pixel-facebook

Applications et solutions mobiles à découvrir...

Applications et solutions mobiles à découvrir...

galuchon-avec-application-egalanck-sac-intelligent-facilite-votre-trajet-avec-differentes-fonctionnalites-integrees-et-connectees
19 personnes aiment
Paris
Galanck
Le Galuchon : un sac à dos connecté
pour une mobilité active sécurisée
altermove-est-leader-francais-du-velo-electrique-et-de-mobilite-douce
19 personnes aiment
Bondues
Altermove
Altermove, le réseau spécialiste de la vente de vélo électrique et de micro-mobilité douce

LES ARTICLES LES PLUS LUS

LA CFDT

Les nombreux services proposés aux adhérents de la CFDT ! Réponses à la carte : le service d'accueil téléphonique Ce service d’accueil téléphonique est réservé aux adhérents CFDT pour poser toutes leurs questions liées au travail, à la vie professionnelle ou personnelle. Le service Réponses à la carte est également accessible en ligne. Le soutien juridique Grâce à ce service, l'adhérent CFDT a l'assurance de ne plus être seul face à son employeur. Ce service est proposé par la CNAS (Caisse nationale d’action syndicale), qui est financée par une partie des cotisations syndicales à la CFDT. Pour un adhérent ayant moins de 6 mois d'adhésion avant le [...] L'assurance "Vie professionnelle" L’assurance « vie professionnelle » prend en charge les frais liés à la défense d’un adhérent mis en cause par un tiers (autre que son employeur) dans l’exercice de sa profession, si l’employeur refuse d’assurer la défense de son salarié. Elle est proposée par la CNAS (Caisse nationale d’action [...] L'assurance "Vie syndicale" Cette assurance couvre les militants CFDT en cas de dommage corporel à l'occasion de leur activité syndicale. Elle est proposée par la CNAS (Caisse nationale d’action syndicale), qui est financée par une partie des cotisations syndicales à la CFDT. L'aide aux victimes de répression syndicale Ce service est destiné aux militants mis à pied ou licencié pour leur activité syndicale. Il est proposé par la CNAS (Caisse nationale d’action syndicale), qui est financée par une partie des cotisations syndicales à la CFDT. La caisse de grève Cette caisse de grève permet de compenser la perte de salaire des adhérents CFDT pendant leur mobilisation. Ce service est proposé par la CNAS (Caisse nationale d’action syndicale), qui est financée par une partie des cotisations syndicales à la CFDT. ...

Fondation Terre Solidaire : acteur majeur de la transition écologique, économique et sociale

Quelles sont les actions et missions de la fondation ? L’objectif de la Fondation Terre Solidaire est d’engager, en France et à travers le monde, une transition vers une société qui conçoit  le progrès et le développement économique et social d’une façon respectueuse de la nature, des Hommes et des limites de la Terre. Pour cela, la Fondation Terre Solidaire s’est assignée trois missions étroitement imbriquées : — Soutenir des processus de réflexion et des travaux de recherche qui mettent en lumière de nouveaux concepts et modèles de développement. Par exemple, nous soutenons un collectif international de chercheurs et de penseurs regroupant économistes, sociologues et philosophes issus de différents pays. De la confrontation de leur analyse vont découler des solutions qui peuvent être proposées aux acteurs de terrain. — Appuyer des projets d’expérimentation qui mettent en œuvre ces alternatives de façon concrète. Par exemple, nous soutenons un grand programme impliquant 12 organisations locales dans la promotion de l'agroécologie paysanne en Afrique. Ils démontrent que l’agroécologie est un vecteur de transformation écologique, mais aussi sociale de ces territoires ruraux. — Mobiliser celles et ceux qui souhaitent s’engager à nos côtés sur ces enjeux. Pour cela, la fondation a fait le choix, dès sa création, d’abriter des fondations sous son égide. Grâce à l’animation d’une communauté d’engagement, nous mettons en place un espace ouvert qui permet les échanges de bonnes pratiques et d’analyses. Quels sont les principaux axes stratégiques sur lesquels œuvre la fondation ? Notre soutien se déploie autour de quatre axes stratégiques qui guident nos actions. — Le premier axe porte sur la transition vers des systèmes alimentaires durables. L’agroécologie apparaît comme une réponse innovante pour favoriser le passage à une agriculture durable, nourricière et porteuse de sens. La Fondation Terre Solidaire soutient des expérimentations dans des territoires géographiquement et culturellement variés. Ainsi, elle croise ces expériences au regard des caractéristiques de chaque territoire pour en tirer des enseignements en capacité de faire système à plus grande échelle. — Le second axe concerne l’économie et sa ré-articulation avec nos sociétés. La Fondation Terre Solidaire soutient par exemple le Mouvement SOL qui réunit la plupart des monnaies citoyennes, locales et complémentaires comme le Sol Violette à Toulouse ou l’Eusko au Pays basque. L’enjeu est à la fois d’encourager la recherche et le pluralisme en économie, mais aussi de renforcer les liens entre sciences économiques et enjeux de citoyenneté et de démocratie. — Le troisième axe stratégique important sur lequel nous œuvrons concerne le changement de paradigme énergétique. À l’heure de la décarbonisation, repenser la production, la distribution et la consommation d’énergie à l’échelle des territoires est essentiel. Partageant la même vision, Énergie Partagée (structure proche d’ENERCOOP) a pu ainsi bénéficier du soutien de la fondation. — Le quatrième axe s’attelle à l’émergence et à la promotion de ces alternatives pour les rendre accessibles au plus grand nombre. La crise écologique nous oblige aujourd’hui à inventer de nouvelles manières de faire société afin d’engager le changement. C’est ce que fait le programme R-Urban que nous soutenons, qui permet aux habitants de Bagneux ou Gennevilliers de participer à une expérience unique et collaborative autour de gestes éco-citoyens du quotidien. Pouvez-vous nous en dire plus sur ces fondations abritées ? La Fondation Terre Solidaire propose à celles et à ceux qui souhaitent s’engager durablement sur les enjeux de transition écologique, économique et sociale de créer une fondation abritée. C’est un moyen simple et innovant pour donner corps à ses idées et à sa générosité tout en bénéficiant de l’expertise et de l’accompagnement de la Fondation Terre Solidaire....

Domaparis : la domiciliation d’entreprise au cœur du XVIIe arrondissement

Plus qu'une simple location d’adresse L’expérience dans la domiciliation d’entreprise de Domaparis remonte au milieu des années 90, quand Yveline Crépeau, fondatrice de la société, effectuait encore ce service de manière épisodique pour quelques rares clients. De fil en aiguille, cette activité annexe est devenue le cœur du métier de Mme Crépeau. « La domiciliation d’entreprise est nécessaire aux créateurs de sociétés qui n’ont pas forcément beaucoup de moyens pour démarrer, ou qui n’ont pas besoin de bureau car beaucoup d’activités se font maintenant par Internet », explique Yveline Crépeau. « Nous répondons aussi aux besoins des personnes qui travaillent de chez elles mais qui, d’un point de vue fiscal, ne veulent pas avoir leur adresse professionnelle assimilée à leur adresse personnelle », continue-t-elle. Plusieurs clients ayant leurs activités en province ou à l’étranger ont aussi décidé de profiter de la prestigieuse adresse pour être visibles sur Paris. Une partie importante de la clientèle de la société est formée de grandes holdings internationales qui cherchent une domiciliation au cœur de la capitale française, gage de crédibilité quand elles se développent dans l’hexagone. C’est d’autant plus d’actualité depuis le Brexit qui oblige de nombreuses sociétés anglaises à implanter leurs sociétés en France pour poursuivre leurs activités dans de bonnes conditions et être visible pour capter la clientèle française. "Créer, c'est vivre deux fois " Albert Camus En effet, la domiciliation d’entreprise, pour Domaparis, ce n’est pas simplement la mise à disposition d’une adresse, aussi remarquable soit-elle. En plus de la location de l’adresse du 55 boulevard Pereire, boulevard qui en passant doit son nom à deux frères, brillants hommes d’affaires du milieu du XIXe siècle, Domaparis propose aux chefs d’entreprise un accompagnement sur mesure dans les différentes étapes de la vie de leur société. Du dépôt des statuts jusqu’au développement de leur structure, en passant par le traitement du courrier entrant et même la permanence téléphonique, Yveline Crépeau et son équipe dynamique font en plus profiter les entrepreneurs d’un suivi précis de l’actualité légale concernant le monde des affaires et de conseils avisés permettant aux entrepreneurs de prendre toujours les meilleures décisions pour l’avenir de leur firme. Tous ces petits plus font la différence quand il faut être réactif dans un marché toujours plus mouvant. Le gain de temps est indéniable et les bénéfices se font rapidement ressentir. Aujourd’hui, les entreprises modernes sont amenées à régulièrement changer physiquement de locaux au fur et à mesure de leur croissance ; domicilier son siège social chez Domaparis, c’est l’assurance d’avoir une seule et unique adresse tout au long de la vie de son entreprise et ainsi éviter de modifier les statuts d’une entreprise et économiser les coûts de formalités correspondants. Par ailleurs, Domaparis offre des tarifs  très attractifs :  une remise de 50 % la première année sur le prix de la domiciliation simple, une façon concrète d’être solidaire et d’aider les nouveaux chefs d’entreprise dans la mise en place de leur projet professionnel. Le club Domaparis, un réseau professionnel de qualité Domaparis privilégie la relation de proximité avec ses clients. Certaines sociétés sont même hébergées grâce aux services d’Yveline Crépeau depuis plus  de vingt ans. Essentielle Interlocutrice, forte d’une expérience variée, elle a créé une relation particulière avec chacun(e) des femmes et des hommes au-delà de ces projets entrepreneuriaux. Pour renforcer les liens entre les différentes entreprises qu’elle accompagne et faciliter les synergies, elle a initié un club, le club Domaparis. Une fois par an, toutes les sociétés hébergées sont invitées à se réunir lors d’un cocktail organisé chez...

