pixel-facebook
logo-flash-matin

NTIC : les acteurs de la Technologie et de l'innovation en France

Economie
NTIC
AZNetwork : 20 ans d’expertise dans le secteur informatique

En route pour une certification HDS ! Tel est le nouveau défi que se lance AZNetwork après avoir franchi les frontières internationales, grâce à la certification ISO/IEC 27001.

gem-junior-conseil-grenoble-ecole-de-management
Economie
Coaching
Confiez vos projets marketing à GEM Junior Conseil Grenoble École de Management.

Depuis 1984, la Junior-Entreprise de Grenoble École de Management répond aux besoins en marketing des entreprises allant de l’étude de marché au business plan.

estaca-une-junior-entreprise
Economie
Entreprise
Estaca : une Junior-Entreprise avec laquelle il faut compter

Une offre flexible, des prix attractifs, des solutions innovantes… Junior Estaca n’a décidément rien à envier à ses aînées.

Economie
NTIC
EPTICA : doper les marques à l’intelligence client pour améliorer l’expérience client en continu

L'intelligence client, qui repose sur les technologies avancées d'IA, ouvre des perspectives inédites en matière d’analyse de la satisfaction client et de la compréhension des besoins comme des attentes client. De quoi révolutionner les stratégies des marques en matière d’expérience client et de relation client, selon EPTICA.

bretagne-pole-naval-cree-2007-essor-entreprises
Economie
Amenagement-du-territoire
Bretagne Pôle Naval, le cluster industriel de l’univers marin

BPN. Ce diminutif se rapporte à l’unique cluster régional français et européen qui traite trois branches à la fois : le naval, les énergies marines renouvelables et l’oil and gas. En entamant sa seconde décennie d’existence, BPN renforce son essor avec plus de 190 entreprises et structures adhérentes. Le cluster est fortement ancré en région Bretagne, où il sait pouvoir compter...

NTIC, innovation : les acteurs de la Tec en France

Aznetwork sas
23 personnes aiment
Alençon
AZNetwork SAS
AZNetwork : 20 ans d’expertise
dans le secteur informatique
gem-junior-conseil-grenoble-ecole-de-management
20 personnes aiment
Grenoble
GEM Junior Conseil
Confiez vos projets marketing à GEM Junior Conseil Grenoble École de Management.
e-tribart-a-montpellier
24 personnes aiment
Montpellier
E-tribArt
E-tribart, une formation innovante, interactive et reconnue
bnblord-a-paris
21 personnes aiment
Paris
BnbLord
BnbLord, la solution « clef en main » pour louer vos biens
Tutosme' pro
23 personnes aiment
Paris
TutosMe' Pro
Tutos’Me Pro : trouver le formateur idéal
en moins de 72 heures
flame-kyds-a-paris-haut-lieu-de-musique-alternative
20 personnes aiment
Paris
La Java
Le QG des noctambules parisiens
estaca-une-junior-entreprise
26 personnes aiment
Montigny-le-Bretonneux
Junior ESTACA
Estaca : une Junior-Entreprise avec laquelle il faut compter
Jedha : un bootcamp dédié aux métiers de la Data Science
Eptica
20 personnes aiment
Boulogne-Billancourt
EPTICA
EPTICA : doper les marques à l’intelligence client pour améliorer l’expérience client en continu
une-plateforme-pour-trouver-des-consignes-a-bagage
22 personnes aiment
Paris
Nannybag
NANNYBAG : nouveau leader mondial de la consigne à bagages
bretagne-pole-naval-cree-2007-essor-entreprises
20 personnes aiment
Lorient
Bretagne Pôle Naval
Bretagne Pôle Naval, le cluster industriel de l’univers marin
up-studio-paris-mission-transition-collaborative
22 personnes aiment
Paris
UP! Studio Paris
Mettez des ailes à vos réunions avec la facilitation visuelle
Proto204
19 personnes aiment
Orsay
Proto204
Proto204 à Saclay : l’innovation et la collaboration en action
Trigone tech
21 personnes aiment
Paris
Trigone Tech
Ayruu : votre nouvel assistant personnel de voyage
des-clients-heureux-grace-a-carfully
25 personnes aiment
Le Lamentin
Carfully
Carfully : la location de voitures entre particuliers en toute sécurité même pendant vos vacances !
implante-rue-joseph-leclainche-a-gennevilliers-anzi-cab-est-entre-dans-la-ronde-des-vtc-il-y-a-maintenant-quinze-ans
25 personnes aiment
Gennevilliers
ANZI CAB
ANZI CAB, quand se déplacer à Paris devient une partie de plaisir
oui-reward-a-strasbourg
22 personnes aiment
Strasbourg
Oui Reward
Oui Reward : un nouveau service pour la récupération d’indemnités aériennes
algofly-un-comparateur-de-vol-innovant-et-performant
26 personnes aiment
Boulogne-Billancourt
Algofly
Algofly : Un comparateur de vol innovant et performant
eskimoz-a-paris-prime-de-noel
21 personnes aiment
Paris
Eskimoz
Comment bénéficier de la prime de Noël 2017 ?
avec-la-nouvelle-application-de-byhours-reservez-facilement-des-microsejours-dans-les-hotels-du-monde-entier-choisissez-l-hotel-l-heure-d-entree-et-le-nombre-d-heures-de-votre-sejour-et-payez-uniquement-selon-vos-besoins-la-flexibilite-a-portee-de-main
23 personnes aiment
Barcelona
BYHOURS
L'application qui changera votre façon de voyager
tastycloud-a-paris-place-aux-chr-nouvelle-generation
23 personnes aiment
Paris
DIGINATIVE - TastyCloud
TastyCloud : la solution digitale au service de la restauration
scan-up-a-paris-une-idee-ingenieuse-pour-faire-ses-courses-et-s-assurer-de-manger-sainement
27 personnes aiment
Paris
SCAN'UP
Scan’Up : une liste de courses intelligente pour mieux manger  
un-accompagnement-complet-propose
21 personnes aiment
Paris
Agence Juridique
Créer une SCI : un site pour en finir avec les formalités ?
eskimoz-agence-de-referencement-naturel-google
21 personnes aiment
Paris
Eskimoz
Eskimoz : l’innovation comme moteur du référencement naturel !

LES ARTICLES LES PLUS LUS

VUAC : la meilleure solution
pour le transport de vos objets encombrants

Devis gonflés, absence de transparence au niveau des tarifs, mauvaises surprises à l’arrivée… Comme tout le monde, Walid Bahri a été à maintes reprises confronté aux problèmes liés au transport d’objets lourds. C’est ainsi que l’idée lui est venue de créer VUAC. La mission de cette startup ? Apporter une solution pratique et efficace pour le transport d’objets volumineux. Des offres selon les besoins et le budget Qu’il s’agisse de particuliers ou de professionnels, VUAC transporte à la demande tous les objets encombrants, en mettant à disposition des véhicules utilitaires avec chauffeur. En fonction des besoins, les clients peuvent choisir, via la plateforme, le volume de l’utilitaire et l’offre qui leur convient. En procédant ainsi, ces derniers sont à l’abri des mauvaises surprises. « Chez nos concurrents, tout est estimé selon la nature et le nombre des objets transportés. Avec VUAC, c’est très différent. Car une fois le volume du véhicule choisi, le prix ne change pas ! S’il reste de la place, le client peut mettre d’autres objets », souligne le fondateur. En effet, faire confiance à VUAC, c’est profiter de nombreux avantages. Bien entendu, la startup s’engage sur la transparence de la tarification. Mais elle se démarque aussi par la rapidité de son service. « Les clients font leur commande en quelques clics sur notre site et nos véhicules sont disponibles en une heure », fait savoir notre interlocuteur. Un professionnalisme à toute épreuve Afin d’assurer un service de qualité, VUAC travaille uniquement avec des transporteurs professionnels qui font l’objet d’une sélection rigoureuse. « Tous nos transporteurs bénéficient d’une longue expérience dans le domaine et sont assurés dans le transport de marchandises », nous indique-t-on. En outre, pour garantir la fiabilité de leurs prestations, les VUAC Drivers disposent des meilleurs équipements. ...

3R Consultants, pour reprendre les rênes de votre vie professionnelle en mains

Aider la personne coachée à reprendre le contrôle On a coutume de dire qu’il y a autant de définitions du coaching qu’il y a de coachs. À la question de savoir quelle est sa vision du coaching, Willem Royaards, le directeur général de 3R Consultants apporte, quant à lui, une réponse aussi originale qu’efficace. « Le coaching doit permettre à nos clients d’oser désactiver le pilote automatique et de reprendre le contrôle de leur vie professionnelle », explique-t-il. Car, dans la plupart des cas, le coach agira à la manière d’un révélateur, ce composé chimique utilisé en photographie argentique et qui rend visible une image latente. En effet, plutôt que de donner des conseils, aussi avisés soient-ils, il est bien plus efficace d’accompagner son client en l’aidant à révéler le potentiel qu’il a en lui. « Et qui va bien souvent au-delà ce qu’il imagine », précise Willem.  Prendre le temps de poser le bon diagnostic Si les équipes de 3R Consultants disposent d’outils innovants pour accompagner leurs clients tout au long du processus de changement qu’ils traversent, ce n’est qu’après avoir effectué un réel audit de la situation que des solutions personnalisées pourront être mises en place. Car il ne suffit pas d'amorcer un changement chez une personne. Encore faut-il aussi être capable de lui prodiguer un accompagnement qui lui soit adapté tout au long de ce processus. Pour poser efficacement ce diagnostic préalable, cerner le véritable objet du coaching et ainsi affiner la stratégie d’accompagnement qu’ils élaboreront, les coachs de 3R Consultants prennent soin, via un questionnement, d’évaluer précisément les priorités du client mais aussi ses émotions, ses perceptions, ses valeurs, sa façon de penser… « Nous accordons une grande importance au concept d’intelligence émotionnelle », indique Willem. En établissant un plan d'action précis et en proposant un accompagnement personnalisé, les changements – tant organisationnels que comportementaux – qui surviendront pourront s’inscrire dans la durée.  Utiliser des outils innovants Ça n’a pas pu vous échapper, le monde de l’entreprise est en constante évolution… S’y adapter nécessite donc de faire preuve de réactivité. Pour répondre avec un maximum d’efficacité aux attentes spécifiques de leurs clients, 3R Consultants utilise, par conséquent, des outils innovants et créatifs (horse coaching, laboratoire créatif, Green Team Building, etc.). À la fois novateur et flexible, l’accompagnement que 3R Consultants propose à ses clients leur permet de prendre conscience de leur potentiel et d'apprendre à le libérer.  ...

