI, elle élargit son champ de compétences par la maîtrise de plusieurs outils complémentaires : analyse transactionnelle, programmation neuro-linguistique, hypnose ericksonienne, etc. « Avoir différentes boîtes à outils est indispensable pour un coaching plus personnalisé. Une technique qui fonctionne pour une personne ne marchera pas forcément pour une autre face à la différence de contexte, de personnalité ou de problématique à résoudre », confie-t-elle. Elle complète son expertise grâce à une formation de coach professionnel. Aujourd’hui, elle met son savoir-faire au service des professionnels souhaitant entre autres profiter d’un coaching orienté solution. Sa spécialité ? L’accompagnement de personnes en situation de burn-out. ...

Coaching
AER - Agence Economique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté

À Dijon

AER - Agence Economique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté

Faisant frontière avec la Suisse, sur 230 km, la Bourgogne-Franche-Comté compte deux aéroports régionaux et dispose de six aéroports internationaux, à proximité. Une mobilité facilitée, également, par quatorze gares TGV, soit le réseau ferroviaire le plus vaste de France. Neuf autoroutes la desservent, et 1612 km de voies fluviales reconnues internationalement, entrelacent le paysage. Son emplacement est sans conteste stratégiquement favorable à l’entreprenariat transfrontalier et international. C’est d’ailleurs, un atout essentiel qui a propulsé la Bourgogne-Franche-Comté dans le palmarès des régions françaises destinatrices des IDE (investissements directs étrangers) en 2019 : la région s’est ainsi hissée au 5ème rang des régions pour le nombre total de projets et au 2ème rang pour le nombre de projets dans la production. Une croissance remarquable  Les chiffres l’indiquent, les choix stratégiques d’investissement dans la recherche, la formation, l’industrialisation créent un écosystème favorable au développement économique. Avec un solde commercial excédentaire de 21,5 milliards d’euros d’exportation, la région se place au second rang des exportateurs français, pour un PIB égal à 72 milliards d’euros. Terreau fertile de connaissances et de savoir-faire à l’industrie fleurissante, la Bourgogne-Franche-Comté soutenue par son Agence Economique Régionale ne cesse de s'illustrer  pour l’excellence de ses compétences. Un exemple : éminemment reconnus puisqu’inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO : les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art de l’Arc jurassien, produits d’un travail binational suisse et français. « La forte culture industrielle, la présence de pôles d’excellence en recherche séduisent les investisseurs. Les capacités de R&D et le dynamisme des écosystèmes tournés vers le futur dont des atouts essentiels pour le développement de nouvelles activités » assure Arnaud Marthey, le Président de l’AER. » Ainsi cinq pôles de compétitivité se distinguent, la filière nucléaire, la plasturgie, les microtechniques, la mobilité et l’agroalimentaire. Un exemple : liés à la mobilité, le pôle "Véhicule du futur" et l’AER BFC œuvrent ensemble pour inventer les transports propres de demain, en développant une filière hydrogène. Ici, la productivité s’appuie sur un schéma structurel ; constitué, de plateformes technologiques, de clusters, et de centres de formation répondant précisément à la demande ; lequel est identifiable dans tous les domaines de développement, de la santé au luxe. La région Bourgogne-Franche-Comté accompagne jeunes et personnes en recherche de reconversion, en proposant une très grande variété d’enseignements professionnels, technologiques ou universitaires, initiaux ou continus, répondant aux besoins spécifiques du marché. Ainsi, en synergie avec l’ensemble de ses partenaires institutionnels et privés, de la formation et de l'emploi, l’AER BFC participe à faire se rencontrer les besoins en savoir-faire et en connaissances scientifiques, des entreprises et industries implantées localement.  Des programmes uniques en France sont ainsi proposés en Bourgogne-Franche-Comté comme par exemple le "Master Energie" de l’UTBM qui garantit une expertise dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies propres, avec une compétence particulière en matière d’Hydrogène ou le parcours « Ingénieur Mécanismes et Industrie du Luxe. » de l’ENSMM de Besançon ou encore les programmes en les sciences agronomiques de l’alimentation et de l’environnement de Agrosup à Dijon. La Bourgogne-Franche-Comté compte 60 000 étudiants et 19 200 jeunes en formation par apprentissage. Cinq thématiques d’excellence se dégagent, les sciences dures, les territoires, l’environnement, les aliments et la santé. Terre de recherche, d'innovation et de développement durable La Bourgogne-Franche-Comté recense quatre organismes nationaux de recherche, le Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives, le Centre National de la Recherche Scientifique, INRAE ou Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement, et enfin, l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale). Résolument investie dans la médecine du futur avec ses quatre établissements dédiés à la santé, dont l’Etablissement Français du Sang et le centre de recherche contre le cancer CGFL, elle a ainsi tissé un environnement technique et scientifique de pointe où se sont installés les fleurons de l’industrie médicale française dont le Groupe Urgo. De plus, Dijon est la deuxième ville de France après Marseille, à proposer une nouvelle modalité de radiothérapie guidée par IRM. Depuis 2017, l’Etat attribue dans le cadre du Grand Plan d'Investissement, des subventions pouvant atteindre quatre cent mille euros par projet, aux programmes faisant émerger de nouveaux modèles de développement territorial sur plusieurs thématiques : la tra...

Coaching
École PSI

À Talence

École PSI

Spécialiste de la psychologie systémique et intégrative®, l’école PSI est l’un des rares organismes de formation, si ce n’est le seul, à proposer des formations complètes dans le domaine. Ce courant, qui engage le développement profond de l’être, a été développé en 2008 par Jean-Luc Pignol avec le concours de son épouse Martine, Gestalt-Thérapeute. Il s’agit d’utiliser, par le biais d’une grille de lecture clinique, les références contemporaines du développement de la personne qui sont adaptées au traitement ou aux étapes de celui-ci. « Faire école » Jean-Luc Pignol bénéficie de nombreuses années d’expérience en tant que psychologue clinicien, psycho-thérapeute, intervenant, formateur, consultant, coach, formateur InterQualia®, facilitateur de changement® auprès de diverses organisations. Il est intervenu au sein d’entreprises industrielles et tertiaires, de laboratoires de recherche, d’industrie pharmaceutique, du secteur de la banque et de l’assurance, d’hôpitaux et de maisons de santé, de maisons de retraite, d’EHPAD, HAD, SSAD, du secteur social et médico-social, etc. Après avoir été sollicité par des confrères et consœurs pour transmettre ses savoirs, ses savoir-faire et savoir-être, Jean Luc Pignol décide de « faire école » avec l’appui de son épouse. « Un peu à l’image du compagnonnage, notre école est fondée sur la relation maitre-apprenti dans laquelle l’acquisition des notions essentielles du métier se fait en bonne partie par la pratique », souligne le fondateur. Des formations complètes et de qualité À travers plusieurs cursus et différents modules, l’école PSI dispense des formations pour devenir praticien en psychologie systémique et intégrative® (P-PSI), intervenant en organisation (coach ou facilitateur), clinicien des organisations, psychopraticien ou psychothérapeute. Ces formations basées sur des modules qui peuvent s'assembler s’adressent à des professionnels en activité qui ont déjà suivi une formation initiale mais qui veulent se professionnaliser en se formant en matière d'accompagnement du changement en psychologie systémique intégrative®, à la psychothérapie, à la systémie ou bien aux approches corporelles. Une fois certifiés en PSI, ces professionnels pourront ensuite suivre une formation adaptée leur permettant d’exercer la PSI d’une façon plus experte et ainsi transmettre à leur tour l'approche PSI. Côté formateurs, l’école dispose d’une équipe composée essentiellement de professionnels qui excellent dans leurs compétences respectives. À l’exemple de Martine Pignol, qui possède plus de 20 ans d’expérience en tant que psychothérapeute. Gestalt-Thérapeute depuis 2002, elle a été également formée en analyse transactionnelle et aux approches systémiques. En outre, elle s’est formée avec J. Kepner et Ruella Frank aux approches corporelles. Elle est didacticienne en PSI et certifiée DSP Ruella Frank. ...

Coaching
Caroline Scherlen

À Pau

Caroline Scherlen

Que ce soit au niveau personnel ou professionnel, tout individu est inscrit et évolue dans des systèmes. « Je suis intimement convaincue que lorsqu’une personne n’est pas à sa place et qu’elle est mal à l’aise l’impact se ressent sur le système dans lequel elle évolue », explique Caroline Scherlen. Il est donc primordial que chaque individu puisse prendre sa vraie place, afin de s’épanouir et d’être productif. Une coach expérimentée Membre de l’EMCC France, Caroline Scherlen dispose de 20 d’expérience dans l’exploration production au sein d’une grande entreprise pétrolière. Au cours de sa carrière, elle a occupé de nombreux postes dans différents domaines comme la recherche et le développement, le management hiérarchique ou transverse dans un contexte multiculturel ou encore des postes opérationnels. Aujourd’hui, elle met à profit son riche parcours afin d’aider ses clients à prendre leur juste place, et ce même dans les environnements complexes (réorganisation, positionnements stratégiques, management transverse…). « Je me suis vraiment spécialisée dans ce type d’accompagnement », souligne-t-elle. Des outils innovants Caroline Scherlen propose un coaching professionnel et de vie à des entreprises ou à des particuliers, en individuel, en binôme, en équipe ou en organisation. Pour les accompagner efficacement, elle mobilise des méthodes originales et innovantes telles que les constellations familiales ou le DoLquest, un questionnaire de personnalité de 3e génération reposant sur une approche systémique. La première approche se pratique en groupe et consiste à créer une constellation familiale, en désignant, parmi les personnes présentes dans la salle, celles qui vont représenter et incarner les rôles des membres de sa famille. Le coaché va ensuite placer chacun des personnages dans l’espace en leur demandant d’adopter une posture spécifique et d’orienter leur regard dans telle ou telle direction. Dans leur position respective, les « acteurs » sont invités à exprimer leur ressenti. À travers ce jeu de rôles, l’objectif est de soulever les problèmes et de remettre chacun des membres de la famille à sa juste place. Cette approche peut également être transposée dans le monde professionnel afin, par exemple, de rétablir l’équilibre dans la structure d’une entreprise. ...

Coaching
In’Crea

À Brest

In’Crea

Les compétences complémentaires des professionnels et experts travaillant au sein d’In’Crea Conseil permettent à ce cabinet de proposer des missions de coaching classiques, des diagnostics sociologiques des organisations et un accompagnement de la communication autour de ces missions. « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Une équipe pour initier, développer et intensifier les synergies En 2005, Catherine Buat décide de travailler à son propre compte en lançant une activité de conseil, de coaching et de formation. Quelques années plus tard, certifiée MCC (Master Certified Coach) par l’International Coach Federation, elle souhaite développer son activité et cherche alors de nouveaux associés. « J’ai voulu un positionnement original sur le marché : la volonté d’être résolument systémique à la fois par les outils que nous utilisons et par les liens que nous établissons entre approche sociologique, coaching, conseil et formation », explique-t-elle. C’est dans ce contexte que nait In’Crea Conseil. Résolument impliqué dans le développement des entreprises finistériennes, In’Crea Conseil c’est également un groupe GERME animé par Catherine BUAT et un groupe APM animé par Pierre GUILCHER. Créer la différence d’où naitra la performance Spécialisé en coaching d’entreprises, In’Crea Conseil se sert des apports de la systémique et de l’intelligence collective comme des leviers de performance et de progrès. L’objectif est de faire réfléchir les équipes autour de nouvelles manières de travailler ensemble, favorables à l’épanouissement et à l’expression des talents. « Notre objectif, c’est également de les accompagner dans la communication de ces changements auprès de leurs propres équipes dans le but d’amplifier et de démultiplier les effets du coaching. » L'importance de la dimension sociétale chez In’Crea Conseil La dimension humaniste fait partie intégrante de l’ADN d’In’Crea Conseil « Notre mission est d’accompagner nos clients dans l’élaboration d’une vision stratégique et l’organisation à mettre en place pour y parvenir », rapporte notre interlocutrice. « Nous sommes là pour les aider à donner du sens notamment par leur implication dans le développement de leur territoire, sur la question de l’écologie et aussi, autour de la Qualité de Vie au Travail. Parce qu’une fois de plus… tout est lié ! » Rejoignez-nous sur increa-conseil.com ...

