pixel-facebook

EM Consulting à Bureaux à Levallois-Perret et Marseille

Devenir coach : Un chemin de vie et quelques pré-requis …

portrait-coach-eric-monier

Interview avec Eric Monnier
Consultant indépendant
EM Consulting
"le meilleur de soi"

Cabinet spécialisé
dans l'accompagnement de dirigeants
et de changements stratégiques

Devenir coach : Un chemin de vie et quelques pré-requis …

Pouvez-vous nous parler en deux mots de votre parcours

Eric Monnier | Un parcours en 3 grandes périodes : 
- Une éducation scientifique qui aboutit à un diplôme d'ingénieur Arts et Métiers en 1981
- Une carrière en entreprise à dominante commerciale chez ABB et IBM pendant 18 ans
- Un chemin de développement personnel et d'accompagnement de responsables d'équipe et de dirigeants pendant 16 années

Comment définissez-vous le métier de coach ? Quelles sont vos méthodes de travail ? En quoi consiste le travail d'un coach ?

Eric Monnier | Est-ce vraiment un métier ? Un métier se définit à la fois par sa finalité et par les techniques employées. A mon sens, le coaching embarque une trop grande diversité d'objectifs et de techniques pour le rattacher à un métier unique. Le coaching est donc plutôt une posture qui ouvre à de multiples métiers ou que de nombreux métiers peuvent intégrer avec bonheur, comme par exemple le management, le consulting, l'accompagnement individuel, l'animation de séminaires, la formation ....

J'oeuvre pour ma part principalement dans l'accompagnement au changement et mes méthodes s'appuient sur quelques grands principes : 
- Une vision humaniste de la performance professionnelle
- Une approche holistique de l'individu et des groupes d'individus
- Une approche systémique des situations
- L’utilisation de modèles de personnalité permettant de travailler sur la diversité des profils
- Un référentiel managérial issu des meilleurs cabinets de formation
- Un collectif de coachs complémentaires et talentueux

Le coaching consiste essentiellement à provoquer des prises de conscience chez une personne ou un groupe de personnes pour permettre une mobilisation positive vers un objectif préalablement défini. Pour générer ces prises de conscience, le coach va puiser dans une large panoplie d’outils engageant à la fois la pensée, le corps et les émotions.

Quelles sont les exigences de la profession ?

Eric Monnier | Tout d'abord le respect d’une charte éthique qui formalise les engagements du coach dans sa pratique, par exemple en termes de confidentialité, de responsabilité et de neutralité.

Autre exigence, un devoir de travail sur soi pour le coach qui doit lui permettre d'être au clair sur ses propres blessures et d'éviter toute projection inconsciente sur son client. J'accomplis personnellement un travail psycho-thérapeutique depuis 16 ans basé principalement sur la Gestalt-thérapie de groupe et sur le voice dialog ... c'est un voyage passionnant.

Quelle différence faites-vous entre coaching et psychothérapie ?

Eric Monnier | Le coaching et la psychothérapie font appel à des compétences très différentes. Un psychothérapeute va en particulier s'intéresser aux expériences traumatiques d'une personne et l'aider à cicatriser ces blessures pour qu'elles ne soient plus limitantes pour elle. Même si ces 2 postures peuvent utiliser des techniques similaires, la psychothérapie requiert une maîtrise des psychopathologies et des modalités de traitement de celles-ci que ne possède pas un coach. Un coach doit donc s'abstenir impérativement d'aller sur le terrain de la psychothérapie, au risque de provoquer des réactions qu'il ne saura pas gérer. De son côté un psychothérapeute se verra limité dans sa capacité à accompagner une personne sur des situations du présent par manque de technique cette fois pour traiter ces situations. Ces 2 pratiques sont donc très complémentaires et il m'arrive fréquemment de guider mes clients vers un type de psychothérapie correspondant à son besoin.

Qu’est-ce que le « life-coaching » et quelle différence y a-t-il avec le coaching professionnel ?

Eric Monnier | De façon très simple, le life-coaching s'intéresse à la vie privée des gens et le coaching professionnel à leur vie professionnelle. La tendance est aujourd'hui à prendre en compte l'ensemble des domaines de vie d'une personne, même si l'objectif du coaching appartient à un domaine particulier, tous les aspects de la vie ayant une influence systémique mutuelle

Le métier de Coaching est de plus en plus  répandu. Qu’est-ce qui différencie votre  approche?

Eric Monnier | Chaque coach se distingue par sa sensibilité et son expérience de vie, c’est la raison pour laquelle le choix d’un coach repose avant tout sur la qualité du lien entre le coach et le coaché. En ce qui me concerne, je peux me différencier par ma capacité à mobiliser une équipe de coachs de talent et complémentaires pour obtenir des résultats dépassant les attentes de mes clients
J’associe plusieurs postures : Celle de coach, de conseil, d'animateur et de formateur pour répondre plus largement aux attentes de mes clients et à leurs ambitions. Combiner en particulier le coaching individuel et le coaching d'équipe est très efficace et différenciant. 

Quelles sont les formations que vous recommanderiez pour devenir coach ?

Eric Monnier | La posture de coach requiert des qualités d'écoute et d'empathie qui ne s'apprennent pas, le coaching est donc destiné à des personnes ayant ses qualités de façon innée.

Le plus important pour devenir coach est de mener un véritable travail sur soi pendant plusieurs années pour se mettre au clair avec soi-même. C'est ce qui va permettre au coach d'entrer dans la posture de coaching en évitant de tomber dans tous les pièges émotionnels qui vont lui être tendus. Pour le reste, de nombreuses écoles de coaching proposent des formations permettant l'apprentissage de techniques tout à fait efficaces.

Comment se déroule un coaching individuel ?

Eric Monnier | Il convient tout d'abord de définir le déroulé global de la mission d'accompagnement ... en voici les principales étapes :
0. Rencontre de 2 ou 3 coachs différents pour que le client choisisse le coach avec lequel il se sent le plus en confiance
1. 1ère séance de cadrage de l'accompagnement et de définition du contrat de coaching
2. Rencontre tripartite avec le client et son responsable hiérarchique pour valider le résultat attendu de l'accompagnement et ses modalités
3. Mise en oeuvre de l'accompagnement à proprement dit pendant un nombre défini de séances
4. Rencontre tripartite finale avec le client et son responsable hiérarchique pour faire un bilan de  l'accompagnement

Concernant chacune des séances de coaching, de façon assez schématique, on peut distinguer les phases suivantes : 0. Accueil et création du lien
1. Rappel de l'objectif global du coaching
2. Définition du contrat de séance précisant en particulier le résultat attendu
3. Proposition d'une modalité / technique pertinente et mise en oeuvre de cette modalité
4. Bilan de la séance et des prises de conscience engendrées
5. Définition par le client des actions qu'il va mener suite à ces prises de conscience
6. Conclusion de la séance et validation de la date de la prochaine.

Quels sont les principaux bénéfices d’un coaching et est-il efficace à 100 % ? Comment en mesurer le résultat ?

Eric Monnier | Un coaching agit souvent à la fois sur un plan conscient et inconscient. Il est donc parfois difficile de mesurer objectivement son impact. Pour autant le coach s'attachera à définir des critères objectifs d'appréciation de son efficacité pour répondre au souci de pragmatisme des entreprises. Le coach posera très tôt la question suivante : "A quoi saurez-vous que le coaching à atteint son objectif ?"

Il est impossible de dresser une liste exhaustive des bénéfices d'un coaching tant ils sont divers et variés en fonction de la personne, de son contexte et de son objectif. On peut citer par exemple les bénéfices suivants :
Amélioration de la confiance en soi
Amélioration de son savoir-être
Développement de son intelligence émotionnelle
Développement de son intelligence relationnelle
Développement de son intelligence situationnelle
Réussite d'une prise de poste
Réussite d'une mobilité professionnelle
Amélioration de l'efficacité opérationnelle
Rétablissement d'un équilibre vie pro / vie privée satisfaisant
Meilleure gestion de la relation avec son N+1
Sortie d'une relation toxique
Prise de décision
Amélioration de son efficacité managériale
Développement de ses capacités de prise de parole en public
... 

Quelles sont les conditions de réussite d’un coaching ?

Eric Monnier | Le client doit s'engager volontairement dans cette démarche
Il doit y avoir une relation de totale confiance entre le coach et son client (on parle d'alliance)
L'atteinte de l'objectif doit dépendre principalement du coaché.
Le coach doit être lui-même supervisé par un autre coach pour garantir la justesse de sa posture et de son action de coach

Avez-vous été coaché ? Qu'est-ce que cela vous a apporté ?

Eric Monnier | Oui, a de multiples reprises, ne serait-ce qu'en étant supervisé. 
Cela m'a permis de prendre des décisions importantes dans ma vie privée et professionnelle.

Un DRH d’un grand groupe français a déclaré : « Le métier de coach est devenu ringard ». S’agissait-il là d’une simple provocation, ou était-ce un moyen de dire tout haut ce que beaucoup de personnes pensent tout bas ? 

Eric Monnier | Si le mot ringard peut être compris comme "passé de mode" ... alors oui, le temps ou le coaching était une mode est je pense révolu, puisque le coaching est maintenant identifié comme un outil à part entière par les entreprises au même titre que la formation ou le conseil. 

Quels  sont les aspects du coaching qui doivent évoluer en priorité ?

Eric Monnier | Peut-être en associant plus systématiquement le coaching individuel et le coaching d'équipe pour l'atteinte d'un objectif.