La confrérie Saint-Étienne : célébrer la richesse des vins d’Alsace

Depuis le XVIe siècle, ce regroupement de professionnels passionnés par le vin, la plus vieille confrérie vinicole de France, s’attelle à valoriser le patrimoine vinicole de la région alsacienne dans son intégralité. L’authenticité trouve ici son essence au travers de manifestations organisées dans un château emblématique, siège de la confrérie et symbole de l’éternelle renommée des vins d’Alsace. Dédiés aux professionnels, mais accessibles au grand public, ces événements, appelés « chapitres », sont un hommage au savoir-faire ancestral et au talent des viticulteurs qui travaillent d’arrache-pied pour mettre le meilleur du terroir en bouteille. Mis à part ces manifestations séculaires, la confrérie Saint-Étienne organise des événements d’entreprise toujours axés sur la richesse vinicole régionale dont elle est la fière ambassadrice.     L’excellence au service du vin Depuis des siècles, la confrérie s’est donné pour mission de promouvoir le vin d’Alsace en misant sur leur aspect qualitatif. C’est pourquoi un concours, le Sigille des vins d’Alsace, est organisé deux fois par an au cœur de la région, dans le château de la confrérie de Saint-Étienne. « À l’issue de ce concours très exigeant, les vins dégustés à l’aveugle, répondant aux critères de qualité intrinsèque et de typicité, reçoivent une distinction : le Sigille. Tirant ses origines du latin signifiant "sceau", le Sigille est un gage de qualité et d’authenticité pour les vins qui en sont récompensés », nous explique Éric Fargeas, membre de la confrérie. Une fois l’estampille de cette dernière apposée sur la bouteille, le vin vient figurer dans le palmarès de la confrérie et rejoint une œnothèque riche de plus de 60 000 références. Idéale pour immerger ses collaborateurs ou ses clients dans le monde du vin, cette œnothèque, se trouvant dans une cave aménagée dans le château, figure parmi les vestiges intemporels de l’art du vin alsacien, avec des millésimes datant, pour certains, du milieu du XIXe siècle. Mis à part ce concours, les fameux « chapitres » sont l’occasion de découvrir le riche panel de choix que la région a à offrir en matière de vins. Chaque chapitre est une opportunité de découvrir les traditions vinicoles du terroir, mais également celles de la confrérie de Saint-Étienne. Intronisations, animations vinicoles ou dîners de gala y célèbrent les vins du pays. Pour des événements d’entreprise couronnés de succès C’est dans un château datant du XVIe siècle, haut lieu de la viticulture, que votre événement aura lieu, sous les auspices de l’authenticité et du charme alsacien. Les salles et les aménagements de cette bâtisse rustique pourront accueillir des manifestations d’entreprise de toute taille : boutiques éphémères, incentive, séminaires, minisalons, team-building ou réunions d’affaires. « À la pointe de la technologie, avec des salles équipées de wifi et un parc technique innovant, le château vous ouvre ses portes avec un brin de modernité tout en gardant le cachet d’un bâtiment qui date de 1560 », continue Éric Fargeas. Les ateliers ou séminaires autour du vin qui y seront organisés seront suivis d’activités ludiques, à l’instar de séances de tir à l’arc, de ballon captif et bien d’autres encore. Découvrez également les divers ateliers proposés chaque année par la confrérie, pour ne citer que les ateliers d’initiation au vin, ceux dédiés aux accords mets-vin ou ceux intitulés « vins d’Alsace et saveurs de l’Inde », à découvrir… ...

Les ateliers du devenir : développez vos talents, épanouissez-vous et redevenez le pilote de votre vie ! 

Faire en sorte que ses clients (re)deviennent pilotes de leurs vies Si certains rêvent leur vie, d’autres, en revanche, la subissent… À ces derniers, Isabelle Bouvier propose de reprendre le contrôle de leur existence. « Quand je coache un client » précise-t-elle, « je mets tout en oeuvre pour qu’il ose débrancher le pilotage automatique, repasse en mode ‘’conduite’’ et reprenne les commandes. En le reconnectant avec son « GPS intérieur » ®, je lui donne les moyens de retrouver son autonomie, d’exprimer qui il est vraiment et de donner le meilleur de lui-même ». De son propre aveu, il arrive pourtant que les demandes formulées  ne soient pas très claires. « Mes clients se présentent parfois devant moi avec des symptômes, sans questions précises » explique Isabelle. « Ensemble, nous allons alors analyser la situation de départ afin d’identifier leur problématique, de déterminer la destination qu’ils souhaitent atteindre, d’étudier le meilleur moyen de s’y rendre et de définir des indicateurs de réussite. Car si l’on se fixe pour objectif d’aller en Corse mais que l’on atterrit en Sardaigne, d’aucuns s’en contenteraient, bien sûr. Sauf que la destination finale n’aura pas été atteinte. Définir des indicateurs de réussite permet alors de savoir que l’on est pas arrivé(e) à bon port. Et qu’il faut aller encore plus loin ».   Douce et ferme à la fois Dans le cadre de son activité de coach professionnelle, Isabelle allie la douceur à la fermeté. « J’aime à me comparer à l’épicéa, cet arbre dont le bois, à la fois souple et résistant, sert à confectionner des violons. » Car tout en se mettant au service de ses clients, cette coach n’hésite pas, si le besoin s’en fait ressentir, à leur faire quitter leur zone de confort. « Je les fais se sentir suffisamment en sécurité pour qu’ils osent sortir des sentiers battus et explorent leurs failles ». L’idée n’est donc pas tant de transporter le coaché d’un point A à un point B, mais bien qu’il se réapproprie en conscience et en confiance son avenir et (re)devienne pilote de sa vie. « Selon moi, un coach est un copilote, un compagnon de route. Son rôle consiste à faire en sorte que son client développe son potentiel, explore  - en toute sécurité - de nouveaux horizons pour qu’il vive sa vie et arrête de la subir. En cohérence avec soi-même Si beaucoup de ses clients consultent Isabelle Bouvier suite à un bouleversement, qu’ils l’aient choisi (une reconversion professionnelle, par exemple) ou, au contraire, subi (transformation de leur entreprise, licenciement…), une proportion croissante de la demande s’articule désormais autour du besoin de s’accomplir. « De plus en plus de personnes sollicitent mon expertise pour que je les aide à être en cohérence avec elles-mêmes, à s’aligner. Dans leur vie, tout va bien mais pour une raison indéfinissable, elles ont le sentiment que ça pourrait aller mieux. Sans avoir aucune idée de la façon d’y parvenir… Mon travail de coach consiste alors à les reconnecter à leurs rêves afin de les concrétiser... Progressivement, au fil des séances, mes clients vont alors se retrouver, (re)découvrir leur liberté d’action, se réinventer, se redéfinir ». ...

Altamira Développement : le leadership par l’équilibre

Qu’il s’agisse de dirigeants d’entreprises, managers ou même de particuliers, Altamira Développement propose de développer les aptitudes au leadership à travers une approche inédite et une méthode s’inspirant d’un art martial traditionnel japonais : l’aïkido. Tout est question d’équilibre(s) Chaque individu a la possibilité de développer son leadership. Pour cela, se sentir confiant et bien dans sa peau est primordial. « On est d’autant plus performant quand on est heureux et serein », souligne Éric Hubler, le fondateur. Pour accéder à ce bien-être intérieur, l’individu doit avant tout trouver son équilibre. « L’équilibre s’exprime à travers une façon d’être, d’agir, de communiquer qui fait appel à des ressorts profonds », explique notre interlocuteur. Notion intrinsèquement dynamique, l’équilibre est une balance permanente entre des déséquilibres sans cesse exprimés et rattrapés. En un mot, l’équilibre n’existe que par rapport aux déséquilibres sur lesquels la personne va pouvoir s’appuyer pour progresser à travers l’expérience et développer une certaine forme d’équilibre qui lui est propre. Aïkido Management® : une méthode de formation surprenante et accessible à tous Pour Éric Hubler, le leadership est d’abord « une question d’attitude, de comportement et d’éthique ». Et quel moyen plus adapté que la référence aux arts martiaux, véritables écoles de la vie aux enseignements universels, pour forger un comportement exemplaire. En effet, la pratique des arts martiaux permet de renforcer des aptitudes telles que la maîtrise et le dépassement de soi, la concentration, le respect, l’adaptation permanente au changement… Toutes ces qualités sont essentielles dans la vie quotidienne et doivent s’appliquer également dans le monde de l’entreprise. Dans une session Aïkido Management (qui n’est pas un cours d’aïkido !), la forme accompagne le fond, pas question de rester cloîtré dans un bureau en costume-cravate car tout se déroule sur un tatami. En kimono, les « apprentis » apprennent à se recentrer et à libérer leurs énergies tout en restant acteurs de la formation. À travers l’Aïkido Management, Éric Hubler montre la voie mais il appartient à chacun d’incarner le changement. « Cela suppose un important travail sur soi et plus encore pour le manager du fait de sa mission… c’est une vraie démarche transformationnelle qui s’inscrit dans la durée », rajoute Éric. Les livres et les conférences, une ouverture au grand public Si les offres d’Altamira Développement s’adressent principalement aux entreprises, une ouverture vers le grand public se développe parallèlement par le biais des livres comme « L’Equilibriste » devenu un bestseller international, mais également des conférences. D’une durée d’une heure et demie en moyenne, elles ont pour objectif de réveiller et de révéler le potentiel de chaque individu. « Pendant mes conférences, je fais réfléchir les gens, mais je les fais également bouger, respirer, se tenir différemment car le changement passe aussi par le corps », termine Éric Hubler. ...

Arles : votre événement d’entreprise au cœur d’une ville historique

Terre promise de l’événementiel dans l’arc méditerranéen, elle accueille ses hôtes dans un cadre enchanteur perdu entre terre et mer. Riche de nombreux sites patrimoniaux, de 2 parcs naturels régionaux, d’un ensoleillement optimal et de déplacements facilités, la cité antique possède tous les atouts pour séduire le tourisme d’affaires. Actuellement, plusieurs projets d’aménagements urbains et architecturaux viennent également renforcer ce fort potentiel. « Lieu convivial, attachant et marquant » C’est en ces termes que Didier Honoré, élu en charge du palais des congrès et des événements, décrit la ville d’Arles. Selon lui, cette cité attachante a le mérite de se trouver « au milieu d’une région extraordinaire et au cœur d’un territoire chargé culturellement et historiquement ». Plus d’une centaine d’édifices historiques sont, ainsi, présents à Arles. Huit d’entre eux sont  inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. À ces vestiges d’un lointain passé, viennent s’ajouter des traditions chères aux habitants, comme l’élection de la reine d’Arles. Ces sites, témoins des époques emblématiques pour la ville, offriront à vos clients ainsi qu’à vos collaborateurs des moments de détente alliant découverte et partage. Outre cette richesse historique et culturelle, Arles se trouve au cœur d’une nature foisonnante, où le charme de la Camargue côtoie celui des Alpilles. Dans cette ville provençale à taille humaine, l’art de vivre se retrouve, dans des manifestations culturelles majeures, à l’instar des Rencontres Internationales de la photo, dont la renommée n'est plus à faire. « Tout au long de l’année, les monuments de la ville sont également animés dans le cadre de manifestations telles que des spectacles de gladiateurs ou des pièces de théâtre », nous explique Christian Mourisard, adjoint « Patrimoine et tourisme » auprès du maire. Véritable joyau de la Provence, cette ville, située à 3h de Paris, et à 1h30 de Lyon, saura ainsi ravir vos équipes à l’occasion d’un team-building, d’un séjour incentive, d’un séminaire ou d’un congrès. Vos événements sous le signe du succès De l’hébergement à l’accueil, en passant par l’organisation, Arles offre la garantie du parfait déroulement de chaque étape de votre événement. Concernant les infrastructures d’accueil, la ville s’est dotée d’un grand parc hôtelier avec plus de 800 chambres dans le centre-ville et plus de 200 chambres, de deux à trois étoiles, à proximité du palais des congrès de la ville. Ce palais, est idéalement situé au cœur d’une ville de charme, et bénéficie d’un accès autoroutier immédiat. Il est doté d’un parc technique moderne, incluant notamment le wifi et la visioconférence, pour une capacité totale d’accueil de plus de 1 000 personnes.  « Cet espace modulable peut accueillir tout type d’événements, allant de la réunion d’affaires au congrès », reprend Didier Honoré. Spécialiste des événements sur mesure et clés en main, l’équipe du palais des congrès mettra son expertise et son professionnalisme au service de votre projet. ...