Mettez des ailes à vos réunions avec la facilitation visuelle

Le lien entre les idées et la réalité est la visualisation. Fondé par de talentueux designers graphistes et illustrateurs partageant cette conviction, UP! Studio Paris fait partie des premiers cabinets de conseils en communication qui se spécialisent dans la pédagogie collaborative  ou design thinking (pour les plus experts), appliquée à la communication. Après douze ans d’existence, l’entreprise continue d’exceller dans la formation en facilitation visuelle pour les entreprises et la conception de solutions sur mesure en communication visuelle. Le dessin au cœur du métier La facilitation visuelle ou graphique se définit comme étant une pratique utilisée lors d’un meeting, workshop, coaching, convention, séminaire ou réunion stratégique pour représenter l’intelligence collective et émotionnelle. L’objectif de cette méthode est de permettre aux participants de voir concrètement et de comprendre en temps réel comment les idées et les raisonnements évoluent vers une vision ou vers un objectif commun. « Elle favorise surtout la création d’un processus d’écoute active, de fusion d’idées et de partage émotionnel entre le manager et son équipe afin de générer un contenu collaboratif à la fin de l’événement », souligne ENRICO BALDETTI, directeur associé et directeur artistique de l’agence. À travers cette infographie illustrée, UP! Studio Paris accompagne les entreprises dans la visualisation stratégique pour raconter le cheminement d’un concept, connecter les raisonnements (mindmaping et brainstorming), ou pour schématiser une problématique. « Nous pouvons dire qu’il existe effectivement de la co-création à partir du moment où il n’existe plus de séparation entre notre équipe et les clients : ils travaillent et avancent ensemble. » La pédagogie collaborative développée par le cabinet est donc conçue pour cultiver une participation active des collaborateurs et rendre la communication plus dynamique, réelle et humaine. Apprentissage de la communication collaborative aux entreprises La seconde mission d’UP! Studio Paris est de transmettre son savoir-faire aux entreprises, et ainsi « d’améliorer la performance des réunions et la méthodologie des processus décisionnels en équipe ». En effet, à l’ère où l’on parle de plus en plus de knowledge management, de développement personnel et de Chief Happiness Officier (CHO) dans l’entreprise, la démarche managériale se doit de construire et de partager une vision commune. Ainsi, l’objectif des formations proposées par UP! Studio Paris est de « permettre aux entreprises d’avoir une certaine autonomie dans la pratique de la facilitation visuelle, pour qu’ils puissent améliorer la qualité des moments de partage en équipe et gagner en performance et convergence », fait savoir notre interlocuteur. Pour ce faire, UP! Studio Paris propose des modules de formation s’étalant sur un à trois jours, selon les besoins de l’entreprise. Au programme : une demi-journée découverte suivie d’un exercice pratique, notion de base en dessins, apport théorique sur la facilitation visuelle. Pour ceux qui souhaitent approfondir, la formation peut s’enchaîner sur une application orientée projet traitant une thématique propre à l’entreprise ou une problématique réelle dans son environnement, sous forme d’exercice individuel et collectif. Enfin, un autre module s’intéresse également à la conduite et l’animation d’une réunion participative, ainsi qu'à l’apprentissage de la communication digitale. Par ailleurs, un Up Tools Box contenant tous les outils nécessaires à la création de contenus créatifs est fourni individuellement au début de la formation. Un cours de formation en ligne pour pratiquer le dessin (Learn by drawing) est aussi disponible sur le site internet de l'agence. Une opportunité de partager ses croquis avec les autres facilitateurs visuels et s'améliorer par la co-création. ...

Un coaching efficient face aux problématiques industrielles complexes

Fort de son expérience industrielle acquise dans un grand groupe international, Olivier intervient dans les dynamiques de fonctionnement qui restent bloquées sans solution apparente qu’il s’agisse de domaines technique, organisationnel ou humain.  Un parcours articulé autour de l'humain en environnement industriel Ingénieur de formation, Olivier de la Touche est double diplômé auprès de l’École centrale Paris et de l’université technique de Munich. Son parcours professionnel s’est construit dans un environnement industriel. Ancien chef de service au sein de Peugeot Citroën Automobiles, il s’est vu confier des missions à responsabilités, que ce soit au niveau de la production sur des lignes existantes, pour le lancement de nouvelles lignes de production voire même des démarrages d’usines à l’international, en particulier au Brésil et en République tchèque. Il a également accompagné des équipes de production dans la mise en place d'un nouveau système de production et des équipes de R&D (Recherche et Développement) dans le suivi de la maturité de leurs projets. « Tout au long de mon parcours, j’ai appris combien la réussite d’un projet est intimement liée à une convergence complexe de différents flux qu’ils soient techniques, organisationnels, culturels ou humains », indique-t-il. Ce dernier a également constaté qu’un seul point de blocage dans l'un des flux pouvait freiner, voire stopper l’ensemble de la dynamique d’un projet. Ainsi, dans le but de professionnaliser ses techniques d’accompagnement de projet et d’équipes, Olivier décide, en 2015, de se former au coaching. Début 2018, il se lance dans une nouvelle activité avec l’acquisition d’une double certification : celle de coach en entreprise et de praticien en PNL.  Des prestations variées Qu’il soit en individuel ou en équipe, un coaching efficient passe avant tout par une bonne compréhension de la situation. Pour ce faire, Olivier adopte une démarche basée en grande partie sur l’observation. Ici, il ne s’agit en aucun cas d’observation « passive » où le coach reste tranquillement assis à regarder ce qui se passe. « Observer, c’est aller comprendre la problématique sous plusieurs angles d'attaque, l’aborder sous différentes facettes avec des points de vue différents et prendre en compte la réalité de l'ensemble des acteurs impactés ; cela me permet de bien comprendre les modes de fonctionnement », explique notre interlocuteur. En coaching individuel, Olivier s’attelle d’abord à instaurer un lien de confiance, essentiel pour permettre à la personne de s’ouvrir et de se confier sans complexe. A cette fin, le coach s’appuie sur le partage d’expérience et la confidentialité. Une fois la confiance établie, Olivier va s’assurer que le coaching qu’il propose s’inscrit réellement dans la rencontre d’objectifs communs, la demande étant généralement initiée non pas par le coaché mais par son manager ou la fonction RH de l’entreprise. Ensuite, le travail du coach va consister à réaliser une mise au point globale. Celle-ci se porte non seulement sur les points de satisfaction mais aussi sur les obstacles que rencontre l’individu au sein de son organisation. L’étape suivante se concentre sur la réactivation de la motivation. Finalement, qu’est-ce que la personne veut ? Quels sont les objectifs qu’elle désire atteindre ? « Mon but est d’aider l’individu  à se projeter vers l’avant. Cette projection va permettre de réveiller sa motivation. » Ce genre d’accompagnement se révèle être bénéfique à la fois pour le salarié mais aussi pour l’organisation. En effet, le changement qui s’opère sur le coaché aura un impact positif sur tout son environnement de travail incluant ses relations avec son chef et ses collaborateurs. « On sait maintenant que les salariés heureux au travail sont plus productifs et plus créatifs, la personne se sentant plus autonome, responsable, épanouie. Cela va se traduire par plus de fluidité, d’engagement et de résultat », précise-t-...

E.L' Coaching International, L’ENERGIE AU CŒUR DE VOS PROJETS ! 