Sous l'appellation de coach, on trouve de vrais professionnels, mais aussi une foule d'incompétents et même de charlatan. Comment distinguer le bon grain de l'ivraie ?

Eric Monnier | Les entreprises sont aujourd'hui trés bien outillées pour sélectionner les vrais professionnels dans ce domaine. Pour un particulier, cela peut effectivement se révéler plus délicat. Je pense que les références d'un coach et son parcours de « travail sur soi » sont les éléments les plus fiables pour se prémunir d'intervenants moins fiables (le profil Linked'in de la personne peut s'avérer riche en informations pour cela).

Au-delà de cet effet de mode, le coaching répond-il aujourd'hui, à un réel besoin ?

Eric Monnier | Oui, totalement, en particulier pour répondre aux enjeux humains de l'évolution de notre société et de la relation au travail d'une façon générale.

Qui sont vos clients et comment travaillez-vous avec eux ?

Eric Monnier | Mes clients sont des dirigeants d'entreprises TPE, PME et ETI dans des secteurs d'activité aussi variés que la santé, la communication ou l'ingénierie. 
Je travaille avec eux sur des missions d'accompagnement du changement de fond et sur du long terme (de 5 à 10 ans)
Adresse | Contacts utiles
image-prop-contact-em-consulting EM Consulting Site Internet

Bureaux à Levallois-Perret (92) 
et Marseille (13)


23 personnes aiment EM Consulting

EM Consulting : les avis

NOS AUTRES ADRESSES À PROXIMITÉ

Coaching providentiel : une part d’invisible

Cet article est fait pour vous ! Et pour vous aider à avancer dans votre réflexion je vous propose de répondre aux questions suivantes : A votre avis, - est-ce votre environnement ou votre éducation qui décide de votre destin ? - êtes-vous condamnés à répéter indéfiniment les mêmes erreurs ?  - existe-t-il des leviers pour orienter votre vie favorablement ?  Dans cet article : j'évoque dans un premier temps ce que dit la recherche scientifique sur les phénomènes d'apprentissages.  je complète ensuite avec les recherches théoriques de René Girard sur le mimétisme.  j'invite enfin à la connaissance de soi par le développement personnel et par l'écoute des synchronicités qui se produisent dans nos vies. Sommaire : Si on veut changer la réalité, la première condition c’est de là reconnaître Celui dont on imite le désir est le modèle O enfer ! Choisir l'amour par les yeux d'un autre ! Soyez vous-même les autres sont déjà pris ! Coaching providentiel : une part d’invisible Plus que les individus ce sont les relations qu’il faut soigner 1) “Si on veut changer la réalité, la première condition c’est de là reconnaître” Jean-Michel Oughourlian dans “Cet autre qui m’obsède : comment éviter le piège du désir mimétique” En situation de crise tout se passe comme dans cette métaphore de la grenouille en train de cuire à petit feu dans une casserole. Placée directement au dessus du récipient d’eau bouillante, la grenouille cherche à fuir. Plongée dans l’eau froide, la grenouille s’adapte à la température qui monte lentement et ainsi anesthésiée, elle ne se rend pas compte qu’elle est en train de cuire.  En réalité selon le professeur Doug Melton du département de biologie de l'université de Harvard « Si l'on plonge une grenouille dans de l'eau bouillante, elle ne s'échappera pas. Elle mourra. Si on la met dans de l'eau froide, elle s'échappera avant qu'elle n'ait chaud car en effet  : les grenouilles ne restent pas assises tranquillement pour nous faire plaisir !” Pour les hommes curieusement les choses s’organisent autrement.  Lors des championnats du monde de sauna qui avaient cours en finlande jusqu’en 2010, l’objectif était justement de rester le plus longtemps possible dans un espace chauffé à 110 degrés. Finalement la compétition a été suspendue après la mort d’un participant qui avait pris de puissants analgésiques pour faire taire la douleur et tenter de remporter le concours. Il en est parfois de même dans le monde du travail : la température monte et plutôt que de se mettre au frais, l’individu prends quelques sédatifs pour faire taire les symptômes du stress et il se dirige plus ou moins rapidement vers un “burn-out”, “bore-out”, “brown-out” et autre “blur-out” pour “bullshit job”. Comment expliquer une telle course vers l’absurdité ? Qu’est ce qui nous pousse parfois à aller ainsi contre nos intérêts les plus vitaux ? 2) Celui dont on imite le désir est le modèle Andrew Meltzoff, chercheur à Seattle, a pu démontrer dès 1977 la précocité du fonctionnement mimétique en obtenant des imitations remarquables de la part de bébés à peine nés.  L’homme pour une bonne part de ses actions n’a pas de désir autonome mais imite le désir de l’autre. C’est aussi une réalité anthropologique que chacun peut vérifier, par exemple, auprès de bébés, qui, dès l’âge de 6 mois, se disputent, sans raison apparente, le même jouet.  C’est en 1996 avec Giacomo Rizzolatti, neurologue de l'Université de Parme, que s’ouvrent de nouveaux champs de compréhensions pour les sciences humaines avec la surprenante découverte des neurones miroirs.  "Faire quelque chose et imaginer le faire ne reviennent pas au même. Et pourtant ! Il se pourrait bien que, pour notre cerveau, la pensée et l'action soient une seule et même chose" Giacomo Rizzolatti, Corrado Sinigaglia Les Neurones miroirs (odile jacob) Les neurones miroirs s’activent aussi bien quand on exécute une...

Caroline Scherlen : trouver sa place
dans son écosystème

Que ce soit au niveau personnel ou professionnel, tout individu est inscrit et évolue dans des systèmes. « Je suis intimement convaincue que lorsqu’une personne n’est pas à sa place et qu’elle est mal à l’aise l’impact se ressent sur le système dans lequel elle évolue », explique Caroline Scherlen. Il est donc primordial que chaque individu puisse prendre sa vraie place, afin de s’épanouir et d’être productif. Une coach expérimentée Membre de l’EMCC France, Caroline Scherlen dispose de 20 d’expérience dans l’exploration production au sein d’une grande entreprise pétrolière. Au cours de sa carrière, elle a occupé de nombreux postes dans différents domaines comme la recherche et le développement, le management hiérarchique ou transverse dans un contexte multiculturel ou encore des postes opérationnels. Aujourd’hui, elle met à profit son riche parcours afin d’aider ses clients à prendre leur juste place, et ce même dans les environnements complexes (réorganisation, positionnements stratégiques, management transverse…). « Je me suis vraiment spécialisée dans ce type d’accompagnement », souligne-t-elle. Des outils innovants Caroline Scherlen propose un coaching professionnel et de vie à des entreprises ou à des particuliers, en individuel, en binôme, en équipe ou en organisation. Pour les accompagner efficacement, elle mobilise des méthodes originales et innovantes telles que les constellations familiales ou le DoLquest, un questionnaire de personnalité de 3e génération reposant sur une approche systémique. La première approche se pratique en groupe et consiste à créer une constellation familiale, en désignant, parmi les personnes présentes dans la salle, celles qui vont représenter et incarner les rôles des membres de sa famille. Le coaché va ensuite placer chacun des personnages dans l’espace en leur demandant d’adopter une posture spécifique et d’orienter leur regard dans telle ou telle direction. Dans leur position respective, les « acteurs » sont invités à exprimer leur ressenti. À travers ce jeu de rôles, l’objectif est de soulever les problèmes et de remettre chacun des membres de la famille à sa juste place. Cette approche peut également être transposée dans le monde professionnel afin, par exemple, de rétablir l’équilibre dans la structure d’une entreprise. ...

Human Exponentiel : Libérer le potentiel humain pour conjuguer réussite individuelle et collective

En effet notre mission constitue notre terrain de jeu pour agir et nous n’explorons et n’exploitons pas toujours ce périmètre qui est plein de ressources si nous savons nous y intéresser. Pour enclencher cet intérêt, le manager se doit d’appréhender les 4 clés essentielles pour que chacun développe son capital humain et son envie dans sa mission. Donner le sens, la vision constitue cette base, partager et échanger, elle devient une vision partagée  Et ainsi créer le dialogue pour que chacun puisse élargir sa perception et lui donne le sentiment d’être utile à sa réussite et à celle de son équipe Cela amorce le mouvement où chacun explore et d’exploite son potentiel  Pour aboutir à la reconnaissance pour la contribution apportée C’est un vrai changement de paradigme et l’accompagnement des managers quel que soit leur niveau est fondamental pour réussir à développer le capital humain.  L’innovation managériale est au cœur de ce changement d’état d’esprit : le rôle du manager doit être repensé. Il devra s’orienter vers le développement du capital humain, pour permettre à chacun d’exprimer ses moteurs personnels et organisationnels dans l’action au quotidien. Ainsi, chaque salarié retrouvera sa liberté, son autonomie et son engagement à la création de valeur dans l’entreprise. Marie Christine Villagordo accompagne en coaching individuel et/ou collectif, les managers dans cette phase de transition qui est loin d’être facile. Fort d’un parcours diversifié, elle a une formation de juriste conjuguée à une expérience et un cursus en management et coaching qui lui ont permis de développer une double compétence et les capacités d’adaptation, de souplesse, de rigueur et une qualité d’écoute nécessaires à l’accompagnement de la personne, des équipes et des organisations. Elle a exercé dans des domaines très variés tels que : les ressources humaines, le commercial, la relation clients, le conseil interne et dans ces différentes activités elle a eu le plaisir de manager des équipes plus ou moins importantes. Cette diversité professionnelle a été enrichie par une formation continue avec un master en stratégie des organisations et coaching, la systémique, PNL (programmation neuro linguistique) et la psychologie positive. Et, elle intervient en tant que conférencière sur le thème du potentiel humain véritable richesse de l’entreprise  Pour accompagner ce changement d’esprit d’état, Marie Christine introduit la pensée systémique et l’art de la communication avec la maïeutique. Elle aide les managers à mieux se connaître et à mieux se comprendre, pour construire leur identité managériale en fonction de leurs moteurs personnels. Il est important de créer un espace de ressources afin qu’ils puissent expérimenter, d’abord sur eux-mêmes, ce qu’ils auront à appliquer ensuite aux membres de leurs équipes. De cette boucle réflexive naîtra une boucle de coopération. Aujourd’hui, les outils de la psychologie positive nous permettent d’accompagner les managers vers ce devenir, basé sur le développement du capital humain, pour créer l’harmonie entre l’intellect et les émotions afin que chacun puisse explorer et exploiter ses moteurs personnels et organisationnels et construire son engagement. En somme, devenir acteur dans l’entreprise. Pour sa part, l’intégration des outils de la psychologie positive dans les séances de coaching collectif est d’une très grande utilité pour accroître la compréhension ses schémas mentaux et développer sa flexibilité mentale, afin de mieux se connaître et se comprendre, pour mieux interagir avec les autres. Il est important pour les managers de comprendre leurs modes de fonctionnement, l’esprit rationnel, siège de la compréhension, de la logique, de l’analytique et l’esprit émotionnel, siège de l’intuition, de l’émotion, du sensitif, qui est plus impulsif et peut paraître illogique. Quand ces deux modes de connaissance s’associent, nous exploitons pleinement notre potentiel et la vie est fluide. Lorsque ce n’est pas le cas, nous sommes souvent désorient&eacu...

