pixel-facebook
logo-flash-matin

Applications et solutions mobiles à découvrir...

Applications et solutions mobiles à découvrir...

galuchon-avec-application-egalanck-sac-intelligent-facilite-votre-trajet-avec-differentes-fonctionnalites-integrees-et-connectees
19 personnes aiment
Paris
Galanck
Le Galuchon : un sac à dos connecté
pour une mobilité active sécurisée
altermove-est-leader-francais-du-velo-electrique-et-de-mobilite-douce
422 personnes aiment
Bondues
Altermove
Altermove, le réseau spécialiste de la vente de vélo électrique et de micro-mobilité douce

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Sing City : partenaire exclusif pour vos projets et évènements musicaux

Avec Sing City, les plus prestigieux studios d’enregistrement parisiens deviennent le cadre parfait de team building inoubliables pour renforcer l’esprit d’équipe et remercier les collaborateurs. Les prestations de l’agence s’étendent jusqu’à la réalisation d’animations personnalisées pour les séminaires et les soirées, en passant par la création de contenus musicaux et visuels, comme les jingles, teasers et clips vidéo. Team building originaux au rythme de la musique Avec Sing City, l’esprit d’équipe et le sentiment d’appartenance sont gravés en musique. L’agence réalise depuis 2006 des activités et des animations musicales conjuguées à tous les styles, pour les projets de team building, séminaires et autres évènements d’entreprise. Entre autre, elle a développé un concept d’activité fédératrice inédite en partenariat avec de prestigieux studios d’enregistrement et salles de spectacle. Sur les pas des grands artistes, 5 à 150 collaborateurs, voire plus, relèvent le défi de chanter ensemble. De la composition musicale jusqu’à la finalisation sur CD, en passant par toutes les étapes de coaching artistique, l’agence fournit tous les moyens humains et techniques nécessaires à la réalisation du projet. « Nous sommes les seuls à aller aussi loin », souligne Fabrice Grimal, co-fondateur de l’agence. Les incentives musicales proposées par Sing City incluent également des ateliers thématiques allant du DJ-ing à la comédie musicale, en passant par les percussions et les grandes soirées  de karaoké live avec orchestre. Tendance, l’agence propose aussi la mise en scène et le tournage de flashmobs, lip dubs, parodies, ainsi que d’autres types de clips vidéo amusants et fédérateurs. Une agence de référence pour réussir vos projets évènementiels « Pour animer les séminaires et autres évènements d’entreprise, notre agence parisienne propose aussi bien le standard que le sur-mesure » fait savoir notre interlocuteur. Des prestations d’un orchestre jusqu’à des démonstrations d’instruments de musique, en passant par l’animation DJ ou d’autres types de spectacles particuliers, l’équipe de Sing City peut identifier l’ambiance qui correspond le plus à vos besoins tout en s’adaptant à vos désirs. Devenue une véritable référence en matière d’animations musicales depuis ses 11 années d’existence, l’agence bénéficie d’un large réseau de partenaires. Cela lui permet de disposer de tous les moyens nécessaires pour donner à votre évènement ou projet la dimension que vous attendez. ...

Quand le coaching professionnel fertilise l’existant

Révéler l’existant Chaque fois qu’une personne fait appel à ses services, que ce soit pour qu’elle l’aide à franchir une étape importante dans sa carrière, à atteindre ses objectifs, à retrouver de la motivation ou à prendre du recul...vital dans certains cas pour éviter le burn out ou la rupture, la démarche d'Anne Delestan, la fondatrice d'Elansité, est la même : ne rien imposer et révéler l’existant. « Je pars toujours du principe que les fondamentaux sont là », explique-t-elle. Et d’ajouter que son action « doit se limiter à révéler cet “existant”. Puis à le faire grandir ». Alors qu’ils croient manquer de quelque chose, la plupart de ses clients auraient, en réalité, oublié les atouts dont ils disposent. « Ils doutent. Ils se sont persuadés qu’ils ne savaient pas alors qu’ils avaient tout simplement oublié qu’ils savaient… On a trop souvent tendance à se focaliser sur d’éventuels dysfonctionnements. Et donc à négliger ce qui fonctionne bien », constate-t-elle. Bref, si l’on a tous en nous quelque chose de Tennessee (ça, ce n’est pas Anne Delestan mais Johnny Hallyday qui le dit…), de la même façon, nous aurions tous, au fond de nous, le potentiel d’aller plus loin – pour autant qu’un coach compétent nous aide à nous en souvenir – et de surmonter les obstacles qui se présentent devant nous. Le coaching comme un cheminement  Une autre caractéristique du coaching tel que le conçoit et le pratique Anne Delestan tient au fait qu’il se rapproche d’un cheminement. « Coacher quelqu’un consiste à l’accompagner. À le guider le long d’un chemin de (re)découverte de soi », précise Anne Delestan dont les clients apprécient la « confrontation bienveillante » qu’elle met en place. « J’utilise souvent la métaphore de la danse à deux pour parler du coaching. » Respecter le tempo de l’autre, épouser son rythme, se mettre à son diapason, tout ça, c’est primordial. Ce n’est qu’à ce prix qu’une danse sera harmonieuse et aussi que l’on se montrera respectueux de son partenaire », précise Anne. Qui met ainsi un point d’honneur à toujours prendre soin de « respecter l’écologie » de son interlocuteur. Ne pas balayer ce que l’on a bâti mais s’y appuyer Pour savoir qui on est et  où l’on va, il est important de savoir d’où l’on vient… Pour aider ses clients à développer leur potentiel – après l’avoir révélé ou redécouvert – et à renouer le contact avec leur parcours de vie professionnelle, Anne Delestan les encourage à ne pas balayer le socle qu’ils ont bâti. « L’idée, c’est, au contraire, de s’appuyer sur les fondations que l’on a édifiées afin de mieux appréhender ce qu’il nous reste à construire. »  ...

Découvrez le car pédagogique, une innovation conçue par Agora Formations

Une quarantaine d’accidents impliquant un transport en commun d’enfants a lieu chaque année en France. Il est donc essentiel d’œuvrer pour une meilleure sécurité de nos chères têtes blondes. Dans cette optique, Emmanuel Klett, consultant en sécurité incendie et fondateur d’Agora Formations, a imaginé un car simulant des situations réelles pour enseigner les meilleurs gestes en cas d’accidents. Le car pédagogique, un véhicule entièrement dédié à la formation Le car pédagogique est principalement destiné aux conducteurs de ce type de véhicule pour leur apprendre les processus d’évacuation, pour acquérir les bons réflexes lorsque le car se retrouve couché sur le côté ou lors de début d’incendie. Cet outil est également très utile pour sensibiliser les usagers scolaires à boucler leur ceinture de sécurité lors de leurs trajets quotidiens et pour leur expliquer la conduite à suivre en cas d’accident. Lors de la sensibilisation, après une discussion et une vidéo, les enfants montent dans le car pour participer à l’exercice d’évacuation lors d’un basculement de car. Quant à la formation des conducteurs, des exercices d’incendie, de secourisme et d’évacuation leur sont proposés. Unique au monde, ce car se déplace dans toute l’Europe et a accueilli 15.000 jeunes en 2017. ...

Allier plaisir et efficacité dans le coaching

Des prestations de coaching et de formation adaptées aux besoins de chacun Parce que chaque entreprise est unique et se voit confrontée à des problématiques qui lui sont spécifiques, il est essentiel de les accompagner différemment. « Aucun des programmes d’accompagnement que nous mettons en place, qu’il s’agisse de coaching ou de formation, n’est identique » précise Isabelle Charvin, Directeur Général associée de Neocoach. « Une entreprise a des besoins qui ne sont pas les mêmes que ceux d’une autre. Et ces besoins sont susceptibles d’évoluer avec le temps. L’expérience de nos équipes - chaque coach de Neocoach a occupé, à une moment donné de sa carrière professionnelle, des fonctions de direction ou de management - leur permet de s’adapter rapidement à leur interlocuteur ». En fonction des besoins qui auront été identifiés, les équipes de Neocoach endosseront leur costume de « consultant, de formateur ou de coach ». Les stratégies qui seront mises en place seront parfaitement adaptées. « Si l’on devait comparer le coaching et la formation à l’industrie textile, chez Neocoach, nous ferions du ‘’sur-mesure’’… avec du design créatif » explique Isabelle Charvin. « Nos programmes sont uniques. C’est à dire qu’ils sont conçus au cas par cas, de sorte qu’ils puissent répondre précisément aux besoins managériaux spécifiques de chacun de nos clients : un manager qui souhaite réussir sa prise de poste, un dirigeant qui désire développer son leadership ou faire franchir un cap à son entreprise, des problématiques de conflits d’équipes à gérer, la recherche d'efficacité des équipes de direction mais aussi de commerciaux à améliorer… Les demandes que l’on nous adresse sont très diverses. Et s’y adapter nécessite une grande agilité ».  Une approche qualitative et centrée sur les résultats S’appuyant à la fois sur le vécu professionnel de ses équipes - parce qu’ils ont tous été, dans une vie antérieure, des dirigeants ou des managers, les coachs de Neocoach savent de quoi ils parlent - et sur la solidité de la formation qu’elles ont reçue - Isabelle Charvin ainsi que tous ses affiliés sont certifiés ICF -, Neocoach dispose de nombreux atouts pour accompagner efficacement les dirigeants qui ont recours à son expertise. « Notre objectif, c’est d’avancer avec nos clients avec efficacité mais aussi avec plaisir » précise-t-elle. « Notre rôle consiste à les aider à gagner en confiance et à faire émerger leurs solutions gagnantes. En tant que coachs, nous ne devons pas fournir de réponses ‘’toutes faites’’ à nos clients mais, au contraire, faire en sorte qu’ils trouvent en eux les réponses aux questions qu’ils se posent ». En effet, un coach - s’il est compétent, qu’il a suivi une formation sérieuse et qu’il respecte les règles de déontologie qui s’appliquent à son activité - évitera de se substituer à la démarche de son client mais mobilisera les ressources de ce dernier. « D’ailleurs » ajoute Isabelle Charvin, « ces réponses, ce sont nos clients eux-même qui sont le plus à même de les trouver ».  ...