Agglo du Saint-Quentinois : la Robonumérique® comme levier d’attractivité

Située dans la région des Hauts-de-France, dans l’Aisne, l’Agglomération du Saint-Quentinois bénéficie de plusieurs atouts majeurs en faveur des entreprises souhaitant s’implanter. À commencer par sa situation géographique avantageuse à proximité des autoroutes et les axes ferroviaires avec notamment la présence de la gare TGV Haute-Picardie qui facilite l’accessibilité. Au-delà, l’agglomération propose un cadre de vie exceptionnel. Riche d’un patrimoine culturel et naturel unique, le Saint-Quentinois abrite une ville art-déco mondialement réputée qui n’est autre que Saint-Quentin. Il comprend également le Parc d’Isle, la plus grande réserve naturelle en milieu urbain drainant annuellement près de 500 000 visiteurs. Les nombreux équipements sportifs et de loisirs à l’instar de la BUL (Base urbaine de loisirs) ou encore le pôle mécanique la Clef des Champs illustrent entre autres cet environnement attractif. Un « Territoire Robonumérique® d’Excellence » « Nous avons une responsabilité, relever ce défi national qui est celui de l’innovation, de l’avenir et de l’emploi. » Telle est l’ambition exprimée par Xavier BERTRAND, Président de l’Agglo du Saint-Quentinois et Président du Conseil Régional Hauts-de-France. Pour ce faire, l'Agglo du Saint-Quentinois s’est engagée comme territoire-pilote de la Robonumérique® (contraction robotique + digital). La démarche initiée en 2012 a pour objectif d’intégrer dans un véritable écosystème cette notion englobant l’ensemble des innovations technologiques de rupture. « Dans les écoles, des actions de sensibilisation permettant aux jeunes de découvrir ce domaine sont organisées. Idem dans l’enseignement supérieur où des formations, ateliers et animations sur ce thème sont mis en place pour éveiller les vocations dans les métiers du numérique et des nouvelles technologies », rapporte Jean-Pierre Ciesielski, directeur du Développement Économique de l’Agglo du Saint-Quentinois. Des leaders mondiaux présents sur le territoire Et si le territoire a développé une sensibilité autour de la Robonumérique®, c’est surtout qu’elle a la chance d’abriter de belles industries dont MBK Yamaha, L’Oréal, Le Creuset ou encore Nestlé. Autant d’entreprises dynamiques que l’agglomération fédère autour d’évènements, de projets ou structures spécifiques : Club Robonumérique, Robonumériques Days, incubateurs et pépinières d’entreprise (Euratechnologie et Créatis)… Au sein de la pépinière d’entreprises de l’espace Créatis, Euratechnologies avec son nouvel incubateur et accélérateur de startups sur 180 m², accueille les talents d’aujourd’hui et de demain afin de les accompagner dans leur démarche d’innovation. Le territoire va encore plus loin dans sa démarche. « Nous ambitionnons d’organiser la Robonumérique® autour d’un cluster et ainsi de développer des entreprises et start-ups autour de ce thème », fait savoir Jean-Pierre Ciesielski. L’on ne peut nier que l'économie, les activités, l’industrie, l’emploi et les métiers sont en totale mutation avec la révolution technologique, c'est pourquoi « dans le Saint-Quentinois, nous voulons faire de ces grands changements une opportunité », fait savoir Frédérique Macarez, Vice-président en charge de l’économie, de la stratégie robonumérique et smart territoire, et de l’enseignement supérieur. « Il faut que cela devienne une chance pour nos habitants et nos secteurs d’activité et que cela constitue des perspectives pour notre jeunesse », rajoute-t-elle. Force est de constater que le territoire n'y va pas de mains mortes dans la concrétisation de cette ambition puisqu'« une politique très volontariste est mise en pratique pour réussir la transition " robonumérique " dans une logique de gagnant-gagnant », souligne encore madame Macarez. Une vision « Smart Territory » « Pour renforcer l’attrait éco...

Eskimoz : l’innovation comme moteur du référencement naturel !

Voilà 20 ans que le marketing digital tourne autour d’un objectif majeur : une bonne visibilité sur les moteurs de recherche. Et voilà 20 ans, en regard de cet objectif, que Google occupe la place numéro un dans les stratégies webmarketing des entreprises. Vraiment ? Pour preuve : vous vous souvenez peut-être qu’en 2013, une panne de 5 minutes du géant du web a eu pour conséquence une chute du trafic Internet planétaire de… 40 % ! Peu surprenant, quand on sait que le moteur de recherche concentre autour de 70 % de parts de marché dans le monde, et près de 94 % rien qu’en France. Un marché est donc rapidement né de ce constat, celui du référencement naturel. Et des agences (nombreuses), qui vous proposent de donner un maximum de visibilité à vos pages dans les premiers résultats de Google – des places convoitées par tous. Parmi elle, Eskimoz : une agence encore jeune, installée à Paris, qui pense son métier de façon disruptive. Le référencement naturel vous va si bien Créée il y a cinq ans, l’agence Eskimoz s’est vite démarquée de ses concurrents. Avec un mélange de simplicité, d’évidence et de bonne volonté. C’est-à-dire en privilégiant une approche du référencement naturel à la fois pédagogique, qualitative et innovante. Il faut se remettre dans le contexte d’époque. Les acteurs du SEO pullulent et le marché s’apparente à une jungle opaque, dans laquelle les entreprises craignent de mettre le pied. Les zélotes du référencement en profitent pour instaurer une sorte d’obscurantisme technologique. C’est simple : moins les clients comprennent ce qu’il se passe, plus ils devront obéir aveuglément aux règles – et aux tarifs – imposés. Eskimoz a pris le contrepied de cette idéologie, en favorisant la collaboration avec ses clients et la transparence dans ses méthodes. Pour Andréa Bensaid, fondateur de l’agence, « une entreprise qui intègre les enjeux du référencement naturel simplifie la mise en place des actions nécessaires à l’optimisation de ses pages ». Car on ne travaille bien que si l’on saisit les tenants et aboutissants du problème. Qui s’imaginerait tenter de résoudre une énigme avec seulement la moitié de l’énoncé ? Eskimoz s’est donc attachée à communiquer au maximum avec ses clients afin de travailler en bonne entente. Pour atteindre ensemble un même objectif : gagner des places sur Google. Qualité y es-tu ? Ce désir de transparence induit un corollaire : celui de la qualité. Évidemment, il est toujours plus simple de bâcler son travail et de jeter de la poudre aux yeux quand on a tout fait pour garder ses clients dans l’ombre. Or, Eskimoz évolue en pleine lumière – et doit, par conséquent, garantir un positionnement haut de gamme. Impossible de tricher, car tout se fait en pleine lumière. Chaque action est discutable, et discutée. Chaque étape de la stratégie de référencement naturel répond à des enjeux précis. Et chaque consultant SEO travaille avec quelques interlocuteurs seulement, afin de donner le meilleur de lui-même sur tous les dossiers. C’est que le marché est rude. À mesure que Google devient plus exigeant avec les référenceurs, afin d’apporter des réponses toujours plus satisfaisantes aux internautes, les agences SEO doivent elles aussi offrir plus de valeur ajoutée. Les enjeux sont immenses. Prenez la question de l’e-réputation : en 2013, une étude Deloitte révélait que la notoriété digitale est considérée comme le risque numéro un pour 40 % des entreprises. Un commentaire négatif sur une plateforme de notation peut se chiffrer, pour un opérateur, à plusieurs centaines de milliers d’euros de pertes sèches. Et en 2016, la CNIL indiquait qu’un tiers des plaintes qu’elle reçoit ont trait au sujet. De sorte que si vous devez choisir un prestataire qui puisse protéger votre e-réputation, vous avez tout intérêt à faire confiance à une agence qui soit parfaitement à la hauteur des enjeux, comme l’est Eskimoz. Sans innovation, le SEO n’est rien Troisième pilier de ...

SOP Events : des évènements B to B de haute voltige depuis 10 ans

Fondé par Jean-Christophe Castanet en 2006, SOP Events fait ses débuts en proposant des voyages à la carte. Devant la rude concurrence sur Internet, l’entreprise a diversifié ses activités et s’est positionnée sur un nouveau créneau en devenant agence réceptive, puis agence évènementielle. Aujourd’hui, elle s’illustre dans l’organisation d’évènements B to B sur mesure en France et à l’étranger. Vivre des émotions authentiques à l’international Que ce soit pour un voyage incentive, un voyage de récompense, un weekend d’entreprise ou encore un voyage de direction, l’équipe SOP Events rivalise de créativité pour concocter des séjours personnalisés vers les plus belles destinations du monde, dont Lisbonne, New York, Maroc ou encore Dubaï. L’entreprise étant titulaire d’une licence d’agence de voyages, elle est en mesure de gérer le voyage de A à Z : de la recherche du lieu à l’hébergement, en passant par les modes de transport, les activités, les séances de travail et les visites. La proximité avec les prestataires et la limitation des intermédiaires lui permettent également de fournir des prix ultraconcurrentiels. Bonne nouvelle donc pour les entreprises qui cherchent à maitriser leur budget. Une soirée d’entreprise sous le signe de la réussite Fortement engagé dans vos évènements, SOP Events apporte toute son expertise en organisation de soirées évènementielles pour faire vivre de réelles expériences au public, mobiliser les participants et créer une émotion collective. La réalisation de cocktails dinatoires, de soirées VIP et de luxe, de diners de gala ou de soirées d’entreprise n’a plus de secret pour ce pool de passionnés aux idées novatrices et à l’expertise unique. Les animations sur les thèmes « artistique », « photographie », « musique », « food corner » ou « ludique » ont été imaginées pour émerveiller vos collaborateurs et vos invités. En prime, un seul interlocuteur est dédié à chaque projet pour vous éviter la gestion de plusieurs prestataires. ...