Leading Transform : le spécialiste
en accompagnement des transitions

Une fusion, une ouverture de site, une transmission entre deux dirigeants… Les organisations sont aujourd’hui en perpétuelle transition. Cependant, s’adapter à ces changements n’est pas toujours aisé. C’est là qu’intervient Leading Transform. Ce cabinet spécialisé en coaching de transitions accompagne les entreprises à faire face à ces changements, en créant de nouvelles voies et en refondant les démarches pour leur permettre d’avancer. L'accompagnement proposé est également individuel. Un riche parcours Avant de percer dans le domaine du coaching, Daniel Robin, fondateur de Leading Transform, a eu un riche parcours en tant que dirigeant d’entreprises, toutes tailles confondues. En parallèle, il a fondé la Confédération des petites et moyennes entreprises de Martinique (CPME) et assume le poste de conseiller territorial au sein de cette région. En tant que dirigeant, Daniel Robin s’est confronté à ces différents changements qui interviennent dans la vie de l’entreprise. « J’ai basculé du rôle de dirigeant à celui d’accompagnant parce que je crois qu’il est important de mettre au cœur de la démarche de l’intelligence émotionnelle et développer les compétences relationnelles », explique-t-il. Une approche globale Dans son approche, Leading Transform ne privilégie aucune méthode ni outil particuliers. Ici, « il ne s’agit pas de proposer des solutions toutes faites », car chaque séance relève d’abord d’une co-construction. « Nous travaillons à faire émerger une demande et, à partir de là, à construire un chemin, c’est un travail de coopération entre un coach et son client », précise Daniel Robin. Face à l’inconnu généré par une situation de transition, le rôle du coach est de donner la capacité au coaché à s’engager dans une démarche afin de trouver et de créer de nouvelles voies. Ainsi, le coaching proposé va permettre aux individus de regarder vers l’avenir et de se focaliser sur de nouveaux objectifs. « Mes interventions intègrent une dimension systémique, car je privilégie une approche globale tout en apportant un regard distancé permettant de refonder les démarches », explique notre interlocuteur. ...

une Approche Neuro-Sensorielle du coaching qui replace l'humain au centre de l'organisation

Apprendre à identifier (et à exploiter) nos sensations corporelles  Élaborée par Oliver Masselot et Samy Kallel et conceptualisée à travers le livre "Le Leadership du Coeur (éditions GERESO), l'Intelligence Neuro-Sensorielle s’appuie sur la mise en valeur d'une source d’informations d’une très grande richesse mais pourtant largement sous-exploitée. « Un nombre incalculable de messages nous parviennent par le corps, via le ressenti corporel » explique Olivier Masselot. Pour nous aider à identifier et à analyser efficacement toutes ces informations, l'Intelligence Neuro-Sensorielle combine, entre autres, des outils issus des neurosciences (entre autres l'ANC du Dr Jacques Fradin) et d’autres, liés à la sensorialité. « Cette approche dynamique de l’être humain, à la fois globale et holistique, permet d’en avoir une vision différente, plus lucide, de mettre en place rapidement les protocoles adéquats et de révéler des choses qui échappent généralement aux approches plus classiques » précise Olivier.  Mieux armé pour affronter l’inconnu et gérer les imprévus Partant du principe que « nous sommes responsables de notre façon d’interpréter et d'aborder les situations qui se présentent à nous », Olivier Masselot travaille sur la sensorialité afin de permettre aux personnes qui font appel à ses services - des leaders, des créatifs et des managers, pour la plupart - « d’être capables de gérer l’imprévu avec davantage de lucidité et d’agilité ». En effet, notre crainte de l’inconnu provient très souvent du fait que nous privilégions « notre cerveau ‘automatique’ qui ne réagit qu’en fonction de ce qu’il a appris, au détriment de notre cerveau ‘adaptatif’, lequel nous permet d’improviser et donc de mieux aborder l’inconnu. L’idée, c’est de passer d’une ‘dynamique de peur’ axée sur la résistance et le désir de tout contrôler à une ‘dynamique de coeur’, orientée sur l’ouverture ainsi que sur la connexion à l’autre et à l'environnement » fait remarquer Olivier. Appliquée au monde du travail, l’Approche Neuro-Sensorielle aide un manager, par exemple, à « mettre en place un management moins rigide qui favorise l'intelligence collective et les initiatives, à prendre les bonnes décisions au bon moment, à entretenir de bonnes relations avec chacun et à favoriser un consensus ‘gagnant-gagnant’ avec ses collaborateurs, ses fournisseurs et ses clients ».  Remettre l’humain au centre des stratégies « La philosophie de l’Approche Neuro-Sensorielle, c’est que plus l’humain s’épanouit, plus l’entreprise va s’épanouir également » explique Olivier. Mais il est fréquent qu’un management trop rigide débouche sur de mauvaises réponses. Ou encore que la culture d’une entreprise ne soit plus en phase avec ce que vivent et ce que ressentent ses salariés. Or une telle situation qui « créera plus de problèmes qu’elle n’enrésoudra » s’avère préjudiciable non seulement aux hommes et aux femmes qui composent ses effectifs mais aussi à l’entreprise elle-même. En proposant une autre vision du rapport manager-collaborateur-environnement, l’intervention d’Olivier peut conduire à une véritable refonte de la culture d’entreprise, plus résiliente, parce que davantage centrée sur une dynamique collaborative. Et pour permettre aux dirigeants d’intégrer parfaitement - et durablement - ce qu’il leur aura révélé au cours de son accompagnement, Olivier Masselot a mis en place au sein de l'Approche Neuro-Sensorielle une belle bibliothèque d’entraînement en e-learning.  ...

Hypno-coaching ou Explorer son monde intérieur pour changer le monde

Sur le chemin du changement, il y a de nombreuses approches et cela peut être un véritable défi de choisir celle qui libèrera votre potentiel. De plus, choisir le bon professionnel est une décision importante et personnelle. Elodie Parent, Rapid Transformational Coach, s’est personnellement formée auprès de Marisa Peer, élue thérapeute n°1 en Angleterre par le magazine Tatler et qui a gagné 5 prix internationaux dont récemment le fameux Stevie Awards. Elle peut vous accompagner pour des transformations individuelles et collectives. À travers son coaching vous pourrez libérer votre énergie au service d’une prise de décision éclairée et de la puissance de votre action. Pour un accompagnement en Rapid Transformational Coaching individuel, il faut compter environ 3 séances. La première va permettre de traiter les principaux blocages qui empêchent de libérer tout son potentiel. La seconde pourra être consacrée à se connecter à sa mission de vie, ce qui fait son unicité et ainsi permettra de prendre des décisions de manière plus éclairée et en sérénité. La troisième pourra se centrer sur les manières d’intégrer la nouvelle version de soi dans la réalité du quotidien. Rapid Transformational Coaching ? Rapid Transformational Coaching (RTC) et Thérapie (RTT) relèvent d’une seule approche particulièrement innovante et créée par Marisa Peer, auteure de plusieurs Best Sellers dont Ultimate Confidence et Hypnothérapeute de la famille royale, d’athlètes olympiques et de nombreuses stars. Cette approche est reconnue par les plus grands organismes professionnels dont le General Hypnotherapy Register et The American Board of Hypnotherapy. Après 30 ans de pratique, Marisa Peer a mis au point un protocole unique permettant entre autres de se connecter à des scènes passées et des émotions enfouies, à l’origine des blocages, et de les traiter. Cela afin d’enclencher une libération en profondeur et durable. L’incroyable CAPACITE de notre cerveau à être réceptif aux suggestions Pour que l’incroyable capacité du cerveau à être réceptif aux suggestions soit activée, il faut que la personne soit en état d’hypnose. À travers des suggestions, le Rapid Transformational Coach pourra alors faciliter un travail en profondeur du client. Il peut par exemple suggérer à la personne « qu’elle rayonne la confiance en soi ». Elle va alors se voir rayonnant vraiment la confiance et ce faisant elle active concrètement toutes les ressources qu’elle a en elle dans ce but. Ce qui n’est au début qu’une suggestion s’imprime pour devenir une réalité, une nouvelle habitude. Remonter aux sources du blocage Mais cela n’est pas suffisant, si un blocage inconscient est ancré en soi, il pourra empêcher la suggestion de fonctionner. C’est en cela que RTC/RTT est une approche incroyablement efficace car elle permet de remonter à l’origine du blocage inconscient et de le traiter. Les suggestions vont ensuite pouvoir fonctionner. La session comprend trois étapes : la première consiste à plonger au plus profond de soi même pour revisiter la source d’un blocage. Lors de la seconde étape le client pourra ensuite réaliser un travail de détective pour identifier les liens entre son interprétation des scènes « visitées » et son blocage actuel. Il va ainsi commencer à changer sa relation à son vécu pour se libérer. Il va également pouvoir désactiver des émotions inconscientes qui le bloquaient. La troisième partie de la session, où le patient va simplement écouter les suggestions du RT Coach, est enregistrée afin de permettre au client/patient de repartir avec un audio unique construit sur mesure en fonction de ce qu’il s’est passé pendant la séance. Cet audio lui permettra de se mettre en autohypnose afin d’imprimer les nouvelles « habitudes ». Le mental et le corps, en parfaite connexion, peuvent faire des miracles Cette approche conduit à des changements puissants et permanents. Elle permet au cerveau de dialoguer avec le reste du corps et réciproquement. Après avoir traité l’origine du blocage, cette communication « mental-corps » devient particuli&e...