Agence La Tulipe : « l’Agence qui shake les entreprises »

Améliorer ou maintenir l’image d’une entreprise sur le long terme peut s’avérer être un exercice périlleux. Grâce à son concept original et innovant, l’Agence La Tulipe s’attaque à cette problématique en suggérant des solutions adaptées à tous les aspects de la communication d’une entreprise. Les débuts de l’Agence Une fois ses études en management terminées, Guillaume (l'un des fondateurs de l’agence) menait déjà à l’époque deux activités distinctes. En effet, ce jeune entrepreneur assurait à la fois une activité de traiteur et un bar à cocktails restaurant. Ce dernier ayant été fermé, l’activité s’est alors recentrée exclusivement sur l’événementiel et s’est tournée vers le cocktail. C’est ainsi que l’aventure de La Tulipe a commencé. Un team building autour du cocktail Parmi ses différentes prestations, l’Agence La Tulipe propose des solutions de communication managériale à travers des ateliers cocktail en team building. L’idée étant de mettre l’accent sur le travail en équipe tout en renforçant la cohésion du groupe. Dans une ambiance ludique et « funny », les participants vont, dans un premier temps, constituer des groupes comprenant chacun dix personnes. Sous la direction d’un barman, chaque groupe assimilera d’abord les bases du cocktail. Ensuite, par petits groupes de trois à quatre personnes, les participants seront amenés à créer leur propre recette. Ils disposent pour cela de buffets d’ingrédients. Un vrai moment d’échange et de concertation pendant laquelle l’argumentation, l’esprit de challenge et d’ouverture sont mis en avant. À la fin, le cocktail réalisé sera présenté devant un jury (composé des cadres de l’entreprise par exemple) pour être évalué et l’équipe ayant créé le meilleur cocktail remporte le challenge. Des solutions de communication corporate Pour pouvoir se démarquer de ses concurrents, une entreprise doit afficher une vraie personnalité. À travers la personnalisation de ses cocktails, l’Agence La Tulipe donne un coup de boost à l’image d’une entreprise en l’associant à une création « trendy ». Concrètement, l’agence peut proposer pour un événement un cocktail qui reprend les couleurs d’une entreprise ou d’une marque avec un nom évocateur de l’identité de l’entreprise. Une création spéciale qui contribuera à mettre en avant le caractère privilégié de l’entreprise en question. Un vrai moyen de marquer les esprits des collaborateurs et des clients ! Des solutions de communication événementielle Pour faire la différence en termes de communication événementielle ou corporate, l’Agence La Tulipe propose des animations bar événementiel. En fonction du nombre de participants, un ou plusieurs barmen seront chargés de la prestation. Afin d’apporter de l’originalité à l’événement, l’agence assure une animation dynamique avec un show en prime. De quoi impressionner les clients et les collaborateurs ! Des ateliers en événementiel peuvent aussi être proposés par l’agence. Lors d’une soirée, par exemple, les invités ont la possibilité d’élaborer eux-mêmes leur propre cocktail. En une dizaine de minutes, les participants réalisent leur cocktail en suivant les consignes du barman. Toujours dans cette optique, l’Agence La Tulipe propose aussi une prestation de bar à cocktail plus classique au cours de laquelle deux barmen ont pour mission de réaliser divers cocktails que les invités pourront déguster à leur guise. L’Agence milite aussi pour une consommation responsable. Le cocktail est un produit qualitatif qui se déguste en petites quantités. C’est pourquoi lors de toutes ces prestations des cocktails sans alcool sont aussi proposés pour satisfaire l’ensemble des participants. ...

Scan’Up : une liste de courses intelligente pour mieux manger  

On a tous déjà eu ces moments « oops » où sur le point de faire ses courses, l’on se rend compte que l’on n’a pas sa liste sur soi. Alors on improvise des achats approximatifs débouchant parfois sur des acquisitions parfaitement inutiles. Pour en finir avec ces épisodes où les courses virent à une prise de tête, une start-up francilienne a eu l’idée de créer une application adaptée. Par la même occasion, la marque entend aider les utilisateurs à mieux manger. Leur dispositif embarque, en effet, l’indicateur du Nutri-score pour évaluer rapidement si les aliments figurant sur la liste sont assez sains. Scan’Up, pour choisir enfin les bons aliments Sorte de réinvention 2.0 de la liste de courses, Scan’Up se compose d’une application mobile et d’un boîtier connecté pour la cuisine. La première est disponible gratuitement sur iOS et Android. « On est parti du constat que la plupart des consommateurs font une liste de courses et achètent toujours les mêmes produits, mais cherchent à améliorer leur alimentation  », explique Caroline Péchery pour retracer la genèse du concept. Celui-ci opère sur un mode assez simple. L’utilisateur scanne le code-barres du produit qu’il souhaite ajouter à sa liste de courses. Cela peut se faire soit directement depuis l’application, soit via le boîtier connecté. Pour chaque produit intégré, l’appli va générer un ensemble d’informations : détails sur son profil nutritionnel, liste des allergènes figurant dans la composition et prix moyen constaté. « L’idée, souligne notre interlocutrice, c’est que par rapport à ces informations, l’utilisateur va pouvoir rechercher des alternatives de produits équivalents mais plus sains. » Le tout, parmi une dizaine de marques différentes (du même produit). Des fonctionnalités multiples Le vrai plus de cette appli, c’est que toute la famille va pouvoir intégrer ses besoins personnels. Une fonction de partage de la liste de courses est effectivement disponible, avec enregistrement en temps réel des modifications. Par ailleurs, un bilan nutritionnel est généré à partir de l’ensemble des produits figurant sur liste. Cela donne un aperçu rapide et facile à lire, quant à la proportion de produits sains. De plus, l’appli autorise une commande directe des produits retenus depuis son interface. Par la suite, l’utilisateur se voit livrer son panier après qu’une enseigne de conciergerie collaborant avec Scan’Up a fait les courses à sa place. Se faire plaisir et découvrir de nouveaux produits L’enseigne projette, en outre, de faire accéder les utilisateurs à une gamme de produits gratuits. Ces opportunités s’adressent aux personnes acceptant de faire partie des panels lorsqu’une marque commande un test consommateur auprès de Scan’Up. Les amateurs d’achats malins, eux, en auront également pour leur compte. « Ils pourront bénéficier de promotions et de réductions sur des produits », promet notre interlocutrice.  Quant à ceux qui s’alignent déjà sur une façon de se nourrir en particulier – vegan, bio, sans gluten… –, ils auront très vite le plaisir de retrouver rapidement des produits adaptés. Une liste thématique allant dans ce sens est, en effet, sur le point d’être mise en place sur l’interface de l’appli. ...

Le Centre des Congrès de Rennes
métropole sort de terre

Une ville qui change de visage Au cœur de la vieille ville bretonne, utilisant le bâti historique du Couvent des Jacobins dont il emprunte le nom, le nouveau Centre des Congrès de Rennes vient parachever toute une série d’investissements de la ville afin de se placer dans l’élite des destinations d’affaires françaises. Notamment en termes de mobilité, la ville est reliée au réseau de lignes à grande vitesse pour lui permettre d’être connectée, bien entendu à Paris en moins d’une heure trente, mais aussi au reste des grandes métropoles françaises en un très peu de temps. Les déplacements sur rails vont se prolonger au sein de la ville avec la création récente d’une seconde ligne de métro qui fait le lien entre la gare LGV et le Couvent des Jacobins. Signe de l’importance accordé par la ville à la création du Centre des Congrès, les deux lignes métropolitaines de la ville ont été pensées pour se croiser en deux points ; à la gare, et place Sainte-Anne devant le Centre des Congrès. Ces séries d’investissements et bien d’autres, dont la refonte totale récemment de la gare elle-même, concourent au positionnement de la ville et de son rayonnement dans un secteur fortement concurrentiel. Un outil pour demain Plusieurs dimensions façonnent les singularités et les particularités de ce projet. Déjà l’accolement du Centre au Couvent des Jacobins, lieu emblématique de la ville pour la diffusion et le partage des connaissances dès le Moyen Âge, qui crée une légitimité et une filiation entre deux époques distantes. Ensuite la situation même du Centre, au cœur historique de la capitale bretonne, avec toutes les commodités que cela suppose en termes de restaurations, logements, bars et hôtels pour les participants. On est très loin de l’image des autres Centres des Congrès plus classiques, souvent excentrés, obligeant à multiplier les transports afin de s’y rendre ou pour continuer un meeting dans un bon restaurant. Ici, tout est accessible à pied, entre deux rendez-vous, on trouve le temps de profiter de l’ambiance toute particulière de Rennes et de ses quartiers historiques. À cela, il faut ajouter qu' « Étant un Centre des Congrès nouveau, il profite des choix technologiques les plus récents. On garantit à nos clients organisateurs d’événements, et à leurs clients congressistes, une très grande capacité de communication entre les pièces, par exemple la liaison en full duplex entre toutes les salles sans branchement supplémentaire. C’est un centre extrêmement moderne par les technologies qu’il embarque avec lui », explique J.F Kerroc’h, directeur général de Destination Rennes. Un engagement total de tous les acteurs d’un territoire  Ce centre n’arrive pas d’un seul coup dans un paysage vierge, mais accompagne une réflexion de tous les acteurs de la chaîne de l’accueil du territoire. « Nous avons constitué un conseil des acteurs du tourisme et des rencontres professionnelles qui assoit ses activités dans l’ambition d’accueil du territoire. De ces réflexions menées collectivement, on a retiré une proposition, pour les organisateurs, composés de 35 engagements. Un de ces engagements est de garantir, jusqu’à trois ans avant la tenue d’un événement, les chambres qui y sont associées. C’est une garantie économique puisque l’on s’engage sur les prix. » Le démarrage de ce Centre des Congrès est un travail collectif de la chaîne tourisme, mais il mobilise aussi des acteurs académiques et économiques, afin de faire réussir le projet et le propulser dans une dimension supérieure. L’enjeu est d’offrir à ces acteurs un outil moderne afin de prendre des initiatives et de porter des candidatures dans leurs réseaux à l’accueil de congrès. « Tout le monde est solidaire de la qualité de la destination. On s’est efforcé de construire des systèmes d’alliances avant même la tenue du premier congrès. C’était une condition préalable », termine J.F Kerroc’h. ...