Coaching
 Laure Demerson

À Salles

Laure Demerson

Après 17 ans d’expériences commerciales dans des grands groupes internationaux, Laure Demerson réalise que ce qui l’anime c’est d’accompagner les gens dans leurs réalisations. « Je sentais qu’il ne fallait pas grand-chose pour que les gens deviennent ce qu’ils ont envie d’être et qu’ils soient plus épanouis », explique-t-elle. Animée par cette volonté de venir en aide aux autres, elle suit une formation en PNL (programmation neurolinguistique), puis décide de se former au coaching.  Des coachings de vie Il n’est pas nécessaire de demander à Laure Demerson le type de coaching qu’elle dispense. « Je coache des hommes et des femmes, et non des problèmes. Quelle que soit la problématique, qu’il s’agisse de difficultés personnelles ou professionnelles... Pour moi, cela s’apparente toujours à des coachings de vie », souligne-t-elle. Afin d’instaurer la confiance et de créer un espace sécurisant pour le client, Laure Demerson commence par une séance de découverte dans le but d’établir une forme de connexion entre le coach et le coaché. « Cette séance d’une heure est essentielle pour faire connaissance et également pour vérifier que nous pourrons travailler ensemble. » C’est aussi l’occasion de cerner la ou les problématiques à traiter et d’aborder les modalités de coaching. Une fois cette étape franchie, il s’agit ensuite de définir les objectifs de chaque séance et de déterminer les résultats attendus par le client. Pour justement les atteindre, le rôle du coach est de guider, d’amener l’individu à trouver en lui-même les ressources et les solutions à ses problèmes. « Par un jeu de questions qui va déclencher un effet miroir, la personne va trouver la réponse en rapport à ses objectifs. Lors des accompagnements que je propose à mes clients, je mets l’accent sur les solutions, le passage à l’action, et je me concentre sur les objectifs à atteindre. », nous explique notre interlocutrice. ...

Coaching
Leading Transform

À Fort-de-France

Leading Transform

Une fusion, une ouverture de site, une transmission entre deux dirigeants… Les organisations sont aujourd’hui en perpétuelle transition. Cependant, s’adapter à ces changements n’est pas toujours aisé. C’est là qu’intervient Leading Transform. Ce cabinet spécialisé en coaching de transitions accompagne les entreprises à faire face à ces changements, en créant de nouvelles voies et en refondant les démarches pour leur permettre d’avancer. L'accompagnement proposé est également individuel. Un riche parcours Avant de percer dans le domaine du coaching, Daniel Robin, fondateur de Leading Transform, a eu un riche parcours en tant que dirigeant d’entreprises, toutes tailles confondues. En parallèle, il a fondé la Confédération des petites et moyennes entreprises de Martinique (CPME) et assume le poste de conseiller territorial au sein de cette région. En tant que dirigeant, Daniel Robin s’est confronté à ces différents changements qui interviennent dans la vie de l’entreprise. « J’ai basculé du rôle de dirigeant à celui d’accompagnant parce que je crois qu’il est important de mettre au cœur de la démarche de l’intelligence émotionnelle et développer les compétences relationnelles », explique-t-il. Une approche globale Dans son approche, Leading Transform ne privilégie aucune méthode ni outil particuliers. Ici, « il ne s’agit pas de proposer des solutions toutes faites », car chaque séance relève d’abord d’une co-construction. « Nous travaillons à faire émerger une demande et, à partir de là, à construire un chemin, c’est un travail de coopération entre un coach et son client », précise Daniel Robin. Face à l’inconnu généré par une situation de transition, le rôle du coach est de donner la capacité au coaché à s’engager dans une démarche afin de trouver et de créer de nouvelles voies. Ainsi, le coaching proposé va permettre aux individus de regarder vers l’avenir et de se focaliser sur de nouveaux objectifs. « Mes interventions intègrent une dimension systémique, car je privilégie une approche globale tout en apportant un regard distancé permettant de refonder les démarches », explique notre interlocuteur. ...

Coaching
 Annie VISCO - Avenir & Talents

À Paris

Annie VISCO - Avenir & Talents

Ouvrir le champ des possibles grâce au coaching Dédié à l’accompagnement des dirigeants et des managers, qu’ils soient désireux de faire évoluer leur posture professionnelle, de développer leur leadership ou encore de reprendre confiance en eux suite à un changement de trajectoire, Avenir & Talents, le cabinet fondé par Annie Visco, veille à (re)placer l’humain au coeur de la stratégie de l’entreprise. « Parmi mes clients, je compte principalement des dirigeants et des managers mais aussi des entrepreneurs, des communicants et des start-upers » explique Annie Visco. « Je révèle et développe leurs talents tout en faisant en sorte de préserver leur bien-être ». En s’appuyant sur l’analyse de situations professionnelles concrètes, vécues au jour le jour par ses clients, Annie Visco oeuvre à mettre en lumière les ressources dont ils disposent et à leur faire comprendre que leurs limites, ils se les sont imposées eux-mêmes. « Beaucoup d’entre nous n’ont pas conscience de leur potentiel ou n’en utilisent qu’une infime partie » précise Annie Visco. « En tant que coach, mon rôle consiste alors à ouvrir, à élargir le champ des possibles en faisant éclore de nouvelles idées chez mes clients et émerger des solutions innovantes ». Mais pas question de se substituer à la personne que l’on coache. « En effet, la posture du coach diffère de celle du consultant. C’est pourquoi mon action vise à encourager mes clients à trouver en eux-mêmes leur propre vérité, leur propre style de management ».  Le développement de la créativité : pierre angulaire d’un coaching réussi Scientifique de formation (dans une autre vie, elle a été géologue) et coach de métier, Annie Visco est également artiste-peintre à ses heures perdues. À la fois rigoureuse et flexible, cette coach accorde une grande importance à la créativité de ses clients, qu’elle les aide à développer. « L’idée » explique-t-elle, « c’est de les faire sortir du cadre, de leur (re)donner confiance afin qu’ils osent essayer de nouvelles façons de faire et bâtir un nouveau modèle qui leur convienne mieux. Souvent, nous craignons d’aller vers l’inconnu, vers ce que nous ne maîtrisons pas. Dans le cadre de mon accompagnement, j’encourage, au contraire, mes clients à sortir de leur zone de confort, à dépasser les limites qu’ils ne pensaient jamais pouvoir atteindre et à explorer - en toute sécurité - ces territoires qu’ils ont en eux mais où ils n’ont encore jamais osé s’aventurer ». Au final, ce véritable ’’voyage en terre inconnue’’ au cours duquel Annie Visco escorte ses clients permet à ceux-ci, à leur retour, de pouvoir compter sur une capacité d’adaptation accrue. Ils seront alors plus à même de savoir prendre les bonnes décisions au bon moment.  Écouter, analyser, s’adapter Spécifique aux problématiques rencontrées par ses clients, la prestation que propose Annie Visco est véritablement « sur mesure ». Et pour cause, chaque cas de coaching étant unique, les raisons pour lesquelles ses clients s’adressent à elle sont multiples. Ils peuvent, par exemple, solliciter son expertise pour les aider à développer leur leadership et leur sens stratégique, à naviguer dans la complexité, à gérer les conflits, à prendre des décisions difficiles, à revoir leurs priorités, à apprendre à déléguer, à mieux organiser leur temps, à aborder une nouvelle fonction, à mieux appréhender le pouvoir, à sortir de leur isolement, à revoir leur posture, à développer la performance collective au service d'enjeux stratégiques, à baisser leur niveau de stress pour gagner en prise de recul et en efficacité, etc. « Je leur démontre, notamment, l’avantage du pouvoir ‘’avec’’ par rapport au pouvoir ‘’sur’’ » précise la fondatrice d’Avenir & Talents. Enfin, la demande d’un client est susceptible d’évoluer au fil des séances. « Il arrive que derrière la demande exprimée se cache une demande plus profonde. À moi alors de la cerner pour aider mon client à mobiliser les ressources nécessaires afin d’y répondre ».  ...

Coaching
Magali Menard

À Peyrehorade

Magali Menard

Passionnée par l’humain, Magali Ménard, coach certifiée et fondatrice d’Actea Formation Conseil, place l’individu au centre des préoccupations et en fait le principal acteur de l’innovation relationnelle. Ses thématiques d’intervention : confiance en soi, performance et intelligence collective, leadership, intégration en entreprise et conduite du changement. Partenaire en innovation relationnelle Ayant développé son propre concept, Actea se fonde sur 4 leviers d’action interdépendants : la relation à soi, aux autres, à l’organisation et au changement. Autour d’un maillage de différents outils et approches, Actea propose du coaching individuel pour les dirigeants et managers. Cet accompagnement peut se faire en présentiel ou à distance via Skype. Le rôle et les missions du coach ? Stimuler le développement du leadership, l’habileté relationnelle, l'intelligence émotionnelle, la gestion des priorités, l’aptitude au changement, le déploiement des potentiels et talents…. En lien avec vos objectifs et les enjeux pour l’organisation. Le coaching autrement, en plaçant l'individu au cœur Je considère mon client comme un partenaire... Mon rôle d'accompagnant nécessite de comprendre vos enjeux professionnels sans toutefois vouloir être l’expert de votre métier. Je tenterai de poser les bonnes questions, vous avez déjà en vous les réponses. C’est l’art du questionnement où l'approche repose sur le coach lui-même. Le coach EST la méthode. Je me fonde sur quelques principes clés : respecter le caractère unique de chacun, une posture orientée "solutions", un angle de vue "positif" des événements, la mise en mouvement comme moteur pour se transformer et évoluer. Chaque coaching est différent car adapté à vos besoins, dans votre unicité et dans le respect de votre rythme. Nous sommes co-acteurs de votre réalisation avec pour moteurs mon intuition et votre motivation. Des prestations variées, personnalisées, créatives et innovantes Les séminaires de Team-building entièrement créés sur-mesure avec un réseau de partenaires pluridisciplinaires (théâtre d’entreprise, créations artistiques…), les conférences sur la confiance et l’estime de soi dans les organisations, l’accompagnement de CODIR ou organes directionnels, les formations personnalisées sur le bien-être au travail, le développement personnel ou l’expérience client font également partie des activités de l’organisme. En fonction de la nature de l’intervention, Magali Ménard mobilise des outils de coaching adaptés tels que les neurosciences, la psychologie positive, le théâtre d’entreprise ou encore l’innovation managériale. ...