Le travail sur l’identité (professionnelle) Ou L’effet chrysalide

Permettez-moi de vous la conter à ma façon et surtout d’un point de vue plus scientifique ! La chenille est née pour manger des feuilles ! C’est son karma ou sa destinée. Pour ce faire, elle a des pattes qui lui permettent de se déplacer sur un périmètre très limité et de grosses mâchoires pour s’adonner à son activité favorite. Elle vit ainsi, sans se poser de questions, parce que c’est le chemin qui a été écrit pour elle. A sa taille adulte ou à maturité, la chenille, arrivée à un point de non-retour, se trouve lancée dans son processus de transformation programmé. Une pointe d’anthropomorphisme nous autorise à proposer une hypothèse selon laquelle, une vie à manger des feuilles sur une zone géographique réduite trouve forcément une limite : l’ennui ! La chenille a cette chance que, dans son ADN, le processus de transformation est déjà inscrit. Il est donc bientôt temps pour elle, de goûter à la liberté, de déployer ses ailes, d’agrandir son périmètre de vie et d’exploration, de butiner les fleurs - plus nobles que les feuilles - et surtout, de se laisser guider par l’Amour… qui la mènera au plaisir et à sa reproduction ! Jusque-là, rien de nouveau dans mon histoire… mais laissez-moi poursuivre… Poussée par son instinct, notre chenille va donc grimper sur une branche et tisser son cocon avec un fil de soie (ou fil de « Soi »). A l’intérieur de ce cocon, elle libèrera une sorte de mucus foncé qui colorera l’enveloppe pour se fondre dans le décor et la rendra presque invisible, « en mode camouflage ». Lors de cette étape, la chenille va s’étirer, au point de faire craquer la peau de son dos pour se débarrasser du « costume » de sa vie précédente. La voici donc, à l’état de chrysalide, à la fois fragilisée par cette mise à nu et protégée par ce « cadre protecteur » épais et discret. La transformation commence donc par une mise à nu et une mise en sécurité. Allons plus loin encore… Le processus va se poursuivre par une « liquéfaction du passé » ! En effet, depuis toujours la chenille porte au fond d’elle-même, dans son ADN, son devenir : ses ailes et sa liberté ! Pourtant, elle a vécu toute une première vie dans un monde contraint et dicté. Elle s’y est nourrie. Et c’est cela qui rend possible sa transformation ; parce que pendant toute cette période de métamorphose, elle vivra grâce à ce qu’elle aura engrangé jusque-là. La métamorphose commence alors réellement et, peu à peu, la Nymphe (ou chrysalide) va voir son corps se désagréger, se transformer en une sorte de « soupe moléculaire de particules élémentaires » et finalement se réduire à l’essence-même de son être. C’est seulement en revenant à son essence, en repartant du plus pur de son être, que cet individu vivant va pouvoir renaître selon ses nouveaux possibles, ses nouvelles perspectives. Et dans un mouvement continu, son corps va se recomposer selon les besoins de ce nouveau destin : un abdomen plus long pour faire place aux organes de reproduction, des antennes qui capterons l’existence de l’Autre papillon réceptif à ses phéromones, des ailes afin de pouvoir se déplacer et parcourir les kilomètres qui le séparent de cet Autre et, enfin, une trompe qui viendra remplacer la mâchoire devenue inutile puisqu’à l’avenir ce sont les fleurs dont le papillon se délectera en les inspirant seulement. Finalement, tout ce parcours aura été impulsé par une promesse de plaisir, de découvertes, de liberté et même, d’ouverture à l’Autre, au désir et à l’Amour ! Tout ce temps de vie – en pause - aura servi à faire émerger le potentiel merveilleux qui se cachait au fond de cet animal contraint. Alors, oui, la chenille passe par un moment de fragilité extrême et de mise à nu, un moment d’arrêt dans un cadre sécurisé, et oui, ce moment lui aura été indispensable pour permettre bien plus que sa renaissance : sa transcendance ! La chenille ne s’est pas seulement transformée. Un papillon est tout sauf une chen...

ACTEA COACHING PROFESSIONNEL - LANDES & PAYS BASQUE
TRANSFORM'ACTION VERS SOI

Passionnée par l’humain, Magali Ménard, coach certifiée et fondatrice d’Actea Formation Conseil, place l’individu au centre des préoccupations et en fait le principal acteur de l’innovation relationnelle. Ses thématiques d’intervention : confiance en soi, performance et intelligence collective, leadership, intégration en entreprise et conduite du changement. Partenaire en innovation relationnelle Ayant développé son propre concept, Actea se fonde sur 4 leviers d’action interdépendants : la relation à soi, aux autres, à l’organisation et au changement. Autour d’un maillage de différents outils et approches, Actea propose du coaching individuel pour les dirigeants et managers. Cet accompagnement peut se faire en présentiel ou à distance via Skype. Le rôle et les missions du coach ? Stimuler le développement du leadership, l’habileté relationnelle, l'intelligence émotionnelle, la gestion des priorités, l’aptitude au changement, le déploiement des potentiels et talents…. En lien avec vos objectifs et les enjeux pour l’organisation. Le coaching autrement, en plaçant l'individu au cœur Je considère mon client comme un partenaire... Mon rôle d'accompagnant nécessite de comprendre vos enjeux professionnels sans toutefois vouloir être l’expert de votre métier. Je tenterai de poser les bonnes questions, vous avez déjà en vous les réponses. C’est l’art du questionnement où l'approche repose sur le coach lui-même. Le coach EST la méthode. Je me fonde sur quelques principes clés : respecter le caractère unique de chacun, une posture orientée "solutions", un angle de vue "positif" des événements, la mise en mouvement comme moteur pour se transformer et évoluer. Chaque coaching est différent car adapté à vos besoins, dans votre unicité et dans le respect de votre rythme. Nous sommes co-acteurs de votre réalisation avec pour moteurs mon intuition et votre motivation. Des prestations variées, personnalisées, créatives et innovantes Les séminaires de Team-building entièrement créés sur-mesure avec un réseau de partenaires pluridisciplinaires (théâtre d’entreprise, créations artistiques…), les conférences sur la confiance et l’estime de soi dans les organisations, l’accompagnement de CODIR ou organes directionnels, les formations personnalisées sur le bien-être au travail, le développement personnel ou l’expérience client font également partie des activités de l’organisme. En fonction de la nature de l’intervention, Magali Ménard mobilise des outils de coaching adaptés tels que les neurosciences, la psychologie positive, le théâtre d’entreprise ou encore l’innovation managériale. ...

