Périgord peut être arboré sous quatre angles : par le nord qui emprunte son nom de Périgord Vert aux forêts de chênes et des châtaigniers décorant cette région. Un peu plus à l’ouest, le paysage verdoyant laisse place aux plateaux calcaires et aux architectures anciennes datant de l’époque romane et gothique. Le Périgord Noir, lui, situé dans le Sud-Est, se distingue par ses sites préhistoriques et ses authentiques villages médiévaux. Enfin, Bergerac et ses champs de vignes ont inspiré l’appellation Périgord Pourpre pour un rappel à la richesse du terroir.

Une destination à multiples facettes

Il faudra longer plus de 500 kilomètres au départ de Paris pour atteindre cette terre mythique qui abrite secrètement une partie de l’histoire de la France. « Connue sous le nom de département de mille et un châteaux, la Dordogne était un emplacement stratégique fervemment disputé par le royaume de France et d’Angleterre lors de la guerre de Cent Ans », nous souffle Stéphane Darsy, le responsable de la plate-forme. Ce qui explique la belle collection de châteaux fortifiés, de châteaux Renaissance, de manoirs et de maisons fortes qui s’imposent majestueusement sur les sommets et vallées de cette région. Le château de Biron, classé monument historique ou encore le château médiéval de Castelnaud, le musée de la Guerre au Moyen Âge sont, entre autres, les témoins du passé historique du Périgord.

Mais cette destination nous ramène encore plus loin, précisément à 400 000 ans plus tôt à travers ses monuments préhistoriques. La formation géologique de la région justifie la concentration de nombreux vestiges, grottes ornées, peintes ou gravées, gisements et sites troglodytiques, notamment dans la vallée de la Vézère. Parmi eux, le Roque Saint-Christophe, un site qui impressionne par sa représentation authentique d’une habitation troglodytique. Un exemple qui illustre parfaitement la richesse archéologique de la Dordogne, le « berceau de l’humanité ».

Périgord est aussi une terre de bien-être où la nature semble trouver un parfait équilibre avec l’homme. Chacun peut savourer un moment de douceur et d’évasion lors d’une petite promenade dans les vallées ou d’un camping au cœur de la forêt. « Nous avons également beaucoup de loisirs autour de la rivière, comme la baignade ou le canoë », souligne notre interlocuteur. En prime, la cuisine du Sud-ouest qui met à l’honneur les produits du terroir (la truffe, le magret et le foie gras, les noix du Périgord, les vins de Bergerac, etc.) va procurer une touche à cette expérience déjà si intense.

Un site pour répertorier les incontournables  de la région

Perigord.com, le tout premier site portail du tourisme dans la région, s’attribue comme mission de partager et de promouvoir cette destination. En effet, son premier modèle en tant qu’hébergeurs de prestataires de tourisme en Dordogne date de 1998. Aujourd’hui, le site arbore un design sobre et étudié de façon à offrir le plus de contenus possible aux internautes. Ces derniers peuvent parcourir facilement  les rubriques visites, loisirs, hébergements, restaurants, produits locaux et infos pratiques pour personnaliser à souhait leur séjour en Dordogne. Le site mise sur une stratégie de proximité et son éthique d’échange équitable pour se distinguer de ses concurrents. « Nous mettons en relation directe les offres et les demandes, sans frais ni commission, pour que les internautes puissent payer au meilleur tarif et que les prestataires soient rémunérés au juste prix », termine-t-il.

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.