Grégory Canalès : coach d’expats et coach d’organisation dans des contextes interculturels complexes

Une approche holistique tournée vers les résultats et le développement durable Grégory Canalès est connu à Paris, à Singapour et dans la Caraïbe pour son sérieux, son respect de la confidentialité et son attachement à réussir tous les accompagnements qu’il entreprend. Même lors des consultations en ligne, ce quadra, chef d’entreprise, pince sans rire, posé et efficace saura toujours vous recevoir dans des conditions propices à un cheminement réflexif ressourçant et dynamisant. Apaisant par son ton, son écoute et sa méthode, il vous amène vite mais sans précipitation à la raison profonde qui vous à conduit à lui. Ensuite, tout en vous écoutant avec bienveillance et sans jugement, il enchaîne les questions - et les séances - en suivant méthodiquement le fil de la stratégie d’accompagnement que vous lui inspirez. En permanence dans la recherche de protocoles adaptés à chacun de ses clients, il ne cherche ni à vous séduire, ni à vous éblouir, encore moins à vous emmener vers des solutions toutes faites ou pire, à vous vendre une méthode de coaching comme étant la solution à tous les maux. Même si l’envie vous prenait de lui demander conseil ou de chercher un guide en lui, il ne cèderait pas … tout simplement parce que ce n’est pas dans votre intérêt et, de surcroît, parce que c’est contraire à la déontologie du coach professionnel. « Le coaching est un art du questionnement, et certainement pas un art de la réponse ! », précise-t-il. Aujourd’hui, sur les 18 000 français qui se déclarent coachs, seuls 2400 sont rattachés au code de déontologie de l’une des trois fédérations de coachs. Parmi eux, 1300 adhèrent à l’EMCC FRANCE qui est le Conseil Européen du Coaching, du Mentorat et de la Supervision. Respecter le code de déontologie de l’EMCC, c’est s’engager à respecter un certain nombre de règles comme la confidentialité, le respect du client, ou le fait de devoir présenter le code de déontologie à ses clients avant de commencer le coaching. C’est aussi s’engager à être supervisé par un superviseur certifié et à s’inscrire dans un parcours de perfectionnement en continue. Vous imaginez les répercussions sur le développement et l’autonomie économique d’une région si tous les coachs de dirigeant et les coachs d’organisation de cette région étaient rattachés au code de déontologie d’une fédération de coachs et le respectaient? « Adhérer au code de déontologie de l’EMCC et s’engager à le respecter n’est pas seulement un facteur clé de réussite pour le coach, ça l’est aussi et surtout pour ses clients et, à plus grande échelle, pour l’économie d’une région. D’où mon implication active comme Délégué Régional EMCC FRANCE pour la région CARAIBE qui couvre la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Barth, Saint-Martin et la Guyane ». Avec Grégory Canalès, vous aimerez le changement D’abord ingénieur R&D en procédés industriels spécialisé en management de l’environnement, puis consultant en conduite du changement au sein de grands projets de transformations organisationnelles, humaines et numériques, Grégory Canalès n’a jamais cessé d’étudier. Titulaire de l’Executive MBA de l’EDHEC, psychanalyste Lacanien, Coach intégratif et Superviseur intégratif de psys et de coachs, le fondateur de Kix Transformation et de Libsea a connu l’échec et la réussite. « Il n’y a pas de réussite sans échec et sans prise de risques ». « Les échecs, les difficultés et les défis de la vie sont autant d’opportunités de se révéler à soi, de se réinventer et de rebondir … ». Eclectique dans ses choix professionnels et privés, il est resté constant dans sa volonté de percer les mystères de l’âme humaine et de toujours essayer de faire émerger dans sa vie privée comme professionnelle ce qui fait sens et ce qui fait lien. « De rassembler ce qui est épars », indique-t-il...

VinoVision Paris : pleins feux sur les vins septentrionaux

Les professionnels, spécialistes du vin ou ayant un intérêt en relation avec les crus, se donneront rendez-vous du 12 au 14 février 2018 pour une 2ème  édition de VinoVision Paris. Cet événement né à l’initiative des interprofessions des Vins du Val de Loire, du Centre-Loire, de Bourgogne, du Beaujolais, d’Alsace et du Syndicat Général des Vignerons de la Champagne et organisé par Comexposium se tiendra Porte de Versailles pour rendre un nouvel hommage aux vins septentrionaux. Et par la même occasion, aux terroirs qui bercent leur création sous le signe de la diversité. Une place de marché pour des vins singuliers VinoVision Paris n’est pas un salon comme les autres. Il ambitionne d’être une plateforme de référence, un haut lieu de rencontre entre les négociants, vignerons et producteurs qui nourrissent un intérêt partagé pour les vins du nord. Ces crus développés à partir des vignobles du Val de Loire et de la Savoie, du Jura et de Bourgogne. L’Alsace, la Champagne et le Beaujolais se feront également porte-fanions de ces terroirs septentrionaux pour défendre les honneurs de leurs crus réputés vivaces et frais. Objectif de sortie : changer le regard porté sur les Mondeuse, Gamay, Gewurztraminer et autres Cabernet Franc élevés sous climats froids. Un salon international à taille humaine Privilégier le contact et les opportunités d’échanges entre les participants est au centre des préoccupations, côté organisateur. Pour répondre à la gageure, des conférences et des Masterclass se succèderont sur les trois jours de l’événement. Les intervenants compteront notamment le Syndicat des cavistes professionnels, la Winetech et l’Union de la Sommellerie Française. Les vins septentrionaux seront abordés par leur singularité, durant les Masterclass, à travers des thèmes variés. Entre autres, on discutera : facettes du Cabernet Franc, terroirs d’Alsace - avec un clin d’œil au Riesling – et vignobles de Bourgogne sous l’angle de leurs climats. La « Tasting Avenue », de son côté, ouvrira aux participants les portes d’une expérience intime des spécificités des vins à l’honneur. Les effervescents et les champagnes d’un côté, les vins tranquilles de l’autre, deux zones de libre dégustation sont prévues. Un site Internet mobile dédié sera accessible pour les aspects techniques et les poursuites des échanges pendant et au-delà du salon. Carrefour de visions partagées Les futurs participants attendus à la prochaine édition de l’événement partagent, en tout cas, l’idée d’un VinoVision Paris qui met les demandes en face d’offres à leur taille. Les producteurs sont effectivement assurés que les vins septentrionaux remplissent, par bien des manières, les souhaits des œnophiles. Authenticité, accessibilité, variété, modernité sont autant de critères qui définissent les tendances d’achat actuelles. Les différents crus présentés par chaque région sont à même de satisfaire à ces conditions. En matière d’expansion professionnelle, le salon offre naturellement aux exposants des opportunités de convaincre, et peut-être de conclure, avec des prospects internationaux. Sans manquer d’encourager les nouvelles affaires entre professionnels français. Pour ce nouveau cru, les dates ont été choisies exprès pour coïncider avec l’évènement des vins méditerranéens. En accueillant ses 500 exposants et 5000 visiteurs, VinoVision Paris ambitionne de créer des synergies. En effet, en 2018 les salons Vinisud (le mondial des vins méditerranéens) et VinoVision Paris se rapprochent et organisent leurs événements conjointement, pour répondre encore mieux aux attentes des professionnels du vin en France et à l’international. Pendant 8 jours, le monde du vin vibrera en France au rythme successif de 3 événements (VinoVision Paris du 12 au 14 février, les rencontres d’affaires WWM du 14 au 17 février 2018 à Paris et Vinisud du 18 au 20 février à Montpellier). ...

Clamageran Expositions, votre partenaire idéal en logistique événementielle nationale et internationale : plus de 40 années d’expérience au service de la profession

Depuis 1971, la société Clamageran Expositions accompagne les organisateurs de salons d’envergure nationale et internationale à travers ses solutions de transport et prestations logistiques annexes. Clamageran Expositions est maintenant depuis plusieurs décennies leader dans son domaine et traite plus de 700 salons, congrès, événements internationaux par an, dont le Salon International de l’aéronautique et de l’espace (salon leader au monde, organisé tous les deux ans à Paris-Bourget). Clamageran Expositions a le privilège d’être un prestataire officiel de cet événement prestigieux. Une large gamme de prestations Sous licence transport de la Fédération française des commissionnaires et auxiliaires de transports, les prestations de Clamageran Expositions sont déployées sur plusieurs niveaux, depuis le traitement des formalités douanières, jusqu’au transport en passant par la manutention et le stockage. A travers son double agrément d’agent de fret aérien IATA et transitaire en douane, la société assure la préparation et le transport des marchandises jusqu’au lieu de livraison finale, que ce soit par voie aérienne, terrestre ou maritime. Aussi, sa qualité de transitaire est renforcée par une certification OEA (Opérateur Economique Agréé) lui permettant la simplification des démarches douanières à l’importation et exportation.  « Cet agrément, délivré par la Direction générale des douanes, signifie également que notre chaîne logistique est entièrement sécurisée : l’ensemble de nos circuits, nos bureaux, nos magasins et nos entrepôts », explique Lucien Lawson, Directeur Commercial International et Marketing de la société. «Propriétaire d’une importante flotte d’engins de manutention (chariots-élévateurs etc…) , de tous types de camion , notre présence permanente à l’intérieur des principaux parcs des expositions avec des entrepôts dédiés font que nous sommes le partenaire idéal de vos salons», rajoute-t-il. S’appuyer sur un réseau de partenaires De par son implantation géographique, Clamageran Expositions peut intervenir pratiquement sur tout le territoire français. En effet, elle est implantée en permanence à l’intérieur des parcs des expositions de Paris Expo Porte de Versailles, Paris Nord Villepinte permettant la couverture complète des salons de Paris et la région Parisienne. Les deux autres bases sont installées respectivement à EUREXPO Lyon et au Parc CHANOT à Marseille, des bureaux d’exploitations à Nantes permettant la couverture du Grand Ouest de la France ainsi qu’un bureau implanté dans le Sud de la France pour les salons  de la Côte d’Azur. Dans le souci de concilier les contraintes de temps et l’efficacité, la société collabore également avec d’autres partenaires logistiques spécialisés, triés sur le volet. « Les organisateurs et les prestataires avec qui nous travaillons doivent s’inscrire dans le même niveau de qualité exigé par nos engagements et nos clients », souligne notre interlocuteur. En outre, son statut d’adhérent-associé à l’Union française des métiers de l’événement (UNIMEV) lui accorde la possibilité de développer un réseau de partenaires professionnels dans l’industrie des expositions. Mais l’expertise de Clamageran Expositions s’exporte aussi en dehors de la France. Un département « salon à l’étranger » est entièrement consacré à l’accompagnement logistique des exposants français qui vont exposer en Europe et dans le monde. En tant que membre fondateur d’IELA (International Exhibition Logistics Associates), un réseau de 163 sociétés-membres présentes dans 54 pays constitue un gage de professionnalisme au service de l’industrie des expositions et événements dans le monde. Agrément ISO 20121 Au-delà de ses compétences transversales dans le transport et la manutention, la société souhaite orienter son axe d‘évolution vers le développement durable. En avril 2015, elle a engagé une démar...