Mettez des ailes à vos réunions avec la facilitation visuelle

Le lien entre les idées et la réalité est la visualisation. Fondé par de talentueux designers graphistes et illustrateurs partageant cette conviction, UP! Studio Paris fait partie des premiers cabinets de conseils en communication qui se spécialisent dans la pédagogie collaborative  ou design thinking (pour les plus experts), appliquée à la communication. Après douze ans d’existence, l’entreprise continue d’exceller dans la formation en facilitation visuelle pour les entreprises et la conception de solutions sur mesure en communication visuelle. Le dessin au cœur du métier La facilitation visuelle ou graphique se définit comme étant une pratique utilisée lors d’un meeting, workshop, coaching, convention, séminaire ou réunion stratégique pour représenter l’intelligence collective et émotionnelle. L’objectif de cette méthode est de permettre aux participants de voir concrètement et de comprendre en temps réel comment les idées et les raisonnements évoluent vers une vision ou vers un objectif commun. « Elle favorise surtout la création d’un processus d’écoute active, de fusion d’idées et de partage émotionnel entre le manager et son équipe afin de générer un contenu collaboratif à la fin de l’événement », souligne ENRICO BALDETTI, directeur associé et directeur artistique de l’agence. À travers cette infographie illustrée, UP! Studio Paris accompagne les entreprises dans la visualisation stratégique pour raconter le cheminement d’un concept, connecter les raisonnements (mindmaping et brainstorming), ou pour schématiser une problématique. « Nous pouvons dire qu’il existe effectivement de la co-création à partir du moment où il n’existe plus de séparation entre notre équipe et les clients : ils travaillent et avancent ensemble. » La pédagogie collaborative développée par le cabinet est donc conçue pour cultiver une participation active des collaborateurs et rendre la communication plus dynamique, réelle et humaine. Apprentissage de la communication collaborative aux entreprises La seconde mission d’UP! Studio Paris est de transmettre son savoir-faire aux entreprises, et ainsi « d’améliorer la performance des réunions et la méthodologie des processus décisionnels en équipe ». En effet, à l’ère où l’on parle de plus en plus de knowledge management, de développement personnel et de Chief Happiness Officier (CHO) dans l’entreprise, la démarche managériale se doit de construire et de partager une vision commune. Ainsi, l’objectif des formations proposées par UP! Studio Paris est de « permettre aux entreprises d’avoir une certaine autonomie dans la pratique de la facilitation visuelle, pour qu’ils puissent améliorer la qualité des moments de partage en équipe et gagner en performance et convergence », fait savoir notre interlocuteur. Pour ce faire, UP! Studio Paris propose des modules de formation s’étalant sur un à trois jours, selon les besoins de l’entreprise. Au programme : une demi-journée découverte suivie d’un exercice pratique, notion de base en dessins, apport théorique sur la facilitation visuelle. Pour ceux qui souhaitent approfondir, la formation peut s’enchaîner sur une application orientée projet traitant une thématique propre à l’entreprise ou une problématique réelle dans son environnement, sous forme d’exercice individuel et collectif. Enfin, un autre module s’intéresse également à la conduite et l’animation d’une réunion participative, ainsi qu'à l’apprentissage de la communication digitale. Par ailleurs, un Up Tools Box contenant tous les outils nécessaires à la création de contenus créatifs est fourni individuellement au début de la formation. Un cours de formation en ligne pour pratiquer le dessin (Learn by drawing) est aussi disponible sur le site internet de l'agence. Une opportunité de partager ses croquis avec les autres facilitateurs visuels et s'améliorer par la co-création. ...

Rouen, place forte du tertiaire
et du numérique

Choisir de s’implanter à Rouen, c’est bénéficier de son environnement économique propice : sa position stratégique incomparable (à seulement 1h de Paris, au cœur de l’axe Seine, proche des capitales nord-européennes Londres - Bruxelles), son vivier de compétences et de savoir-faire, son industrie puissante où se concentrent les grandes filières et ses nombreux clusters (automobile, santé, aéronautique…). Du portuaire à l’assurance Au centre du 1er hub logistique portuaire français, Rouen est un port particulièrement spécialisé dans les marchandises diverses et l’agroalimentaire (1er port céréalier Ouest-Européen, trafic total - maritime et fluvial - de 24,5 Mt) ; s’y note aussi une activité forte dans le secteur de la chimie (1er port français pour la quotation des engrais). Historiquement lié à l’activité portuaire, le secteur de l’assurance a connu un essor considérable à tel point qu’il est devenu un marqueur de la vie économique et tertiaire du territoire. Des acteurs majeurs comme la Matmut, AXA ou MAE sont des moteurs d’emplois et d’investissements immobiliers. Cet écosystème assurantiel a également servi d’élément déclencheur au déploiement de plateformes de relation client. « Ce sont les leaders de l’assurance à Rouen, notamment AXA, qui ont expérimenté en premier la relation client à distance », nous explique Dominique Lemoine, Responsable du Développement Tertiaire & Numérique au sein de Rouen Normandy Invest. Ce secteur économique, en constante évolution, a mis l’accent sur la formation et les dispositifs de recrutement. Aujourd’hui, le territoire rouennais accueille 30 centres de relation client (SITEL France, Matmut, Voxens, CTRA Dalkia, …) représentant 3 000 emplois, dont 2 000 directement liés à l’implication de RNI. Territoire d’industrie 4.0 Le territoire abrite des fleurons de l’industrie nationale et internationale dans les secteurs automobile (Renault, pôle de compétitivité Mov’éo), aéronautique (Thales), pharmacie (Aspen, Sanofi), agroalimentaire (Ferrero, Nutriset, Touflet, Cargill), chimie (Lubrizol)… Dans un contexte international concurrentiel, ces industries sont engagées dans la transformation digitale de leurs activités pour répondre aux grandes mutations techniques et environnementales. Le territoire fournit les ressources digitales permettant aux différents acteurs de l’industrie d’opérer cette transformation. Des écosystèmes inter-filières accompagnent ces mutations et confortent l’avenir pour accueillir de nouvelles industries sur le territoire. Les usines Renault et Schneider (labellisée « Usine du futur ») sont des exemples de cette industrie 4.0. Territoire d’innovation Le consortium associant Renault, Transdev, la Matmut et la Métropole Rouen Normandie témoigne de cet élan d’innovation. Ici, en 1ère européenne s’expérimente la mobilité autonome et partagée (Mobility as a Service) avec le transport à la demande via des véhicules électriques, sans intervention humaine, sur routes ouvertes. (https://www.rouennormandyautonomouslab.com/) Côté numérique, Rouen Seine-Eure facilite son développement grâce à un réseau d’acteurs solidaires et réactifs, une gamme de lieux dédiés comme Seine Innopolis ou Le Hub/La Filature attirent aujourd’hui des startups installées à Paris (Qwant) et des pépites locales (Saagie, YesWe Hack, Paygreen…). « Le numérique enrichit notre tissu tertiaire. Et il prend part également à la transformation digitale de nos entreprises », rapporte toujours Dominique Lemoine. Rouen, un des 1ers campus de France ESIGELEC, INSA Rouen Normandie, CESI, NEOMA Business School, CNAM, ENSA Normandie, UniLaSalle, ERFPS sont, avec l’UFR, quelques-unes des grandes écoles qui forment les talents de demain. 44 000 étudiants, des laboratoires de pointe (CORIA, GPM, SGS Multilab…) constituent un véritable vivier de compétences et de savoir-faire sur mesure. Des signatures immobilières Avec un parc tertiaire de 1 100 000 m², Rouen poursuit son développement en matière de tertiaire supérieur : «...

weréso : un lieu de rencontre, d’échange et de collaboration pour booster votre business

