En plein cœur du Parc national du Mercantour et à quelques kilomètres de la commune de Saint-Martin-Vésubie, le Parc Alpha est situé au Boréon, c’est-à-dire à l’endroit même où le loup a fait son retour. L’engouement du grand public pour cet animal fascinant est tel que, depuis 2013, sous l’impulsion d’Éric Ciotti, président du Syndicat mixte pour le développement de la vallée de la Vésubie et du Valdeblore, le parc connait une affluence de 63 000 visiteurs par an. Actuellement, il héberge 24 loups de 2 sous-espèces différentes, réparties en 3 meutes, vivant en captivité dans de vastes espaces clos.

Les objectifs du parc

Depuis son retour en France, le loup est sujet d’une polémique au sein de la population locale, entre les éleveurs et les défenseurs des animaux. Le débat, qui s’est propagé au niveau national, est axé autour de la présence à l’état sauvage de ce prédateur dans la région. Le Parc Alpha a pour principal objectif de concilier les parties et de rétablir un dialogue constructif entre les différents protagonistes, en expliquant les enjeux et la problématique liés au retour de cet animal. Il sert aussi de terrain d’expérimentation grandeur nature pour développer la recherche scientifique autour du loup. Le parc animalier contribue, en outre, à redynamiser le pôle touristique de la région et à favoriser le développement économique local en utilisant l’image du loup.

Sur les traces du loup

S’étalant sur une surface de 12 hectares, le Parc Alpha est subdivisé en 3 secteurs bien distincts. Le chemin aménagé appelé le « Pas du loup » mène au pont de Cerise, situé à l’entrée du parc.
L’accueil des visiteurs s’effectue au « Temps des hommes », où se trouve un espace de pique-nique en plein air et deux anciennes « vacheries ». Ces deux étables de l’époque de l’industrie laitière ont été restaurées et reconverties en salle de spectacles, boutique de souvenir et point de restauration. La visite commence dans la salle de spectacles avec la projection de 3 scénovisions, des récits vidéo réalisés grâce à un décor et à des effets spéciaux spécifiques. Ces vidéos racontent l’histoire des rapports entre l’homme et le loup au fil du temps et présentent quelques points de vue sur le retour du loup dans le Mercantour. Autre activité incontournable : la ferme pédagogique d’Auguste et de Marie, permettant aux enfants de découvrir les différents animaux de la ferme.
L’observation effective des 3 meutes présentes au parc se fait, quant à elle, au « Temps du loup ». Cinq affûts de bois sont disséminés au sein de cet espace et ont été agencés de façon à ce que les visiteurs puissent découvrir les animaux sans empiéter sur leur lieu de vie.

Vivre au plus près d’un prédateur

Le Parc Alpha propose également d’aller au-devant de cet animal fabuleux au travers de certaines activités insolites. Les visiteurs sont conviés à vivre une véritable immersion au plus proche des loups, en accompagnant le personnel du parc et en devenant soigneur le temps d’une journée. Ils participent, notamment, à la préparation de la nourriture de la meute du Boréon.

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.