MOZAIK : Où travailler autrement

Trois espaces, mille univers Mozaik, c’est trois sites uniques et authentiques dans un cadre pro, une ambiance familiale, et surtout une grande diversité de métiers. Free-lances, start-up ou petites entreprises, graphistes, humoristes ou consultants, tout le monde y trouve sa place, de la formule nomade (temps partiel en open space) aux bureaux fermés. Le concept a vu le jour en 2012 : Charles et Lucas se lancent dans l’aventure Mozaik, et ça marche ! L’ambiance et les formules adaptées aux réalités du quotidien de chaque professionnel ont séduit, puis Mozaik s’est agrandi. Aujourd’hui, plus d'une centaine de coworkers se partagent les trois adresses. Une vraie réussite ! Le plus ? La flexibilité ! « Ici, nos coworkers ont une belle adresse, de beaux locaux design et lumineux pour accueillir leur clientèle et une ambiance agréable et communautaire. Mais la vraie différence, c’est notre système hyper-flexible : la satisfaction du réel besoin de chacun », explique Jeanne, qui s’occupe de la gestion des trois sites. S’il est fréquent de se voir refuser l’accès à son coworking pour avoir oublié son badge ou pour quelques heures de trop effectuées la semaine précédente, ce n’est pas le cas ici. Nous ne facturons pas à la volée, nous trouvons des arrangements. « Il y a des règles de communauté claires, le reste est négociable. S’il nous est possible d’être aussi flexible, c’est parce que nos clients nous le permettent. C’est donnant donnant, nous nous arrangeons mutuellement », ajoute notre interlocutrice. De plus, les locaux sont accessibles 7j/7, 24h/24 : les clients sont totalement libres de la gestion de leur temps de travail… Une tendance colocation Plus qu’un simple espace de travail, les coworkers partagent une vie communautaire. Qu’ils soient organisés par Mozaik ou spontanés, des événements leur permettent de se rencontrer, de discuter et de partager. Petits déjeuners hebdomadaires, co-lunchs réguliers, pots dans notre bar au pied de l’immeuble, les initiatives sont nombreuses pour apporter cet esprit si particulier, et rien n’est obligatoire… Cela génère des synergies, business et amitiés se développent naturellement. L’espace d’un jour, changer d’atmosphère Mozaik propose quatre salles de réunion (7-8 personnes) et une salle de conférences ouvertes aux externes. Équipées, confortables, design et corporates, les salles s’adaptent à tout type de réunion. Nous avons pu découvrir notamment la salle de conférences, qui offre un véritable atout pour des journées brainstorming, workshop, formations, présentations : aérée, lumineuse, spacieuse, atypique et cosy, équipée de fatboys super-confortables, une surface de 40 m2 pour accueillir une bonne dizaine de personnes en formation réunion et une trentaine en formation théâtre. Petit déjeuner ou goûter maison en supplément, un partenaire restauration pour vos lunchs et vos cocktails, Mozaik s’adapte à vos événements. ...

EcoTree : la bonne gestion forestière
au service du développement durable

EcoTree est né de deux constats, déclare Pierre-François Dumont Saint Priest, cofondateur de la startup :      « D’un côté, la forêt française souffre d’un véritable manque de gestion et de renouvellement de ses peuplements. La forêt privée française représente plus de 12 millions d’hectares détenus par 3,5 millions de propriétaires. Ces propriétaires sont particulièrement attachés à leurs forêts mais trop peu ont les connaissances et/ou les moyens financiers pour bien la gérer et lui permettre de délivrer toute sa valeur écologique et économique. De l’autre, de plus en plus d’entreprises et particuliers, conscients de la nécessité d’agir pour la planète, sont prêts à s’engager dans des politiques environnementales, pourvus qu’elles ne pèsent pas trop sur un portefeuille souvent déjà bien sollicité ». Créer un patrimoine vert via EcoTree Le concept d’EcoTree repose sur une innovation juridique : dissocier la propriété du sol de la propriété des arbres, considérés comme « bien meuble par anticipation ». Le principe est simple : EcoTree reprend des terrains en friche ou des peuplements sans valeur d’avenir, mis à disposition par des propriétaires forestiers. Particuliers et entreprises peuvent alors, par l’intermédiaire d’EcoTree, devenir propriétaires d’arbres et financer ainsi le boisement ou la reprise en gestion de massifs forestiers. « Les entreprises ou les particuliers deviennent propriétaires d’arbres à hauteur de leurs moyens et de leurs ambitions. L’équipe d’EcoTree et son réseau de professionnels se chargeront de gérer et valoriser durablement le patrimoine forestier commun », nous indique-t-on. En grandissant, les arbres prennent de la valeur et séquestrent du carbone. Une fois qu’ils sont arrivés à maturité, les investisseurs bénéficient des revenus de la récolte du bois. Ce double bénéfice écologique et financier porte ses fruits dès aujourd’hui et se transmet aux générations futures. EcoTree conjugue gestion forestière durable et préservation de la biodiversité. Préférence est donnée à la gestion des massifs en futaie irrégulière, c’est-à-dire qui comprend des arbres de différents âges et grandeurs. « Ce mode de gestion promeut non seulement la biodiversité puisqu’il évite les coupes rases, mais favorise également la régénération naturelle», souligne notre interlocuteur. L’exclusion des produits phytosanitaires fait aussi partie de ce plan durable de gestion forestière. Ce sont toutes ces actions qui permettent la bonne croissance des arbres et qui garantissent à terme la bonne rentabilité des investissements. Un investissement aux retombées multiples EcoTree répond à trois critères fondamentaux du développement durable concernant les aspects environnementaux, économiques et sociaux. Sur le plan environnemental, un investissement chez EcoTree équivaut à un véritable engagement écoresponsable. En effet, devenir propriétaire d’arbre permet de contribuer à la baisse d’émission de CO2 dans notre atmosphère. « Nous avons choisi EcoTree pour compenser les émissions carbones liées à nos activités ! Cela était une évidence pour nous d’aller plus loin dans notre démarche en faveur de l’environnement », précise Alice Maréchal de chez Lemon Tri, une des entreprises partenaires d’EcoTree. En termes économiques, la startup mise sur un patrimoine vert qui se valorisera dans le temps. « Chaque année, l’arbre gagne 2 à 4 % de sa valeur. Qui plus est, aucune imposition ne s’applique sur la plus-value au moment de la coupe des arbres », affirme Pierre-François Dumont Saint Priest. En ce qui concerne son engagement social, EcoTree veut être réel soutien aux entreprises françaises. Plus particulièrement pour les acteurs locaux avec qui elle collabore étroitement afin de favoriser la bonne gestion des forêts. On peut citer, par exemple, un partenariat dévelo...

La Bo[a]te : petite fabrique d’innovation depuis 2007

Le doyen du coworking en France Historiquement, La Bo[a]te est le premier espace de coworking à avoir ouvert ses portes en France. Excusez du peu. Ce doyen dans la location d’espaces de travail partagés est né de l’initiative de Martine Sousse et Marin Garrigues. Une dizaine d’années plus tôt, les deux complices animaient ensemble un espace de mécénat pour une grande marque internationale de soda. Ils mettaient alors à la disposition des jeunes du quartier un lieu, des ordinateurs, une connexion Internet et un savoir-faire pour leur enseigner à se servir des nouveaux outils numériques et les accompagner dans leur découverte du tout jeune réseau Internet. Capitalisant sur leur expérience, ils rachètent l‘endroit en 2007 et ouvrent cet espace de coworking, avant le nom donc, qu’ils nomment La Bo[a]te, en hommage aux ferrys qui traversent quotidiennement le Vieux-Port. Un lieu, plusieurs activités Au départ, il y a un lieu atypique du centre-ville de Marseille. Le sol est fait d’un vieux parquet en bois. Sur les murs, on remarque des affiches vintages, comme les meubles et les canapés qui trônent dans la pièce principale. On n’est pas du tout dans l’idée des espaces de coworking que l’on peut voir ailleurs. Il y règne une ambiance cosy et artistique. Plusieurs formules de coworking sont proposées aux start-up et aux petites entreprises. À partir de 50 euros (TTC) par mois, on y vient travailler bien sûr, mais aussi échanger et partager. « un espace de coworking sans animations et sans une communauté des coworkers qui collaborent entre eux,  ce n’est que de la location de bureau, explique Marin Garrigues. Dans notre idée du coworking, il y a toute une partie de l’activité qui est consacrée à créer des synergies pour qu'ils développents leur activité et leurs projets grâce à l’organisation par exemple, de rencontres informelles, de MeetUp, de réunions autour de thématiques nouvelles, Machine learning, Design thinking, Veille autour d'appels a projets,  Open data, ateliers du code (pour les enfants)  » On vient à La Bo[a]te principalement pour travailler, mais on y discute aussi avec d’autres porteurs de projets innovants afin de grandir ensemble. Car au-dela du coworking, c'est aujourd'hui de "co-growing" qu'il faut parler. Le lieu, qui a gardé à cœur son esprit « mécénat », accueille régulierement des associations et collectifs autour de problématiques entrepreuneuriales, citoyennes et créatives. En 2018 la Boate va dupliquer le modèle avec un partenaire important de la Métropole Aix-Marseille. Une manière de consolider son offre au jeunes entreprises et aux porteurs de projets ...