Qu’il s’agisse de travailleurs indépendants ou des équipes de grands groupes, weréso est en mesure de répondre à toutes les attentes et peut s’adapter aisément à toutes les formes d’organisation. weréso, une communauté avant tout ! En termes de chiffre, weréso c’est plus de 600 entreprises, 203 weréso Academy et 1300 membres réunis dans un unique réseau. L’échange humain est au cœur même de l’esprit weréso. C’est ce qui fait son point fort et le distingue des autres espaces de coworking. En effet, chaque détail a été pensé de façon à ce que les gens se rencontrent. Cela passe par l’organisation du lieu en lui-même qui intègre notamment des espaces de vie destinés à favoriser les échanges. Le tout dans la convivialité et la bonne humeur. « L’aménagement de cuisine confortable et de douches illustrent parfaitement cette idée de rapprochement». nous fait savoir Armand Verger, le fondateur. Mais weréso, c’est aussi et surtout une équipe dynamique qui prend à cœur de faciliter la relation entre les clients. La communauté se caractérise avant tout par sa complémentarité. Le fondateur souligne en effet : « L’idée c’est que dans un lieu comme weréso, les personnes soient suffisamment complémentaires pour pouvoir développer des synergies entre elles ; complémentaires dans les métiers, dans les activités et dans les formes d’organisation ». Ainsi, en associant un lieu à une communauté, weréso ouvre la voie au développement d’un réseau et d’opportunités professionnelles. Une offre très flexible et à la portée de tous les budgets ! D’abord, afin de permettre à ses clients de gagner en mobilité, weréso propose des lieux qui sont non seulement proches de leurs domiciles mais aussi dans les grandes villes de France comme Paris, Lille, Lyon, Asnières et bientôt à Bordeaux et Marseille. D’ailleurs, une des ambitions de cet espace de coworking c’est de « mailler le territoire et au-delà » rappelle Armand Verger. En effet, dans quelques années, weréso ouvrira également des espaces en Europe. Que ce soit à la carte (à l’heure) ou sur la base d’un abonnement mensuel, il propose une offre flexible qui s’adapte à tous les budgets. A l’intérieur d’espaces modulables et chaleureux, les clients ont la possibilité de choisir la formule adaptée à leurs besoins. Celle-ci inclut des bureaux d’espaces partagés, idéal pour stimuler la créativité aussi bien que des bureaux privatifs pour pouvoir discuter en toute confidentialité. L’offre weréso permet de profiter du lieu et de ses services dans les meilleures conditions. Pour plus de liberté et ce, quelle que soit la formule choisie, weréso à travers l’offre all inclusive, fait profiter de nombreux avantages aux utilisateurs. Celle-ci comprend : Wifi, accès 7j/7 24h/24, impressions, café à volonté, accès aux salles de réunion (une heure par jour pour les abonnés) et à la weréso Academy. ...

Anne-Laure Grasso : une approche systémique pour accompagner les enfants à « hauts potentiels »

Après une carrière dans le milieu commercial, Anne-Laure Grasso est à un tournant de sa vie et décide qu’il est temps de changer de vocation. Son background lui a permis d’accroître ses facultés d’écoute, son empathie ainsi que ses aptitudes à créer des liens. Elle choisit alors de mettre à profit toutes ses qualités en s’intéressant à la psychologie systémique et intégrative. Rapidement, elle suit d’innombrables formations notamment dans le domaine de la psychothérapie, ce qui lui permet aujourd’hui d’aider ses patients à venir à bout d’obstacles spécifiques, à explorer en profondeur leur véritable nature et à atteindre leurs objectifs personnels. Une démarche dédiée aux enfants « Hauts potentiels » La notion « haut potentiel » désigne un enfant qui possède un développement intellectuel supérieur par rapport à son âge. En plus de disposer d’un autre système de pensée souvent en arborescence, il a une perception, un mode raisonnement ainsi qu’une analyse de l’environnement différents. À ces aptitudes intellectuelles exceptionnelles s’ajoutent une hypersensibilité, un sens accru de la justice, de l’empathie et de la lucidité. Cette intelligence hors normes est perçue comme un cadeau. Son intensité et son ampleur finissent pourtant par avoir un impact sur l’enfant en freinant l’intégration dans la société, en envahissant le champ de la pensée et en entraînant finalement des souffrances. À cause de leurs amplitudes émotionnelles plus importantes que les autres, ils sont sujets à des crises émotionnelles : peur, colère, tristesse, mépris, etc. D’où l’importance de leur offrir un accompagnement adapté pour les soutenir dans la gestion de leurs émotions. Une mission dont s’investit Anne-Laure Grasso depuis maintenant plusieurs années. La thérapeute tend la main aux enfants précoces et hypersensibles subissant un manque de confiance en eux, de l’anxiété, une exclusion sociale ou en échec scolaire. « Par ma formation systémique, je travaille toujours en étroite collaboration avec les parents. Pour aider un jeune, je dois avoir une compréhension globale des systèmes et sous-systèmes dans lesquels il vit. Tenir compte de ce contexte permet de faire des liens et aboutit à des évolutions majeures », nous confie la thérapeute. Des outils thérapeutiques adaptés aux besoins de chacun Coaching, approche systémique, PNL, art thérapie… Anne-Laure Grasso maîtrise de nombreux outils sélectionnés essentiellement en fonction des besoins de l’enfant et de l’objectif défini à atteindre. L’art thérapie s’inscrit entre autres comme l’une de ses spécialités et consiste à éveiller le potentiel d’expression artistique et de créativité pour des fins thérapeutiques. La peinture, le dessin, la sculpture et la pâte à modeler sont quelques exemples des médias utilisés et très appréciés des jeunes pour leur caractère spontané et ludique. « Cette méthode me permet de demander aux enfants de dessiner par exemple ce qui se passe dans leur cœur et de mieux comprendre leur état émotionnel… Je leur demande de parler à leurs émotions. Ils créent un personnage et se familiarisent avec cet objet transitionnel », déclare notre interlocutrice. Au cours de la démarche, les parents jouent un rôle essentiel dans leur posture et écoute empathique.Ils font partie intégrante de la solution. Pour son travail, Anne-Laure Grasso propose un accompagnement individuel ou des ateliers de groupe accueillant au maximum 6 participants. La thérapie s’articule autour de différentes thématiques. L’atelier « Bulle d’imagination » va par exemple travailler sur le développement de l’imaginaire pour prendre conscience de sa force intérieure tandis que l’atelier « La magie est en moi » met en lumière chaque potentiel pour améliorer et développer la capacité des enfants à réussir. ...

Ergo Motri Santé : pluridisciplinarité
et co-construction au cœur
de la démarche ergonomique

Créé en 2016 par cinq collègues de promotion décidés à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, Ergo Motri Santé (EMS) est un cabinet implanté dans le Centre-Val de Loire qui déploie son expertise pluridisciplinaire sur tout le territoire français. Dès l’année de sa création, EMS a été sacré « jeune entreprise exemplaire » lors du concours lancé par la Jeune Chambre économique d’Orléans puis, en 2017, EMS remporte le concours Talent BGE Centre Val de Loire catégorie Services. Depuis, EMS trace sa route en s’appuyant sur des partenaires de confiance, à l’instar de Nekoé, d’Harmonie Mutuelle, d’Activa Formation ou encore du CRESITT Industrie. Mesurer l’enjeu de l’ergonomie Le cœur de métier d’EMS s’articule autour de l’optimisation du bien-être, de la santé et de la qualité de vie au travail. Ainsi, l’équipe intervient dans plusieurs champs d’applications, à savoir l’évaluation et la prévention des risques professionnels, l’accompagnement des personnes en situation de handicap, la formation et la sensibilisation, la conception et l’aménagement de postes de travail ou encore l’ergonomie de conception avec l’expérience utilisateur (UX). « Réduire l’ergonomie à une norme ou à un standard est illogique parce que chaque individu, chaque structure, perçoit différemment ses besoins. Dans notre métier, il n’existe pas de solution toute faite », souligne Benoit Corret, ergonome au sein d’Ergo Motri Santé. Les prestations étant réalisées sur mesure, le cabinet peut s’adresser à différents types de structures : grands groupes, organismes du secteur public, entreprises à taille humaine... À la suite d’une demande d’intervention, l’ergonome va d’abord s’imprégner du contexte et du fonctionnement de son lieu d’intervention à partir des documents, des observations in situ et des entretiens qu’il effectue avec les hommes et femmes concernés par la problématique de l’entreprise. Puis, dans le cadre d’une EValuation des Risques Professionnels (EVRP) par exemple, l’objectif sera de proposer des préconisations pour réduire les risques de développement de maladies professionnelles ou d’accidents du travail. En appliquant une approche située, l’ergonome va pouvoir saisir le décalage entre la manière dont une personne est chargée de réaliser une tâche et la manière dont elle l’accomplit. « Nous allons justement fonder notre étude sur cette action réelle, sur ce qui se passe vraiment, car elle met en lumière la véritable problématique dans l’entreprise », explique Yves Denis, ergonome. Ensemble, investir dans une meilleure performance EMS mise sur une démarche participative en mobilisant toutes les personnes concernées par le changement. Cette notion de co-construction permet aux salariés de se sentir impliqués dans le processus, tout en favorisant la cohésion sociale dans l’organisation et en intégrant les contraintes des fonctions supports (maintenance, qualité…). Entretiens individuels ou groupes de réflexion font partie des techniques participatives déployées par le cabinet. « Ensuite, notre rôle sera de traiter toutes ces informations et d’​essayer de trouver la cohérence avec les objectifs stratégiques de la structure en termes d’investissement et de productivité », soutient Xavier Prieur, ergonome. L’ergonomie collaborative est également une façon de pérenniser le changement grâce à un apprentissage mutuel pendant l’accompagnement. En effet, chaque intervention réalisée vise à offrir aux différents acteurs l’autonomie nécessaire pour qu’ils puissent prendre leurs propres décisions en ergonomie et être responsables de leur santé au travail. « Nous avons notre expertise et notre propre méthodologie pour recueillir et traiter les données, mais finalement, souvent, ce sont eux qui détiennent la solution. » ...