Coaching
ESCP Europe Conseil

À Paris

ESCP Europe Conseil

Junior-entreprise (JE) de l’ESCP Europe, ESCP Europe Conseil a été créée en 1972. Avec pour objectif de donner l’opportunité aux étudiants de cette grande école de commerce d’affûter leurs compétences managériales et leurs comportements entrepreneuriaux en mettant en pratique leur enseignement théorique. L’association mise sur ses 45 ans d’expérience, l’excellence de son parcours académique et l’appui de ses prestigieux parrains (Oliver Wyman, le BCG et Capgemini Consulting) pour conforter sa position de leader. Des performances qui s’illustrent dans les divers classements. En effet, ESCP Europe Conseil fait partie des 30 meilleures junior-entreprises du pays et se positionne 4e en termes de chiffre d’affaires. Des services pour des clients aux profils variés Calqué sur les modèles des cabinets de conseils, ESCP Europe Conseil se compose d'admnistrateurs formés d'un bureau (président, vice-président, secrétaire général, responsables des ressources humaines et trésoriers) ainsi que de responsables des différents pôles qui prennent en charge la réalisation des missions, à savoir le pôle développement commercial, le pôle qualité et le pôle Communication et Événementiel. « L’équipe est choisie selon un processus de recrutement sélectif, axé sur les performances des étudiants afin d’assurer des prestations de qualité », nous explique le nouveau président de l’association Nathan Haas. La JE accompagne autant un auto-entrepreneur désireux d’initier un projet qu’une entreprise du CAC 40. « Nous avons des profils de clients très variés et nous travaillons même pour des associations », fait savoir le président. Cette clientèle peut miser sur le savoir-faire, la rigueur et l’expertise des étudiants pour réaliser des business plan, du benchmarking, des enquêtes de satisfaction ou encore des travaux de traduction. Une junior-entreprise toujours en action Animée d’une forte dynamique, ESCP Europe Conseil planche régulièrement sur de nouveaux moyens destinés à améliorer la qualité de ses formations envers les étudiants mais aussi de ses prestations envers sa clientèle. Une des dernières initiatives repose sur le lancement du parcours scolaire aménagé. Selon les explications de Nathan Haas, ce Business Track « est calqué sur un rythme d’apprentissage. Nous alternons entre période de cours et période dédiée uniquement à la JE, ce qui permet de libérer du temps pour servir au mieux les besoins des clients ».   Car pour ESCP Europe Conseil, la satisfaction client est stratégique. D’ailleurs, dans le dessein de mieux accompagner les entreprises, l’association vient d’ouvrir une antenne à Londres. « À travers ESCP Europe, nous avons la chance d’avoir différents campus en Europe et nous avons des chefs de projet sur chaque campus. Le fait de créer un bureau à Londres nous permet ainsi de répondre aux demandes dont les enjeux sont de plus en plus axés sur l’international et ne sont pas seulement franco-français », fait valoir notre interlocuteur. ...

NOS AUTRES ADRESSES À PROXIMITÉ

Le "leadership authentique": l'urgence de faire émerger des managers porteurs de sens

Une pérennité managériale dans un contexte de mutations La France, contrairement aux Etats-Unis, au Canada et à la Chine a longtemps dissocié le management du leadership, et a récemment pris conscience des enjeux d’investir dans les ressources managériales. Les dirigeants et les managers d’aujourd’hui doivent pleinement incarner leur leadership ; donner du sens, exprimer clairement leur vision, et susciter l’envie auprès des collaborateurs d’aller vers un objectif commun. Mais pas seulement…  Alors que la littérature abonde de styles de leadership différents – leadership directif, collaboratif, participatif, visionnaire...– frisant parfois la schizophrénie pour ceux qui souhaiteraient passer d’un style à un autre selon les interlocuteurs, les circonstances ou les modes, lequel adopter ? On assiste à une prise de conscience que le paradigme du leader doit changer et évoluer vers un style unique, singulier et authentique, lui permettant ainsi d’asseoir son plein épanouissement et celui de ses collaborateurs tout en assurant la durabilité des organisations. Il était temps que l’on repense ce concept car ailleurs dans le monde le leadership authentique fait flores et l’adhésion profonde et personnelle des collaborateurs est un facteur puissant de résultats. Le leadership authentique apparaît aujourd’hui comme le style de leadership le plus approprié pour faire face aux transformations de l’entreprise tout en permettant de réconcilier la performance et l’humain de façon durable. Né de la psychologie positive et humaniste, W.L Gardner éminent universitaire et chercheur américain, auteur prolifique de plusieurs ouvrages et études sur le leadership, le management et les organisations affirme : « l’authenticité c’est à dire la connaissance de soi et la capacité à agir de façon consistante ou cohérente avec le meilleur de ce soi, est le socle de tout style de leadership et assure sa moralité en même temps que sa durabilité ».  Un capitaine et des valeurs  Les éléments clés du leadership authentique sont la conscience de soi et l’éthique. Ces questions semblent encore ici en France beaucoup déplacées, comme hors sujet dans un univers ou seules comptent l'efficience et le résultat. Pourtant, chaque nouvelle marche à franchir est de plus en plus haute. Les remises en question, profondes, sécurisantes, bouleversantes, interrogent de plus en plus souvent nos valeurs individuelles et collectives profondes. La civilisation du numérique et de la finance fait ployer nos organisations collectives, et questionne en profondeur les valeurs des sociétés. Et la nature ayant horreur du vide, les obsessionnels du chiffre se font petit à petit supplanter. Sans compter que les nouvelles générations ont besoin d'aimer ce qu'elles font, d’adhérer à un projet porteur de valeurs : c'est le seul moyen de les stabiliser dans l'entreprise. "Le leader authentique sait ce qui fait sens pour lui et est capable de le partager. Il noue des relations grâce auxquelles les personnes se sentent engagées et donnent le meilleur d’elles-mêmes. Il inspire confiance car il travaille sur lui-même et se remet en cause." souligne François-Daniel Migeon, homme clé de l'importation du concept en France et auteur du "Leader authentique" " publié chez Eyrolles en 2013 où il développe le concept comme « le chemin le plus court vers une contribution professionnelle riche de sens, efficace et durable ». Nommé directeur général de la Modernisation de l'Etat entre 2007 et 2012, il partage son expérience en déclarant : "J'ai eu la faiblesse de penser que l'essentiel du changement serait rendu possible grâce à des méthodes et des techniques. Au fil du temps, j'ai accordé de plus en plus d'importance aux hommes et aux femmes qui portaient la transformation".  Mieux être et rentabilité optimisée Aucun hasard donc pour un tel engouement ; des chiffres sonnants et trébuchants. Le cabinet de conseil américain KRW International, spécialisé en Leadership, a établi dans une étude que "les dirigeants dont la personnalité a été bien notée par les employés obtenaient une rentabilité des actifs moyenne de 9,35...

Agile comme Scaramouche : le coaching par l’approche théâtrale

A l'heure où tout est instantané, synchronisé et virtualisé, il est plus que jamais nécessaire de développer de l'agilité dans ses savoir-faire et ses savoir-être :  - en entreprise, pour transformer les modes de management, encourager à la prise de responsabilités, valoriser la coopération et le partage afin d'aborder sereinement les changements, - au quotidien, pour restaurer la confiance en soi, l'estime de soi et déployer les multiples talents qui sommeillent en chacun de nous. C'est précisément ce que propose le coaching par l'approche théâtrale. Le coaching par l’approche théâtrale développe l'agilité en amenant des ancrages émotionnels et corporels pour provoquer des prises de conscience et pérenniser les changements de posture. Autrement dit, parce que le corps comprend plus vite que la tête, l'approche théâtrale concentre ses actions sur le ressenti et les émotions.  Devenir plus agile, plus flexible, c’est un art qui s'apprend. L’agilité se définit comme l’art du mouvement, de la capacité d’adaptation rapide et permanente à un environnement en profonde et rapide mutation. Un art du mouvement qui se traduit par une succession de postures : un ensemble de comportements, de réflexes et de savoir-être qui améliore votre capacité à faire preuve de créativité pour surmonter les obstacles. Et comme toute compétence… l’agilité se travaille. L’agilité se travaille au quotidien, en multipliant des expériences qui nous sortent de notre zone de confort. C'est ce que propose l'approche théâtrale : devenir, par l’expérimentation, acteur et promoteur des changements à vivre et à incarner pour traverser plus sereinement les transformations de la société. L’approche théâtrale n’a rien à voir avec la représentation théâtrale : il n'y est pas question d'apprendre à jouer une pièce de théâtre mais plutôt d'explorer et d'améliorer nos comportements par l’expérience du jeu de scène. "La logique vous mènera de A à B.  L'imagination vous mènera partout."  Albert Einstein Le coaching par l’approche théâtrale est une approche structurée en 3 étapes :  Une 1ère étape pour observer : étape de prise de conscience vécue à travers une expérience d'improvisation ou de jeu théâtral Une 2ème étape pour expérimenter : étape d'entrainement à mettre en scène une autre façon de faire : un changement de posture, un nouveau comportement. Une 3ème étape pour ressentir : étape d’ancrage par l'expression de son ressenti émotionnel et corporel. Une grande diversité d'outils d’expression théâtrale sont proposés. En voici un rapide panorama :  La comédie des erreurs : mise en scène de dysfonctionnements, se tromper "exprès" et observer le résultat, La machine infernale : exprimer dans l'excès à travers pantomime, caricature, déformations du langage et du corps, Huis Clos : narration ou écriture de métaphore, de contes, de chansons Scènes de la vie de bureau : mise en scène de situations professionnelles  La paix chez soi : mise en scène de situations personnelles  Tout est bien qui finit bien : improvisation préparée façon Théâtre Forum Beaucoup de bruit pour rien : expression en mode muet et jeux à l’aveugle Comme il vous plaira : danse improvisée sur fond musical et exploration de la voix chantée. Sur le plan individuel, le coaching par l’approche théâtrale permet d’améliorer la flexibilité mentale, l’intelligence émotionnelle, son intuition, sa posture, sa présence, son affirmation de soi.  Sur le plan collectif, le coaching par le théâtre favorise l’intelligence d’équipe et la coopération, permet le développement de l’empathie et de l’écoute et améliore la communication interpersonnelle. CONCLUSION  L'humanité traverse une rupture importante, réintroduisant la question du sens, de l’intuition et de l’interconnexion entre les êtres, ce ...

Les émotions ont-elles leur place dans la stratégie d’entreprise ?
 