Jane Hodgson - Coaching & Communication : maximisez votre potentiel professionnel

Mettre en place un partenariat créatif avec ses clients Formée à l’école Ericksonienne, Jane Hodgson a une approche du coaching à la fois globale, concrète, pragmatique et tournée vers les résultats. « Dans le cadre de l’accompagnement que je propose à mes clients, qu’il s’agisse d’individus ou d’équipes » explique-t-elle, « je mets l’accent sur les solutions. Je me concentre sur les objectifs à atteindre. Nous autres, les Anglo-saxons, allons droit à l’essentiel ». Dans le cadre de « l’alliance créative » qu’elle instaure entre elle et son client, Jane Hodgson va ainsi l’aider à initier un changement durable et à exploiter tout son potentiel. « Le coaché est au centre de tout » explique-t-elle. « Bien sûr, mon rôle consiste à le guider, à l’aider à trouver sa vision, à aligner ses valeurs et à l’orienter vers l’action, vers le changement. Mais c’est en lui-même qu’il va trouver les réponses aux questions qu’il se pose ainsi que la force d’opérer sa transformation. Au fil des séances, il va progressivement grandir, s’épanouir sous mes yeux. Et à l’issue du coaching il aura maximisé ses compétences, gagné en confiance et sera capable de mobiliser l’intégralité de ses ressources. Par exemple, j’ai accompagné l’une de mes clients dans la découverte de ses « core values » et j’ai ainsi pu l’aider à obtenir le poste dont elle rêvait, un poste qui soit aligné avec ses valeurs. J’ai également coaché une équipe de ressources humaines dans le but de créer des liens plus forts au sein de l’équipe, et d’augmenter l’implication ainsi que la motivation de chacun. Je les ai fait travailler en petits groupes pour faire sortir les ‘’non-dits’’ et parvenir à faire émerger une vision commune. Le plus étonnant, c’est qu’au final, chaque groupe a trouvé le même objectif, le même besoin : celui de développer l’intelligence culturelle, et de changer la culture générale de la société qui s’ouvrait rapidement vers l’internationale ». Pour que chacun trouve en lui-même une solution réaliste et adaptée à sa situation  Les demandes que lui formulent ses clients - des leaders et des manager, pour la plupart - sont diverses et variées. « Les personnes qui s’adressent à moi veulent que je les aide à développer leur leadership, à gérer les conflits, à savoir dire non, à oser poser des limites, à retrouver une vision, un cap, à développer leurs compétences relationnelles (‘’people skills’’), à changer de posture, à reprendre confiance en eux ou encore à inspirer davantage confiance à leurs collaborateurs ». Si elle se garde bien de se substituer à son client afin de le laisser trouver lui-même les réponses les plus appropriées à l’atteinte de ses objectifs, Jane Hodgson peut compter sur son vécu pour comprendre rapidement le mode de fonctionnement de ses interlocuteurs. « Mes 15 années d’expérience en tant que fiscaliste au sein de prestigieuses multinationales (Ernst & Young, PwC) me permettent de cerner efficacement les problématiques que rencontrent mes clients et les défis qu’ils doivent relever quotidiennement. Et pour cause, je l’ai vécu moi aussi, de l’intérieur » explique-t-elle. « À cela s’ajoute le fait que je suis titulaire d’un Master en psychanalyse. Cette spécialisation m’aide à identifier rapidement les blocages de mes clients et donne incontestablement de la profondeur à mon coaching ».  Mieux communiquer pour mutualiser les compétences de chacun La communication est un autre domaine dans lequel Jane Hodgson intervient. « Améliorer la communication au sein d’une entreprise, notamment dans un contexte multiculturel, permet aux équipes de collaborer plus harmonieusement, d’échanger leurs idées plus facilement et de s’adapter plus efficacement à des situations nouvelles ». En agissant sur la communication et en mutualisa...

L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations pour déployer tout son potentiel !

Bonjour Sophie, pourquoi selon vous de plus en plus de personnes font appel à des coachs professionnels ? Après quelques années dans la vie active, souvent lorsque l’on a entre 35 et 45 ans, on ressent le besoin de faire un bilan de sa vie et notamment de sa vie professionnelle. On compare alors ses aspirations avec la réalité et on peut se rendre compte qu’il y a un décalage entre les deux. A cette étape, que Carl Gustav Jung appelait la « mi vie », beaucoup sont prêts à remettre en question ce qui ne fonctionne pas ou plus. Vous parlez de la tranche d’âge 35-45 ans, pourquoi cette étape est-elle charnière ? Cette tranche d’âge est souvent celle des désillusions et des remises en question. On ouvre les yeux sur la réalité, on se rend compte que le temps passe vite et on se dit que c’est le bon moment pour opérer des changements. C’est aussi l’âge où on commence à avoir davantage confiance en soi et où on sait ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas ou plus. Sur un plan professionnel, à cet âge-là, on travaille généralement depuis 10 à 20 ans déjà. On peut avoir des responsabilités professionnelles importantes parfois lourdes à gérer ou bien à l’inverse, se sentir frustré de ne pas avoir les responsabilités professionnelles que l’on souhaiterait avoir. On peut aussi se rendre compte que la voie dans laquelle on évolue ne correspond plus à nos valeurs ou nos aspirations. Sur un plan personnel, ceux qui ont des enfants peuvent avoir du mal à trouver un équilibre entre travail et vie familiale. Et ceux qui n’en ont pas peuvent se mettre la pression pour en avoir ou bien peuvent être confrontés à la question du renoncement à la parentalité. Il n’est pas rare aussi que les 35-45 ans ne puissent plus s’appuyer comme auparavant sur leurs parents et recherchent le soutien de mentors ou de coachs pour les guider et mettre en adéquation leur « vie » avec leurs « envies ». Que permet l’approche globale ? Les personnes qui viennent nous voir ne savent pas toujours clairement pourquoi elles ressentent le besoin d’évoluer ou pourquoi elles ont un sentiment d’insatisfaction. Elles croient que c’est parce qu’elles n’ont pas assez de résultats professionnels. Ou alors elles pensent que c’est parce que leur domaine d’activité ne leur correspond pas. Mais en général leurs envies de changement sont plus profondes et plus subtiles : - Ce chef d’entreprise pense qu’il manque d’autorité alors qu’en réalité, il a une blessure émotionnelle qui lui fait tout interpréter personnellement et contre lui. Le moindre geste de ses salariés est reçu comme une agression, il se ferme, et le malaise qui en découle altère son autorité. Nous transmettons des techniques pratiques qui l’aident à cicatriser sa blessure et à se relier aux autres avec authenticité, ce qui change radicalement son leadership. - Ce manager pense qu’il n’est pas compétent car il n’est pas reconnu dans son travail. En réalité son entreprise rencontre des difficultés d’ordre financier et son chef n’arrive pas à lui transmettre des feed-back positifs dans ce contexte. Nous lui proposons des exercices et des méthodes qui lui permettent de se détacher du regard de l’autre pour qu’il s’auto-évalue de manière juste. Il apprend la communication non violente qui lui permet de dialoguer avec sa direction, en exprimant sereinement ses besoins et ses attentes. - Ce salarié ressent qu’on l’utilise, qu’on le « surcharge », qu’on ne considère pas ses alertes sur le fait qu’il en fait trop. Alors qu’en réalité c’est lui qui culpabilise de ne pas arriver à faire plus, il ne sait pas dire « non » et le surmenage lui fait petit à petit perdre son tonus physique et son enthousiasme. Nous le mettons en situation pour qu’il gagne en assurance et améliore ses capacités de communication. Ce qui lui permet de redevenir maître de son existence et de ne plus avoir le sentiment de subir. - Cette femme veut créer son entreprise mais n’arrive pas à avancer sur son projet. Il s’avère en fait qu’elle souhaite réaliser son projet parce qu’elle est persuadée qu’elle gagnera plus d’argent. Or, ce n’est pas une motivation suffisamment solide pour pouvoir mener à bien un projet de création d’entreprise. Nous l’aidons à se recentrer sur ses aspirations profondes et à imaginer une carrière en adéquation avec ce qu’elle est vraiment. - Cette employée donne tout, elle est au bord du burn-out, son corps somatise, elle pense devoir changer de travail. Nous l’aidons d’abord à équilibrer sa vie tout en lui apprenant à reconnaître ses limites et à les exprimer. Elle retrouve force, courage et confiance en elle pour transformer son poste actuel. Elle apprend à continuer à se développer en toute autonomie et à trouver ses propres ressources pour ne plus revivre ses erreurs passées. Dans l’approche globale, on éclaire les parts invisibles de l’être humain qui sont en jeu dans la problématique amenée. Par une méthode fine d’évaluation des différents domaines de la vie de la personne, on élabore sur-mesure des exerci...

Le "leadership authentique": l'urgence de faire émerger des managers porteurs de sens

Une pérennité managériale dans un contexte de mutations La France, contrairement aux Etats-Unis, au Canada et à la Chine a longtemps dissocié le management du leadership, et a récemment pris conscience des enjeux d’investir dans les ressources managériales. Les dirigeants et les managers d’aujourd’hui doivent pleinement incarner leur leadership ; donner du sens, exprimer clairement leur vision, et susciter l’envie auprès des collaborateurs d’aller vers un objectif commun. Mais pas seulement…  Alors que la littérature abonde de styles de leadership différents – leadership directif, collaboratif, participatif, visionnaire...– frisant parfois la schizophrénie pour ceux qui souhaiteraient passer d’un style à un autre selon les interlocuteurs, les circonstances ou les modes, lequel adopter ? On assiste à une prise de conscience que le paradigme du leader doit changer et évoluer vers un style unique, singulier et authentique, lui permettant ainsi d’asseoir son plein épanouissement et celui de ses collaborateurs tout en assurant la durabilité des organisations. Il était temps que l’on repense ce concept car ailleurs dans le monde le leadership authentique fait flores et l’adhésion profonde et personnelle des collaborateurs est un facteur puissant de résultats. Le leadership authentique apparaît aujourd’hui comme le style de leadership le plus approprié pour faire face aux transformations de l’entreprise tout en permettant de réconcilier la performance et l’humain de façon durable. Né de la psychologie positive et humaniste, W.L Gardner éminent universitaire et chercheur américain, auteur prolifique de plusieurs ouvrages et études sur le leadership, le management et les organisations affirme : « l’authenticité c’est à dire la connaissance de soi et la capacité à agir de façon consistante ou cohérente avec le meilleur de ce soi, est le socle de tout style de leadership et assure sa moralité en même temps que sa durabilité ».  Un capitaine et des valeurs  Les éléments clés du leadership authentique sont la conscience de soi et l’éthique. Ces questions semblent encore ici en France beaucoup déplacées, comme hors sujet dans un univers ou seules comptent l'efficience et le résultat. Pourtant, chaque nouvelle marche à franchir est de plus en plus haute. Les remises en question, profondes, sécurisantes, bouleversantes, interrogent de plus en plus souvent nos valeurs individuelles et collectives profondes. La civilisation du numérique et de la finance fait ployer nos organisations collectives, et questionne en profondeur les valeurs des sociétés. Et la nature ayant horreur du vide, les obsessionnels du chiffre se font petit à petit supplanter. Sans compter que les nouvelles générations ont besoin d'aimer ce qu'elles font, d’adhérer à un projet porteur de valeurs : c'est le seul moyen de les stabiliser dans l'entreprise. "Le leader authentique sait ce qui fait sens pour lui et est capable de le partager. Il noue des relations grâce auxquelles les personnes se sentent engagées et donnent le meilleur d’elles-mêmes. Il inspire confiance car il travaille sur lui-même et se remet en cause." souligne François-Daniel Migeon, homme clé de l'importation du concept en France et auteur du "Leader authentique" " publié chez Eyrolles en 2013 où il développe le concept comme « le chemin le plus court vers une contribution professionnelle riche de sens, efficace et durable ». Nommé directeur général de la Modernisation de l'Etat entre 2007 et 2012, il partage son expérience en déclarant : "J'ai eu la faiblesse de penser que l'essentiel du changement serait rendu possible grâce à des méthodes et des techniques. Au fil du temps, j'ai accordé de plus en plus d'importance aux hommes et aux femmes qui portaient la transformation".  Mieux être et rentabilité optimisée Aucun hasard donc pour un tel engouement ; des chiffres sonnants et trébuchants. Le cabinet de conseil américain KRW International, spécialisé en Leadership, a établi dans une étude que "les dirigeants dont la personnalité a été bien notée par les employés obtenaient une rentabilité des actifs moyenne de 9,35...