Entreprises En Mouvement : un accélérateur de performance pour votre société

Souplesse et adaptabilité pour maîtres-mots Structure de coaching à taille humaine, le cabinet Entreprises en Mouvement  fait de sa petite taille un atout tout en souplesse et en adaptabilité. « L’offre que nous proposons à nos clients est véritablement ‘’sur-mesure’’ » explique Louis-Joseph de la Fouchardière, son fondateur. « Nous sommes, par exemple, capables de nous adapter en mobilisant rapidement des partenaires en nombre suffisant pour répondre efficacement aux attentes du client. Qu’il s’agisse de coaching individuel, de formation ou d’un accompagnement d’une équipe dirigeante dans le cadre d’une transformation d’entreprise. De plus, le fait que l’ensemble des intervenants soient issus du monde de l’entreprise contribue à rassurer nos clients. Ce vécu nous permet d’être en empathie avec les équipes managériales que nous avons à coacher, de leur proposer une large palette de prestations et de partager avec elles notre sens des réalités du monde de l’entreprise ». Faire sauter les verrous Qu’il s’agisse de comités de direction ou d’équipes opérationnelles, les interlocuteurs du cabinet peuvent compter sur son expertise pour les accompagner dans la transformation de leur entreprise, les aider à exploiter tout leur potentiel et repousser leurs limites. « Beaucoup de mes clients ont le sentiment d’avoir atteint un plafond d’efficacité. Et de ne pas pouvoir aller plus haut » explique-t-il. « Mon travail consiste alors à les aider à faire sauter le verrou qui bloque leur progression. Par le biais d’une écoute attentive, je leur permets de développer leur potentiel, de mobiliser leurs ressources et de découvrir - en eux-mêmes - d’autres ressources leur permettant d’apporter des réponses nouvelles à leurs problématiques ». Pour  accompagner son client tout en prenant soin de ne pas se substituer à sa démarche,  Louis-Joseph de la Fouchardière met en place une véritable « alliance » entre lui et la personne qu’il est chargé de coacher ou le dirigeant de l’équipe de direction dont il assure l'accompagnement. « Cela va bien au-delà de la confiance ou encore du respect mutuel » précise-t-il. « En établissant ce lien de confiance entre lui et moi, fondé sur un partage clair des objectifs du coaching et un échange régulier sur la progression du collectif, je m’assure que mon client s’autonomise et que mon accompagnement sera efficace. Toujours bienveillant mais jamais complaisant, je m’autorise parfois un petit ‘’pas de côté’’. Si la situation l’exige, injecter dans le processus de coaching une dose de confrontation bienveillante permet, en effet, au client de visualiser le blocage. Et, partant, d’apprendre à le dépasser ». Récemment, il a ainsi fait remarquer à un dirigeant qu’il serait heureux de continuer à faire des affaires avec lui mais qu’il préférait ne plus intervenir d’ici trois mois, cela dans le but de déclencher une prise de responsabilité. Au fur et à mesure des séances, le coaché va ainsi non pas vaincre ses peurs et ses appréhensions mais apprendre à composer avec elles, aboutissant ainsi à un mouvement plus robuste. Dans le cas d’un coaching d’équipe dirigeante, le collectif va devenir une ressource plutôt qu'un lieu où s’expriment les chapelles et les enjeux de pouvoir. ...

Oui Reward : un nouveau service pour la récupération d’indemnités aériennes

Selon la législation européenne, tous les voyageurs sont susceptibles d’être indemnisés lors de leurs déplacements aériens, en cas d’annulation de vol, de retard ou de refus d’embarquement. Sont concernés les vols partant ou arrivant d’un des 27 pays de l’Union Européenne, de Suisse, de Norvège ou d’Islande. Les indemnités prévues sont forfaitaires et varient de 250 € à 600 € en fonction de la distance. Dans la très grande majorité des cas, les demandes individuelles n‘aboutissent pas. Oui Reward s’est donc donné pour mission de vous aider à récupérer ces indemnités dues par les compagnies aériennes. C’est simple ! En quelques minutes, chaque voyageur victime d’un incident peut faire une demande de dédommagement à Oui Reward via le formulaire à remplir en ligne, en indiquant principalement la date, le numéro de vol, le numéro de réservation, s’il y avait ou non des escales, les raisons des perturbations du vol. Ensuite Oui Reward prend en charge l’ensemble du dossier. Il débute par la négociation à l’amiable, enchaine par des relances et une mise en demeure, pour terminer si besoin par des démarches juridiques. Avec Oui Reward, 90% des dossiers ont une issue positive. Quel cout ? Pas besoin d’avancer d’argent, aucun frais annexe, aucun risque pour le client puisque Oui Reward ne se rétribue qu’en cas de succès, à savoir 25% du montant TTC récupéré. Vous pouvez contacter par téléphone le service client de Oui Reward au 01 79 72 62 72, de 10h à 20h du lundi au samedi. Mais vous pouvez également poser vos questions sur le chat avec une réponse quasi instantanée ou par mail avec une réponse sous une heure. ...

Physique-Chimie Avenir et Dauphine Junior Conseil : les deux Junior-Entreprises se rapprochent

Fonctionnant sur le modèle des cabinets de conseil, les Junior-Entreprises permettent aux étudiants de réaliser des prestations rémunérées pour le compte de professionnels. Bien qu’ils soient largement polyvalents et peuvent mener des études transversales, ils n’agissent que dans le secteur d’activité qui leur est propre. Dans l’optique de dépasser cette limite, Physique-Chimie Avenir (PCA) et Dauphine Junior Conseil (DJC) ont décidé de travailler ensemble pour satisfaire le niveau d’exigence fixé par les entreprises. Physique-Chimie Avenir (PCA), une Junior-Entreprise à haute valeur scientifique Fondée en 1978, PCA est la Junior-Entreprise de l’École supérieure de physique et de chimie industrielles (ESPCI) de la ville de Paris. Véritablement portée sur le secteur de la recherche, la structure propose des études couvrant plus d’une trentaine de domaines d’expertise scientifique qui peuvent concerner la physique, la chimie et la biologie. Grâce aux nombreux laboratoires hébergés par l’ESPCI qui opèrent dans des domaines variés ainsi que des équipements technologiques de pointe dont elle dispose, PCA réalise des études de haute qualité scientifique. Cette expertise est aujourd’hui reconnue, puisque la structure fait partie des 30 premières Junior-Entreprises françaises (2013-2017). Dauphine Junior Conseil (DJC), spécialiste en conseil en stratégie, marketing et finance Junior-Entreprise de l’université Paris-Dauphine, DJC a vu le jour en 1983. Leader dans son domaine, cette structure accompagne efficacement les entreprises en réalisant plus d’une trentaine d’études portant sur 6 domaines de compétences : marketing et stratégie, finance et création d’entreprise, systèmes d’information, communication, traduction technique et conseil en RSE. Forte de ses 35 ans d’expérience, DJC a su gagner la confiance de grands groupes mondialement connus dans leur domaine. Par ailleurs, cette Junior-Entreprise s'inscrit aussi dans les 30 meilleures Junior-Entreprises de France. Réunir deux Junior-Entreprises de grande renommée PCA et DJC, deux structures qui excellent chacune dans leur domaine respectif, vont désormais pouvoir travailler ensemble sur des sujets qui peuvent les concerner tous les deux. Cette coopération va permettre aux deux entités de proposer des études plus complètes, couvrant différents aspects aussi bien du point de vue économique qu’en ingénierie. Un projet de création d’une startup constitue l’exemple parfait pour illustrer cette complémentarité. PCA apporte son savoir-faire dans l’exécution du prototypage technologique tandis que DJC se charge de l’aspect économique à travers la réalisation d’un business plan, du positionnement du produit, etc. ...

DeVinci Junior : une Junior qui a tout d’une grande !