Comment être sûr de la justesse de notre décision stratégique (croissance externe, organisation…) ? pourquoi un comité d’associés peut avoir tant de mal aujourd’hui à fonctionner ensemble ? comment inventer la stratégie qui concilie des intérêts parfois contradictoires ? Qu’est-ce qui fait la réussite ou l’échec de la transmission d’une entreprise familiale ? Dans toutes les étapes clés et moments critiques de la vie d’une entreprise, le coaching est au service de la croissance, au sens large du terme. Les dirigeants se tournent alors souvent spontanément vers des types d’accompagnement qui vont aller explorer les 3 niveaux logiques : stratégique, d’organisation et de management. Pourtant parfois, que l’on soit dirigeant(s) d’une petite, moyenne ou grande entreprise, les problèmes persistent… D’expérience, je crois au bénéfice d’oser en fréquenter un 4ème, plus profond, plus essentiel, mais aussi plus tabou dans l’entreprise, et plus inconfortable parce qu’inhabituel : celui de notre sensibilité.  Parce que c’est le cœur du réacteur, parce que c’est une réserve d’énergie incroyable  Parce que c’est ce qui fait la singularité de chacun et donc de toute organisation humaine Parce que c’est une matière première gratuite, renouvelable, hyper performante, disponible tout le temps et chez tout le monde…  Nos émotions, le tableau de bord le plus high tech que la nature ait jamais inventé… Encore faut-il savoir l’utiliser Selon la logique d’homéostasie (principe-même du vivant), les informations que nous captons de l’environnement sont en permanence et inconsciemment calibrées en fonction de leur utilité ou non à satisfaire nos besoins…  Cela va produire un certain nombre d’émotions (peur, colère, tristesse… ou plaisir, avec toutes les variantes et intensités possibles) qui sont alors des indicateurs clés de l’avancement du projet ;-) Qu’on le veuille ou non, qu’on en soit conscient ou pas, c’est bien notre sensibilité qui pilote la plupart de nos actions, réactions et interactions, en entreprise comme ailleurs. Mais attention : par les aléas de la vie, notre sensibilité a pu être biaisée voire inhibée, et notre « circuit émotionnel » enrayé.  Une émotion peut alors en cacher une autre. Ne pas se laisser piéger par des « mécanismes de défense » qui ont l’apparence d’une émotion mais n’en sont pas. Ils se caractérisent par 3 aspects : excessifs, répétitifs, et surtout inefficaces. Ils sont à accueillir avec bienveillance car ils ont toujours une bonne raison de s’être mis en place, mais nécessitent d’être décodés. Il faut alors beaucoup de confiance, d’observation, de finesse, pour remonter jusqu’à l’émotion authentique, jusqu’au besoin réel qui se cache derrière, tel le saumon qui remonte jusqu’à la source… Conduire ce travail de dentelle, en individuel et en collectif, demande confiance, compétence, tranquillité et précision, et surtout savoir regarder – car « tout est là », présent dans les réactions de chacun et interactions entre les personnes :  Amener à la conscience Déjouer, trier, démêler Partager Aligner S’accorder la vraie permission, y compris en collectif, de SENTIR-REFLECHIR-AGIR (dans cet ordre) est une des façons de rendre simples d’accès les informations disponibles, sans rien enlever de la complexité et la richesse d’une situation. Cette « gymnastique des émotions » permanente et de plus en plus finement maîtrisée est puissante de justesse et de simplification des relations : elle amène à être de plus en plus clair sur les besoins singuliers de chacun et ensemble, qui vont du coup pouvoir être « agis » au service du management, de l’organisation et de la stratégie. Finalement, la puissance de tel ou tel choix, action, orientation stratégique réside non pas dans sa nature-même mais dans sa justesse, c’est à dire dans la qualité de l’alignement. Au-delà...

Hypno-coaching ou Explorer son monde intérieur pour changer le monde

Sur le chemin du changement, il y a de nombreuses approches et cela peut être un véritable défi de choisir celle qui libèrera votre potentiel. De plus, choisir le bon professionnel est une décision importante et personnelle. Elodie Parent, Rapid Transformational Coach, s’est personnellement formée auprès de Marisa Peer, élue thérapeute n°1 en Angleterre par le magazine Tatler et qui a gagné 5 prix internationaux dont récemment le fameux Stevie Awards. Elle peut vous accompagner pour des transformations individuelles et collectives. À travers son coaching vous pourrez libérer votre énergie au service d’une prise de décision éclairée et de la puissance de votre action. Pour un accompagnement en Rapid Transformational Coaching individuel, il faut compter environ 3 séances. La première va permettre de traiter les principaux blocages qui empêchent de libérer tout son potentiel. La seconde pourra être consacrée à se connecter à sa mission de vie, ce qui fait son unicité et ainsi permettra de prendre des décisions de manière plus éclairée et en sérénité. La troisième pourra se centrer sur les manières d’intégrer la nouvelle version de soi dans la réalité du quotidien. Rapid Transformational Coaching ? Rapid Transformational Coaching (RTC) et Thérapie (RTT) relèvent d’une seule approche particulièrement innovante et créée par Marisa Peer, auteure de plusieurs Best Sellers dont Ultimate Confidence et Hypnothérapeute de la famille royale, d’athlètes olympiques et de nombreuses stars. Cette approche est reconnue par les plus grands organismes professionnels dont le General Hypnotherapy Register et The American Board of Hypnotherapy. Après 30 ans de pratique, Marisa Peer a mis au point un protocole unique permettant entre autres de se connecter à des scènes passées et des émotions enfouies, à l’origine des blocages, et de les traiter. Cela afin d’enclencher une libération en profondeur et durable. L’incroyable CAPACITE de notre cerveau à être réceptif aux suggestions Pour que l’incroyable capacité du cerveau à être réceptif aux suggestions soit activée, il faut que la personne soit en état d’hypnose. À travers des suggestions, le Rapid Transformational Coach pourra alors faciliter un travail en profondeur du client. Il peut par exemple suggérer à la personne « qu’elle rayonne la confiance en soi ». Elle va alors se voir rayonnant vraiment la confiance et ce faisant elle active concrètement toutes les ressources qu’elle a en elle dans ce but. Ce qui n’est au début qu’une suggestion s’imprime pour devenir une réalité, une nouvelle habitude. Remonter aux sources du blocage Mais cela n’est pas suffisant, si un blocage inconscient est ancré en soi, il pourra empêcher la suggestion de fonctionner. C’est en cela que RTC/RTT est une approche incroyablement efficace car elle permet de remonter à l’origine du blocage inconscient et de le traiter. Les suggestions vont ensuite pouvoir fonctionner. La session comprend trois étapes : la première consiste à plonger au plus profond de soi même pour revisiter la source d’un blocage. Lors de la seconde étape le client pourra ensuite réaliser un travail de détective pour identifier les liens entre son interprétation des scènes « visitées » et son blocage actuel. Il va ainsi commencer à changer sa relation à son vécu pour se libérer. Il va également pouvoir désactiver des émotions inconscientes qui le bloquaient. La troisième partie de la session, où le patient va simplement écouter les suggestions du RT Coach, est enregistrée afin de permettre au client/patient de repartir avec un audio unique construit sur mesure en fonction de ce qu’il s’est passé pendant la séance. Cet audio lui permettra de se mettre en autohypnose afin d’imprimer les nouvelles « habitudes ». Le mental et le corps, en parfaite connexion, peuvent faire des miracles Cette approche conduit à des changements puissants et permanents. Elle permet au cerveau de dialoguer avec le reste du corps et réciproquement. Après avoir traité l’origine du blocage, cette communication « mental-corps » devient particuli&e...

Jane Hodgson - Coaching & Communication : maximisez votre potentiel professionnel

Mettre en place un partenariat créatif avec ses clients Formée à l’école Ericksonienne, Jane Hodgson a une approche du coaching à la fois globale, concrète, pragmatique et tournée vers les résultats. « Dans le cadre de l’accompagnement que je propose à mes clients, qu’il s’agisse d’individus ou d’équipes » explique-t-elle, « je mets l’accent sur les solutions. Je me concentre sur les objectifs à atteindre. Nous autres, les Anglo-saxons, allons droit à l’essentiel ». Dans le cadre de « l’alliance créative » qu’elle instaure entre elle et son client, Jane Hodgson va ainsi l’aider à initier un changement durable et à exploiter tout son potentiel. « Le coaché est au centre de tout » explique-t-elle. « Bien sûr, mon rôle consiste à le guider, à l’aider à trouver sa vision, à aligner ses valeurs et à l’orienter vers l’action, vers le changement. Mais c’est en lui-même qu’il va trouver les réponses aux questions qu’il se pose ainsi que la force d’opérer sa transformation. Au fil des séances, il va progressivement grandir, s’épanouir sous mes yeux. Et à l’issue du coaching il aura maximisé ses compétences, gagné en confiance et sera capable de mobiliser l’intégralité de ses ressources. Par exemple, j’ai accompagné l’une de mes clients dans la découverte de ses « core values » et j’ai ainsi pu l’aider à obtenir le poste dont elle rêvait, un poste qui soit aligné avec ses valeurs. J’ai également coaché une équipe de ressources humaines dans le but de créer des liens plus forts au sein de l’équipe, et d’augmenter l’implication ainsi que la motivation de chacun. Je les ai fait travailler en petits groupes pour faire sortir les ‘’non-dits’’ et parvenir à faire émerger une vision commune. Le plus étonnant, c’est qu’au final, chaque groupe a trouvé le même objectif, le même besoin : celui de développer l’intelligence culturelle, et de changer la culture générale de la société qui s’ouvrait rapidement vers l’internationale ». Pour que chacun trouve en lui-même une solution réaliste et adaptée à sa situation  Les demandes que lui formulent ses clients - des leaders et des manager, pour la plupart - sont diverses et variées. « Les personnes qui s’adressent à moi veulent que je les aide à développer leur leadership, à gérer les conflits, à savoir dire non, à oser poser des limites, à retrouver une vision, un cap, à développer leurs compétences relationnelles (‘’people skills’’), à changer de posture, à reprendre confiance en eux ou encore à inspirer davantage confiance à leurs collaborateurs ». Si elle se garde bien de se substituer à son client afin de le laisser trouver lui-même les réponses les plus appropriées à l’atteinte de ses objectifs, Jane Hodgson peut compter sur son vécu pour comprendre rapidement le mode de fonctionnement de ses interlocuteurs. « Mes 15 années d’expérience en tant que fiscaliste au sein de prestigieuses multinationales (Ernst & Young, PwC) me permettent de cerner efficacement les problématiques que rencontrent mes clients et les défis qu’ils doivent relever quotidiennement. Et pour cause, je l’ai vécu moi aussi, de l’intérieur » explique-t-elle. « À cela s’ajoute le fait que je suis titulaire d’un Master en psychanalyse. Cette spécialisation m’aide à identifier rapidement les blocages de mes clients et donne incontestablement de la profondeur à mon coaching ».  Mieux communiquer pour mutualiser les compétences de chacun La communication est un autre domaine dans lequel Jane Hodgson intervient. « Améliorer la communication au sein d’une entreprise, notamment dans un contexte multiculturel, permet aux équipes de collaborer plus harmonieusement, d’échanger leurs idées plus facilement et de s’adapter plus efficacement à des situations nouvelles ». En agissant sur la communication et en mutualisa...