Le coaching professionnel, qu’est-ce que c’est ? Le terme coaching est aujourd’hui largement usité, « dans l’air du temps » brouillant parfois le sens de son objectif premier. Revenons un instant à son histoire pour (re)donner à ce métier toutes ses lettres de noblesse. Le coaching plonge ses racines dans un passé lointain. De par son étymologie tout d’abord puisque le terme est à la fois anglophone « the coach »  et francophone « le cocher ». Le terme renvoie donc à celui qui conduisait les voitures à l’époque et assurait par conséquence un rôle d’accompagnateur.  Le coaching était également déjà pratiqué dans l’Antiquité avec les philosophes comme Socrate, qui par une technique de questions ouvertes, pratiquait la « maïeutique » (par analogie au personnage grec Maïa qui veillait aux accouchements) et amenait ainsi ses interlocuteurs à « accoucher » d’eux-mêmes, c’est-à-dire de leurs propres ressources, de leurs propres réponses et de leurs propres solutions. On peut dire que le coaching est l’art de poser les bonnes questions. C’est une technique pratiquée par un professionnel qui s’est formé dans une école spécialisée et qui est certifié. Le coach respecte un processus, des étapes-clés dans l’accompagnement pour amener un individu ou un groupe à mobiliser ses ressources, c'est-à-dire son potentiel, pour gagner en performance. Par une technique de questions ouvertes et sur une période limitée, le coach invite un individu à clarifier sa situation, à définir les enjeux de son projet, à créer de nouvelles options et de nouvelles possibilités, à bâtir un plan d’actions cohérent et réaliste en phase avec ses valeurs profondes.  L'objectif du coaching est de permettre à la personne accompagnée de se mettre en action et d'atteindre ses objectifs plus rapidement et plus durablement.  Le coaching c’est aussi un Art dans la relation que le coach va créer avec la personne qu’elle accompagne. Le coach doit être doté d’une écoute attentive et bienveillante et amener les personnes à porter un regard différent sur leur situation. Le coach doit être également inconditionnellement constructif et positif. Il s’appuie sur ce qui fonctionne et inscrit le « coaché » dans une dynamique positive. Le coaching offre donc à la personne concernée à la fois un cadre de réflexion sur son identité profonde, un espace de créativité dans lequel émergent de nouvelles possibilités et de nouvelles stratégies pour atteindre ses objectifs professionnels.  Le coaching professionnel, pour qui ?  Le coaching professionnel s’adresse à tout professionnel qui veut se donner les moyens de réussir et qui accepte de se remettre en question et d’envisager de nouvelles options pour atteindre ses objectifs rapidement.  La motivation est fondamentale dans le processus de l’accompagnement et la personne reste responsable des résultats qu’elle obtient.  E.L' Coaching International, avant tout une philosophie…. La création de l’entreprise E.L' Coaching International est d’abord le résultat d'un cheminement et d'une réflexion personnelle et professionnelle de sa gérante, Séverine BUCHOT. Titulaire d'un CAPES de Lettres Modernes et certifiée pour enseigner le français aux étrangers, elle a enseigné avec passion la langue et la littérature française pendant 12 ans à un public très varié, francophone et étranger, notamment dans des multinationales à l’étranger où elle a aidé des chefs d'entreprises et des chefs de projets à favoriser leurs échanges avec leurs collaborateurs francophones. Sa volonté a toujours été au fil de ses expériences d'aider les personnes à développer leur potentiel grâce au langage. Elle a également réalisé à quel point notre façon de communiquer, de nous comporter et l'énergie que nous dégageons peut avoir un impact sur l'atteinte de nos objectifs, la réussite de nos projets et la relation que nous avons avec nous-même et l...

La confrérie Saint-Étienne : célébrer la richesse des vins d’Alsace

Depuis le XVIe siècle, ce regroupement de professionnels passionnés par le vin, la plus vieille confrérie vinicole de France, s’attelle à valoriser le patrimoine vinicole de la région alsacienne dans son intégralité. L’authenticité trouve ici son essence au travers de manifestations organisées dans un château emblématique, siège de la confrérie et symbole de l’éternelle renommée des vins d’Alsace. Dédiés aux professionnels, mais accessibles au grand public, ces événements, appelés « chapitres », sont un hommage au savoir-faire ancestral et au talent des viticulteurs qui travaillent d’arrache-pied pour mettre le meilleur du terroir en bouteille. Mis à part ces manifestations séculaires, la confrérie Saint-Étienne organise des événements d’entreprise toujours axés sur la richesse vinicole régionale dont elle est la fière ambassadrice.     L’excellence au service du vin Depuis des siècles, la confrérie s’est donné pour mission de promouvoir le vin d’Alsace en misant sur leur aspect qualitatif. C’est pourquoi un concours, le Sigille des vins d’Alsace, est organisé deux fois par an au cœur de la région, dans le château de la confrérie de Saint-Étienne. « À l’issue de ce concours très exigeant, les vins dégustés à l’aveugle, répondant aux critères de qualité intrinsèque et de typicité, reçoivent une distinction : le Sigille. Tirant ses origines du latin signifiant "sceau", le Sigille est un gage de qualité et d’authenticité pour les vins qui en sont récompensés », nous explique Éric Fargeas, membre de la confrérie. Une fois l’estampille de cette dernière apposée sur la bouteille, le vin vient figurer dans le palmarès de la confrérie et rejoint une œnothèque riche de plus de 60 000 références. Idéale pour immerger ses collaborateurs ou ses clients dans le monde du vin, cette œnothèque, se trouvant dans une cave aménagée dans le château, figure parmi les vestiges intemporels de l’art du vin alsacien, avec des millésimes datant, pour certains, du milieu du XIXe siècle. Mis à part ce concours, les fameux « chapitres » sont l’occasion de découvrir le riche panel de choix que la région a à offrir en matière de vins. Chaque chapitre est une opportunité de découvrir les traditions vinicoles du terroir, mais également celles de la confrérie de Saint-Étienne. Intronisations, animations vinicoles ou dîners de gala y célèbrent les vins du pays. Pour des événements d’entreprise couronnés de succès C’est dans un château datant du XVIe siècle, haut lieu de la viticulture, que votre événement aura lieu, sous les auspices de l’authenticité et du charme alsacien. Les salles et les aménagements de cette bâtisse rustique pourront accueillir des manifestations d’entreprise de toute taille : boutiques éphémères, incentive, séminaires, minisalons, team-building ou réunions d’affaires. « À la pointe de la technologie, avec des salles équipées de wifi et un parc technique innovant, le château vous ouvre ses portes avec un brin de modernité tout en gardant le cachet d’un bâtiment qui date de 1560 », continue Éric Fargeas. Les ateliers ou séminaires autour du vin qui y seront organisés seront suivis d’activités ludiques, à l’instar de séances de tir à l’arc, de ballon captif et bien d’autres encore. Découvrez également les divers ateliers proposés chaque année par la confrérie, pour ne citer que les ateliers d’initiation au vin, ceux dédiés aux accords mets-vin ou ceux intitulés « vins d’Alsace et saveurs de l’Inde », à découvrir… ...

Philosophie & Coaching au service du dirigeant

Parce que philosopher c’est trouver son centre de gravité personnel, engager des relations claires avec les autres  et aller à l’essentiel pour ne pas se tromper de combat. Et le coaching, c’est confronter avec bienveillance pour prendre conscience de soi, des autres et agir en conséquence de ce que l’on est / de ce qu’est le collectif. Cette combinaison apporte une puissance d’action inédite et un recentrage sur le sens pour tout dirigeant qui doit faire face aux enjeux de transformation de notre « hyper » société. De quoi s’agit-il ? Il s’agit d’un programme de développement au service des dirigeants et équipes de direction, qui se déploie en individuel, comme en collectif. Ce programme est animé de façon indissociable par deux professionnels qui représentent respectivement la philosophie et le coaching.  Il s’articule autour de 3 temps forts : Déposer son Armure : une journée intense pour entrer en authenticité et en résonance avec soi et/ou les autres, pour questionner le sens de son action et sa capacité à dialoguer. La Liberté de s’Accomplir (indiv.) ou S’accomplir Ensemble (collect.) : un parcours complet de 8 modules en individuel et de 6 modules en collectif qui se déroule sur plusieurs mois. Chacun des modules avec des objectifs précis, mais globalement, il s’agit de redonner la puissance d’agir avec sens, pour soi-même et pour les autres, durablement. Chemin Faisant : c’est la possibilité de choisir à la carte, un ou plusieurs de ces modules pour avancer à son rythme et selon ses enjeux.  En quoi est-ce bénéfique pour un dirigeant ? Philo&Coaching apporte aux dirigeants :  Une connaissance de soi, de ses limites comme de ses potentiels, de son intelligence sous ses différentes formes;  un entraînement au discernement pour décider et agir en connaissance de cause ; une capacité accrue à entrer en dialogue véritable avec autrui pour convaincre et mobiliser;  un soutien indéniable face à une fonction qui crée l’isolement et génère un sentiment de solitude. Enfin, une aide dans la conduite des projets stratégiques et la tenue ferme du cap face aux aléas. Ayant accompli sa propre transformation, le dirigeant sera à son tour capable d'apporter les transformations qui font sens pour son entreprise et son environnement. ...

Clamageran Expositions, votre partenaire idéal en logistique événementielle nationale et internationale : plus de 40 années d’expérience au service de la profession