Des résultats (plus que) prometteurs ! Implantée au sein du Pôle Léonard DeVinci, DeVinci Junior se compose à 100 % d’étudiants issus de l’École d’Ingénieurs (ESILV), de l’École de Management (EMLV) et de l’Institut de l’Internet et du Multimédia (IIM). Depuis son lancement, il y a deux ans, cette Junior qui compte parmi ses clients aussi bien des grand groupes que des PME et des start-ups, contribue à la réussite des nombreux projets qui lui sont confiés. « En 2017, DeVinci Junior a réalisé un chiffre d'affaires chiffre d’affaires qui luiu permet de se hisser parmi la tranche haute des chiffres d'affaires engendrés en unior-Entreprises » explique Nathan Gouët. « Et depuis le début de l’année, nous avons d’ores et déjà franchi le cap des 60 000 € de chiffre d’affaires signé ». Bref, vous l’aurez compris, le succès est au rendez-vous. Mais si les fées se sont clairement penchées sur le berceau de DeVinci Junior, ces Junior-Entrepreneurs « made in DeVinci » ne doivent leur réussite qu’à leurs idées (résolument créatives et novatrices), à leur esprit d’équipe (pour gagner, ils jouent « collectif ») et à l’enthousiasme dont ils font preuve.  Associer la théorie et la pratique, une plus-value appréciable Parce qu’elles donnent l’occasion à des étudiants de mettre en application l’enseignement qu’ils ont reçu et de développer leur potentiel, les Juniors-Entreprises constituent un excellent moyen d’acquérir une expérience professionnelle dans son domaine de compétences. « C’est d’ailleurs dans cette optique qu’on été créées les toutes premières Juniors-Entreprises. L’idée, c’est d’apporter la pratique à des étudiants qui, jusque-là, devaient se contenter de la théorie. De les professionnaliser » précise Nathan Gouët. « Une fois que l’on est un ‘’Junior-Entrepreneur’’, on n’est plus seulement un étudiant. On rentre véritablement dans le monde du travail ». Et pour cause, ce sont les Junior-Entrepreneurs qui gèrent, de A à Z, les projets qu’ils décrochent. Les Junior-Entreprises auraient ainsi sur les étudiants qui ont la chance d’en faire partie, l’effet d’un accélérateur de maturation professionnelle.  L’innovation et l’adaptabilité comme maîtres-mots DeVinci Junior ne manque pas d’atouts pour attirer de nouveaux clients. En effet, la structure même de DeVinci Junior lui garantit une grande réactivité. Il lui est, par exemple, possible de mobiliser rapidement de nombreux intervenants et de les faire travailler de manière transversale. « Nous disposons d’un riche vivier de talents et de compétences (ingénierie, design digital, business, marketing, commerce, finance, nouvelles énergies, etc.) dans lequel puiser » indique Nathan Gouët. « Les quelque 4 600 étudiants du pôle DeVinci sont autant de consultants potentiels ». Enfin, le fait que les étudiants soient « à la pointe des toutes dernières tendances » et proposent à leurs clients « des solutions résolument innovantes » finit de compenser - largement - les heures de vol dont certains esprits chagrins pourraient reprocher aux Junior-Entrepreneurs de manquer… ...

Codataschool : des formations à 360°
en Big Data, Intelligence Artificielle
et développement Web

Codataschool a été créé en 2017 à l’initiative de Laure Bourgois, docteure en Intelligence Artificielle (IA Symbolique et simulations). Cet organisme propose plus de 50 formations axées sur le Big Data, l’Intelligence Artificielle et le développement Web. L’offre s’adresse aussi bien aux professionnels, à l’instar des développeurs, qu’aux chefs d’entreprise. C’est après son parcours d’enseignante à l’université dès l’âge de 23 ans et ses 18 ans d’expérience en recherche et développement (France Telecom R&D, IFSTTAR et autres organismes publics et privés) que Laure Bourgois, 42 ans, a créé Codataschool.  « Nous élaborons nos formations selon les besoins du marché des entreprises. Nous permettons aux ingénieurs et aux décideurs d’intégrer l’IA dans leurs applications afin de créer des services innovants à forte valeur ajoutée », déclare d’entrée de jeu la fondatrice pour souligner les particularités de son offre. Elle constate : « La formation est non plus un stock (auparavant un ingénieur était titulaire d’un bac + 5 et ce diplôme constituait une assise pour la vie entière) mais un flux : il faut se former en permanence. Le but de ces formations est d’améliorer votre compétitivité grâce aux nouvelles technologies. L’or de demain, c’est la donnée à extraire et à structurer. » Modulables, ces formations peuvent s’adapter également à tous types de profils, débutant comme expert. Plus de pratique Chacun des 3 domaines (big data, IA, développement Web) intègre différentes thématiques de formation. En développement Web, l’apprenant est formé, par exemple, au développement Front End et Back End, deux outils essentiels et complémentaires. Autre exemple, dans le domaine du Big Data, l’étude des concepts et outils issus du Machine Learning occupe une part assez importante, étant donné la corrélation existante entre ces deux technologies. Codataschool propose des formations appliquées en IA Symbolique, Traitement Automatique des Langues Naturelles, Outils de simulations et Internet des Objets (IOT). Chez Codataschool, les formations se déclinent sous différents formats, en fonction des besoins des apprenants. Mis à part le format séminaire dédié aux chefs d’entreprise, tous les autres formats (module, projet, accompagnement) privilégient la pratique. Petite nouveauté : l’organisme suggère un format challenge dans lequel les concepts et les technologies sont assimilés via des sprints. Trois valeurs Codataschool s’est construit autour de trois valeurs que sont l’égalité des chances, l’intégrité et le bien commun. En considérant le numérique comme étant un vecteur d’ascension sociale, l’organisme s’attelle à promouvoir l’égalité femmes-hommes. « Il y a des femmes qui excellent dans le domaine de l’Intelligence Artificielle. Malheureusement, elles sont trop peu nombreuses, autour de 15 % dans la technique selon différents instituts », déplore notre interlocutrice. En ce qui concerne l’intégrité, celle-ci se rapporte aux données. Conscient de l’enjeu que ces dernières représentent, Codataschool met tout en œuvre pour garantir leur sécurité et leur fiabilité. De plus, Codataschool propose des formations et outils pour l'aide à la détection des fake news, qui se propagent insidieusement sur la Toile. Enfin, l’organisme affiche son attachement à la question de l’éthique, en veillant à ce que les solutions développées puissent améliorer la vie des personnes concernées. ...

Meet in Alsace : l’événementiel d’entreprises au cœur d’une terre aux mille saveurs

Collectif créé dans le but de promouvoir cette destination en tant que destination d’affaires, Meet in Alsace est une démarche collective ralliant des prestataires ainsi que des professionnels du monde du tourisme d’affaires. Célèbre pour sa route des vins et ses vignobles, sa gastronomie ainsi que sa culture, cette destination reine, idéalement située dans une zone frontalière avec la Suisse et l’Allemagne et à seulement 1h48 de Paris, se veut être l’ambassadrice de l’art de vivre à la française avec trois principales villes attractives, dynamiques et dédiées à l’événementiel d’entreprises : Colmar, Mulhouse et Strasbourg. « Les villes alsaciennes attirent entreprises et organisateurs d’événements grâce à des infrastructures adaptées : qu’on opte pour Strasbourg l’Européenne et son Palais de la Musique et des Congrès entièrement rénové, Colmar l’hédoniste et son Musée Unterlinden, ou Mulhouse l’inventive et son Quartier Gare en pleine expansion, les villes alsaciennes savent répondre aux besoins d’une clientèle d’affaires exigeante.», nous explique Marie-Reine Fischer, Présidente de Destination Régions et 1ère Vice-Présidente de l’Agence d’Attractivité de l’Alsace en charge du tourisme. Découvrir les mille et une saveurs de Colmar Capitale des vins d’Alsace, Colmar se veut être une ville gourmande à l’authenticité préservée. Située sur la mythique route des vins, elle est la promesse d’un congrès, d’un séminaire ou d’un team-building d’exception organisés sous le signe de l’intimité d’une ville à taille humaine. En dehors de son patrimoine historique et culturel digne d’intérêt, inspirant de nombreuses activités extraprofessionnelles, Colmar est idéalement dotée d’un équipement de choix adapté aux événements d’entreprise. Hébergez, par exemple, vos collaborateurs dans une des 4 000 chambres de Colmar, et organisez vos congrès dans des centres dédiés ou au sein du Parc des expositions et de congrès. Avec ses 13 500 m2 de surface, cette infrastructure accueillera les manifestations de toute taille grâce à un espace modulable. Découvrez, entre autres, le fameux musée Unterlinden qui a fait l’objet de rénovations importantes permettant ainsi aux entreprises d’organiser leurs événements au cœur d’un cadre prestigieux, designé par les architectes Herzog & de Meuron, et doté de salles pouvant accueillir de 70 à 400 personnes. Pensez ainsi à Colmar pour vos congrès ou vos séminaires organisés sous le signe gourmand d’une ville axée sur le tourisme vitivinicole et culturel. Mulhouse : un musée à ciel ouvert Pour vos team-building, vos séminaires ou vos voyages incentive, pensez à Mulhouse, ville créative et inspirée d’un patrimoine industriel de renom. Séminaires organisés dans un parc botanique et zoologique avec vue sur le bassin d’ours polaires, team-building en forme d’olympiades ou séjours incentive au cœur de la gastronomie locale… Autant d’activités ludiques et culturelles qui surprendront vos clients et vos collaborateurs. Plongez également ces derniers dans un autre monde à l’occasion d’une visite de la Cité de l’Automobile, un musée unique pouvant accueillir vos congrès, séminaires et dîners de gala organisés au milieu de voitures de collection et de légendes, notamment une collection rare de plusieurs Bugatti. A deux pas, l’Écomusée d’Alsace à Ungersheim est le point d’orgue entre le passé et le présent, il se veut être le témoin d’une Alsace authentique mais mue d’une volonté de raconter une histoire toujours plus vivace, contemporaine et créative. Strasbourg : une ville à la pointe de la technologie Patrimoine d’exception, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son centre-ville et sa Neustadt, troisième ville verte de France et infrastructures de pointe caractérisent Strasbourg en matière de tourisme d’affaires. Avec la rénovation récente du Palais de l...