Parenthèses Coaching : la 1ère plateforme de coaching de vie en France

La plateforme de coaching de vie, Parenthèses Coaching, vous propose une réponse adaptée à vos besoins. N'attendez pas pour vous occuper de vous afin de vous offrir une vie meilleure. Plus qu’un site : une aventure humaine Lancée officiellement en mars 2017, la plateforme Parenthèses Coaching est à l’initiative de 6 coachs provenant de la même école de formation : Coach Academie. Leur objectif principal : apporter au grand public toutes les informations liées au coaching de vie. A ce titre, un blog a été ouvert que chacun peut apprécier en fonction de ses besoins du moment. Vous y trouvez, par exemple, un dossier complet sur le développement personnel qui répond à toutes vos interrogations sur le sujet. Au fil du temps, l’équipe s’est agrandie et compte aujourd’hui pas moins de 21 coachs de vie. A terme, d’après les dires du créateur de la plateforme, Éric Sciscione, il est prévu de s’étendre sur tout le territoire français en intégrant de nouvelles personnes qui souhaitent rejoindre, à leur tour, cette belle aventure. Le seul critère de sélection : que le nouveau coach soit en accord avec les valeurs de bienveillance, d’authenticité et d’efficacité de Parenthèses Coaching. Des professionnels du coaching de vie à votre écoute En plus d’être un site qui se donne pour mission d’évangéliser le coaching, Parenthèses Coaching propose aux particuliers qui le souhaitent un accompagnement personnalisé. Attention : cette équipe de coach est spécialisée en coaching individuel. Ainsi, un chef d’entreprise peut tout à fait faire appel à eux, mais en qualité d’individu avec des enjeux personnels (gestion du stress, création d’entreprise, reconversion professionnelle, meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle, apprendre à mieux communiquer, etc.). Après un premier entretien gratuit, le coach que vous rencontrez vous fournit les bons outils pour vous permettre de surmonter vos difficultés tout en vous proposant un tarif accessible. ...

Confiez vos projets marketing à GEM Junior Conseil Grenoble École de Management.

Grâce au soutien de ses nombreux partenaires, GEM Junior Conseil est aujourd'hui capable d'accompagner les entreprises dans tous leurs projets marketing. Histoire de GEM Junior Conseil Créée en 1984, GEM Junior Conseil a su évoluer avec son temps. Depuis plus de 34 ans, elle accompagne toutes les entreprises qui ont des besoins réels en marketing dans le lancement de leurs projets. Face à la montée en puissance des nouvelles technologies et à l’évolution constante des marchés, les sociétés de toutes tailles doivent faire face à un défi : celui de s’adapter et de se réinventer en permanence. Les 28 consultants de GEM Junior Conseil en ont bien conscience et s’engagent à assurer des prestations de qualité grâce à une méthodologie bien définie. Cela passe par l’identification des besoins, la mise en œuvre d’une méthodologie adaptée et la proposition de recommandations spécifiques. Pour ces étudiants encore en formation, c’est une excellente opportunité de mettre en pratique leurs connaissances. Les entreprises, quant à elles, bénéficient de l’expertise de consultants motivés porteurs d’un regard neuf sur leurs problématiques et d’une structure utilisant des processus certifiés ISO 9001. Tout le monde y gagne. C’est la raison qui permet aux Junior-Entreprises d’exister et, plus important encore, de perdurer. GEM Junior Conseil : une spécialiste du marketing Chaque année, GEM Junior Conseil réalise pour ses clients plus d’une soixantaine d’études marketing. Afin de répondre toujours mieux à leurs besoins et en rapport direct avec les cours dispensés par Grenoble École de Management, la Junior-Entreprise propose plusieurs types de prestations : - Marketing : étude de marché, étude de satisfaction, étude de faisabilité… - Stratégie : business plan, étude d’implantation… - Communication : réalisation d’un plan de communication, étude d’image et de notoriété… - Juridique : traductions juridiques, accompagnement dans les démarches administratives… - Webmarketing : création de sites et applications, mise en place de progiciel de gestion intégrée… - International : études internationales, traductions… Basée sur une relation de confiance mutuelle, chaque mission dispose d’un processus de suivi de la qualité qui informe le client à chaque étape de production tout autant qu’il le rassure. Qualité, innovation et proximité : voici les trois valeurs mises en avant par GEM Junior Conseil. C’est ce niveau d’exigence qui permet à cette JE d’obtenir un taux de satisfaction de 97 % et de se classer parmi les 8 meilleures Junior-Entreprises de France. De plus, ce travail est récompensé. Il est en effet intéressant de noter qu’elle a reçu, en 2018, le prix de la meilleure stratégie de communication du mouvement des Junior-Entreprises. Un gage de qualité indéniable. GEM Junior Conseil : une JE qui évolue d’année en année Durant l’année 2018-2019, de nombreuses nouveautés sont attendues. En effet, GEM Junior Conseil a mis en place plusieurs chantiers qui devraient voir le jour dans le courant de l’année. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer 3 grosses annonces : - La mise en place d’une prestation pour accompagner les entreprises dans leur transition digitale ; - L’internationalisation de la Junior-Entreprise : une équipe est d’ailleurs partie au Gabon en septembre 2018 ; - La création du réseau officiel des anciens de la Junior-Entreprise qui s’est concrétisée par un cocktail de lancement dans les locaux de leur partenaire PwC à Paris, réunissant plus d’une centaine d’anciens membre de la Junior-Entreprise. Évidemment, cela ne serait pas possible sans l’énergie des membres actuels, mais aussi le soutien de leurs partenaires. Le réseau d’entreprises PWC, tout d’abord, mais aussi le cabinet de conseil Wavestone, la banque Société Générale, la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, Nsigma (Junior-Entreprise de Grenoble INP – Ensimag), Assas Junior Conseil (Junior-Entreprises de l’Universit&eac...

SL Consultant : le coaching professionnel pour optimiser la productivité en entreprise

Le monde des affaires étant de plus en plus complexe et stimulant, s’entourer de partenaires stratégiques contribue à promouvoir l’engagement, optimiser les processus et instaurer des relations positives pour augmenter les performances des équipes. SL Consultant accompagne les entreprises dans leurs changements en leur proposant un service de coaching chargé d’impulser la croissance individuelle et l’efficacité collective. Contribuer au développement des performances humaines Un coach professionnel a besoin d’avoir une expertise en dynamique d’entreprise et de comprendre les enjeux organisationnel et managériaux pour mieux appréhender les éléments systémiques et stratégiques. Sylvie Roche détient un socle de connaissances sur l’écosystème des organisations et du management grâce à ses nombreuses années d’expérience passées dans de grandes entreprises. Après avoir suivi plusieurs formations notamment d’ingénieur en ingénierie pédagogique, en leadership ou encore en conduite du changement et reçu une accréditation Insights Discovery et MBTI, elle élargit son champ de compétences par la maîtrise de plusieurs outils complémentaires : analyse transactionnelle, programmation neuro-linguistique, hypnose ericksonienne, etc. « Avoir différentes boîtes à outils est indispensable pour un coaching plus personnalisé. Une technique qui fonctionne pour une personne ne marchera pas forcément pour une autre face à la différence de contexte, de personnalité ou de problématique à résoudre », confie-t-elle. Elle complète son expertise grâce à une formation de coach professionnel. Aujourd’hui, elle met son savoir-faire au service des professionnels souhaitant entre autres profiter d’un coaching orienté solution. Sa spécialité ? L’accompagnement de personnes en situation de burn-out. ...

Anne-Laure Grasso : une approche systémique pour accompagner les enfants à « hauts potentiels »

Après une carrière dans le milieu commercial, Anne-Laure Grasso est à un tournant de sa vie et décide qu’il est temps de changer de vocation. Son background lui a permis d’accroître ses facultés d’écoute, son empathie ainsi que ses aptitudes à créer des liens. Elle choisit alors de mettre à profit toutes ses qualités en s’intéressant à la psychologie systémique et intégrative. Rapidement, elle suit d’innombrables formations notamment dans le domaine de la psychothérapie, ce qui lui permet aujourd’hui d’aider ses patients à venir à bout d’obstacles spécifiques, à explorer en profondeur leur véritable nature et à atteindre leurs objectifs personnels. Une démarche dédiée aux enfants « Hauts potentiels » La notion « haut potentiel » désigne un enfant qui possède un développement intellectuel supérieur par rapport à son âge. En plus de disposer d’un autre système de pensée souvent en arborescence, il a une perception, un mode raisonnement ainsi qu’une analyse de l’environnement différents. À ces aptitudes intellectuelles exceptionnelles s’ajoutent une hypersensibilité, un sens accru de la justice, de l’empathie et de la lucidité. Cette intelligence hors normes est perçue comme un cadeau. Son intensité et son ampleur finissent pourtant par avoir un impact sur l’enfant en freinant l’intégration dans la société, en envahissant le champ de la pensée et en entraînant finalement des souffrances. À cause de leurs amplitudes émotionnelles plus importantes que les autres, ils sont sujets à des crises émotionnelles : peur, colère, tristesse, mépris, etc. D’où l’importance de leur offrir un accompagnement adapté pour les soutenir dans la gestion de leurs émotions. Une mission dont s’investit Anne-Laure Grasso depuis maintenant plusieurs années. La thérapeute tend la main aux enfants précoces et hypersensibles subissant un manque de confiance en eux, de l’anxiété, une exclusion sociale ou en échec scolaire. « Par ma formation systémique, je travaille toujours en étroite collaboration avec les parents. Pour aider un jeune, je dois avoir une compréhension globale des systèmes et sous-systèmes dans lesquels il vit. Tenir compte de ce contexte permet de faire des liens et aboutit à des évolutions majeures », nous confie la thérapeute. Des outils thérapeutiques adaptés aux besoins de chacun Coaching, approche systémique, PNL, art thérapie… Anne-Laure Grasso maîtrise de nombreux outils sélectionnés essentiellement en fonction des besoins de l’enfant et de l’objectif défini à atteindre. L’art thérapie s’inscrit entre autres comme l’une de ses spécialités et consiste à éveiller le potentiel d’expression artistique et de créativité pour des fins thérapeutiques. La peinture, le dessin, la sculpture et la pâte à modeler sont quelques exemples des médias utilisés et très appréciés des jeunes pour leur caractère spontané et ludique. « Cette méthode me permet de demander aux enfants de dessiner par exemple ce qui se passe dans leur cœur et de mieux comprendre leur état émotionnel… Je leur demande de parler à leurs émotions. Ils créent un personnage et se familiarisent avec cet objet transitionnel », déclare notre interlocutrice. Au cours de la démarche, les parents jouent un rôle essentiel dans leur posture et écoute empathique.Ils font partie intégrante de la solution. Pour son travail, Anne-Laure Grasso propose un accompagnement individuel ou des ateliers de groupe accueillant au maximum 6 participants. La thérapie s’articule autour de différentes thématiques. L’atelier « Bulle d’imagination » va par exemple travailler sur le développement de l’imaginaire pour prendre conscience de sa force intérieure tandis que l’atelier « La magie est en moi » met en lumière chaque potentiel pour améliorer et développer la capacité des enfants à réussir. ...