Depuis 1971, la société Clamageran Expositions accompagne les organisateurs de salons d’envergure nationale et internationale à travers ses solutions de transport et prestations logistiques annexes. Clamageran Expositions est maintenant depuis plusieurs décennies leader dans son domaine et traite plus de 700 salons, congrès, événements internationaux par an, dont le Salon International de l’aéronautique et de l’espace (salon leader au monde, organisé tous les deux ans à Paris-Bourget). Clamageran Expositions a le privilège d’être un prestataire officiel de cet événement prestigieux. Une large gamme de prestations Sous licence transport de la Fédération française des commissionnaires et auxiliaires de transports, les prestations de Clamageran Expositions sont déployées sur plusieurs niveaux, depuis le traitement des formalités douanières, jusqu’au transport en passant par la manutention et le stockage. A travers son double agrément d’agent de fret aérien IATA et transitaire en douane, la société assure la préparation et le transport des marchandises jusqu’au lieu de livraison finale, que ce soit par voie aérienne, terrestre ou maritime. Aussi, sa qualité de transitaire est renforcée par une certification OEA (Opérateur Economique Agréé) lui permettant la simplification des démarches douanières à l’importation et exportation.  « Cet agrément, délivré par la Direction générale des douanes, signifie également que notre chaîne logistique est entièrement sécurisée : l’ensemble de nos circuits, nos bureaux, nos magasins et nos entrepôts », explique Lucien Lawson, Directeur Commercial International et Marketing de la société. «Propriétaire d’une importante flotte d’engins de manutention (chariots-élévateurs etc…) , de tous types de camion , notre présence permanente à l’intérieur des principaux parcs des expositions avec des entrepôts dédiés font que nous sommes le partenaire idéal de vos salons», rajoute-t-il. S’appuyer sur un réseau de partenaires De par son implantation géographique, Clamageran Expositions peut intervenir pratiquement sur tout le territoire français. En effet, elle est implantée en permanence à l’intérieur des parcs des expositions de Paris Expo Porte de Versailles, Paris Nord Villepinte permettant la couverture complète des salons de Paris et la région Parisienne. Les deux autres bases sont installées respectivement à EUREXPO Lyon et au Parc CHANOT à Marseille, des bureaux d’exploitations à Nantes permettant la couverture du Grand Ouest de la France ainsi qu’un bureau implanté dans le Sud de la France pour les salons  de la Côte d’Azur. Dans le souci de concilier les contraintes de temps et l’efficacité, la société collabore également avec d’autres partenaires logistiques spécialisés, triés sur le volet. « Les organisateurs et les prestataires avec qui nous travaillons doivent s’inscrire dans le même niveau de qualité exigé par nos engagements et nos clients », souligne notre interlocuteur. En outre, son statut d’adhérent-associé à l’Union française des métiers de l’événement (UNIMEV) lui accorde la possibilité de développer un réseau de partenaires professionnels dans l’industrie des expositions. Mais l’expertise de Clamageran Expositions s’exporte aussi en dehors de la France. Un département « salon à l’étranger » est entièrement consacré à l’accompagnement logistique des exposants français qui vont exposer en Europe et dans le monde. En tant que membre fondateur d’IELA (International Exhibition Logistics Associates), un réseau de 163 sociétés-membres présentes dans 54 pays constitue un gage de professionnalisme au service de l’industrie des expositions et événements dans le monde. Agrément ISO 20121 Au-delà de ses compétences transversales dans le transport et la manutention, la société souhaite orienter son axe d‘évolution vers le développement durable. En avril 2015, elle a engagé une démar...

Le Centre des Congrès de Rennes
métropole sort de terre

Une ville qui change de visage Au cœur de la vieille ville bretonne, utilisant le bâti historique du Couvent des Jacobins dont il emprunte le nom, le nouveau Centre des Congrès de Rennes vient parachever toute une série d’investissements de la ville afin de se placer dans l’élite des destinations d’affaires françaises. Notamment en termes de mobilité, la ville est reliée au réseau de lignes à grande vitesse pour lui permettre d’être connectée, bien entendu à Paris en moins d’une heure trente, mais aussi au reste des grandes métropoles françaises en un très peu de temps. Les déplacements sur rails vont se prolonger au sein de la ville avec la création récente d’une seconde ligne de métro qui fait le lien entre la gare LGV et le Couvent des Jacobins. Signe de l’importance accordé par la ville à la création du Centre des Congrès, les deux lignes métropolitaines de la ville ont été pensées pour se croiser en deux points ; à la gare, et place Sainte-Anne devant le Centre des Congrès. Ces séries d’investissements et bien d’autres, dont la refonte totale récemment de la gare elle-même, concourent au positionnement de la ville et de son rayonnement dans un secteur fortement concurrentiel. Un outil pour demain Plusieurs dimensions façonnent les singularités et les particularités de ce projet. Déjà l’accolement du Centre au Couvent des Jacobins, lieu emblématique de la ville pour la diffusion et le partage des connaissances dès le Moyen Âge, qui crée une légitimité et une filiation entre deux époques distantes. Ensuite la situation même du Centre, au cœur historique de la capitale bretonne, avec toutes les commodités que cela suppose en termes de restaurations, logements, bars et hôtels pour les participants. On est très loin de l’image des autres Centres des Congrès plus classiques, souvent excentrés, obligeant à multiplier les transports afin de s’y rendre ou pour continuer un meeting dans un bon restaurant. Ici, tout est accessible à pied, entre deux rendez-vous, on trouve le temps de profiter de l’ambiance toute particulière de Rennes et de ses quartiers historiques. À cela, il faut ajouter qu' « Étant un Centre des Congrès nouveau, il profite des choix technologiques les plus récents. On garantit à nos clients organisateurs d’événements, et à leurs clients congressistes, une très grande capacité de communication entre les pièces, par exemple la liaison en full duplex entre toutes les salles sans branchement supplémentaire. C’est un centre extrêmement moderne par les technologies qu’il embarque avec lui », explique J.F Kerroc’h, directeur général de Destination Rennes. Un engagement total de tous les acteurs d’un territoire  Ce centre n’arrive pas d’un seul coup dans un paysage vierge, mais accompagne une réflexion de tous les acteurs de la chaîne de l’accueil du territoire. « Nous avons constitué un conseil des acteurs du tourisme et des rencontres professionnelles qui assoit ses activités dans l’ambition d’accueil du territoire. De ces réflexions menées collectivement, on a retiré une proposition, pour les organisateurs, composés de 35 engagements. Un de ces engagements est de garantir, jusqu’à trois ans avant la tenue d’un événement, les chambres qui y sont associées. C’est une garantie économique puisque l’on s’engage sur les prix. » Le démarrage de ce Centre des Congrès est un travail collectif de la chaîne tourisme, mais il mobilise aussi des acteurs académiques et économiques, afin de faire réussir le projet et le propulser dans une dimension supérieure. L’enjeu est d’offrir à ces acteurs un outil moderne afin de prendre des initiatives et de porter des candidatures dans leurs réseaux à l’accueil de congrès. « Tout le monde est solidaire de la qualité de la destination. On s’est efforcé de construire des systèmes d’alliances avant même la tenue du premier congrès. C’était une condition préalable », termine J.F Kerroc’h. ...

Abbaye de Vaucelles : un lieu magique dans un environnement préservé

C’est près de Cambrai dans la commune Les Rues-des-Vignes que l’Abbaye de Vaucelles a été construite à partir de 1132. Un lieu entièrement dédié à la prière et au travail manuel comme le veut l’ordre des cisterciens. Cette construction hors-norme a été abandonnée par les moines avant la Révolution. En 1971, l’abbaye en ruine est rachetée par les époux Lagoutte qui commencent les travaux de restauration. Fin 2017, le département du Nord a repris l’exploitation du site avec le projet de développer l’offre culturelle. Aujourd’hui ne subsistent plus que l’aile des moines et le bâtiment claustral. Un site à visiter De mi-mars à fin octobre, l’abbaye est ouverte au public pour la visite de l’aile des moines. Dans ce bâtiment long de 80 mètres, vous apprécierez l’architecture romane du scriptorium et les élégantes colonnes de la chapelle ; vous admirerez le joyau de l’abbaye avec la salle capitulaire la plus grande d’Europe à la formidable acoustique, salle où se rassemblaient les moines deux fois par jour ; vous découvrirez avec recueillement le passage sacré où les moines revêtaient leurs habits monastiques avant de se rendre aux offices religieux. Puis vous pourrez aller flâner dans le superbe parc de 7 hectares, avec entre autres le jardin médiéval et la roseraie. Là, vous profiterez de la sérénité du lieu. Vous pourrez également aller jusqu’au belvédère pour admirer l’ensemble du site. Un lieu exceptionnel pour vos réceptions L’abbaye offre plusieurs salles de réceptions pour tout événement privé ou professionnel. Suivant les nombre d’invités, vous pourrez louer une des 2 salles du bâtiment claustral, la salle des moines avec piste de danse ou la merveilleuse salle capitulaire, salle lumineuse avec ses ouvertures directes sur le jardin. ...

Trevgoda Consulting, quand un coach se fait révélateur de talent(s)

La bienveillance comme levier de développement  Quelle que soit la nature de la mission qui lui aura été confiée (coaching professionnel, consulting, formation, accompagnement de projet), Nelly Trevgoda écoute mais ne juge pas. Toujours bienveillante, jamais complaisante, elle s’applique à accompagner ses clients jusqu’au résultat qu’ils souhaitent obtenir. Qu’il s’agisse d’atteindre ses objectifs, de développer ses compétences managériales, ou encore d’identifier des difficultés et de les surmonter. Mais n’allez surtout pas la comparer à un psy ! « Chacun son métier », répond-elle lorsque l’on fait mine de relever quelques similitudes entre les deux professions. En coaching professionnel, ne seront abordées que les problématiques liées au travail. « Pas question de remonter jusqu’à la petite enfance », précise-t-elle. « De plus, là où un psy s’intéressera au “pourquoi’’ de telle ou telle situation, le coach, quant à lui, se concentrera sur le “comment’’ ». Une fois la problématique formulée, le coach élaborera alors un plan d’action de façon pragmatique.  Valoriser sans dénaturer L’implication du « coaché » est un facteur déterminant dans la réussite du coaching. « Certains clients sont en quête de conseils. Mais bien souvent, c’est en eux qu’ils devront puiser les ressources dont ils croient manquer. » Comme l’explique Nelly Trevgoda, « un coach ne sera pas dans le “Je sais mieux que vous alors laissez-moi vous dire quoi faire” mais plutôt dans le “Je vais vous aider à trouver votre potentiel et à l’exploiter.” » Donner des directives à quelqu’un et l’aider à faire émerger des choses qu’il possède déjà mais dont il ignore l’existence ou dont il sous-estime l’importance sont deux choses très différentes. Nelly Trevgoda, qui, avant d’embrasser la profession de coach, a étudié la restauration de tableaux anciens à Avignon, aime à comparer son activité à celle du restaurateur. « L’éthique c’est de mettre en valeur une œuvre, tout en prenant soin de ne pas altérer sa nature. Avec mes clients, c’est le même processus : le coaching leur permet de se mettre en lumière et de rester en accord avec leur personnalité profonde. »  Une large palette d’outils Que l’on restaure un tableau du XVIIIe siècle ou que l’on mette en place un accompagnement personnalisé pour un manager désireux d’améliorer son leadership, il est nécessaire de disposer non seulement d’une formation solide, mais aussi des bons outils. Coach accréditée et formée à l’analyse transactionnelle ainsi qu’à l’approche systémique des organisations, Nelly Trevgoda peut compter sur une « boîte à outils » bien remplie pour mener à bien sa mission. Loin de se contenter d’exercices théoriques, Nelly adopte au contraire une démarche pragmatique. Elle accorde notamment une grande importance à la pratique par le biais de mises en situation concrètes. ...

