En France, l’introduction d’un nouveau cadre réglementaire qui joue en faveur de la mobilité alternative constitue un levier intéressant pour Green On. Cette start-up, fondée en 2009, offre une solution de mobilité durable, basée sur le modèle de vélo partage électrique, à destination des entreprises, des collectivités, du secteur immobilier et le secteur du tourisme.

Mobiliser tous les moyens possibles

« Aujourd’hui, nous nous positionnons comme un opérateur de mobilité à vélo et nous déployons un ensemble de services pour démocratiser l’usage du vélo », explique Yann Devaux, directeur général de l’entreprise. Ainsi, Green On développe une expertise affirmée dans l’exploitation des flottes de vélos, allant d’une installation complète d’un parc à vélos ergonomique jusqu’à la gestion opérationnelle de celui-ci et à la création d’une plate-forme web usagers. Elle fournit également des vélos électriques en libre-service aux collaborateurs en entreprises, aux résidents d’un immeuble, aux habitants d’une collectivité et aux clients d’un hôtel pour leurs déplacements en ville. Un ensemble de services sur mesure accompagne l’installation d’une telle vélostation, à savoir la maintenance, l‘assurance, le reporting, la communication ciblée, une interface numérique pour s’inscrire, réserver et payer. Enfin, la start-up met en place un système d’abonnement mensuel de 12 à 36 mois sur les modèles de vélos VAE. En outre, pour optimiser ses prestations, l'enseigne offre aux particuliers la possibilité de faire de la location longue durée ou de la vente groupée.

Green On : la vidéo

Plan de mobilité vélo pour entreprise

Le vélo comme alternative de mobilité a déjà fait ses preuves dans certaines métropoles en France à l’instar de Paris, Lyon ou Lille. Tous les aspects de la vie urbaine sont mobilisés pour faciliter son usage, à commencer par la sensibilisation des citoyens sur la pollution jusqu’à la conception d’un nouveau plan d’urbanisme et l’adoption de nouveaux textes. Mais l’enjeu de cette nouvelle solution de mobilité n’est pas uniquement d’ordre environnemental et économique, mais concerne aussi la performance et la productivité en entreprise. Yann Devaux soutient que trente minutes de trajet domicile-travail à vélo par jour réduisent considérablement le stress, les risques psychosociaux et le taux d’absentéisme au travail. Green On vise donc plus grand en incitant les entreprises à « investir dans une démarche qui va être une force fédératrice en matière de ressources humaines ». De plus, la réglementation actuelle simplifie énormément la conversion vers l’utilisation des vélos dans le cadre de la mobilité professionnelle. Par ailleurs, l’entreprise a rejoint le groupe Mobivia afin d’élargir son axe de développement à travers des collaborations innovantes entre start-up.

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.