ETIC INSA Technologies : Des étudiants engagés qui accompagnent votre entreprise dans ses projets en ingénierie 

Passer de la théorie à la pratique : tel est l’objectif de la Junior-Entreprise ETIC INSA Technologies, une association à but non lucratif et à vocation pédagogique qui met en relation étudiants de l’école et monde de l’entreprise. ETIC INSA Technologies : histoire et chiffres Fondée au sein de l’INSA Lyon en 1981, ETIC INSA Technologies accompagne les entreprises dans la réalisation et le suivi de projets ou d’études techniques. En 2017, elle a engrangé plus de 115 000 € de chiffre d’affaires et a permis à 28 projets de voir le jour grâce à un vivier de 5000 étudiants ingénieurs répartis dans 9 spécialités. Ses valeurs, l’humanisme, l’excellence, l’ouverture, l’engagement et le dépassement lui ont permis de gagner la confiance de ses clients et d’être récompensée à de nombreuses reprises. En effet, elle a obtenu le prix de la meilleure Junior-Entreprise de France en 2016 et celui de la meilleure étude en ingénierie et meilleur développement commercial en 2017. Certifiée ISO 9001 et disposant de tarifs avantageux, de nombreux grands noms (Eiffage, Saint-Gobain, EDF, Alstom, Vinci, Veolia…) lui ont déjà fait confiance. Les prestations d’ETIC INSA Technologies En prenant en considération son expérience et ses projets des dernières années, il apparait évident qu’ETIC INSA Technologies est qualifiée pour accompagner toute entreprise dans sa transformation digitale (accompagnement sur une stratégie de webmarketing, outils de gestion de base de données, application mobile et simulation 3D …). Toutefois, la Junior-Entreprise de l’INSA Lyon reste spécialisée en ingénierie où elle propose une offre de prestation très large allant de l’accompagnement technique (traduction et veille technologique, étude de marché, RSE…) à la réalisation de projets (étude de faisabilité technique en énergétique, matériaux, transferts thermiques, conception et modélisation mécanique et électrique, assistance à maîtrise d’ouvrage…). De plus, la formation reçue par les étudiants de l’INSA Lyon les sensibilise aux enjeux de l’époque et leur permet de comprendre et de s’engager dans le processus RSE. Au-delà d’accompagner ses clients dans la réalisation de leurs projets, ETIC INSA Technologies leur propose également de les accompagner dans l’adaptation de ces projets aux enjeux sociétaux et environnementaux actuels.  À titre d’exemples, ETIC INSA Technologies a réalisé, pour une start-up, un prototype d’un largueur de capsules de trichogrammes pour drone. La Junior-Entreprise a également conçu une application web permettant la répartition automatique d’un grand nombre de données en tenant compte de contraintes importantes pour une administration ou encore une étude permettant d’améliorer la supervision du démantèlement des centrales nucléaires en développant une horloge mère connectant différents systèmes à la même heure pour un grand groupe. ...

Allier plaisir et efficacité dans le coaching

Des prestations de coaching et de formation adaptées aux besoins de chacun Parce que chaque entreprise est unique et se voit confrontée à des problématiques qui lui sont spécifiques, il est essentiel de les accompagner différemment. « Aucun des programmes d’accompagnement que nous mettons en place, qu’il s’agisse de coaching ou de formation, n’est identique » précise Isabelle Charvin, Directeur Général associée de Neocoach. « Une entreprise a des besoins qui ne sont pas les mêmes que ceux d’une autre. Et ces besoins sont susceptibles d’évoluer avec le temps. L’expérience de nos équipes - chaque coach de Neocoach a occupé, à une moment donné de sa carrière professionnelle, des fonctions de direction ou de management - leur permet de s’adapter rapidement à leur interlocuteur ». En fonction des besoins qui auront été identifiés, les équipes de Neocoach endosseront leur costume de « consultant, de formateur ou de coach ». Les stratégies qui seront mises en place seront parfaitement adaptées. « Si l’on devait comparer le coaching et la formation à l’industrie textile, chez Neocoach, nous ferions du ‘’sur-mesure’’… avec du design créatif » explique Isabelle Charvin. « Nos programmes sont uniques. C’est à dire qu’ils sont conçus au cas par cas, de sorte qu’ils puissent répondre précisément aux besoins managériaux spécifiques de chacun de nos clients : un manager qui souhaite réussir sa prise de poste, un dirigeant qui désire développer son leadership ou faire franchir un cap à son entreprise, des problématiques de conflits d’équipes à gérer, la recherche d'efficacité des équipes de direction mais aussi de commerciaux à améliorer… Les demandes que l’on nous adresse sont très diverses. Et s’y adapter nécessite une grande agilité ».  Une approche qualitative et centrée sur les résultats S’appuyant à la fois sur le vécu professionnel de ses équipes - parce qu’ils ont tous été, dans une vie antérieure, des dirigeants ou des managers, les coachs de Neocoach savent de quoi ils parlent - et sur la solidité de la formation qu’elles ont reçue - Isabelle Charvin ainsi que tous ses affiliés sont certifiés ICF -, Neocoach dispose de nombreux atouts pour accompagner efficacement les dirigeants qui ont recours à son expertise. « Notre objectif, c’est d’avancer avec nos clients avec efficacité mais aussi avec plaisir » précise-t-elle. « Notre rôle consiste à les aider à gagner en confiance et à faire émerger leurs solutions gagnantes. En tant que coachs, nous ne devons pas fournir de réponses ‘’toutes faites’’ à nos clients mais, au contraire, faire en sorte qu’ils trouvent en eux les réponses aux questions qu’ils se posent ». En effet, un coach - s’il est compétent, qu’il a suivi une formation sérieuse et qu’il respecte les règles de déontologie qui s’appliquent à son activité - évitera de se substituer à la démarche de son client mais mobilisera les ressources de ce dernier. « D’ailleurs » ajoute Isabelle Charvin, « ces réponses, ce sont nos clients eux-même qui sont le plus à même de les trouver ».  ...

Danielle Guilbaud, le coaching professionnel pour faire émerger et développer le potentiel de chacun

Prendre du recul pour aller de l’avant Le coaching, ça n’est pas que pour les autres ! « À un moment ou à un autre, au cours de sa vie professionnelle, tout le monde peut avoir besoin d’une aide extérieure. Mon rôle, c’est d’aider une personne en perte de repères professionnels, voire en situation de burn out, à prendre le recul nécessaire pour (re)trouver confiance en ses capacités et (re)prendre le contrôle de son parcours professionnel », explique Danielle Guilbaud. Une fois qu’il aura pu identifier d’éventuels points de blocage, le « coaché » sera alors en mesure de redéfinir ses priorités et de progressivement se repositionner. Mais si le coach pousse son client à se remettre en question, c'est pour mieux le guider ensuite. Il ne lui dicte pas sa conduite. « Je n’impose jamais rien. Je me contente de révéler à mes clients des ressources qu’ils avaient en eux mais dont ils n’avaient pas conscience, qu’ils ne savaient pas utiliser, ou dont ils avaient oublié l'existence », précise Danielle. En grattant le vernis, le coach fera donc ressurgir des qualités oubliées par le coaché. Pour autant, c’est à ce dernier qu’il appartient de puiser en lui-même l’énergie nécessaire pour redéfinir ses objectifs. Et c’est sur ses propres ressources qu’il devra s’appuyer pour y parvenir. Agir avec bienveillance mais sans complaisance « Une belle personne à faire émerger. » Dans le cadre de sa mission, Danielle Guilbaud aide ses interlocuteurs à se poser les bonnes questions. Quitte à devoir parfois les mettre face à leurs contradictions. Mais c’est à ce prix que le changement – tant espéré – pourra s’opérer et que la motivation – qui pouvait sembler tarie – ressurgira. « Quand ils viennent me consulter, certains de mes clients sont dans une grande confusion. Ils ne savent plus très bien où ils en sont. Mon rôle, ce n’est surtout pas de les juger mais de les aider à clarifier la situation. À y voir plus clair. Et à retrouver une certaine sérénité. » Car face à un monde du travail en pleine mutation, force est de constater que le coaching professionnel tel que le pratique Danielle Guilbaud a de beaux jours devant lui. « Quand j’ai démarré, le coaching professionnel s’adressait principalement aux cadres et aux dirigeants. Alors qu'en réalité, ce sont toutes les personnes en activité qui gagneraient à prendre du recul et à se remettre en question de temps à autre. » ...

E.L' Coaching International, L’ENERGIE AU CŒUR DE VOS PROJETS ! 

Le coaching professionnel, qu’est-ce que c’est ? Le terme coaching est aujourd’hui largement usité, « dans l’air du temps » brouillant parfois le sens de son objectif premier. Revenons un instant à son histoire pour (re)donner à ce métier toutes ses lettres de noblesse. Le coaching plonge ses racines dans un passé lointain. De par son étymologie tout d’abord puisque le terme est à la fois anglophone « the coach »  et francophone « le cocher ». Le terme renvoie donc à celui qui conduisait les voitures à l’époque et assurait par conséquence un rôle d’accompagnateur.  Le coaching était également déjà pratiqué dans l’Antiquité avec les philosophes comme Socrate, qui par une technique de questions ouvertes, pratiquait la « maïeutique » (par analogie au personnage grec Maïa qui veillait aux accouchements) et amenait ainsi ses interlocuteurs à « accoucher » d’eux-mêmes, c’est-à-dire de leurs propres ressources, de leurs propres réponses et de leurs propres solutions. On peut dire que le coaching est l’art de poser les bonnes questions. C’est une technique pratiquée par un professionnel qui s’est formé dans une école spécialisée et qui est certifié. Le coach respecte un processus, des étapes-clés dans l’accompagnement pour amener un individu ou un groupe à mobiliser ses ressources, c'est-à-dire son potentiel, pour gagner en performance. Par une technique de questions ouvertes et sur une période limitée, le coach invite un individu à clarifier sa situation, à définir les enjeux de son projet, à créer de nouvelles options et de nouvelles possibilités, à bâtir un plan d’actions cohérent et réaliste en phase avec ses valeurs profondes.  L'objectif du coaching est de permettre à la personne accompagnée de se mettre en action et d'atteindre ses objectifs plus rapidement et plus durablement.  Le coaching c’est aussi un Art dans la relation que le coach va créer avec la personne qu’elle accompagne. Le coach doit être doté d’une écoute attentive et bienveillante et amener les personnes à porter un regard différent sur leur situation. Le coach doit être également inconditionnellement constructif et positif. Il s’appuie sur ce qui fonctionne et inscrit le « coaché » dans une dynamique positive. Le coaching offre donc à la personne concernée à la fois un cadre de réflexion sur son identité profonde, un espace de créativité dans lequel émergent de nouvelles possibilités et de nouvelles stratégies pour atteindre ses objectifs professionnels.  Le coaching professionnel, pour qui ?  Le coaching professionnel s’adresse à tout professionnel qui veut se donner les moyens de réussir et qui accepte de se remettre en question et d’envisager de nouvelles options pour atteindre ses objectifs rapidement.  La motivation est fondamentale dans le processus de l’accompagnement et la personne reste responsable des résultats qu’elle obtient.  E.L' Coaching International, avant tout une philosophie…. La création de l’entreprise E.L' Coaching International est d’abord le résultat d'un cheminement et d'une réflexion personnelle et professionnelle de sa gérante, Séverine BUCHOT. Titulaire d'un CAPES de Lettres Modernes et certifiée pour enseigner le français aux étrangers, elle a enseigné avec passion la langue et la littérature française pendant 12 ans à un public très varié, francophone et étranger, notamment dans des multinationales à l’étranger où elle a aidé des chefs d'entreprises et des chefs de projets à favoriser leurs échanges avec leurs collaborateurs francophones. Sa volonté a toujours été au fil de ses expériences d'aider les personnes à développer leur potentiel grâce au langage. Elle a également réalisé à quel point notre façon de communiquer, de nous comporter et l'énergie que nous dégageons peut avoir un impact sur l'atteinte de nos objectifs, la réussite de nos projets et la relation que nous avons avec nous-même et l...