Les émotions ont-elles leur place dans la stratégie d’entreprise ?
 

Comment être sûr de la justesse de notre décision stratégique (croissance externe, organisation…) ? pourquoi un comité d’associés peut avoir tant de mal aujourd’hui à fonctionner ensemble ? comment inventer la stratégie qui concilie des intérêts parfois contradictoires ? Qu’est-ce qui fait la réussite ou l’échec de la transmission d’une entreprise familiale ? Dans toutes les étapes clés et moments critiques de la vie d’une entreprise, le coaching est au service de la croissance, au sens large du terme. Les dirigeants se tournent alors souvent spontanément vers des types d’accompagnement qui vont aller explorer les 3 niveaux logiques : stratégique, d’organisation et de management. Pourtant parfois, que l’on soit dirigeant(s) d’une petite, moyenne ou grande entreprise, les problèmes persistent… D’expérience, je crois au bénéfice d’oser en fréquenter un 4ème, plus profond, plus essentiel, mais aussi plus tabou dans l’entreprise, et plus inconfortable parce qu’inhabituel : celui de notre sensibilité.  Parce que c’est le cœur du réacteur, parce que c’est une réserve d’énergie incroyable  Parce que c’est ce qui fait la singularité de chacun et donc de toute organisation humaine Parce que c’est une matière première gratuite, renouvelable, hyper performante, disponible tout le temps et chez tout le monde…  Nos émotions, le tableau de bord le plus high tech que la nature ait jamais inventé… Encore faut-il savoir l’utiliser Selon la logique d’homéostasie (principe-même du vivant), les informations que nous captons de l’environnement sont en permanence et inconsciemment calibrées en fonction de leur utilité ou non à satisfaire nos besoins…  Cela va produire un certain nombre d’émotions (peur, colère, tristesse… ou plaisir, avec toutes les variantes et intensités possibles) qui sont alors des indicateurs clés de l’avancement du projet ;-) Qu’on le veuille ou non, qu’on en soit conscient ou pas, c’est bien notre sensibilité qui pilote la plupart de nos actions, réactions et interactions, en entreprise comme ailleurs. Mais attention : par les aléas de la vie, notre sensibilité a pu être biaisée voire inhibée, et notre « circuit émotionnel » enrayé.  Une émotion peut alors en cacher une autre. Ne pas se laisser piéger par des « mécanismes de défense » qui ont l’apparence d’une émotion mais n’en sont pas. Ils se caractérisent par 3 aspects : excessifs, répétitifs, et surtout inefficaces. Ils sont à accueillir avec bienveillance car ils ont toujours une bonne raison de s’être mis en place, mais nécessitent d’être décodés. Il faut alors beaucoup de confiance, d’observation, de finesse, pour remonter jusqu’à l’émotion authentique, jusqu’au besoin réel qui se cache derrière, tel le saumon qui remonte jusqu’à la source… Conduire ce travail de dentelle, en individuel et en collectif, demande confiance, compétence, tranquillité et précision, et surtout savoir regarder – car « tout est là », présent dans les réactions de chacun et interactions entre les personnes :  Amener à la conscience Déjouer, trier, démêler Partager Aligner S’accorder la vraie permission, y compris en collectif, de SENTIR-REFLECHIR-AGIR (dans cet ordre) est une des façons de rendre simples d’accès les informations disponibles, sans rien enlever de la complexité et la richesse d’une situation. Cette « gymnastique des émotions » permanente et de plus en plus finement maîtrisée est puissante de justesse et de simplification des relations : elle amène à être de plus en plus clair sur les besoins singuliers de chacun et ensemble, qui vont du coup pouvoir être « agis » au service du management, de l’organisation et de la stratégie. Finalement, la puissance de tel ou tel choix, action, orientation stratégique réside non pas dans sa nature-même mais dans sa justesse, c’est à dire dans la qualité de l’alignement. Au-delà...

Agile comme Scaramouche : le coaching par l’approche théâtrale

A l'heure où tout est instantané, synchronisé et virtualisé, il est plus que jamais nécessaire de développer de l'agilité dans ses savoir-faire et ses savoir-être :  - en entreprise, pour transformer les modes de management, encourager à la prise de responsabilités, valoriser la coopération et le partage afin d'aborder sereinement les changements, - au quotidien, pour restaurer la confiance en soi, l'estime de soi et déployer les multiples talents qui sommeillent en chacun de nous. C'est précisément ce que propose le coaching par l'approche théâtrale. Le coaching par l’approche théâtrale développe l'agilité en amenant des ancrages émotionnels et corporels pour provoquer des prises de conscience et pérenniser les changements de posture. Autrement dit, parce que le corps comprend plus vite que la tête, l'approche théâtrale concentre ses actions sur le ressenti et les émotions.  Devenir plus agile, plus flexible, c’est un art qui s'apprend. L’agilité se définit comme l’art du mouvement, de la capacité d’adaptation rapide et permanente à un environnement en profonde et rapide mutation. Un art du mouvement qui se traduit par une succession de postures : un ensemble de comportements, de réflexes et de savoir-être qui améliore votre capacité à faire preuve de créativité pour surmonter les obstacles. Et comme toute compétence… l’agilité se travaille. L’agilité se travaille au quotidien, en multipliant des expériences qui nous sortent de notre zone de confort. C'est ce que propose l'approche théâtrale : devenir, par l’expérimentation, acteur et promoteur des changements à vivre et à incarner pour traverser plus sereinement les transformations de la société. L’approche théâtrale n’a rien à voir avec la représentation théâtrale : il n'y est pas question d'apprendre à jouer une pièce de théâtre mais plutôt d'explorer et d'améliorer nos comportements par l’expérience du jeu de scène. "La logique vous mènera de A à B.  L'imagination vous mènera partout."  Albert Einstein Le coaching par l’approche théâtrale est une approche structurée en 3 étapes :  Une 1ère étape pour observer : étape de prise de conscience vécue à travers une expérience d'improvisation ou de jeu théâtral Une 2ème étape pour expérimenter : étape d'entrainement à mettre en scène une autre façon de faire : un changement de posture, un nouveau comportement. Une 3ème étape pour ressentir : étape d’ancrage par l'expression de son ressenti émotionnel et corporel. Une grande diversité d'outils d’expression théâtrale sont proposés. En voici un rapide panorama :  La comédie des erreurs : mise en scène de dysfonctionnements, se tromper "exprès" et observer le résultat, La machine infernale : exprimer dans l'excès à travers pantomime, caricature, déformations du langage et du corps, Huis Clos : narration ou écriture de métaphore, de contes, de chansons Scènes de la vie de bureau : mise en scène de situations professionnelles  La paix chez soi : mise en scène de situations personnelles  Tout est bien qui finit bien : improvisation préparée façon Théâtre Forum Beaucoup de bruit pour rien : expression en mode muet et jeux à l’aveugle Comme il vous plaira : danse improvisée sur fond musical et exploration de la voix chantée. Sur le plan individuel, le coaching par l’approche théâtrale permet d’améliorer la flexibilité mentale, l’intelligence émotionnelle, son intuition, sa posture, sa présence, son affirmation de soi.  Sur le plan collectif, le coaching par le théâtre favorise l’intelligence d’équipe et la coopération, permet le développement de l’empathie et de l’écoute et améliore la communication interpersonnelle. CONCLUSION  L'humanité traverse une rupture importante, réintroduisant la question du sens, de l’intuition et de l’interconnexion entre les êtres, ce ...

Laure Demerson :
réveillez votre plein potentiel !