Eskimoz : l’innovation comme moteur du référencement naturel !

Voilà 20 ans que le marketing digital tourne autour d’un objectif majeur : une bonne visibilité sur les moteurs de recherche. Et voilà 20 ans, en regard de cet objectif, que Google occupe la place numéro un dans les stratégies webmarketing des entreprises. Vraiment ? Pour preuve : vous vous souvenez peut-être qu’en 2013, une panne de 5 minutes du géant du web a eu pour conséquence une chute du trafic Internet planétaire de… 40 % ! Peu surprenant, quand on sait que le moteur de recherche concentre autour de 70 % de parts de marché dans le monde, et près de 94 % rien qu’en France. Un marché est donc rapidement né de ce constat, celui du référencement naturel. Et des agences (nombreuses), qui vous proposent de donner un maximum de visibilité à vos pages dans les premiers résultats de Google – des places convoitées par tous. Parmi elle, Eskimoz : une agence encore jeune, installée à Paris, qui pense son métier de façon disruptive. Le référencement naturel vous va si bien Créée il y a cinq ans, l’agence Eskimoz s’est vite démarquée de ses concurrents. Avec un mélange de simplicité, d’évidence et de bonne volonté. C’est-à-dire en privilégiant une approche du référencement naturel à la fois pédagogique, qualitative et innovante. Il faut se remettre dans le contexte d’époque. Les acteurs du SEO pullulent et le marché s’apparente à une jungle opaque, dans laquelle les entreprises craignent de mettre le pied. Les zélotes du référencement en profitent pour instaurer une sorte d’obscurantisme technologique. C’est simple : moins les clients comprennent ce qu’il se passe, plus ils devront obéir aveuglément aux règles – et aux tarifs – imposés. Eskimoz a pris le contrepied de cette idéologie, en favorisant la collaboration avec ses clients et la transparence dans ses méthodes. Pour Andréa Bensaid, fondateur de l’agence, « une entreprise qui intègre les enjeux du référencement naturel simplifie la mise en place des actions nécessaires à l’optimisation de ses pages ». Car on ne travaille bien que si l’on saisit les tenants et aboutissants du problème. Qui s’imaginerait tenter de résoudre une énigme avec seulement la moitié de l’énoncé ? Eskimoz s’est donc attachée à communiquer au maximum avec ses clients afin de travailler en bonne entente. Pour atteindre ensemble un même objectif : gagner des places sur Google. Qualité y es-tu ? Ce désir de transparence induit un corollaire : celui de la qualité. Évidemment, il est toujours plus simple de bâcler son travail et de jeter de la poudre aux yeux quand on a tout fait pour garder ses clients dans l’ombre. Or, Eskimoz évolue en pleine lumière – et doit, par conséquent, garantir un positionnement haut de gamme. Impossible de tricher, car tout se fait en pleine lumière. Chaque action est discutable, et discutée. Chaque étape de la stratégie de référencement naturel répond à des enjeux précis. Et chaque consultant SEO travaille avec quelques interlocuteurs seulement, afin de donner le meilleur de lui-même sur tous les dossiers. C’est que le marché est rude. À mesure que Google devient plus exigeant avec les référenceurs, afin d’apporter des réponses toujours plus satisfaisantes aux internautes, les agences SEO doivent elles aussi offrir plus de valeur ajoutée. Les enjeux sont immenses. Prenez la question de l’e-réputation : en 2013, une étude Deloitte révélait que la notoriété digitale est considérée comme le risque numéro un pour 40 % des entreprises. Un commentaire négatif sur une plateforme de notation peut se chiffrer, pour un opérateur, à plusieurs centaines de milliers d’euros de pertes sèches. Et en 2016, la CNIL indiquait qu’un tiers des plaintes qu’elle reçoit ont trait au sujet. De sorte que si vous devez choisir un prestataire qui puisse protéger votre e-réputation, vous avez tout intérêt à faire confiance à une agence qui soit parfaitement à la hauteur des enjeux, comme l’est Eskimoz. Sans innovation, le SEO n’est rien Troisième pilier de ...

Valence Romans : un haut lieu
du tourisme d’affaires

Valence Romans réunit tous les atouts pour faire d’un évènement d’entreprise une totale réussite : des lieux d’accueil prestigieux, une diversité alliée à une richesse naturelle, historique et culturelle incomparable… Mais, surtout, un service d’organisation à même de proposer des prestations sur mesure et de répondre à tout type de demande.  De nombreux attraits Par sa situation géographique, le territoire jouit d’un emplacement stratégique. En effet, Valence n’est qu’à 2 heures de Paris, à 1 heure de Marseille et à 30 min de Lyon en TGV. Elle possède deux gares, dont l’une se trouve en centre-ville et l’autre à seulement 15 min du centre-ville. En matière d’infrastructures, les professionnels ont à leur disposition des sites idéalement situés (Parc des expositions, Palais des congrès Sud Rhône-Alpes…) et adaptés à leurs évènements. Par ailleurs, l’agglomération dispose d’une forte capacité hôtelière avec plus de 3 000 chambres disponibles et plus d’une centaine de restaurants. Elle est notamment reconnue pour ses nombreuses spécialités culinaires et ses produits du terroir. Autre atout : avec la Drôme classée premier département bio de France, le territoire abrite le plus grand nombre de producteurs spécialisés dans le bio. Au niveau culturel, il est important de souligner que Valence Romans Agglo est labellisée « Pays d’art et d’Histoire ». À l’image de ses musées, elle a hérité d’un patrimoine culturel et historique d’exception. Enfin, le territoire bénéficie également d’une richesse naturelle variée, qui permet de faire profiter aux visiteurs de tout un panel d’activités en plein air, incluant randonnées,  golf, balades à vélo sur les vélos route ViaRhôna et V63, etc... ...

Avec Au-Delà, votre événement d’entreprise sera toujours unique

Au-Delà est une agence de communication événementielle, prenant en charge les projets de ses clients de A à Z. Ainsi elle accompagne chaque entreprise pour sa communication interne (conventions, séminaires, lancement de produits, voyages de motivation, workshop, ...) et externe (assemblées générales, soirées clientèles, lancements de produits, inaugurations, …). 3 questions à Charlotte Caliouw, fondatrice et directrice d’Au-Delà Quel est votre parcours et pourquoi avoir créé Au-Delà ?  Mon parcours professionnel événementiel débute il y a 18 ans en agence événementielle parisienne. Après 4 ans exercés en tant que chef de projet puis directrice de production de l'agence, j’entre chez HENKEL, dans la division Schwarzkopf Professional, au poste de chargée de com événementielle puis responsable de communication pour 4 années.  Forte de cette double expérience, il y a 10 ans, je crée AUDELA, car j’ai la chance de maîtriser la dimension stratégique et politique inhérentes aux grandes sociétés et les aspects opérationnels, techniques « terrain » qui sont demandés à une agence.  Cela permet à l’agence de se positionner comme conseil à tous les niveaux demandés pour la mise en œuvre d’un événement. Comprendre les enjeux et la problématique de nos clients (y compris les non-dits !) grâce à cette expérience dans un grand groupe, nous permet de répondre au mieux à leurs attentes et à leurs exigences. Et ce même vécu nous permet de proposer un encadrement adéquat tout au long de la mise en œuvre du projet : notre connaissance des rouages internes de l’entreprise nous permet d’anticiper certains revirements. Quelles sont les valeurs qui font la force de votre entreprise ? L’ENGAGEMENT : ADN DE L’ENTREPRISE Nous prenons en charge un projet, ses équipes, ses contraintes. Nous sommes l’appui principal de notre client tout au long de la mise en œuvre de son événement. Tous les actes que nous entreprenons n’ont qu’une finalité : servir efficacement ce projet. Notre investissement est la garantie d’une relation de partenariat durable et de qualité avec chacun de nos clients. LE RESPECT : PLUS QU’UNE LIGNE DE CONDUITE Cette notion est fondamentale pour nous et se décline à tous les niveaux d’engagements. Humain, dans nos relations clients et nos relations fournisseurs. Financier, dans notre façon d’aborder les investissements et la politique tarifaire de l’agence. Délais : nous remettons les clés de nos événements en temps et en heure. LE SUR-MESURE : OBJECTIF ALCHIMIE Chaque projet est unique. Il répond à une problématique précise, intimement liée à la vie, aux valeurs, à l’histoire de l’entreprise, au projet et aux ambitions qu’elle porte. Écouter, analyser, comprendre chaque vision, chaque attente, afin de proposer des événements et idées adaptés, voilà notre objectif. Avec justesse et minutie, chaque projet ne ressemble qu’à l’entreprise qui l’initie. LA PASSION : ESSENCE DE NOTRE TRAVAIL Partager des expériences uniques avec nos clients, servir leurs objectifs, réaliser des projets exclusifs nourrit notre motivation, insuffle toujours plus de dynamisme à nos réflexions et emplit nos créations d’émotion.  Quelles sont les étapes de l’organisation d’un évènement ? On peut distinguer 3 phases : 1- La stratégie La détermination de l’événement : sa définition stratégique, ses objectifs propres, ses enjeux pour l’entreprise, la portée attendue. La prise de briefing par l'agence : elle est primordiale pour cerner et appréhender l’événement et la culture les besoins de l'entreprise. Le brainstorming : il fait naître les idées et de lui découle la stratégie de réponse de l’agence. La réponse de l’agence : elle doit correspondre aux attentes mais peut aussi insuffler d’autres partis-pris pour soutenir la stratégie demandée par le client via d’autres formats que ceux demandés parfois.  2- La mise en œuvre opérationnelle Selon l&rsquo...