Estaca : une Junior-Entreprise avec laquelle il faut compter

Un cabinet de conseil en technologie à échelle étudiante Les Junior-Entreprises ont le vent en poupe ! Implantées dans des établissements d’enseignement supérieur (écoles de commerce, d’ingénierie, etc.), ces associations permettent aux étudiants qui les rejoignent de mettre leurs connaissances en pratique. « Par le biais de notre Junior-Entreprise, les étudiants de l’Estaca (École Supérieure des Techniques Aéronautiques et de la Construction Automobile) peuvent répondre aux besoins des clients » explique Daniel Braïk, président de la Junior-Entreprise de l’établissement du même nom. « Ils interviennent principalement sur des problématiques d’ingénierie dans les domaines de compétences de l’Estaca que sont l’aéronautique, l’automobile, les transports ferroviaires et l’industrie spatiale. Mais à terme, nous envisageons de diversifier notre offre en proposant de l’information mais aussi du conseil  ».  Une large palette de clients Parmi les clients auxquels Junior Estaca fournit des solutions aussi novatrices qu’efficaces figurent essentiellement des grands groupes mais aussi des entrepreneurs. « Nous travaillons avec Airbus pour l’aéronautique, avec PSA et Jaguar, notamment, pour l’automobile et avec la SNCF pour tout ce qui touche au ferroviaire » précise Daniel Braïk. « Pour autant, notre clientèle compte de plus en plus de startupers qui souhaitent que nous les aidions à créer puis à développer des projets technologiques ». Si un nombre grandissant de clients font désormais appel aux Junior-Entreprises, en général, et à Junior Estaca, en particulier, c’est parce que ces structures ne manquent pas d’atouts.  Faire rimer flexibilité, qualité, créativité et réactivité En choisissant de faire appel à ses services, les clients de Junior Estaca savent qu’ils pourront profiter de nombreux avantages. « Tout d’abord, nous faisons preuve d’une grande souplesse d’organisation » précise Daniel Braïk. « Nous pouvons faire intervenir des équipes d’étudiants sur des domaines variés et pour des durées flexibles. Nos missions durent généralement entre deux et dix mois. De plus, le fait que nous puissions nous appuyer sur le vivier de jeunes talents que forment les étudiants de l’Estaca nous permet de proposer des solutions à la fois innovantes et créatives ». L’aspect financier joue également en faveur de Junior-Estaca.  En effet, s’agissant d’une association à but non lucratif, les tarifs pratiqués par les Junior-Entreprises sont généralement intéressants. « Notre statut associatif nous permet d’être économiquement compétitifs » indique Daniel Braïk. « C’est une combinaison de tout ça (créativité, flexibilité, compétitivité) qui fait que nos clients nous choisissent ». Enfin, parce que les Junior-Entreprises sont rigoureusement encadrées - au sein de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, notamment - et régulièrement contrôlées, les entreprises qui font appel à elles ont la garantie de bénéficier de prestations de qualité.  La Junior-Entreprise : un système « gagnant-gagnant » S’ils choisissent de faire confiance à Junior Estaca pour les accompagner dans leurs projets, grands groupes, TPE/PME et startupers pourront bénéficier, nous l’avons vu, de tout un arsenal d’avantages comme des solutions innovantes, des tarifs attractifs, une organisation d’une grande souplesse, des prestations de qualité et une réactivité importante. Mais il est intéressant de souligner que les avantages sont également du côté des étudiants eux-mêmes. Car si les Junior-Entreprises sont des associations à but non lucratif, elles sont aussi à vocation pédagogique. En rejoignant Junior Estaca, un étudiant pourra ainsi profiter d’une passerelle vers la vie active. Il mettra en pratique ses connaissances, affinera ses compétences, en développera de nouvelles, valorisera son expérience et prendra contact avec de futurs clients/employeurs potentiels. Pour toutes ces rais...

Dolphin Coaching : libérez-vous des croyances qui vous empêchent d’avancer et osez révéler votre potentiel

Le coaching s’adresse à tout le monde Contrairement à une idée répandue selon laquelle il ne concernerait que les personnes ayant un problème à résoudre, le coaching s’adresse à tout le monde. « Si l’on fait appel aux services d’un coach professionnel, cela peut être parce que l’on peine à surmonter une difficulté mais pas seulement. Bon nombre de mes clients sollicitent mon aide parce qu’ils désirent accélérer leur développement, relever un défi, aborder sereinement un changement ou encore déployer tout leur potentiel ». Car le coaching a véritablement vocation à s’adresser à toutes les personnes qui veulent être actrices de leur propre évolution. En effet, qui n’a jamais eu la sensation de perdre le contrôle de ses journées, passées à traiter les urgences au fil de l’eau sans parvenir à prendre le moindre recul ? Qui n’a jamais dû encadrer une équipe sans qu’on lui ait appris comment procéder ? Qui ne s’est jamais senti dépassé lors d’une prise de poste ? Qui n’a jamais douté de sa légitimité professionnelle en endossant de nouvelles responsabilités ? Qui n’est jamais resté dans un poste qui ne faisait plus sens, continuant d’aller au travail avec une boule au ventre, parce qu’il ne parvenait pas à gérer sa peur du changement ? Qui ne céderait pas à la panique, s’il ne dispose, à douze mois de la fin de ses droits au chômage, d’aucune piste professionnelle ? Qui ne s’est jamais laissé submerger par ses émotions ou son stress ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir comment concilier sa vie professionnelle et sa vie personnelle ? Quel étudiant, quelle mère de famille souhaitant retravailler ou encore quel retraité à l’aube du « premier jour de sa nouvelle vie », n’a jamais eu besoin qu’on l’aide à orienter ses choix ? La liste est loin d’être exhaustive… Vous faire coacher vous permettra de développer non seulement vos performances mais aussi votre adaptation sociale et relationnelle ainsi que votre satisfaction. Parce que se faire aider, ce n’est pas faire preuve de faiblesse, bien au contraire. En vous faisant accompagner, vous arriverez mieux - et plus rapidement - à trouver vos propres solutions et à progresser. Identifier nos freins… pour mieux les débloquer ! Qu’il intervienne auprès d’un cadre pour l’aider à mieux performer et à faire évoluer sa pratique professionnelle, d’un particulier désireux de progresser dans son développement personnel ou encore d’un jeune pour l’accompagner dans le choix d’une orientation qui valorisera ses talents, François Baleynaud prend soin « d’identifier les croyances qui empêchent le coaché d’avancer, pour les déstabiliser et leur substituer un moteur de motivation ». Authentique et d’une grande humanité, ce coach utilise ainsi les outils dont sa formation (DESU 2010 « Pratiques du Coaching » Paris 8) et son parcours - tant personnel que professionnel - l’ont dotés pour « déboulonner » ce qui empêche ses clients de trouver les solutions qu’ils recherchent. Mais pas question de leur souffler ces fameuses réponses ! « Un coach n’est pas un consultant » précise François Baleynaud. « Il doit accompagner son client sans se substituer à lui». Plutôt que de lui proposer des réponses « toutes prêtes », un coach compétent (« qui continue de se former et fait l’objet d’une supervision ») fera, au contraire, en sorte que son client trouve lui-même les réponses aux questions qu’il se pose. « Un peu à la manière de Socrate qui répondait aux questions que lui posaient ses élèves par autant de questions afin de les aider à accoucher de leurs propres réponses ». Rien d’étonnant, donc, à ce qu’un « bon coach ne parle que 20 % du temps que dure une séance » précise François Baleynaud. « Parler moins pour écouter plus » comme aurait pu le formuler un ancien Président de la République… « En tant que coach, il est essentiel de parvenir à se départir de cette envie de ‘’faire &ag...

ALGOSOURCE TECHNOLOGIES : des compétences transversales dans la filière microalgue

Partie intégrante du groupe AlgoSource, la filiale dédiée Technologies défend son savoir-faire sur quatre axes de compétences. Sélection et production, culture, bioraffinage et vente d’équipements de production ne sont qu’un aperçu des volets dans lesquels l’enseigne s’est fait une réputation, à l’échelle mondiale. Face à une concurrence à l’international, surtout de la part des producteurs asiatiques, l’enseigne se veut être le défenseur d’une microalgue made in France, plus coûteuse à produire mais plus compatible aux exigences actuelles des consommateurs. La maîtrise de l’écologie industrielle inhérente à cet objectif est au cœur des gageures quotidiennes du groupe. Faire baisser les coûts par la valorisation des effluents La valorisation d’effluents est l'un des axes de compétence pour lesquels AlgoSource Technologies a développé un savoir-faire. Auprès de partenaires industriels qui ont une masse d’effluents à écouler, l’enseigne vient proposer des solutions vertes pour les traiter. En valorisant les effluents gazeux, notamment le dioxyde de carbone et la chaleur impliqués dans la photosynthèse et donc la croissance des microalgues, et parfois des effluents liquides pouvant contenir des phosphates et nitrates. En intégrant ces effluents dans le cycle de ses activités de production, la société offre ainsi à ses partenaires de rendre leurs activités « moins impactantes sur l’environnement », pour reprendre Jean-Michel Pommet, le Directeur Innovation & Business Développement du Groupe. La démarche permet, en revanche, de réduire les coûts puisque la mise à disposition des composants utiles aux cultures est gratuite. Le projet Cimentalgue est l'une des success stories développées sur la trame d’une telle collaboration.  Avec ce genre d’entreprise, AlgoSource s’est déjà fait acclamer pour ses capacités d’innovation dans la réduction de l’impact environnemental de l’industrie locale, en remportant le concours Résolutions de la Région des Pays de la Loire, finançant une action en cours d'écologie industrielle au service du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire.   La plus grande raffinerie de microalgues en Europe, à l’horizon 2020 Le raffinage des microalgues constitue un autre chantier d’expertise important pour le groupe. Compte tenu de ses acquis en la matière, celui-ci nourrit de grandes ambitions en matière d’expansion. « Pour nous, l’idée c’est, d’ici 2020, d’être l’acteur majeur en Europe avec notamment la construction de la plus grande raffinerie de microalgues », nous annonce M. Pommet. C’est surtout à travers les activités d’Alpha Biotech que le groupe a développé son savoir-faire concernant ce bioraffinage. Celui-ci consiste en l’extraction de molécules spécifiques selon les secteurs d’application visés. Ces derniers recouvrant un pan large allant de la nutraceutique à l’agroalimentaire, en passant par la nourriture animale et la cosmétique. Les résidus de cette première phase d’extraction de la biomasse microalgale sont intégrés dans un autre cycle de valorisation. Chantier sur lequel la compagnie développe des recherches continues avec des laboratoires universitaires. Le programme FP7 BIOFAT constitue un exemple parlant de ces procédés. Celui-ci génère de nombreux co-produits à côté du biofuel extrait en priorité. La responsabilité environnementale comme valeur motrice En parallèle de ses priorités quotidiennes, AlgoSource Technologies intègre comme valeur fondatrice un engagement fort pour le développement durable. Déjà, le groupe inscrit ses démarches dans la mise à disposition de réponses adaptées aux problématiques du futur. S’alignant au recours à des ressources alternatives aux énergies fossiles, l’exploitation de la biomasse microalgale résout effectivement l’une de ces préoccupations majeures. La valorisation des effluents contribue à répondre aux problématiques de l’effet de serre. L’ensemble des efforts portés par l’enseigne en faveur de l’e...

une Approche Neuro-Sensorielle du coaching qui replace l'humain au centre de l'organisation