Après 17 ans d’expériences commerciales dans des grands groupes internationaux, Laure Demerson réalise que ce qui l’anime c’est d’accompagner les gens dans leurs réalisations. « Je sentais qu’il ne fallait pas grand-chose pour que les gens deviennent ce qu’ils ont envie d’être et qu’ils soient plus épanouis », explique-t-elle. Animée par cette volonté de venir en aide aux autres, elle suit une formation en PNL (programmation neurolinguistique), puis décide de se former au coaching.  Des coachings de vie Il n’est pas nécessaire de demander à Laure Demerson le type de coaching qu’elle dispense. « Je coache des hommes et des femmes, et non des problèmes. Quelle que soit la problématique, qu’il s’agisse de difficultés personnelles ou professionnelles... Pour moi, cela s’apparente toujours à des coachings de vie », souligne-t-elle. Afin d’instaurer la confiance et de créer un espace sécurisant pour le client, Laure Demerson commence par une séance de découverte dans le but d’établir une forme de connexion entre le coach et le coaché. « Cette séance d’une heure est essentielle pour faire connaissance et également pour vérifier que nous pourrons travailler ensemble. » C’est aussi l’occasion de cerner la ou les problématiques à traiter et d’aborder les modalités de coaching. Une fois cette étape franchie, il s’agit ensuite de définir les objectifs de chaque séance et de déterminer les résultats attendus par le client. Pour justement les atteindre, le rôle du coach est de guider, d’amener l’individu à trouver en lui-même les ressources et les solutions à ses problèmes. « Par un jeu de questions qui va déclencher un effet miroir, la personne va trouver la réponse en rapport à ses objectifs. Lors des accompagnements que je propose à mes clients, je mets l’accent sur les solutions, le passage à l’action, et je me concentre sur les objectifs à atteindre. », nous explique notre interlocutrice. ...

Ecole PSI : l’expert de la psychologie systémique et intégrative® (PSI)

Spécialiste de la psychologie systémique et intégrative®, l’école PSI est l’un des rares organismes de formation, si ce n’est le seul, à proposer des formations complètes dans le domaine. Ce courant, qui engage le développement profond de l’être, a été développé en 2008 par Jean-Luc Pignol avec le concours de son épouse Martine, Gestalt-Thérapeute. Il s’agit d’utiliser, par le biais d’une grille de lecture clinique, les références contemporaines du développement de la personne qui sont adaptées au traitement ou aux étapes de celui-ci. « Faire école » Jean-Luc Pignol bénéficie de nombreuses années d’expérience en tant que psychologue clinicien, psycho-thérapeute, intervenant, formateur, consultant, coach, formateur InterQualia®, facilitateur de changement® auprès de diverses organisations. Il est intervenu au sein d’entreprises industrielles et tertiaires, de laboratoires de recherche, d’industrie pharmaceutique, du secteur de la banque et de l’assurance, d’hôpitaux et de maisons de santé, de maisons de retraite, d’EHPAD, HAD, SSAD, du secteur social et médico-social, etc. Après avoir été sollicité par des confrères et consœurs pour transmettre ses savoirs, ses savoir-faire et savoir-être, Jean Luc Pignol décide de « faire école » avec l’appui de son épouse. « Un peu à l’image du compagnonnage, notre école est fondée sur la relation maitre-apprenti dans laquelle l’acquisition des notions essentielles du métier se fait en bonne partie par la pratique », souligne le fondateur. Des formations complètes et de qualité À travers plusieurs cursus et différents modules, l’école PSI dispense des formations pour devenir praticien en psychologie systémique et intégrative® (P-PSI), intervenant en organisation (coach ou facilitateur), clinicien des organisations, psychopraticien ou psychothérapeute. Ces formations basées sur des modules qui peuvent s'assembler s’adressent à des professionnels en activité qui ont déjà suivi une formation initiale mais qui veulent se professionnaliser en se formant en matière d'accompagnement du changement en psychologie systémique intégrative®, à la psychothérapie, à la systémie ou bien aux approches corporelles. Une fois certifiés en PSI, ces professionnels pourront ensuite suivre une formation adaptée leur permettant d’exercer la PSI d’une façon plus experte et ainsi transmettre à leur tour l'approche PSI. Côté formateurs, l’école dispose d’une équipe composée essentiellement de professionnels qui excellent dans leurs compétences respectives. À l’exemple de Martine Pignol, qui possède plus de 20 ans d’expérience en tant que psychothérapeute. Gestalt-Thérapeute depuis 2002, elle a été également formée en analyse transactionnelle et aux approches systémiques. En outre, elle s’est formée avec J. Kepner et Ruella Frank aux approches corporelles. Elle est didacticienne en PSI et certifiée DSP Ruella Frank. ...

ProActif Ressources vous accompagne dans la réussite de vos projets professionnels.

Vous souhaitez vous épanouir professionnellement ? Gérer vos tâches quotidiennes de façon plus efficace, prendre de nouvelles responsabilités, développer votre leadership, définir et mettre en œuvre un plan d’action ? Le cabinet proactif Ressources, met à votre disposition un service aussi performant que novateur. Un coaching professionnel pour accélérer la réussite de ses projets  En tant que spécialiste du développement de l’efficacité professionnelle, du management de carrière et du bien-être au travail, ProActif Ressources est en mesure de répondre aux attentes des managers, dirigeants et porteurs de projet. En s’appuyant sur l’expertise de sa créatrice, Véronique Sanna, et d’un réseau solide de spécialistes et partenaires, ProActif Ressources propose des parcours d’accompagnement individuels et collectifs autour des services du coaching, de la formation et du mentorat. Mieux se connaitre pour réussir Tout commence par une phase de diagnostic, étape indispensable pour comprendre ses modes de fonctionnement et identifier les freins qui compromettent la réalisation de ses projets ou celle des équipes. La force de l’accompagnement réside dans l’utilisation, de méthodes et outils reconnus scientifiquement. Ils sont issus des dernières recherches en neuroscience basées sur le mécanisme de la pensée (biais cognitifs) qui permettent d’évaluer l’incidence des raisonnements sur les émotions et les comportements productifs et contreproductifs. De plus, l’approche en coaching cognitif (travail sur les croyances limitantes) et comportemental (centré sur l’atteinte d’objectifs opérationnels) s’avère être un véritable atout pour accompagner la conduite du changement et évoluer avec plus de sérénité dans des situations complexes. Comment se déroule la prestation ? Pour ceux qui souhaitent aller au-delà du diagnostic, qui comprend une séance de débriefing 1 h 30, il est possible de s’entrainer à agir et interagir avec son environnement. Dans ce cadre, un parcours d’accompagnement personnalisé est proposé. Son objectif : vous permettre d’élaborer et de mettre en œuvre un plan d’action tant pragmatique qu’opérationnelle en vous guidant sur le chemin de la réussite de votre évolution et de votre performance. Le parcours varie de 8 à 10 séances de 1 h 30 environ. Un coaching bref de 4 à 6 séances peut aussi être envisagé selon la demande et vos besoins. Les séances se déroulent dans les locaux de ProActif Ressources, en visio, ou encore par téléphone selon vos souhaits et disponibilités. Booster son efficacité, développer son intelligence émotionnelle, gérer son stress, manager sa carrière, transmettre son patrimoine professionnel : voici quelques champs d’actions de ce cabinet de coaching. ProActif Ressources s’engage au quotidien à vos côtés pour vous permettre de libérer votre potentiel et de réaliser vos plus beaux projets. ...

Parenthèses Coaching : la 1ère plateforme de coaching de vie en France

La plateforme de coaching de vie, Parenthèses Coaching, vous propose une réponse adaptée à vos besoins. N'attendez pas pour vous occuper de vous afin de vous offrir une vie meilleure. Plus qu’un site : une aventure humaine Lancée officiellement en mars 2017, la plateforme Parenthèses Coaching est à l’initiative de 6 coachs provenant de la même école de formation : Coach Academie. Leur objectif principal : apporter au grand public toutes les informations liées au coaching de vie. A ce titre, un blog a été ouvert que chacun peut apprécier en fonction de ses besoins du moment. Vous y trouvez, par exemple, un dossier complet sur le développement personnel qui répond à toutes vos interrogations sur le sujet. Au fil du temps, l’équipe s’est agrandie et compte aujourd’hui pas moins de 21 coachs de vie. A terme, d’après les dires du créateur de la plateforme, Éric Sciscione, il est prévu de s’étendre sur tout le territoire français en intégrant de nouvelles personnes qui souhaitent rejoindre, à leur tour, cette belle aventure. Le seul critère de sélection : que le nouveau coach soit en accord avec les valeurs de bienveillance, d’authenticité et d’efficacité de Parenthèses Coaching. Des professionnels du coaching de vie à votre écoute En plus d’être un site qui se donne pour mission d’évangéliser le coaching, Parenthèses Coaching propose aux particuliers qui le souhaitent un accompagnement personnalisé. Attention : cette équipe de coach est spécialisée en coaching individuel. Ainsi, un chef d’entreprise peut tout à fait faire appel à eux, mais en qualité d’individu avec des enjeux personnels (gestion du stress, création d’entreprise, reconversion professionnelle, meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle, apprendre à mieux communiquer, etc.). Après un premier entretien gratuit, le coach que vous rencontrez vous fournit les bons outils pour vous permettre de surmonter vos difficultés tout en vous proposant un tarif accessible. ...

Confiez vos projets marketing à GEM Junior Conseil Grenoble École de Management.