QUANTUM ROOMS : une expérience unique d’escape game

L’escape game est devenue rapidement une attraction phare aux quatre coins du monde. Devant une concurrence de plus en plus vive, chaque enseigne rivalise d’ingéniosité afin de tirer son épingle du jeu. De l’originalité, c’est ce que propose QUANTUM ROOMS à travers la création de son propre scénario qui le caractérise des autres grandes enseignes franchisées. Le concept QUANTUM ROOMS : un scénario bien ficelé Dompter le temps et pouvoir le remonter à sa guise, les concepteurs de chez QUANTUM ROOMS seraient-ils des visionnaires ou de grands rêveurs ? Toujours est-il que le scénario développé s’articule autour du voyage temporel. Pour faciliter l’immersion et mettre les joueurs au parfum, le maître du jeu  les convie à un briefing durant quinze minutes. Une fois briefé, le groupe incluant trois à six joueurs se voit investir d’une mission de sauvetage d’un genre particulier. Très vite plongés dans l’ambiance grâce à un décor qui s’adapte merveilleusement bien à la thématique proposée, ils doivent retrouver rapidement un scientifique qui a réussi tout bonnement à se perdre dans l’espace-temps. À la recherche d’éventuels indices, ils vont devoir fouiller l’appartement du professeur Cortex et tenter de résoudre des énigmes. C’est seulement après les avoir résolues que les participants pourront trouver le moyen de voyager dans le temps. Ainsi, QUANTUM ROOMS suggère un scénario captivant qui ne manquera pas de tenir les participants en haleine. Après la mission, une séance de débriefing avec le maître du jeu permettra de revenir sur les temps forts et d’aborder les lacunes constatées au cours du jeu. QUANTUM ROOMS : pour le plaisir des petits et des grands Pour satisfaire un grand nombre de participants, l’enseigne a fait en sorte d’adapter ses créations afin de toucher un large public. À partir de dix ans, les jeunes peuvent s’embarquer pour une expérience de voyage temporel inédit. Bientôt un anniversaire à fêter ? Les parents pourront compter sur QUANTUM ROOMS pour marquer l’événement comme il se doit. Pour les plus grands, ce sera l’occasion idéale de s’amuser entre amis tout en renforçant les liens autour d’une activité intéressante. Idem pour ceux qui se côtoient uniquement au bureau. Il faut savoir que les entreprises représentent 50 % du public des salles parisiennes. QUANTUM ROOMS propose aussi ses offres aux entreprises pour des séances de team building réussies. Rien de tel qu’un escape game pour consolider l’esprit d’équipe. En effet, dans le but d’atteindre l’objectif de la mission qu’on a assignée aux participants, le travail en équipe est plus que nécessaire. De leur faculté à bien communiquer et à coordonner les efforts dépendra la réussite ou l’échec de la mission. Pour l’instant, QUANTUM ROOMS ne dispose que d’une salle pouvant accueillir au maximum douze personnes en deux groupes qui devront alterner l’un après l’autre. Pas de panique ! À partir du mois de décembre, la capacité d’accueil sera revue à la hausse avec la création d’une seconde salle. Grâce à ces deux salles, il sera possible d'accueillir soit douze personnes en deux groupes avec un dans chaque salle, soit vingt-quatre personnes en quatre groupes, deux groupes passant d’abord pendant que les deux autres patientent, puis en inversant. Avec la seconde salle, selon la durée de l’événement, les groupes peuvent aussi alterner encore une fois pour que chaque groupe puisse faire aussi la seconde salle de jeu qu’il n’avait pas fait. ...

Corpo’Events : une agence événementielle aux compétences transversales

Spécialiste en tourisme d’affaires, Corpo’Events excelle aussi bien dans l’organisation de séminaires que dans la préparation de voyages incentives (en France ou à l’international), en misant sur la créativité et l’originalité pour faire vivre une expérience unique aux participants. « On a, effectivement, un catalogue d’idées et de prestations que l’on propose mais on personnalise vraiment selon le brief qui nous est communiqué par les clients », explique Laurence Boujon, chargée de marketing et de communication. Le portfolio reprend des réalisations innovantes à l’instar d’une convention nationale au Portugal, un séjour incentive sous le soleil de Corse, ou encore un séminaire organisé dans les montagnes de Chamonix-Mont-Blanc. Pour ce qui est des activités de team building ou soirées d’entreprise, toute l’équipe fait preuve d’une grande flexibilité en adaptant les prestations aux besoins des clients et en faisant appel à un réseau de partenaires spécialisés dans l’événementiel et l’animation. Afin de parfaire la communication globale de ces divers événements, Corpo’Events offre une formule complète en branding, allant d’une création graphique jusqu’à une mise en scène d’un concept thématique lié à un événement particulier, assurée par un pool de passionnés intervenant dans l’univers du digital, de la scénographie et de la décoration. La fameuse célébration des 150 ans de la Société marseillaise de crédit à Marseille illustre bien le professionnalisme – et l’ingéniosité – de l’agence. InvitYou, une plateforme modulable et une offre clé en main Corpo’Events a développé cet outil digital de gestion événementielle pour accompagner les entreprises dans la gestion globale des invités, pour permettre aux organisateurs de gagner du temps et d’optimiser leur communication. Sa technologie intelligente prend forme via une interface simple et intuitive, qui offre des fonctionnalités multiples à ajuster selon les utilisateurs. « C’est un outil très performant qui est mis à disposition des clients, il est personnalisable et facile à prendre en main », reprend notre interlocutrice. Cette solution accompagne les entreprises à chaque étape de la préparation jusqu’au jour J et assure une traçabilité complète de l’évolution de l’organisation. Pour commencer, InvitYou permet de créer des supports en ligne (site web, badge, programme, invitations, formulaire d’inscription) dynamiques et intégrés à l’image de l’entreprise. Une de ses options donne la possibilité de programmer facilement l’envoi et la relance des invitations, et de gérer les retours. Grâce à la mise à jour automatique des données, les modifications apportées sont instantanément enregistrées, centralisées et synchronisées avec l’ensemble des informations. Quatre modules sont proposés ensuite pour assurer le bon déroulement du projet le jour J : YouCheck, YouSit, YouVote et VidéoLive, qui recensent des informations interactives en temps réel. Avec les outils de reporting que propose la plate-forme, les entreprises auront accès à des statistiques détaillées et à des feed-back des participants pour mesurer l’impact de leur événement. InvitYou est donc un outil astucieux qui permet d’avoir le contrôle sur l’ensemble de l’organisation de l’événement, et de gagner en temps et en efficacité. BAREFiiT: une course en équipe, pieds-nus et en musique ! L’agence s’est inspirée de la course d’obstacles pour lancer sa nouveauté 2018 destinée au grand public et aussi aux entreprises. « Cela fait quelques temps déjà que Corpo’Events propose des activités sportives de cohésion d’équipe, et BAREFiiT s’inscrit dans cette logique-là », explique Laurence Boujon. Et puisque l’agence ne fait pas dans la demi-mesure, elle a spécialement mis en place une équipe de haut niveau pour travailler sur ce projet ambitieux, tout en s’entourant de son réseau de partenaires sportifs en France et l’international. BARE...