Apprendre à identifier (et à exploiter) nos sensations corporelles  Élaborée par Oliver Masselot et Samy Kallel et conceptualisée à travers le livre "Le Leadership du Coeur (éditions GERESO), l'Intelligence Neuro-Sensorielle s’appuie sur la mise en valeur d'une source d’informations d’une très grande richesse mais pourtant largement sous-exploitée. « Un nombre incalculable de messages nous parviennent par le corps, via le ressenti corporel » explique Olivier Masselot. Pour nous aider à identifier et à analyser efficacement toutes ces informations, l'Intelligence Neuro-Sensorielle combine, entre autres, des outils issus des neurosciences (entre autres l'ANC du Dr Jacques Fradin) et d’autres, liés à la sensorialité. « Cette approche dynamique de l’être humain, à la fois globale et holistique, permet d’en avoir une vision différente, plus lucide, de mettre en place rapidement les protocoles adéquats et de révéler des choses qui échappent généralement aux approches plus classiques » précise Olivier.  Mieux armé pour affronter l’inconnu et gérer les imprévus Partant du principe que « nous sommes responsables de notre façon d’interpréter et d'aborder les situations qui se présentent à nous », Olivier Masselot travaille sur la sensorialité afin de permettre aux personnes qui font appel à ses services - des leaders, des créatifs et des managers, pour la plupart - « d’être capables de gérer l’imprévu avec davantage de lucidité et d’agilité ». En effet, notre crainte de l’inconnu provient très souvent du fait que nous privilégions « notre cerveau ‘automatique’ qui ne réagit qu’en fonction de ce qu’il a appris, au détriment de notre cerveau ‘adaptatif’, lequel nous permet d’improviser et donc de mieux aborder l’inconnu. L’idée, c’est de passer d’une ‘dynamique de peur’ axée sur la résistance et le désir de tout contrôler à une ‘dynamique de coeur’, orientée sur l’ouverture ainsi que sur la connexion à l’autre et à l'environnement » fait remarquer Olivier. Appliquée au monde du travail, l’Approche Neuro-Sensorielle aide un manager, par exemple, à « mettre en place un management moins rigide qui favorise l'intelligence collective et les initiatives, à prendre les bonnes décisions au bon moment, à entretenir de bonnes relations avec chacun et à favoriser un consensus ‘gagnant-gagnant’ avec ses collaborateurs, ses fournisseurs et ses clients ».  Remettre l’humain au centre des stratégies « La philosophie de l’Approche Neuro-Sensorielle, c’est que plus l’humain s’épanouit, plus l’entreprise va s’épanouir également » explique Olivier. Mais il est fréquent qu’un management trop rigide débouche sur de mauvaises réponses. Ou encore que la culture d’une entreprise ne soit plus en phase avec ce que vivent et ce que ressentent ses salariés. Or une telle situation qui « créera plus de problèmes qu’elle n’enrésoudra » s’avère préjudiciable non seulement aux hommes et aux femmes qui composent ses effectifs mais aussi à l’entreprise elle-même. En proposant une autre vision du rapport manager-collaborateur-environnement, l’intervention d’Olivier peut conduire à une véritable refonte de la culture d’entreprise, plus résiliente, parce que davantage centrée sur une dynamique collaborative. Et pour permettre aux dirigeants d’intégrer parfaitement - et durablement - ce qu’il leur aura révélé au cours de son accompagnement, Olivier Masselot a mis en place au sein de l'Approche Neuro-Sensorielle une belle bibliothèque d’entraînement en e-learning.  ...

Hippodromes de Paris : offrez un cadre exceptionnel à vos événements professionnels

Les hippodromes parisiens : un cadre original pour vos congrès et séminaires Il arrive parfois que les événements d’entreprise se suivent et se ressemblent… Pour que vous puissiez surprendre vos clients et vos collaborateurs,  en les immergeant dans l’univers à la fois atypique et unique de la course hippique, France Galop propose désormais à la location les prestigieux hippodromes parisiens que sont Paris Longchamp, Saint-Cloud, Auteuil, Chantilly, Maisons-Laffitte et Deauville, sur la côte normande.  « L’idée » explique Damien Lecarreaux, Responsable Département Commercial et Marketing chez France Galop, « c’est de permettre à vos clients, à vos partenaires ou encore à vos équipes de vivre une expérience unique en découvrant un lieu d’exception tout en profitant du spectacle des courses hippiques ». Relativement méconnu du grand public, le monde des courses est pourtant d’une très grande richesse. Il dispose ainsi de ses propres règles et de son propre langage (dead-head, pénétromètre, AQPS, etc.) qu’il est parfois difficile de comprendre sans l’aide d’un décodeur… « L’univers des courses hippiques gagne vraiment à être connu. En choisissant d’organiser vos événements d’entreprises dans l’un de nos hippodromes, vous en donnerez l’occasion à vos invités » précise Damien Lecarreaux. « De plus, parce que chacun de nos six hippodromes a son caractère propre, chaque expérience sera différente. Et le plaisir s’en trouvera sans cesse renouvelé ».  Un écrin prestigieux pour vos événementiels d’entreprise Comme aurait (peut-être ?) pu l’écrire Baudelaire au sujet des hippodromes parisiens et de la possibilité qui vous est offerte d’y organiser vos événements et séminaires professionnels : « là, tout n’est qu’ordre et beauté. Luxe, charme et exclusivité ». Car en ayant pour écrin l’un des six sites mythiques que France Galop propose à la location aux entreprises, un congrès ou une réception auront toutes les chances de marquer les esprits des convives pour longtemps. « Nous avons choisi de miser sur la qualité. C’est pourquoi les prestations que nous proposons sont haut-de-gamme ». L’accueil qui vous sera réservé et l’organisation qui aura été mise en place seront donc à la hauteur non seulement de votre événement mais aussi de l’hippodrome qui l’abritera. « Par exemple », indique Damien Lecarreaux, « le restaurant panoramique de l’hippodrome Paris- Longchamp offre une vue imprenable sur le champ de courses mais aussi sur Paris et la Tour Eiffel ». Et pour que le plaisir des yeux soit aussi celui des papilles, c’est Jean Imbert, chef étoilé au guide Michelin, qui est aux fourneaux. « Concocter des cocktails ‘’signature’’ fait partie de l’ADN de notre offre : une expérience à la fois visuelle, équestre et culinaire qui ne se retrouve nulle part ailleurs ».  Une grande souplesse d’organisation La configuration des hippodromes leur permet d’accueillir une large palette d’événements, qu’il s’agisse d’une réunion d’une dizaine de personnes à un congrès en réunissant plusieurs centaines. « Ce sont quelque 1 500 personnes qui peuvent être accueillies rien que dans nos espaces intérieurs. Car nos hippodromes disposent également de vastes espaces extérieurs : rooftops, jardins… Autant d’espaces modulables dont nous exploitons toutes les possibilités et qui s’adaptent à tout type d’événements ». Il est même possible de monter une scène à l’occasion d’un concert ou d’un spectacle. « Selon le site choisi (Paris Longchamp, Saint-Cloud, Auteuil, Chantilly, Maisons-Laffitte ou Deauville), de 5 000 à 8 000 spectateurs pourront y assister » précise Damien Lecarreaux.  Une large amplitude horaire Un autre des avantages des hippodromes parisiens réside dans leur large amplitude horaire. « Dans le cadre des ''Jeuxdi By Paris Longchamp" que nous organisons chaque semaine, du 17/05 a...

Undici, les pionniers du coaching et de l’intelligence collective en France

Accompagner les personnes et les organisations dans leur développement Véritables pionniers du coaching en France, voilà maintenant plus de dix ans que Michel Moral et Florence Lamy accompagnent leurs clients. « Avec Michel, nous sommes un peu des dinosaures » avoue malicieusement Florence Lamy. S’ils aident les personnes qui font appel à eux à trouver en elles-mêmes les ressources nécessaires pour développer leur potentiel, reprendre confiance, gérer leurs émotions ou encore surmonter les obstacles qui leur barrent la route, Florence et Michel interviennent surtout auprès des organisations : entreprises, collectivités, associations, etc. « Notre approche s’articule autour de la notion d’intelligence collective » précise Florence. « L’idée, dans le cas d’une transformation d’entreprise (restructuration, croissance, fusion), par exemple, c’est de parvenir à (re)créer un équilibre entre le bien-être et la créativité des salariés, d’un côté et la recherche de la performance, de l’autre. De réussir à donner du sens et à préserver les liens entre les salariés ». Pour accompagner leurs clients tout au long de la transformation culturelle de leur entreprise et les aider à gérer le stress pouvant en résulter, Florence et Michel utilisent un outil spécifique, le « cultural transformation tool ». Cet outil permet d’identifier les valeurs positives et celles qu'il faudrait modifier au sein d’une équipe. « Le coaching est un outil d’accompagnement au changement » précise Florence. Entre les mains d’un coach compétent, une équipe pourra ainsi reconsidérer les interactions entre ses membres et en tirer les enseignements nécessaires. De même, un salarié pourra revoir sa manière de collaborer. Voire démarrer une nouvelle carrière ! Des spécialistes de la supervision des coachs De même que l’on se s’improvise pas coach professionnel du jour au lendemain, on ne s’autoproclame pas non plus superviseur. Pour être en mesure d’accompagner efficacement ses clients et de les aider à atteindre leurs objectifs, un coach doit avoir reçu une formation reconnue et s’appuyer sur des règles déontologiques strictes. Mais il est tout aussi important que ce coach ait recours à la supervision. « Michel et moi sommes très axés sur la supervision » précise Florence. « Nous avons même développé un savoir-faire spécifique dans ce domaine. Très tôt, il nous a paru important d’avoir une vision professionnelle de la supervision. Nous avons d’ailleurs été les premiers en France à mettre en place une formation de superviseur ». Définir quelle doit être la posture du superviseur, en établir les principes fondamentaux, mettre en place un référentiel de compétences spécifiques… Autant d’éléments qui sont les garants d’une supervision de qualité. « L’impact bénéfique de la supervision est doublement intéressant car il va cascader non seulement sur les accompagnants mais aussi sur leurs clients » indique Florence. Gage de qualité s’il en est, le programme de formation qu’ont élaboré Florence et Michel s’est vu décerner l’ESQA (European Supervision Quality Award). Ce label, délivré par l’EMCC (European Mentoring and Coaching Council, Conseil Européen du Coaching, du Mentorat et de la Supervision en VF) atteste de la qualité de l’enseignement dispensé par une école de formation à la supervision du coaching.  Une démarche exigeante fondée sur la complémentarité Tels le Yin et le Yang, Florence et Michel se complètent mutuellement. « Ingénieur de formation, Michel est très cartésien. Son esprit d’analyse et de synthèse est remarquable » indique Florence. « Moi, j’ai une approche plus synergétique, davantage tournée vers l’artistique. L’écriture, le théâtre, la musique ou encore les arts plastiques font partie des outils que j’utilise pour accompagner mes clients. J’ai également été formée à la médecine ...