Grâce au soutien de ses nombreux partenaires, GEM Junior Conseil est aujourd'hui capable d'accompagner les entreprises dans tous leurs projets marketing. Histoire de GEM Junior Conseil Créée en 1984, GEM Junior Conseil a su évoluer avec son temps. Depuis plus de 34 ans, elle accompagne toutes les entreprises qui ont des besoins réels en marketing dans le lancement de leurs projets. Face à la montée en puissance des nouvelles technologies et à l’évolution constante des marchés, les sociétés de toutes tailles doivent faire face à un défi : celui de s’adapter et de se réinventer en permanence. Les 28 consultants de GEM Junior Conseil en ont bien conscience et s’engagent à assurer des prestations de qualité grâce à une méthodologie bien définie. Cela passe par l’identification des besoins, la mise en œuvre d’une méthodologie adaptée et la proposition de recommandations spécifiques. Pour ces étudiants encore en formation, c’est une excellente opportunité de mettre en pratique leurs connaissances. Les entreprises, quant à elles, bénéficient de l’expertise de consultants motivés porteurs d’un regard neuf sur leurs problématiques et d’une structure utilisant des processus certifiés ISO 9001. Tout le monde y gagne. C’est la raison qui permet aux Junior-Entreprises d’exister et, plus important encore, de perdurer. GEM Junior Conseil : une spécialiste du marketing Chaque année, GEM Junior Conseil réalise pour ses clients plus d’une soixantaine d’études marketing. Afin de répondre toujours mieux à leurs besoins et en rapport direct avec les cours dispensés par Grenoble École de Management, la Junior-Entreprise propose plusieurs types de prestations : - Marketing : étude de marché, étude de satisfaction, étude de faisabilité… - Stratégie : business plan, étude d’implantation… - Communication : réalisation d’un plan de communication, étude d’image et de notoriété… - Juridique : traductions juridiques, accompagnement dans les démarches administratives… - Webmarketing : création de sites et applications, mise en place de progiciel de gestion intégrée… - International : études internationales, traductions… Basée sur une relation de confiance mutuelle, chaque mission dispose d’un processus de suivi de la qualité qui informe le client à chaque étape de production tout autant qu’il le rassure. Qualité, innovation et proximité : voici les trois valeurs mises en avant par GEM Junior Conseil. C’est ce niveau d’exigence qui permet à cette JE d’obtenir un taux de satisfaction de 97 % et de se classer parmi les 8 meilleures Junior-Entreprises de France. De plus, ce travail est récompensé. Il est en effet intéressant de noter qu’elle a reçu, en 2018, le prix de la meilleure stratégie de communication du mouvement des Junior-Entreprises. Un gage de qualité indéniable. GEM Junior Conseil : une JE qui évolue d’année en année Durant l’année 2018-2019, de nombreuses nouveautés sont attendues. En effet, GEM Junior Conseil a mis en place plusieurs chantiers qui devraient voir le jour dans le courant de l’année. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer 3 grosses annonces : - La mise en place d’une prestation pour accompagner les entreprises dans leur transition digitale ; - L’internationalisation de la Junior-Entreprise : une équipe est d’ailleurs partie au Gabon en septembre 2018 ; - La création du réseau officiel des anciens de la Junior-Entreprise qui s’est concrétisée par un cocktail de lancement dans les locaux de leur partenaire PwC à Paris, réunissant plus d’une centaine d’anciens membre de la Junior-Entreprise. Évidemment, cela ne serait pas possible sans l’énergie des membres actuels, mais aussi le soutien de leurs partenaires. Le réseau d’entreprises PWC, tout d’abord, mais aussi le cabinet de conseil Wavestone, la banque Société Générale, la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, Nsigma (Junior-Entreprise de Grenoble INP – Ensimag), Assas Junior Conseil (Junior-Entreprises de l’Universit&eac...

H Comme Humain, une approche humaniste du coaching

Se concentrer sur l’humain La richesse d’une entreprise est faite des personnes qui composent ses effectifs. Accompagner les salariés vers un « mieux-être » améliorera donc également les performances de l’entreprise. « L’humain a toujours été ma priorité. C’est ce qui m’anime, ce qui me fait avancer » explique Gyslaine Gauthier, coach professionnelle et fondatrice de H Comme Humain. Ma vision du coaching consiste donc à bâtir une relation d’aide à la fois bienveillante et humaniste avec mon client et à l’accompagner vers un ‘’mieux-être’’. Concrètement, si j’interviens auprès d’un dirigeant, la plupart du temps, je travaille sur la notion de performance ou encore sur la gestion du stress. En revanche, si c’est une équipe que j’ai pour mission d’accompagner, j’adopte alors une vue d’ensemble des interactions existantes tout en m’intéressant aussi aux individualités dont elle est constituée. Par exemple, il n’est pas rare qu’un manager soit un salarié qui aura été promu et qui éprouvera des difficultés à assumer son nouveau statut. Notamment parce qu’auprès de ses équipes, il sera passé du stade de collègue, voire d’ami à celui de supérieur hiérarchique ».  Bienveillante mais exigeante Son passé d’infirmière libérale spécialisée en cancérologie et en soins palliatifs a permis à Gyslaine de développer une approche très emphatique du coaching tout en maintenant une juste distance avec les personnes qu’elle accompagne. « J’ai une écoute très humaniste et bienveillante que n’auront probablement pas un ancien manager qui se serait reconverti dans le coaching ». Mais tout en faisant monte de bienveillance, Gyslaine n’hésite pas à faire sortir le coaché de sa zone de confort si cela peut l’aider à trouver en lui les réponses aux questions qu’il se pose. « Un coach n’apporte jamais de réponses. C’est au coaché de les trouver lui-même » explique-t-elle. « Pour autant, au cours de mon accompagnement, je vais révéler à mon client des réalités qu’il n’avait pas forcément envie de voir. Mais au final, c’est lui qui décidera de la voie qu’il désire emprunter. Mon but, c’est de l’aider à s’autonomiser ».  Seule une formation reconnue permet un accompagnement de qualité Tout coach digne de ce nom doit avoir suivi une formation auprès d’un établissement reconnu. « Dans le contexte actuel, la formation constitue plus que jamais un critère essentiel dans le choix d’un coach » indique Gyslaine. « On assiste à une recrudescence des coachs. Mais alors que la profession est très encadrée, le terme de coach tend, quant à lui, à être galvaudé. On l’utilise partout, à tort et à travers. Et cela risque de décrédibiliser le métier ». Lorsque l’on choisit un coach, la première chose à faire, c’est donc de vérifier qu’il est bien certifié. « C’est un gage de qualité et de professionnalisme ». La mise en place d’un contrat de coaching est un autre point à scruter en priorité. « Je fais systématiquement signer à mon client un contrat dans lequel est précisé le cadre au sein duquel interviendra sa prise en charge : le lieu, les horaires, les objectifs à atteindre, la durée de l’accompagnement, etc. Si un coach reste vague quant au nombre de séances, méfiance… » précise Gyslaine. ...

ETIC INSA Technologies : Des étudiants engagés qui accompagnent votre entreprise dans ses projets en ingénierie 

Passer de la théorie à la pratique : tel est l’objectif de la Junior-Entreprise ETIC INSA Technologies, une association à but non lucratif et à vocation pédagogique qui met en relation étudiants de l’école et monde de l’entreprise. ETIC INSA Technologies : histoire et chiffres Fondée au sein de l’INSA Lyon en 1981, ETIC INSA Technologies accompagne les entreprises dans la réalisation et le suivi de projets ou d’études techniques. En 2017, elle a engrangé plus de 115 000 € de chiffre d’affaires et a permis à 28 projets de voir le jour grâce à un vivier de 5000 étudiants ingénieurs répartis dans 9 spécialités. Ses valeurs, l’humanisme, l’excellence, l’ouverture, l’engagement et le dépassement lui ont permis de gagner la confiance de ses clients et d’être récompensée à de nombreuses reprises. En effet, elle a obtenu le prix de la meilleure Junior-Entreprise de France en 2016 et celui de la meilleure étude en ingénierie et meilleur développement commercial en 2017. Certifiée ISO 9001 et disposant de tarifs avantageux, de nombreux grands noms (Eiffage, Saint-Gobain, EDF, Alstom, Vinci, Veolia…) lui ont déjà fait confiance. Les prestations d’ETIC INSA Technologies En prenant en considération son expérience et ses projets des dernières années, il apparait évident qu’ETIC INSA Technologies est qualifiée pour accompagner toute entreprise dans sa transformation digitale (accompagnement sur une stratégie de webmarketing, outils de gestion de base de données, application mobile et simulation 3D …). Toutefois, la Junior-Entreprise de l’INSA Lyon reste spécialisée en ingénierie où elle propose une offre de prestation très large allant de l’accompagnement technique (traduction et veille technologique, étude de marché, RSE…) à la réalisation de projets (étude de faisabilité technique en énergétique, matériaux, transferts thermiques, conception et modélisation mécanique et électrique, assistance à maîtrise d’ouvrage…). De plus, la formation reçue par les étudiants de l’INSA Lyon les sensibilise aux enjeux de l’époque et leur permet de comprendre et de s’engager dans le processus RSE. Au-delà d’accompagner ses clients dans la réalisation de leurs projets, ETIC INSA Technologies leur propose également de les accompagner dans l’adaptation de ces projets aux enjeux sociétaux et environnementaux actuels.  À titre d’exemples, ETIC INSA Technologies a réalisé, pour une start-up, un prototype d’un largueur de capsules de trichogrammes pour drone. La Junior-Entreprise a également conçu une application web permettant la répartition automatique d’un grand nombre de données en tenant compte de contraintes importantes pour une administration ou encore une étude permettant d’améliorer la supervision du démantèlement des centrales nucléaires en développant une horloge mère connectant différents systèmes à la même heure pour un grand groupe. ...