Quand le coaching professionnel fertilise l’existant

Révéler l’existant Chaque fois qu’une personne fait appel à ses services, que ce soit pour qu’elle l’aide à franchir une étape importante dans sa carrière, à atteindre ses objectifs, à retrouver de la motivation ou à prendre du recul...vital dans certains cas pour éviter le burn out ou la rupture, la démarche d'Anne Delestan, la fondatrice d'Elansité, est la même : ne rien imposer et révéler l’existant. « Je pars toujours du principe que les fondamentaux sont là », explique-t-elle. Et d’ajouter que son action « doit se limiter à révéler cet “existant”. Puis à le faire grandir ». Alors qu’ils croient manquer de quelque chose, la plupart de ses clients auraient, en réalité, oublié les atouts dont ils disposent. « Ils doutent. Ils se sont persuadés qu’ils ne savaient pas alors qu’ils avaient tout simplement oublié qu’ils savaient… On a trop souvent tendance à se focaliser sur d’éventuels dysfonctionnements. Et donc à négliger ce qui fonctionne bien », constate-t-elle. Bref, si l’on a tous en nous quelque chose de Tennessee (ça, ce n’est pas Anne Delestan mais Johnny Hallyday qui le dit…), de la même façon, nous aurions tous, au fond de nous, le potentiel d’aller plus loin – pour autant qu’un coach compétent nous aide à nous en souvenir – et de surmonter les obstacles qui se présentent devant nous. Le coaching comme un cheminement  Une autre caractéristique du coaching tel que le conçoit et le pratique Anne Delestan tient au fait qu’il se rapproche d’un cheminement. « Coacher quelqu’un consiste à l’accompagner. À le guider le long d’un chemin de (re)découverte de soi », précise Anne Delestan dont les clients apprécient la « confrontation bienveillante » qu’elle met en place. « J’utilise souvent la métaphore de la danse à deux pour parler du coaching. » Respecter le tempo de l’autre, épouser son rythme, se mettre à son diapason, tout ça, c’est primordial. Ce n’est qu’à ce prix qu’une danse sera harmonieuse et aussi que l’on se montrera respectueux de son partenaire », précise Anne. Qui met ainsi un point d’honneur à toujours prendre soin de « respecter l’écologie » de son interlocuteur. Ne pas balayer ce que l’on a bâti mais s’y appuyer Pour savoir qui on est et  où l’on va, il est important de savoir d’où l’on vient… Pour aider ses clients à développer leur potentiel – après l’avoir révélé ou redécouvert – et à renouer le contact avec leur parcours de vie professionnelle, Anne Delestan les encourage à ne pas balayer le socle qu’ils ont bâti. « L’idée, c’est, au contraire, de s’appuyer sur les fondations que l’on a édifiées afin de mieux appréhender ce qu’il nous reste à construire. »  ...

Split coworking : un espace de rencontre et de collaboration unique

Situé dans le XVIIIe arrondissement de Paris, Split coworking dispose d’un espace de 230 m2, entièrement mis à la disposition des coworkers pour assurer leur épanouissement tant au niveau personnel que professionnel. La communauté Split coworking Split coworking est un espace authentique qui rassemble en un même lieu des professionnels évoluant dans différents secteurs. Aujourd’hui, la communauté au sein de cet espace de coworking réunit des agences indépendantes à taille humaine (55 %), des startuppers (35 %) ainsi que des indépendants issus de divers horizons (10 %). En choisissant Split coworking, tous ces acteurs profitent d’un lieu unique qui leur permet de travailler dans les meilleures conditions possibles, et cela à moindre coût. Chez Split coworking, l’organisation du lieu répond à un but unique : favoriser les échanges ! À l’instar de ces bureaux partagés où les coworkers peuvent bénéficier d’un bel espace idéalement agencé. Parallèlement, des déjeuners ou des apéros sont souvent organisés afin de créer des liens entre les coworkers. « Cela rajoute une dimension humaine à ce coworking », souligne Freddy Cimper, le fondateur de Split. Des offres flexibles Avec Split coworking, les professionnels profitent d’une grande liberté. En effet, les formules proposées ont l’avantage de ne présenter ni contrainte ni engagement. Chez Split coworking, le confort est le maître mot. Chaque collaborateur doit pouvoir disposer d’un poste de travail confortable où il pourra travailler à son aise. Split coworking suggère différentes offres à ses clients. Cependant, quelle que soit la formule choisie, une connexion Internet (par câble ou wi-fi), l’accès à un espace détente ainsi qu’aux deux salles de réunion sont inclus dans chaque prestation. Les salles en question font respectivement 30 m² (pour 12 personnes) et 10 m² (pour 5 personnes). Elles disposent d’un équipement moderne (vidéoprojecteur, imprimante et écran de projection). En plus de ces offres, des compléments peuvent aussi être suggérés.  ...

ACTEA COACHING PROFESSIONNEL - LANDES & PAYS BASQUE
TRANSFORM'ACTION VERS SOI

Passionnée par l’humain, Magali Ménard, coach certifiée et fondatrice d’Actea Formation Conseil, place l’individu au centre des préoccupations et en fait le principal acteur de l’innovation relationnelle. Ses thématiques d’intervention : confiance en soi, performance et intelligence collective, leadership, intégration en entreprise et conduite du changement. Partenaire en innovation relationnelle Ayant développé son propre concept, Actea se fonde sur 4 leviers d’action interdépendants : la relation à soi, aux autres, à l’organisation et au changement. Autour d’un maillage de différents outils et approches, Actea propose du coaching individuel pour les dirigeants et managers. Cet accompagnement peut se faire en présentiel ou à distance via Skype. Le rôle et les missions du coach ? Stimuler le développement du leadership, l’habileté relationnelle, l'intelligence émotionnelle, la gestion des priorités, l’aptitude au changement, le déploiement des potentiels et talents…. En lien avec vos objectifs et les enjeux pour l’organisation. Le coaching autrement, en plaçant l'individu au cœur Je considère mon client comme un partenaire... Mon rôle d'accompagnant nécessite de comprendre vos enjeux professionnels sans toutefois vouloir être l’expert de votre métier. Je tenterai de poser les bonnes questions, vous avez déjà en vous les réponses. C’est l’art du questionnement où l'approche repose sur le coach lui-même. Le coach EST la méthode. Je me fonde sur quelques principes clés : respecter le caractère unique de chacun, une posture orientée "solutions", un angle de vue "positif" des événements, la mise en mouvement comme moteur pour se transformer et évoluer. Chaque coaching est différent car adapté à vos besoins, dans votre unicité et dans le respect de votre rythme. Nous sommes co-acteurs de votre réalisation avec pour moteurs mon intuition et votre motivation. Des prestations variées, personnalisées, créatives et innovantes Les séminaires de Team-building entièrement créés sur-mesure avec un réseau de partenaires pluridisciplinaires (théâtre d’entreprise, créations artistiques…), les conférences sur la confiance et l’estime de soi dans les organisations, l’accompagnement de CODIR ou organes directionnels, les formations personnalisées sur le bien-être au travail, le développement personnel ou l’expérience client font également partie des activités de l’organisme. En fonction de la nature de l’intervention, Magali Ménard mobilise des outils de coaching adaptés tels que les neurosciences, la psychologie positive, le théâtre d’entreprise ou encore l’innovation managériale. ...

La ligue des gentlemen : l’escape game dans l’esprit nantais

La niche fréquentée par La ligue des gentlemen est de plus en plus courue. Pour se singulariser, l’enseigne développe son concept autour de deux axes. Visuel, par les maîtres de jeux qui font l’accueil et l’accompagnement dans des tenues de gentlemen et de ladies. Par le contenu ensuite, les scénarios des énigmes font appel à des références et des lieux nantais. Quatre scénarios en salles pour toutes les trempes de joueurs La ligue des gentlemen décline l’idée générale de l’escape game dans quatre scénarios originaux et plus riches en rebondissements les uns que les autres. Ils traversent les époques pour autoriser une expérience immersive selon le goût de chacun. Dans « Vol chez LU », place à la combinaison des indices pour voler au secours d’un malheureux Lefèvre Utile victime d’une malhonnêteté. Objectif : remettre la main sur sa fabuleuse recette en investissant le domicile du négociant qui la lui a subtilisée. Prévue pour rassembler trois à cinq joueurs, cette énigme figure dans les niveaux d’entrée de la maison et est accessible aux handicapés. Même niveau de difficulté pour le même nombre de joueurs mais dans un autre registre. Les joueurs se mettent dans la peau du méchant. Qu’ils se rassurent toutefois : ils doivent se plier à cette exigence pour une très bonne cause. Il s’agit de tester l’efficacité du nouveau dispositif, supposé de haute sécurité, du musée du château. Mission : dérober l’écrin du cœur d’Anne de Bretagne. Dans le duel entre technologie et esprit de logique humaine, difficile de tabler sur celui qui sortira gagnant. Aux fins limiers de niveau intermédiaire, La ligue des gentlemen confie une mission de haut vol. Car c’est dans la cour des mafieux qu’ils sont appelés à mettre leurs talents en œuvre. Riche en péripétie, la mission « Clair de lune » s’adresse aux aventuriers qui n’ont pas peur de nager en eaux troubles. Entre intégrer la loge privée d’une chanteuse de cabaret de renom et mettre la main sur des livres de compte compromettants, il y a de quoi avoir des sueurs froides. Le scénario est accessible par groupe de deux à quatre joueurs. Dans « Loiseleur », il ne faut pas avoir froid aux yeux et afficher au moins 14 ans d’âge pour être de la partie. Les choses prennent effectivement une tournure corsée. Pour défendre la réputation de la ligue, neutraliser l’ennemi peut figurer au programme. Au même titre que les autres missions en salle, celle-ci doit être exécutée en soixante minutes chrono. L’escape game en live dans la ville Au mois de mai à octobre, indépendamment du jour, La ligue des gentlemen donne à ses jeux d’aventure une autre tournure. La ville nantaise devient le terrain de jeux, pour une expérience unique d’escape game grandeur nature. En plus de l’observation, de la logique et de la cohésion du groupe, une autre compétence est sollicitée, l’orientation. Plus toniques et plus élaborés, les deux scénarios de cette catégorie rassemblent les joueurs autour d’énigmes surchargés d’adrénaline. L’un consiste à anticiper les gestes d’un tueur en série afin de préserver ses victimes. L’autre à défier les adeptes d’une secte satanique de mettre la main sur le complément d’un manuscrit décrivant des rites de magie noire. En famille, entre amis ou collègues, d’intenses moments d’animation sont à prévoir durant les deux heures imparties pour arriver en fin de parcours. ...