La force d’un groupe, alliée à la souplesse et à l’agilité de coachs indépendants

La force d’un réseau, l’agilité de coachs indépendants Ensemble, on est plus fort ! C’est probablement ce que se sont dit 6 coachs professionnels exerçant tous dans la région Occitanie. Depuis 2017, ils se sont regroupés pour former OcciCoachs. Les membres fondateurs sont, en effet, partis d’un constat simple : plutôt que de travailler seul, il est bien plus enrichissant d’unir leurs expertises, de mutualiser leurs compétences et de s’adosser à la force d’un collectif. Comme ils l’expliquent : « l’idée, c’est vraiment de se regrouper entre coachs partageant des valeurs et la même ambition pour l’humain, et de proposer à nos clients la richesse d’un réseau solide, professionnel, tout en conservant nos personnalités, nos singularités ». Des valeurs et une approche du coaching communes  « Nous partageons la même approche du coaching et la même sensibilité. Autour de valeurs communes comme l’expertise, la bienveillance, et la performance, nous plaçons l’humain au cœur de l’organisation. Cela nous permet de pouvoir répondre rapidement aux besoins ou aux projets des entreprises, des collectivités ou des associations, que ce soit collectivement ou individuellement ». Les membres d’OcciCoachs sont certifiés RNCP1 (bac +5) et adhèrent au code de déontologie de l’EMCC (European Mentoring and Coaching Council). Le coaching : des bénéfices concrets Pour l’entreprise, le coaching s’adresse aux dirigeants, aux cadres, aux managers intermédiaires, et aux équipes. S’agissant de coaching individuel, les coachs interviennent régulièrement pour accompagner : - l’optimisation et le développement du leadership ; - l’évolution professionnelle (changement de poste, changement d’orientation, prise de responsabilités, etc.) ; - le management, la motivation et la gestion des équipes (créer du lien, donner du sens, gérer les fortes personnalités, développer la motivation, optimiser son organisation, accompagner le changement, etc.) ; - la gestion positive du stress, pour davantage de plaisir au travail. S’agissant de coaching d’équipe, les coachs apportent leurs compétences pour : - faire vivre la vision du dirigeant ; - créer de la cohésion et réguler les équipes ; - favoriser l’engagement collectif au profit de l’entreprise ; - co-construire le changement, les stratégies ou les nouvelles organisations Un coaching individuel ou d’équipe est toujours orienté « résultats ». Il se traduit par un plan d’actions opérationnel pour atteindre rapidement l’objectif déterminé communément et au préalable avec le client. Un coaching s’organise sur une durée limitée, généralement 2 à 6 mois. ...

Laure Demerson :
réveillez votre plein potentiel !

Après 17 ans d’expériences commerciales dans des grands groupes internationaux, Laure Demerson réalise que ce qui l’anime c’est d’accompagner les gens dans leurs réalisations. « Je sentais qu’il ne fallait pas grand-chose pour que les gens deviennent ce qu’ils ont envie d’être et qu’ils soient plus épanouis », explique-t-elle. Animée par cette volonté de venir en aide aux autres, elle suit une formation en PNL (programmation neurolinguistique), puis décide de se former au coaching.  Des coachings de vie Il n’est pas nécessaire de demander à Laure Demerson le type de coaching qu’elle dispense. « Je coache des hommes et des femmes, et non des problèmes. Quelle que soit la problématique, qu’il s’agisse de difficultés personnelles ou professionnelles... Pour moi, cela s’apparente toujours à des coachings de vie », souligne-t-elle. Afin d’instaurer la confiance et de créer un espace sécurisant pour le client, Laure Demerson commence par une séance de découverte dans le but d’établir une forme de connexion entre le coach et le coaché. « Cette séance d’une heure est essentielle pour faire connaissance et également pour vérifier que nous pourrons travailler ensemble. » C’est aussi l’occasion de cerner la ou les problématiques à traiter et d’aborder les modalités de coaching. Une fois cette étape franchie, il s’agit ensuite de définir les objectifs de chaque séance et de déterminer les résultats attendus par le client. Pour justement les atteindre, le rôle du coach est de guider, d’amener l’individu à trouver en lui-même les ressources et les solutions à ses problèmes. « Par un jeu de questions qui va déclencher un effet miroir, la personne va trouver la réponse en rapport à ses objectifs. Lors des accompagnements que je propose à mes clients, je mets l’accent sur les solutions, le passage à l’action, et je me concentre sur les objectifs à atteindre. », nous explique notre interlocutrice. ...

une Approche Neuro-Sensorielle du coaching qui replace l'humain au centre de l'organisation

Apprendre à identifier (et à exploiter) nos sensations corporelles  Élaborée par Oliver Masselot et Samy Kallel et conceptualisée à travers le livre "Le Leadership du Coeur (éditions GERESO), l'Intelligence Neuro-Sensorielle s’appuie sur la mise en valeur d'une source d’informations d’une très grande richesse mais pourtant largement sous-exploitée. « Un nombre incalculable de messages nous parviennent par le corps, via le ressenti corporel » explique Olivier Masselot. Pour nous aider à identifier et à analyser efficacement toutes ces informations, l'Intelligence Neuro-Sensorielle combine, entre autres, des outils issus des neurosciences (entre autres l'ANC du Dr Jacques Fradin) et d’autres, liés à la sensorialité. « Cette approche dynamique de l’être humain, à la fois globale et holistique, permet d’en avoir une vision différente, plus lucide, de mettre en place rapidement les protocoles adéquats et de révéler des choses qui échappent généralement aux approches plus classiques » précise Olivier.  Mieux armé pour affronter l’inconnu et gérer les imprévus Partant du principe que « nous sommes responsables de notre façon d’interpréter et d'aborder les situations qui se présentent à nous », Olivier Masselot travaille sur la sensorialité afin de permettre aux personnes qui font appel à ses services - des leaders, des créatifs et des managers, pour la plupart - « d’être capables de gérer l’imprévu avec davantage de lucidité et d’agilité ». En effet, notre crainte de l’inconnu provient très souvent du fait que nous privilégions « notre cerveau ‘automatique’ qui ne réagit qu’en fonction de ce qu’il a appris, au détriment de notre cerveau ‘adaptatif’, lequel nous permet d’improviser et donc de mieux aborder l’inconnu. L’idée, c’est de passer d’une ‘dynamique de peur’ axée sur la résistance et le désir de tout contrôler à une ‘dynamique de coeur’, orientée sur l’ouverture ainsi que sur la connexion à l’autre et à l'environnement » fait remarquer Olivier. Appliquée au monde du travail, l’Approche Neuro-Sensorielle aide un manager, par exemple, à « mettre en place un management moins rigide qui favorise l'intelligence collective et les initiatives, à prendre les bonnes décisions au bon moment, à entretenir de bonnes relations avec chacun et à favoriser un consensus ‘gagnant-gagnant’ avec ses collaborateurs, ses fournisseurs et ses clients ».  Remettre l’humain au centre des stratégies « La philosophie de l’Approche Neuro-Sensorielle, c’est que plus l’humain s’épanouit, plus l’entreprise va s’épanouir également » explique Olivier. Mais il est fréquent qu’un management trop rigide débouche sur de mauvaises réponses. Ou encore que la culture d’une entreprise ne soit plus en phase avec ce que vivent et ce que ressentent ses salariés. Or une telle situation qui « créera plus de problèmes qu’elle n’enrésoudra » s’avère préjudiciable non seulement aux hommes et aux femmes qui composent ses effectifs mais aussi à l’entreprise elle-même. En proposant une autre vision du rapport manager-collaborateur-environnement, l’intervention d’Olivier peut conduire à une véritable refonte de la culture d’entreprise, plus résiliente, parce que davantage centrée sur une dynamique collaborative. Et pour permettre aux dirigeants d’intégrer parfaitement - et durablement - ce qu’il leur aura révélé au cours de son accompagnement, Olivier Masselot a mis en place au sein de l'Approche Neuro-Sensorielle une belle bibliothèque d’entraînement en e-learning.  ...

La Bourgogne-Franche-Comté, savoirs et traditions au coeur d'un écosystème tourné vers l'avenir

Faisant frontière avec la Suisse, sur 230 km, la Bourgogne-Franche-Comté compte deux aéroports régionaux et dispose de six aéroports internationaux, à proximité. Une mobilité facilitée, également, par quatorze gares TGV, soit le réseau ferroviaire le plus vaste de France. Neuf autoroutes la desservent, et 1612 km de voies fluviales reconnues internationalement, entrelacent le paysage. Son emplacement est sans conteste stratégiquement favorable à l’entreprenariat transfrontalier et international. C’est d’ailleurs, un atout essentiel qui a propulsé la Bourgogne-Franche-Comté dans le palmarès des régions françaises destinatrices des IDE (investissements directs étrangers) en 2019 : la région s’est ainsi hissée au 5ème rang des régions pour le nombre total de projets et au 2ème rang pour le nombre de projets dans la production. Une croissance remarquable  Les chiffres l’indiquent, les choix stratégiques d’investissement dans la recherche, la formation, l’industrialisation créent un écosystème favorable au développement économique. Avec un solde commercial excédentaire de 21,5 milliards d’euros d’exportation, la région se place au second rang des exportateurs français, pour un PIB égal à 72 milliards d’euros. Terreau fertile de connaissances et de savoir-faire à l’industrie fleurissante, la Bourgogne-Franche-Comté soutenue par son Agence Economique Régionale ne cesse de s'illustrer  pour l’excellence de ses compétences. Un exemple : éminemment reconnus puisqu’inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO : les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art de l’Arc jurassien, produits d’un travail binational suisse et français. « La forte culture industrielle, la présence de pôles d’excellence en recherche séduisent les investisseurs. Les capacités de R&D et le dynamisme des écosystèmes tournés vers le futur dont des atouts essentiels pour le développement de nouvelles activités » assure Arnaud Marthey, le Président de l’AER. » Ainsi cinq pôles de compétitivité se distinguent, la filière nucléaire, la plasturgie, les microtechniques, la mobilité et l’agroalimentaire. Un exemple : liés à la mobilité, le pôle "Véhicule du futur" et l’AER BFC œuvrent ensemble pour inventer les transports propres de demain, en développant une filière hydrogène. Ici, la productivité s’appuie sur un schéma structurel ; constitué, de plateformes technologiques, de clusters, et de centres de formation répondant précisément à la demande ; lequel est identifiable dans tous les domaines de développement, de la santé au luxe. La région Bourgogne-Franche-Comté accompagne jeunes et personnes en recherche de reconversion, en proposant une très grande variété d’enseignements professionnels, technologiques ou universitaires, initiaux ou continus, répondant aux besoins spécifiques du marché. Ainsi, en synergie avec l’ensemble de ses partenaires institutionnels et privés, de la formation et de l'emploi, l’AER BFC participe à faire se rencontrer les besoins en savoir-faire et en connaissances scientifiques, des entreprises et industries implantées localement.  Des programmes uniques en France sont ainsi proposés en Bourgogne-Franche-Comté comme par exemple le "Master Energie" de l’UTBM qui garantit une expertise dans les domaines de l’efficacité énergétique et des énergies propres, avec une compétence particulière en matière d’Hydrogène ou le parcours « Ingénieur Mécanismes et Industrie du Luxe. » de l’ENSMM de Besançon ou encore les programmes en les sciences agronomiques de l’alimentation et de l’environnement de Agrosup à Dijon. La Bourgogne-Franche-Comté compte 60 000 étudiants et 19 200 jeunes en formation par apprentissage. Cinq thématiques d’excellence se dégagent, les sciences dures, les territoires, l’environnement, les aliments et la santé. Terre de recherche, d'innovation et de développement dura...

