« Malgré l’excellence reconnue de la formation de nos soignants, de nombreux progrès restent à faire » souligne notre interlocutrice. Effectivement, l’amélioration continue permet à l’établissement de mieux former sur les aspects techniques de certaines professions, mais surtout de perfectionner la collaboration entre les différents métiers afin d'intégrer une vision de formation en équipe pour arriver à un niveau de qualité optimal, et développer les compétences relationnelles dans le cadre de la relation entre soignant et soigné, maillon essentiel de la prise en charge médicale.. Comme dans d’autres activités professionnelles à risques, progresser sur la notion de facteurs humains et d’inter professionnalité par la simulation est un des éléments centraux qui permettra d’améliorer les statistiques actuelles qui montrent que les accidents liés aux soins, dont 80% sont liés à des erreurs dues des facteurs humains, sont responsables de plus de 40 000 décès par an en France.

iLumens développe ainsi de nouveaux concepts de formation grâce a une plateforme unique en Europe regroupant de nombreux outils de simulation en santé,  et offre de multiples programmes pour les étudiants et professionnels de santé destinés à améliorer la formation, la qualité et la sécurité des soins.

Une expertise reconnue mondialement

Rattaché à l’université Sorbonne Paris Cité, iLumens est un département universitaire qui se développe sur trois pôles complémentaires : les universités Paris Descartes, Paris Diderot, et Paris Nord. Co-fondée par les Prs Antoine Tesnière et Alexandre Mignon en 2011, la plateforme est reconnue comme « un pionnier dans la pédagogie innovante en santé ». Près de 8000 étudiants et professionnels sont formés chaque année sur les trois sites, un chiffre en constante augmentation. Au sein d’iLumens, un laboratoire de recherche scientifique autour des innovations dans l’apprentissage a été mis en place, en lien avec le Centre de Recherche Interdisciplinaire, pour réaliser des travaux de recherche sur des thématiques innovantes, comme par exemple les effets de la simulation sur l’apprentissage et sur l’amélioration de certaines pratiques médicales. Par ailleurs, iLumens a développé des activités de prestations connexes de conseils et de services auprès de divers établissements de soins ou industriels. « Aujourd’hui, nous regroupons plus d’une centaine de formateurs-soignants issus de tous les métiers du soin: médecine d’urgence, pneumologie, gynécologie-obstétrique, pédiatrie, anesthésie-réanimation, gastro-entérologie, chirurgie etc. » souligne Cécile Monteil, directrice médicale. Cette réussite s’exporte également à l’international, dans des collaborations avec la Chine, la Tunisie, le Maroc, le Liban, le Qatar et le Sénégal.

ilumens : la vidéo

Image-Video

Des concepts innovants pour faire progresser l’expertise des soignants, sans dangers pour les patients

La plate-forme a développé des concepts pédagogiques et des outils d’apprentissage axés sur la simulation en santé et sur l’apprentissage en environnement virtuel. En Santé, la simulation est une étape cruciale qui permet de se familiariser avec une situation particulière en utilisant un mannequin humanoïde, la réalité virtuelle ou un « patient standardisé » (un acteur qui joue le rôle du patient), « dans le but d’observer un comportement et d’améliorer efficacement la prise en charge des patients », continue-t-elle. Les mannequins humanoïdes dits de « haute-fidélité», sont capables de parfaitement reproduire les réactions humaines exprimées tels que parler, saigner, convulser ou présenter des troubles du rythme cardiaque dans divers scénarios pédagogiques préétablis. Ce type de simulation permet un apprentissage et un entraînement des gestes techniques qu’il faut avoir pour arriver à un certain niveau de précision, mais aussi un apprentissage de la gestion de situations complexes au-delà de la technique (leadership, communication inter-professionnelle, gestion du stress, urgences, etc…), compléments indispensables pour améliorer les prises en charge et diminuer les accidents et incidents liés aux soins.

Par ailleurs, l’utilisation de la simulation via des outils numériques comme les « serious games », ou les simulateurs utilisant la réalité virtuelle permet de situer l’apprenti dans un monde virtuel 3D évolutif, à la conception graphique très réaliste. Dans une situation fidèle à la vraie vie, l’étudiant va devoir prendre un ensemble de décisions, depuis la prise en charge jusqu’au diagnostic, selon différentes propositions. Cette mise en scène va révéler la réactivité de l’apprenant, mesurer son niveau de pratique et lui permettre de s’entrainer à volonté jusqu’à maitriser parfaitement la situation.

Les humanités en santé au cœur de l’apprentissage

Enfin, il est capital pour les équipes d’iLumens de « cultiver des compétences interpersonnelles, la notion d’éthique et la communication soignant-soigné en même temps que les compétences techniques, car l’humain est au cœur du métier de la santé », explique Cécile Monteil. Pour ce faire, les patients standardisés (des acteurs professionnels) vont interpréter le rôle des patients ou de leur famille, en faisant varier les paramètres émotionnels, dans des situations allant des plus classiques aux plus délicates, telle l’annonce du décès d’un proche par exemple.

En parallèle, d’autres offres ont été développées à destination d’une cible plus large, à savoir deux portails de formation MOOC pour le grand public et les professionnels de santé.

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.