Rouen, un territoire surprenant

Haut lieu historique et culturel, telle est l’image marquante de Rouen et de sa région. C’est pourtant d’abord avant tout une zone économique de plus de 800 000 habitants, un centre urbain innovant et créatif et un très solide écosystème industriel de portée internationale. Du 6 au 19  juin  2019, le territoire se mobilise pour faire découvrir, au détour de l’Armada, grande fête fluviale,  les atouts économiques et résidentiels de Rouen et de sa région. L’enjeu : révéler ses atouts clés : le marché, l’écosystème, les compétences humaines, et la qualité de vie. Rouen va vous surprendre, on vous le garantit ! Une localisation incomparable, entre terre et mer, au cœur des grands bassins d’affaires La performance économique de Rouen est soutenue par une position géographique stratégique : à une heure de Paris, proche des grandes capitales européennes, Rouen donne accès à des marchés dynamiques et variés. Au cœur de la vallée de la Seine, Rouen participe à l’économie fluviale et portuaire : les trois ports de Paris, de Rouen et du Havre constituent le premier ensemble portuaire français, pour les conteneurs, le commerce extérieur, l’approvisionnement énergétique, et Rouen est le premier port fluvial européen pour le vrac et l’export de céréales. Des filières industrielles performantes : l’industrie du futur, à Rouen, c’est maintenant C’est à Rouen que se sont écrites depuis quatre siècles toutes les révolutions industrielles, c’est aujourd’hui que s’y déploie la puissance de l’industrie 4.0 : un système pleinement connecté, où collaborateurs et partenaires construisent une chaîne de valeur en constante transformation, pour mieux s’adapter aux besoins du client. Travaillant en synergie, toutes les grandes filières industrielles sont concentrées sur ce territoire : automobile, aéronautique, chimie, pharmacie, santé, agroalimentaire, technologies vertes, construction, activités portuaires. L’innovation dans les services à l’industrie est portée par la puissance de ces fleurons, en particulier dans la logistique et le développement des technologies numériques. Renault, Thales, Sanofi, Lubrizol, Novacel, Ferrero, Ethypharm, Nutriset, Aspen, Ressorts Masselin, Aptar, Hermes Parfums, Janssen, Bolloré Logistics, Glaxo, Acticall, Cargill Cacao, PGS Group, Nexira, autant de noms qui font référence dans leur domaine et qui écrivent, chacun, des pages de leur histoire à Rouen. Innovation technologique mais aussi innovation par les services : si les secteurs bancaires, assurantiels, et relations client comptent dans l’économie locale,  Rouen et sa région investissent aujourd’hui avec succès des secteurs tels que l’artisanat, le commerce de proximité, le tourisme, qui contribuent aussi à sa valorisation urbaine. Des compétences disponibles et formées pour les besoins locaux Les jeunes ne s’y trompent pas : avec une population étudiante des plus dynamiques de France, Rouen fait le plein dans ses onze écoles d’enseignement supérieur, à l’université et 4 000 chercheurs forment les talents de demain. Une offre adaptée aux besoins industriels, mais également aux services et au commerce : INSA Rouen Normandie, ESIGELEC, NEOMA Business School, Institut national de la boulangerie-pâtisserie, Uni LaSalle, 6 UFR, et bien d’autres, couvrent l’ensemble des besoins des secteurs économiques. Au-delà de la formation initiale, la Région Normandie croit en la formation professionnelle. En lien étroit avec les entreprises, la Région finance des actions de qualification, de reconversion et facilite ainsi l’embauche ou la mobilité professionnelle. Vivre à Rouen, un plaisir ? La qualité de vie d’une métropole à taille humaine est particulièrement appréciée à Rouen : juste la bonne échelle pour une vie professionnelle intense, où le choix des postes passionnants permet en toute quiétude de s’installer en famille, sans souci de logement, de garde d’enfants ou d’ennui mortel de province ! La ville est curieuse, sportive, culturelle, et offre alentour des espaces naturels in...

Coaching providentiel : une part d’invisible

Cet article est fait pour vous ! Et pour vous aider à avancer dans votre réflexion je vous propose de répondre aux questions suivantes : A votre avis, - est-ce votre environnement ou votre éducation qui décide de votre destin ? - êtes-vous condamnés à répéter indéfiniment les mêmes erreurs ?  - existe-t-il des leviers pour orienter votre vie favorablement ?  Dans cet article : j'évoque dans un premier temps ce que dit la recherche scientifique sur les phénomènes d'apprentissages.  je complète ensuite avec les recherches théoriques de René Girard sur le mimétisme.  j'invite enfin à la connaissance de soi par le développement personnel et par l'écoute des synchronicités qui se produisent dans nos vies. Sommaire : Si on veut changer la réalité, la première condition c’est de là reconnaître Celui dont on imite le désir est le modèle O enfer ! Choisir l'amour par les yeux d'un autre ! Soyez vous-même les autres sont déjà pris ! Coaching providentiel : une part d’invisible Plus que les individus ce sont les relations qu’il faut soigner 1) “Si on veut changer la réalité, la première condition c’est de là reconnaître” Jean-Michel Oughourlian dans “Cet autre qui m’obsède : comment éviter le piège du désir mimétique” En situation de crise tout se passe comme dans cette métaphore de la grenouille en train de cuire à petit feu dans une casserole. Placée directement au dessus du récipient d’eau bouillante, la grenouille cherche à fuir. Plongée dans l’eau froide, la grenouille s’adapte à la température qui monte lentement et ainsi anesthésiée, elle ne se rend pas compte qu’elle est en train de cuire.  En réalité selon le professeur Doug Melton du département de biologie de l'université de Harvard « Si l'on plonge une grenouille dans de l'eau bouillante, elle ne s'échappera pas. Elle mourra. Si on la met dans de l'eau froide, elle s'échappera avant qu'elle n'ait chaud car en effet  : les grenouilles ne restent pas assises tranquillement pour nous faire plaisir !” Pour les hommes curieusement les choses s’organisent autrement.  Lors des championnats du monde de sauna qui avaient cours en finlande jusqu’en 2010, l’objectif était justement de rester le plus longtemps possible dans un espace chauffé à 110 degrés. Finalement la compétition a été suspendue après la mort d’un participant qui avait pris de puissants analgésiques pour faire taire la douleur et tenter de remporter le concours. Il en est parfois de même dans le monde du travail : la température monte et plutôt que de se mettre au frais, l’individu prends quelques sédatifs pour faire taire les symptômes du stress et il se dirige plus ou moins rapidement vers un “burn-out”, “bore-out”, “brown-out” et autre “blur-out” pour “bullshit job”. Comment expliquer une telle course vers l’absurdité ? Qu’est ce qui nous pousse parfois à aller ainsi contre nos intérêts les plus vitaux ? 2) Celui dont on imite le désir est le modèle Andrew Meltzoff, chercheur à Seattle, a pu démontrer dès 1977 la précocité du fonctionnement mimétique en obtenant des imitations remarquables de la part de bébés à peine nés.  L’homme pour une bonne part de ses actions n’a pas de désir autonome mais imite le désir de l’autre. C’est aussi une réalité anthropologique que chacun peut vérifier, par exemple, auprès de bébés, qui, dès l’âge de 6 mois, se disputent, sans raison apparente, le même jouet.  C’est en 1996 avec Giacomo Rizzolatti, neurologue de l'Université de Parme, que s’ouvrent de nouveaux champs de compréhensions pour les sciences humaines avec la surprenante découverte des neurones miroirs.  "Faire quelque chose et imaginer le faire ne reviennent pas au même. Et pourtant ! Il se pourrait bien que, pour notre cerveau, la pensée et l'action soient une seule et même chose" Giacomo Rizzolatti, Corrado Sinigaglia Les Neurones miroirs (odile jacob) Les neurones miroirs s’activent aussi bien quand on exécute une...

l’Onirium : une échappatoire faite de rêves

L'Onirium, un lieu où chaque joueur se retrouve emprisonné psychiquement dans son propre rêve à cause d’une anomalie de la cellule secrète du même nom. Le but est ici de s’échapper de ce monde imaginaire avec la logique, l’esprit d’équipe et le sens de l’observation comme uniques armes. Les joueurs évolueront dans un milieu fantasmagorique, un produit de l’esprit où tout n’est que fiction, songe et…cauchemar. Un lieu de rêves inspiré de votre univers « Dès leur arrivée, les joueurs sont plongés dans un tout autre univers. Ils viennent pour rêver et passer un temps en dehors du monde », nous confie Nicolas Grouls, directeur de l'Onirium. Ce monde fait de rêves emporte les joueurs, des consultants en coordination de rêves d’un jour, dans trois salles aux scénarios où le seul objectif est de s’échapper en résolvant des énigmes ensemble. Dans l’Insurrection, chaque équipe, allant de 3 à 5 joueurs, se retrouve à Nantes au temps de la révolution française. « A cette époque, Jean Baptise Carrier, un homme sanguinaire auteur de nombreuses exécutions, règne en maître. Les joueurs sont alors des insurgés qui doivent sortir en une heure, de peur d’être exécutés », continue Monsieur Grouls. Au sein de la Station Or-Bit 34B, les  joueurs seront plongés dans une station orbitale qui a subi des dommages suite à un impact d’astéroïde et devront sortir de cette situation de crise. Composée de deux salles, cette station peut accueillir deux équipes qui rivaliseront en simultané et qui ont la possibilité de se voir et de communiquer pendant la majeure partie du rêve. ...