Agglo du Saint-Quentinois : la Robonumérique® comme levier d’attractivité

Située dans la région des Hauts-de-France, dans l’Aisne, l’Agglo du Saint-Quentinois bénéficie de plusieurs atouts majeurs en faveur des entreprises souhaitant s’implanter. À commencer par sa situation géographique avantageuse à proximité des autoroutes et les axes ferroviaires avec notamment la présence de la gare TGV Haute-Picardie qui facilite l’accessibilité. Au-delà, l’Agglo propose un cadre de vie exceptionnel. Riche d’un patrimoine culturel et naturel unique, le Saint-Quentinois abrite une ville art-déco mondialement réputée qui n’est autre que Saint-Quentin. Il comprend également le Parc d’Isle, la plus grande réserve naturelle en milieu urbain drainant annuellement près de 500 000 visiteurs. Les nombreux équipements sportifs et de loisirs à l’instar de La BULLE (complexe ludique) ou encore le Pôle Mécanique de la Clef des Champs illustrent entre autres cet environnement attractif. Ici la qualité de l’air et de l’eau sont indéniables, c’est important. Un « Territoire Robonumérique® d’Excellence » Pour ce faire, l'Agglo du Saint-Quentinois s’est engagée comme territoire-pilote de la Robonumérique® (contraction robotique + digital). La démarche a pour objectif d’intégrer dans un véritable écosystème cette notion englobant l’ensemble des innovations technologiques de rupture. « L’économie et l’emploi sont en grande mutation. Ici nous avons la ferme volonté d’innover, de développer des formations dans les domaines technologiques, parce que c’est bon pour les entreprises et pour l’emploi » déclare Frédérique MACAREZ, Maire de Saint-Quentin et Présidente de l’Agglo du Saint-Quentinois. « Dans les écoles, des actions de sensibilisation permettant aux jeunes de découvrir ce domaine sont organisées. Idem dans l’enseignement supérieur où des formations, ateliers et animations sur ce thème sont mis en place pour éveiller les vocations dans les métiers du numérique et des nouvelles technologies », rapporte Jean-Pierre Ciesielski, directeur du Développement Économique de l’Agglo du Saint-Quentinois. Des leaders mondiaux présents sur le territoire Et si le territoire a développé une sensibilité autour de la Robonumérique®, c’est surtout qu’elle a la chance d’abriter de belles industries dont MBK Yamaha, L’Oréal, Le Creuset ou encore Nestlé. Autant d’entreprises dynamiques que l’Agglo fédère autour d’évènements, de projets ou structures spécifiques : Créatis Sport (Startup Studio accueillant des projets innovants autour du sport), Club Robonumérique, Robonumériques Days, incubateurs et pépinières d’entreprise (Euratechnologie et Créatis)… Au sein de la pépinière d’entreprises de l’espace Créatis, Euratechnologies avec son nouvel incubateur et accélérateur de startups sur 180 m², accueille les talents d’aujourd’hui et de demain afin de les accompagner dans leur démarche d’innovation. Le territoire va encore plus loin dans sa démarche. « Nous ambitionnons de faire rayonner la Robonumérique® au niveau national et international et ainsi développer nos entreprises et startup en mode pro-business et pro-emploi.», fait savoir Jean-Pierre Ciesielski. Une vision « Smart Territory » Parmi les lignes directrices adoptées figurent « smart gouvernance » pour améliorer les services publics, « smart mobilité » pour développer les transports intelligents, « smart environnement » pour préserver l’environnement et « smart économie » pour préparer l’avenir des jeunes générations futures. ...

Caroline Scherlen : trouver sa place
dans son écosystème

Que ce soit au niveau personnel ou professionnel, tout individu est inscrit et évolue dans des systèmes. « Je suis intimement convaincue que lorsqu’une personne n’est pas à sa place et qu’elle est mal à l’aise l’impact se ressent sur le système dans lequel elle évolue », explique Caroline Scherlen. Il est donc primordial que chaque individu puisse prendre sa vraie place, afin de s’épanouir et d’être productif. Une coach expérimentée Membre de l’EMCC France, Caroline Scherlen dispose de 20 d’expérience dans l’exploration production au sein d’une grande entreprise pétrolière. Au cours de sa carrière, elle a occupé de nombreux postes dans différents domaines comme la recherche et le développement, le management hiérarchique ou transverse dans un contexte multiculturel ou encore des postes opérationnels. Aujourd’hui, elle met à profit son riche parcours afin d’aider ses clients à prendre leur juste place, et ce même dans les environnements complexes (réorganisation, positionnements stratégiques, management transverse…). « Je me suis vraiment spécialisée dans ce type d’accompagnement », souligne-t-elle. Des outils innovants Caroline Scherlen propose un coaching professionnel et de vie à des entreprises ou à des particuliers, en individuel, en binôme, en équipe ou en organisation. Pour les accompagner efficacement, elle mobilise des méthodes originales et innovantes telles que les constellations familiales ou le DoLquest, un questionnaire de personnalité de 3e génération reposant sur une approche systémique. La première approche se pratique en groupe et consiste à créer une constellation familiale, en désignant, parmi les personnes présentes dans la salle, celles qui vont représenter et incarner les rôles des membres de sa famille. Le coaché va ensuite placer chacun des personnages dans l’espace en leur demandant d’adopter une posture spécifique et d’orienter leur regard dans telle ou telle direction. Dans leur position respective, les « acteurs » sont invités à exprimer leur ressenti. À travers ce jeu de rôles, l’objectif est de soulever les problèmes et de remettre chacun des membres de la famille à sa juste place. Cette approche peut également être transposée dans le monde professionnel afin, par exemple, de rétablir l’équilibre dans la structure d’une entreprise. ...

Eskimoz : l’innovation comme moteur du référencement naturel !

Voilà 20 ans que le marketing digital tourne autour d’un objectif majeur : une bonne visibilité sur les moteurs de recherche. Et voilà 20 ans, en regard de cet objectif, que Google occupe la place numéro un dans les stratégies webmarketing des entreprises. Vraiment ? Pour preuve : vous vous souvenez peut-être qu’en 2013, une panne de 5 minutes du géant du web a eu pour conséquence une chute du trafic Internet planétaire de… 40 % ! Peu surprenant, quand on sait que le moteur de recherche concentre autour de 70 % de parts de marché dans le monde, et près de 94 % rien qu’en France. Un marché est donc rapidement né de ce constat, celui du référencement naturel. Et des agences (nombreuses), qui vous proposent de donner un maximum de visibilité à vos pages dans les premiers résultats de Google – des places convoitées par tous. Parmi elle, Eskimoz : une agence encore jeune, installée à Paris, qui pense son métier de façon disruptive. Le référencement naturel vous va si bien Créée il y a cinq ans, l’agence Eskimoz s’est vite démarquée de ses concurrents. Avec un mélange de simplicité, d’évidence et de bonne volonté. C’est-à-dire en privilégiant une approche du référencement naturel à la fois pédagogique, qualitative et innovante. Il faut se remettre dans le contexte d’époque. Les acteurs du SEO pullulent et le marché s’apparente à une jungle opaque, dans laquelle les entreprises craignent de mettre le pied. Les zélotes du référencement en profitent pour instaurer une sorte d’obscurantisme technologique. C’est simple : moins les clients comprennent ce qu’il se passe, plus ils devront obéir aveuglément aux règles – et aux tarifs – imposés. Eskimoz a pris le contrepied de cette idéologie, en favorisant la collaboration avec ses clients et la transparence dans ses méthodes. Pour Andréa Bensaid, fondateur de l’agence, « une entreprise qui intègre les enjeux du référencement naturel simplifie la mise en place des actions nécessaires à l’optimisation de ses pages ». Car on ne travaille bien que si l’on saisit les tenants et aboutissants du problème. Qui s’imaginerait tenter de résoudre une énigme avec seulement la moitié de l’énoncé ? Eskimoz s’est donc attachée à communiquer au maximum avec ses clients afin de travailler en bonne entente. Pour atteindre ensemble un même objectif : gagner des places sur Google. Qualité y es-tu ? Ce désir de transparence induit un corollaire : celui de la qualité. Évidemment, il est toujours plus simple de bâcler son travail et de jeter de la poudre aux yeux quand on a tout fait pour garder ses clients dans l’ombre. Or, Eskimoz évolue en pleine lumière – et doit, par conséquent, garantir un positionnement haut de gamme. Impossible de tricher, car tout se fait en pleine lumière. Chaque action est discutable, et discutée. Chaque étape de la stratégie de référencement naturel répond à des enjeux précis. Et chaque consultant SEO travaille avec quelques interlocuteurs seulement, afin de donner le meilleur de lui-même sur tous les dossiers. C’est que le marché est rude. À mesure que Google devient plus exigeant avec les référenceurs, afin d’apporter des réponses toujours plus satisfaisantes aux internautes, les agences SEO doivent elles aussi offrir plus de valeur ajoutée. Les enjeux sont immenses. Prenez la question de l’e-réputation : en 2013, une étude Deloitte révélait que la notoriété digitale est considérée comme le risque numéro un pour 40 % des entreprises. Un commentaire négatif sur une plateforme de notation peut se chiffrer, pour un opérateur, à plusieurs centaines de milliers d’euros de pertes sèches. Et en 2016, la CNIL indiquait qu’un tiers des plaintes qu’elle reçoit ont trait au sujet. De sorte que si vous devez choisir un prestataire qui puisse protéger votre e-réputation, vous avez tout intérêt à faire confiance à une agence qui soit parfaitement à la hauteur des enjeux, comme l’est Eskimoz. Sans innovation, le SEO n’est rien Troisième pilier de ...

E.L' Coaching International, L’ENERGIE AU CŒUR DE VOS PROJETS ! 