Codataschool : des formations à 360°
en Big Data, Intelligence Artificielle
et développement Web

Codataschool a été créé en 2017 à l’initiative de Laure Bourgois, docteure en Intelligence Artificielle (IA Symbolique et simulations). Cet organisme propose plus de 50 formations axées sur le Big Data, l’Intelligence Artificielle et le développement Web. L’offre s’adresse aussi bien aux professionnels, à l’instar des développeurs, qu’aux chefs d’entreprise. C’est après son parcours d’enseignante à l’université dès l’âge de 23 ans et ses 18 ans d’expérience en recherche et développement (France Telecom R&D, IFSTTAR et autres organismes publics et privés) que Laure Bourgois, 42 ans, a créé Codataschool.  « Nous élaborons nos formations selon les besoins du marché des entreprises. Nous permettons aux ingénieurs et aux décideurs d’intégrer l’IA dans leurs applications afin de créer des services innovants à forte valeur ajoutée », déclare d’entrée de jeu la fondatrice pour souligner les particularités de son offre. Elle constate : « La formation est non plus un stock (auparavant un ingénieur était titulaire d’un bac + 5 et ce diplôme constituait une assise pour la vie entière) mais un flux : il faut se former en permanence. Le but de ces formations est d’améliorer votre compétitivité grâce aux nouvelles technologies. L’or de demain, c’est la donnée à extraire et à structurer. » Modulables, ces formations peuvent s’adapter également à tous types de profils, débutant comme expert. Plus de pratique Chacun des 3 domaines (big data, IA, développement Web) intègre différentes thématiques de formation. En développement Web, l’apprenant est formé, par exemple, au développement Front End et Back End, deux outils essentiels et complémentaires. Autre exemple, dans le domaine du Big Data, l’étude des concepts et outils issus du Machine Learning occupe une part assez importante, étant donné la corrélation existante entre ces deux technologies. Codataschool propose des formations appliquées en IA Symbolique, Traitement Automatique des Langues Naturelles, Outils de simulations et Internet des Objets (IOT). Chez Codataschool, les formations se déclinent sous différents formats, en fonction des besoins des apprenants. Mis à part le format séminaire dédié aux chefs d’entreprise, tous les autres formats (module, projet, accompagnement) privilégient la pratique. Petite nouveauté : l’organisme suggère un format challenge dans lequel les concepts et les technologies sont assimilés via des sprints. Trois valeurs Codataschool s’est construit autour de trois valeurs que sont l’égalité des chances, l’intégrité et le bien commun. En considérant le numérique comme étant un vecteur d’ascension sociale, l’organisme s’attelle à promouvoir l’égalité femmes-hommes. « Il y a des femmes qui excellent dans le domaine de l’Intelligence Artificielle. Malheureusement, elles sont trop peu nombreuses, autour de 15 % dans la technique selon différents instituts », déplore notre interlocutrice. En ce qui concerne l’intégrité, celle-ci se rapporte aux données. Conscient de l’enjeu que ces dernières représentent, Codataschool met tout en œuvre pour garantir leur sécurité et leur fiabilité. De plus, Codataschool propose des formations et outils pour l'aide à la détection des fake news, qui se propagent insidieusement sur la Toile. Enfin, l’organisme affiche son attachement à la question de l’éthique, en veillant à ce que les solutions développées puissent améliorer la vie des personnes concernées. ...

L’Approche Globale : aligner sa carrière et ses aspirations pour déployer tout son potentiel !

Bonjour Sophie, pourquoi selon vous de plus en plus de personnes font appel à des coachs professionnels ? Après quelques années dans la vie active, souvent lorsque l’on a entre 35 et 45 ans, on ressent le besoin de faire un bilan de sa vie et notamment de sa vie professionnelle. On compare alors ses aspirations avec la réalité et on peut se rendre compte qu’il y a un décalage entre les deux. A cette étape, que Carl Gustav Jung appelait la « mi vie », beaucoup sont prêts à remettre en question ce qui ne fonctionne pas ou plus. Vous parlez de la tranche d’âge 35-45 ans, pourquoi cette étape est-elle charnière ? Cette tranche d’âge est souvent celle des désillusions et des remises en question. On ouvre les yeux sur la réalité, on se rend compte que le temps passe vite et on se dit que c’est le bon moment pour opérer des changements. C’est aussi l’âge où on commence à avoir davantage confiance en soi et où on sait ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas ou plus. Sur un plan professionnel, à cet âge-là, on travaille généralement depuis 10 à 20 ans déjà. On peut avoir des responsabilités professionnelles importantes parfois lourdes à gérer ou bien à l’inverse, se sentir frustré de ne pas avoir les responsabilités professionnelles que l’on souhaiterait avoir. On peut aussi se rendre compte que la voie dans laquelle on évolue ne correspond plus à nos valeurs ou nos aspirations. Sur un plan personnel, ceux qui ont des enfants peuvent avoir du mal à trouver un équilibre entre travail et vie familiale. Et ceux qui n’en ont pas peuvent se mettre la pression pour en avoir ou bien peuvent être confrontés à la question du renoncement à la parentalité. Il n’est pas rare aussi que les 35-45 ans ne puissent plus s’appuyer comme auparavant sur leurs parents et recherchent le soutien de mentors ou de coachs pour les guider et mettre en adéquation leur « vie » avec leurs « envies ». Que permet l’approche globale ? Les personnes qui viennent nous voir ne savent pas toujours clairement pourquoi elles ressentent le besoin d’évoluer ou pourquoi elles ont un sentiment d’insatisfaction. Elles croient que c’est parce qu’elles n’ont pas assez de résultats professionnels. Ou alors elles pensent que c’est parce que leur domaine d’activité ne leur correspond pas. Mais en général leurs envies de changement sont plus profondes et plus subtiles : - Ce chef d’entreprise pense qu’il manque d’autorité alors qu’en réalité, il a une blessure émotionnelle qui lui fait tout interpréter personnellement et contre lui. Le moindre geste de ses salariés est reçu comme une agression, il se ferme, et le malaise qui en découle altère son autorité. Nous transmettons des techniques pratiques qui l’aident à cicatriser sa blessure et à se relier aux autres avec authenticité, ce qui change radicalement son leadership. - Ce manager pense qu’il n’est pas compétent car il n’est pas reconnu dans son travail. En réalité son entreprise rencontre des difficultés d’ordre financier et son chef n’arrive pas à lui transmettre des feed-back positifs dans ce contexte. Nous lui proposons des exercices et des méthodes qui lui permettent de se détacher du regard de l’autre pour qu’il s’auto-évalue de manière juste. Il apprend la communication non violente qui lui permet de dialoguer avec sa direction, en exprimant sereinement ses besoins et ses attentes. - Ce salarié ressent qu’on l’utilise, qu’on le « surcharge », qu’on ne considère pas ses alertes sur le fait qu’il en fait trop. Alors qu’en réalité c’est lui qui culpabilise de ne pas arriver à faire plus, il ne sait pas dire « non » et le surmenage lui fait petit à petit perdre son tonus physique et son enthousiasme. Nous le mettons en situation pour qu’il gagne en assurance et améliore ses capacités de communication. Ce qui lui permet de redevenir maître de son existence et de ne plus avoir le sentiment de subir. - Cette femme veut créer son entreprise mais n’arrive pas à avancer sur son projet. Il s’avère en fait qu’elle souhaite réaliser son projet parce qu’elle est persuadée qu’elle gagnera plus d’argent. Or, ce n’est pas une motivation suffisamment solide pour pouvoir mener à bien un projet de création d’entreprise. Nous l’aidons à se recentrer sur ses aspirations profondes et à imaginer une carrière en adéquation avec ce qu’elle est vraiment. - Cette employée donne tout, elle est au bord du burn-out, son corps somatise, elle pense devoir changer de travail. Nous l’aidons d’abord à équilibrer sa vie tout en lui apprenant à reconnaître ses limites et à les exprimer. Elle retrouve force, courage et confiance en elle pour transformer son poste actuel. Elle apprend à continuer à se développer en toute autonomie et à trouver ses propres ressources pour ne plus revivre ses erreurs passées. Dans l’approche globale, on éclaire les parts invisibles de l’être humain qui sont en jeu dans la problématique amenée. Par une méthode fine d’évaluation des différents domaines de la vie de la personne, on élabore sur-mesure des exerci...

Agence Économique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté : un levier
en faveur de la croissance économique

A la suite à la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté, la nouvelle région a voulu rassembler les forces du territoire en unifiant les deux Agences économiques historiques à savoir l’ARD (Franche-Comté) et l’ARDIE (Bourgogne) en une seule entité. De cette initiative est née en 2017, l’Agence Économique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté (AER BFC). L’AER BFC est une Société Publique Locale (SPL) chargée d’une double mission : favoriser les créations économiques et d’emplois et assurer le développement économique régional en intervenant auprès des entreprises et des territoires. Accroître les activités économiques du territoire Société Publique Locale, l’AER BFC est composée d’actionnaires publics dont la Région Bourgogne-Franche-Comté qui en est majoritaire. L’actionnariat est également détenu par les EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) régionaux : plus d’une cinquantaine sont entrés au capital de l’Agence. Ainsi, avec près de la moitié des EPCI régionaux, la gouvernance de l'Agence assure la représentation de 73% de la population. « Nous œuvrons pour le compte de nos actionnaires notamment de la Région qui assure l’essentiel de notre chiffre d’affaires. Le pilotage régional est organisé à partir des orientations du schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII) qui a été adopté par la Région et qui définit clairement les missions de l’agence économique », nous explique Arnaud Marthey, Président de l’AER BFC. Ce SRDEII détermine les priorités régionales et a été imposé par la loi NOTRe qui selon les précisions de notre interlocuteur « donne désormais des compétences fortes à la Région, le chef de file du développement économique local mais également aux intercommunalités ». Lesdites orientations incluent entre autres des plans d’actions visant à apporter un soutien aux TPE et PME. Accompagner les entreprises existantes dans leur croissance constitue justement l’une des priorités de l’AER BFC. Pour booster le développement des filières et des entreprises, l’Agence mise sur des méthodes finement pensées. A titre d’exemple, elle est actionnaire dans près de 57 entreprises cotées en bourse basées en Bourgogne-Franche-Comté lui permettant de se placer au cœur des décisions stratégiques prises au sein de celles-ci. La gouvernance de l'AER BFC est aussi en train d’évoluer pour y associer des chefs d’entreprises et des représentants du monde entrepreneurial, au sein d’une instance spéciale, pour bénéficier de leur expertise de terrain. Dans tout cet élan, l’AER BFC contribue aussi au développement de l’innovation et de l’éco-innovation. « Nous avons à cœur de favoriser la compétitivité de nos entreprises, leur permettre d’évoluer dans leurs pratiques, dans les nouvelles technologies et dans plusieurs domaines innovants », fait savoir Arnaud Marthey. Le territoire compte notamment 5 pôles de compétitivité : Nuclear Valley, Plastipolis, Pôle des MicroTechniques, Pôle Véhicule du Futur et Vitagora. Il abrite trois villes labellisées French Tech : Besançon, avec la labellisation HealthTech ; Chalon-sur-Saône, avec la labellisation IOT Manufacturing ; et Dijon, avec la labellisation FoodTech. Une de ses filières phares est l’énergie avec l’Hydrogène. La région a la chance d'être détentrice d’une labellisation « Territoire Hydrogène » qui lui permet d’être un vrai laboratoire pour cette énergie d’avenir. Cette filière profite notamment de la forte dynamique en matière de recherche. Il faut dire que la région possède des atouts considérables. « Nous avons près de 6000 chercheurs avec un ratio de chercheurs privés parmi les plus importants, nous disposons de 14 centres d'excellence mondial et 51 unités de recherche en Région &...