Le travail sur l’identité (professionnelle) Ou L’effet chrysalide

Permettez-moi de vous la conter à ma façon et surtout d’un point de vue plus scientifique ! La chenille est née pour manger des feuilles ! C’est son karma ou sa destinée. Pour ce faire, elle a des pattes qui lui permettent de se déplacer sur un périmètre très limité et de grosses mâchoires pour s’adonner à son activité favorite. Elle vit ainsi, sans se poser de questions, parce que c’est le chemin qui a été écrit pour elle. A sa taille adulte ou à maturité, la chenille, arrivée à un point de non-retour, se trouve lancée dans son processus de transformation programmé. Une pointe d’anthropomorphisme nous autorise à proposer une hypothèse selon laquelle, une vie à manger des feuilles sur une zone géographique réduite trouve forcément une limite : l’ennui ! La chenille a cette chance que, dans son ADN, le processus de transformation est déjà inscrit. Il est donc bientôt temps pour elle, de goûter à la liberté, de déployer ses ailes, d’agrandir son périmètre de vie et d’exploration, de butiner les fleurs - plus nobles que les feuilles - et surtout, de se laisser guider par l’Amour… qui la mènera au plaisir et à sa reproduction ! Jusque-là, rien de nouveau dans mon histoire… mais laissez-moi poursuivre… Poussée par son instinct, notre chenille va donc grimper sur une branche et tisser son cocon avec un fil de soie (ou fil de « Soi »). A l’intérieur de ce cocon, elle libèrera une sorte de mucus foncé qui colorera l’enveloppe pour se fondre dans le décor et la rendra presque invisible, « en mode camouflage ». Lors de cette étape, la chenille va s’étirer, au point de faire craquer la peau de son dos pour se débarrasser du « costume » de sa vie précédente. La voici donc, à l’état de chrysalide, à la fois fragilisée par cette mise à nu et protégée par ce « cadre protecteur » épais et discret. La transformation commence donc par une mise à nu et une mise en sécurité. Allons plus loin encore… Le processus va se poursuivre par une « liquéfaction du passé » ! En effet, depuis toujours la chenille porte au fond d’elle-même, dans son ADN, son devenir : ses ailes et sa liberté ! Pourtant, elle a vécu toute une première vie dans un monde contraint et dicté. Elle s’y est nourrie. Et c’est cela qui rend possible sa transformation ; parce que pendant toute cette période de métamorphose, elle vivra grâce à ce qu’elle aura engrangé jusque-là. La métamorphose commence alors réellement et, peu à peu, la Nymphe (ou chrysalide) va voir son corps se désagréger, se transformer en une sorte de « soupe moléculaire de particules élémentaires » et finalement se réduire à l’essence-même de son être. C’est seulement en revenant à son essence, en repartant du plus pur de son être, que cet individu vivant va pouvoir renaître selon ses nouveaux possibles, ses nouvelles perspectives. Et dans un mouvement continu, son corps va se recomposer selon les besoins de ce nouveau destin : un abdomen plus long pour faire place aux organes de reproduction, des antennes qui capterons l’existence de l’Autre papillon réceptif à ses phéromones, des ailes afin de pouvoir se déplacer et parcourir les kilomètres qui le séparent de cet Autre et, enfin, une trompe qui viendra remplacer la mâchoire devenue inutile puisqu’à l’avenir ce sont les fleurs dont le papillon se délectera en les inspirant seulement. Finalement, tout ce parcours aura été impulsé par une promesse de plaisir, de découvertes, de liberté et même, d’ouverture à l’Autre, au désir et à l’Amour ! Tout ce temps de vie – en pause - aura servi à faire émerger le potentiel merveilleux qui se cachait au fond de cet animal contraint. Alors, oui, la chenille passe par un moment de fragilité extrême et de mise à nu, un moment d’arrêt dans un cadre sécurisé, et oui, ce moment lui aura été indispensable pour permettre bien plus que sa renaissance : sa transcendance ! La chenille ne s’est pas seulement transformée. Un papillon est tout sauf une chen...

H Comme Humain, une approche humaniste du coaching

Se concentrer sur l’humain La richesse d’une entreprise est faite des personnes qui composent ses effectifs. Accompagner les salariés vers un « mieux-être » améliorera donc également les performances de l’entreprise. « L’humain a toujours été ma priorité. C’est ce qui m’anime, ce qui me fait avancer » explique Gyslaine Gauthier, coach professionnelle et fondatrice de H Comme Humain. Ma vision du coaching consiste donc à bâtir une relation d’aide à la fois bienveillante et humaniste avec mon client et à l’accompagner vers un ‘’mieux-être’’. Concrètement, si j’interviens auprès d’un dirigeant, la plupart du temps, je travaille sur la notion de performance ou encore sur la gestion du stress. En revanche, si c’est une équipe que j’ai pour mission d’accompagner, j’adopte alors une vue d’ensemble des interactions existantes tout en m’intéressant aussi aux individualités dont elle est constituée. Par exemple, il n’est pas rare qu’un manager soit un salarié qui aura été promu et qui éprouvera des difficultés à assumer son nouveau statut. Notamment parce qu’auprès de ses équipes, il sera passé du stade de collègue, voire d’ami à celui de supérieur hiérarchique ».  Bienveillante mais exigeante Son passé d’infirmière libérale spécialisée en cancérologie et en soins palliatifs a permis à Gyslaine de développer une approche très emphatique du coaching tout en maintenant une juste distance avec les personnes qu’elle accompagne. « J’ai une écoute très humaniste et bienveillante que n’auront probablement pas un ancien manager qui se serait reconverti dans le coaching ». Mais tout en faisant monte de bienveillance, Gyslaine n’hésite pas à faire sortir le coaché de sa zone de confort si cela peut l’aider à trouver en lui les réponses aux questions qu’il se pose. « Un coach n’apporte jamais de réponses. C’est au coaché de les trouver lui-même » explique-t-elle. « Pour autant, au cours de mon accompagnement, je vais révéler à mon client des réalités qu’il n’avait pas forcément envie de voir. Mais au final, c’est lui qui décidera de la voie qu’il désire emprunter. Mon but, c’est de l’aider à s’autonomiser ».  Seule une formation reconnue permet un accompagnement de qualité Tout coach digne de ce nom doit avoir suivi une formation auprès d’un établissement reconnu. « Dans le contexte actuel, la formation constitue plus que jamais un critère essentiel dans le choix d’un coach » indique Gyslaine. « On assiste à une recrudescence des coachs. Mais alors que la profession est très encadrée, le terme de coach tend, quant à lui, à être galvaudé. On l’utilise partout, à tort et à travers. Et cela risque de décrédibiliser le métier ». Lorsque l’on choisit un coach, la première chose à faire, c’est donc de vérifier qu’il est bien certifié. « C’est un gage de qualité et de professionnalisme ». La mise en place d’un contrat de coaching est un autre point à scruter en priorité. « Je fais systématiquement signer à mon client un contrat dans lequel est précisé le cadre au sein duquel interviendra sa prise en charge : le lieu, les horaires, les objectifs à atteindre, la durée de l’accompagnement, etc. Si un coach reste vague quant au nombre de séances, méfiance… » précise Gyslaine. ...

Un coaching efficient face aux problématiques industrielles complexes

Fort de son expérience industrielle acquise dans un grand groupe international, Olivier intervient dans les dynamiques de fonctionnement qui restent bloquées sans solution apparente qu’il s’agisse de domaines technique, organisationnel ou humain.  Un parcours articulé autour de l'humain en environnement industriel Ingénieur de formation, Olivier de la Touche est double diplômé auprès de l’École centrale Paris et de l’université technique de Munich. Son parcours professionnel s’est construit dans un environnement industriel. Ancien chef de service au sein de Peugeot Citroën Automobiles, il s’est vu confier des missions à responsabilités, que ce soit au niveau de la production sur des lignes existantes, pour le lancement de nouvelles lignes de production voire même des démarrages d’usines à l’international, en particulier au Brésil et en République tchèque. Il a également accompagné des équipes de production dans la mise en place d'un nouveau système de production et des équipes de R&D (Recherche et Développement) dans le suivi de la maturité de leurs projets. « Tout au long de mon parcours, j’ai appris combien la réussite d’un projet est intimement liée à une convergence complexe de différents flux qu’ils soient techniques, organisationnels, culturels ou humains », indique-t-il. Ce dernier a également constaté qu’un seul point de blocage dans l'un des flux pouvait freiner, voire stopper l’ensemble de la dynamique d’un projet. Ainsi, dans le but de professionnaliser ses techniques d’accompagnement de projet et d’équipes, Olivier décide, en 2015, de se former au coaching. Début 2018, il se lance dans une nouvelle activité avec l’acquisition d’une double certification : celle de coach en entreprise et de praticien en PNL.  Des prestations variées Qu’il soit en individuel ou en équipe, un coaching efficient passe avant tout par une bonne compréhension de la situation. Pour ce faire, Olivier adopte une démarche basée en grande partie sur l’observation. Ici, il ne s’agit en aucun cas d’observation « passive » où le coach reste tranquillement assis à regarder ce qui se passe. « Observer, c’est aller comprendre la problématique sous plusieurs angles d'attaque, l’aborder sous différentes facettes avec des points de vue différents et prendre en compte la réalité de l'ensemble des acteurs impactés ; cela me permet de bien comprendre les modes de fonctionnement », explique notre interlocuteur. En coaching individuel, Olivier s’attelle d’abord à instaurer un lien de confiance, essentiel pour permettre à la personne de s’ouvrir et de se confier sans complexe. A cette fin, le coach s’appuie sur le partage d’expérience et la confidentialité. Une fois la confiance établie, Olivier va s’assurer que le coaching qu’il propose s’inscrit réellement dans la rencontre d’objectifs communs, la demande étant généralement initiée non pas par le coaché mais par son manager ou la fonction RH de l’entreprise. Ensuite, le travail du coach va consister à réaliser une mise au point globale. Celle-ci se porte non seulement sur les points de satisfaction mais aussi sur les obstacles que rencontre l’individu au sein de son organisation. L’étape suivante se concentre sur la réactivation de la motivation. Finalement, qu’est-ce que la personne veut ? Quels sont les objectifs qu’elle désire atteindre ? « Mon but est d’aider l’individu  à se projeter vers l’avant. Cette projection va permettre de réveiller sa motivation. » Ce genre d’accompagnement se révèle être bénéfique à la fois pour le salarié mais aussi pour l’organisation. En effet, le changement qui s’opère sur le coaché aura un impact positif sur tout son environnement de travail incluant ses relations avec son chef et ses collaborateurs. « On sait maintenant que les salariés heureux au travail sont plus productifs et plus créatifs, la personne se sentant plus autonome, responsable, épanouie. Cela va se traduire par plus de fluidité, d’engagement et de résultat », précise-t-...