Le coaching professionnel, qu’est-ce que c’est ? Le terme coaching est aujourd’hui largement usité, « dans l’air du temps » brouillant parfois le sens de son objectif premier. Revenons un instant à son histoire pour (re)donner à ce métier toutes ses lettres de noblesse. Le coaching plonge ses racines dans un passé lointain. De par son étymologie tout d’abord puisque le terme est à la fois anglophone « the coach »  et francophone « le cocher ». Le terme renvoie donc à celui qui conduisait les voitures à l’époque et assurait par conséquence un rôle d’accompagnateur.  Le coaching était également déjà pratiqué dans l’Antiquité avec les philosophes comme Socrate, qui par une technique de questions ouvertes, pratiquait la « maïeutique » (par analogie au personnage grec Maïa qui veillait aux accouchements) et amenait ainsi ses interlocuteurs à « accoucher » d’eux-mêmes, c’est-à-dire de leurs propres ressources, de leurs propres réponses et de leurs propres solutions. On peut dire que le coaching est l’art de poser les bonnes questions. C’est une technique pratiquée par un professionnel qui s’est formé dans une école spécialisée et qui est certifié. Le coach respecte un processus, des étapes-clés dans l’accompagnement pour amener un individu ou un groupe à mobiliser ses ressources, c'est-à-dire son potentiel, pour gagner en performance. Par une technique de questions ouvertes et sur une période limitée, le coach invite un individu à clarifier sa situation, à définir les enjeux de son projet, à créer de nouvelles options et de nouvelles possibilités, à bâtir un plan d’actions cohérent et réaliste en phase avec ses valeurs profondes.  L'objectif du coaching est de permettre à la personne accompagnée de se mettre en action et d'atteindre ses objectifs plus rapidement et plus durablement.  Le coaching c’est aussi un Art dans la relation que le coach va créer avec la personne qu’elle accompagne. Le coach doit être doté d’une écoute attentive et bienveillante et amener les personnes à porter un regard différent sur leur situation. Le coach doit être également inconditionnellement constructif et positif. Il s’appuie sur ce qui fonctionne et inscrit le « coaché » dans une dynamique positive. Le coaching offre donc à la personne concernée à la fois un cadre de réflexion sur son identité profonde, un espace de créativité dans lequel émergent de nouvelles possibilités et de nouvelles stratégies pour atteindre ses objectifs professionnels.  Le coaching professionnel, pour qui ?  Le coaching professionnel s’adresse à tout professionnel qui veut se donner les moyens de réussir et qui accepte de se remettre en question et d’envisager de nouvelles options pour atteindre ses objectifs rapidement.  La motivation est fondamentale dans le processus de l’accompagnement et la personne reste responsable des résultats qu’elle obtient.  E.L' Coaching International, avant tout une philosophie…. La création de l’entreprise E.L' Coaching International est d’abord le résultat d'un cheminement et d'une réflexion personnelle et professionnelle de sa gérante, Séverine BUCHOT. Titulaire d'un CAPES de Lettres Modernes et certifiée pour enseigner le français aux étrangers, elle a enseigné avec passion la langue et la littérature française pendant 12 ans à un public très varié, francophone et étranger, notamment dans des multinationales à l’étranger où elle a aidé des chefs d'entreprises et des chefs de projets à favoriser leurs échanges avec leurs collaborateurs francophones. Sa volonté a toujours été au fil de ses expériences d'aider les personnes à développer leur potentiel grâce au langage. Elle a également réalisé à quel point notre façon de communiquer, de nous comporter et l'énergie que nous dégageons peut avoir un impact sur l'atteinte de nos objectifs, la réussite de nos projets et la relation que nous avons avec nous-même et l...

Split coworking : un espace de rencontre et de collaboration unique

Situé dans le XVIIIe arrondissement de Paris, Split coworking dispose d’un espace de 230 m2, entièrement mis à la disposition des coworkers pour assurer leur épanouissement tant au niveau personnel que professionnel. La communauté Split coworking Split coworking est un espace authentique qui rassemble en un même lieu des professionnels évoluant dans différents secteurs. Aujourd’hui, la communauté au sein de cet espace de coworking réunit des agences indépendantes à taille humaine (55 %), des startuppers (35 %) ainsi que des indépendants issus de divers horizons (10 %). En choisissant Split coworking, tous ces acteurs profitent d’un lieu unique qui leur permet de travailler dans les meilleures conditions possibles, et cela à moindre coût. Chez Split coworking, l’organisation du lieu répond à un but unique : favoriser les échanges ! À l’instar de ces bureaux partagés où les coworkers peuvent bénéficier d’un bel espace idéalement agencé. Parallèlement, des déjeuners ou des apéros sont souvent organisés afin de créer des liens entre les coworkers. « Cela rajoute une dimension humaine à ce coworking », souligne Freddy Cimper, le fondateur de Split. Des offres flexibles Avec Split coworking, les professionnels profitent d’une grande liberté. En effet, les formules proposées ont l’avantage de ne présenter ni contrainte ni engagement. Chez Split coworking, le confort est le maître mot. Chaque collaborateur doit pouvoir disposer d’un poste de travail confortable où il pourra travailler à son aise. Split coworking suggère différentes offres à ses clients. Cependant, quelle que soit la formule choisie, une connexion Internet (par câble ou wi-fi), l’accès à un espace détente ainsi qu’aux deux salles de réunion sont inclus dans chaque prestation. Les salles en question font respectivement 30 m² (pour 12 personnes) et 10 m² (pour 5 personnes). Elles disposent d’un équipement moderne (vidéoprojecteur, imprimante et écran de projection). En plus de ces offres, des compléments peuvent aussi être suggérés.  ...

Rouen, un territoire surprenant

Haut lieu historique et culturel, telle est l’image marquante de Rouen et de sa région. C’est pourtant d’abord avant tout une zone économique de plus de 800 000 habitants, un centre urbain innovant et créatif et un très solide écosystème industriel de portée internationale. Du 6 au 19  juin  2019, le territoire se mobilise pour faire découvrir, au détour de l’Armada, grande fête fluviale,  les atouts économiques et résidentiels de Rouen et de sa région. L’enjeu : révéler ses atouts clés : le marché, l’écosystème, les compétences humaines, et la qualité de vie. Rouen va vous surprendre, on vous le garantit ! Une localisation incomparable, entre terre et mer, au cœur des grands bassins d’affaires La performance économique de Rouen est soutenue par une position géographique stratégique : à une heure de Paris, proche des grandes capitales européennes, Rouen donne accès à des marchés dynamiques et variés. Au cœur de la vallée de la Seine, Rouen participe à l’économie fluviale et portuaire : les trois ports de Paris, de Rouen et du Havre constituent le premier ensemble portuaire français, pour les conteneurs, le commerce extérieur, l’approvisionnement énergétique, et Rouen est le premier port fluvial européen pour le vrac et l’export de céréales. Des filières industrielles performantes : l’industrie du futur, à Rouen, c’est maintenant C’est à Rouen que se sont écrites depuis quatre siècles toutes les révolutions industrielles, c’est aujourd’hui que s’y déploie la puissance de l’industrie 4.0 : un système pleinement connecté, où collaborateurs et partenaires construisent une chaîne de valeur en constante transformation, pour mieux s’adapter aux besoins du client. Travaillant en synergie, toutes les grandes filières industrielles sont concentrées sur ce territoire : automobile, aéronautique, chimie, pharmacie, santé, agroalimentaire, technologies vertes, construction, activités portuaires. L’innovation dans les services à l’industrie est portée par la puissance de ces fleurons, en particulier dans la logistique et le développement des technologies numériques. Renault, Thales, Sanofi, Lubrizol, Novacel, Ferrero, Ethypharm, Nutriset, Aspen, Ressorts Masselin, Aptar, Hermes Parfums, Janssen, Bolloré Logistics, Glaxo, Acticall, Cargill Cacao, PGS Group, Nexira, autant de noms qui font référence dans leur domaine et qui écrivent, chacun, des pages de leur histoire à Rouen. Innovation technologique mais aussi innovation par les services : si les secteurs bancaires, assurantiels, et relations client comptent dans l’économie locale,  Rouen et sa région investissent aujourd’hui avec succès des secteurs tels que l’artisanat, le commerce de proximité, le tourisme, qui contribuent aussi à sa valorisation urbaine. Des compétences disponibles et formées pour les besoins locaux Les jeunes ne s’y trompent pas : avec une population étudiante des plus dynamiques de France, Rouen fait le plein dans ses onze écoles d’enseignement supérieur, à l’université et 4 000 chercheurs forment les talents de demain. Une offre adaptée aux besoins industriels, mais également aux services et au commerce : INSA Rouen Normandie, ESIGELEC, NEOMA Business School, Institut national de la boulangerie-pâtisserie, Uni LaSalle, 6 UFR, et bien d’autres, couvrent l’ensemble des besoins des secteurs économiques. Au-delà de la formation initiale, la Région Normandie croit en la formation professionnelle. En lien étroit avec les entreprises, la Région finance des actions de qualification, de reconversion et facilite ainsi l’embauche ou la mobilité professionnelle. Vivre à Rouen, un plaisir ? La qualité de vie d’une métropole à taille humaine est particulièrement appréciée à Rouen : juste la bonne échelle pour une vie professionnelle intense, où le choix des postes passionnants permet en toute quiétude de s’installer en famille, sans souci de logement, de garde d’enfants ou d’ennui mortel de province ! La ville est curieuse, sportive, culturelle, et offre alentour des espaces naturels in...