pixel-facebook
© Interview avec Alexandre Pons, sommelier du Restaurant Le 1920 à Megève
portrait-chef-alexandre-pons

Interview avec Alexandre Pons
Sommelier au Restaurant Le 1920




situé à Megève
Région Auvergne - Rhône-Alpes

Pouvez-vous nous décrire votre parcours de sommelier ?

Alexandre Pons J'ai fait mes études Bac et BTS Hôtelier sur Toulon, ville dont je suis originaire. Puis, j'ai complété ma formation à Lyon aux côtés de mon professeur, Arnaud Chambost, Meilleur Ouvrier de France (M.O.F) Sommelier. C'est là, que j'ai pu découvrir ce merveilleux monde de la sommellerie. Après avoir fait mes gammes avec Géraldine Carret, sommelière de talent, j'ai souhaité partir sur le continent américain pour découvrir une nouvelle culture et développer mes langues étrangères aux côtés de Jérôme Bocuse. Depuis mon retour en France, j'ai eu l'honneur de travailler au sein de La Mère Brazier, une institution lyonnaise (restaurant deux étoiles au Michelin) aux côtés du Chef Sommelier (M.O.F Sommelier) Denis Verneau, en tant que sommelier puis assistant chef sommelier. Après 3 années aux côtés de ces deux professeurs de renom, le Palace La Réserve à Ramatuelle m'a remis les clefs de sa cave et j'ai donc pu prendre les rênes de l'équipe de sommellerie. Une merveilleuse année à leurs côtés, riches d'enseignements et de découvertes avant de m'envoler jusqu'au Four Seasons de Megève et rejoindre la famille Rotschild.

En tant que sommelier, quelles sont les différentes activités de votre métier ? Conseils auprès des clients, visites de domaines viticoles,...

AP Le métier de sommelier reste très complet. Le conseil auprès du client reste l'étape finale. Différentes activités restent primordiales au préalable : rencontres avec les vignerons pour découvrir les meilleurs breuvages, les plus surprenants, connaître leur histoire et leur travail pour savoir ensuite le restituer aux clients. Un côté très gestionnaire dans l'achat des vins, la gestion des stocks, des prix... Un travail de fond important et de partage avec le Chef pour proposer les accords les plus adéquats aux convives du Restaurant Le 1920. Manager l'équipe de sommellerie et établir un vrai partage entres amateurs de vin mais aussi avec le reste de l'équipe. Comme je vous l'ai dit un métier qui est très complet et qui demande une remise en question quotidienne.

Quels conseils de sommelier donneriez-vous à nos lecteurs pour choisir un vin ?

AP Tout d'abord, n'hésitez pas à vous laisser conseiller. Il est tellement plus agréable d'aimer et d'apprécier un vin inattendu. Bien sûr, les grands classiques restent inévitables ! Mais, le monde du vin est si vaste et divers que nous pouvons chaque jour découvrir de nouveaux accords. Laissez-vous guider par mes collègues sommeliers ou suivez les accords proposés par différents guides ou applications. Vous serez toujours surpris. Ensuite, je conseille toujours aux clients de ne pas avoir d'idées reçues sur les accords. Vins rouges puissants avec un fromage puissant.... Non testez, essayez, faites selon vos gouts et selon vos envies. Mais aussi selon les étiquettes et les prix. Les meilleurs vins ne sont pas forcément les plus chers ou ceux qui donnent le plus envie. Partir à la découverte du vigneron restera le moyen le plus agréable, le plus rentable et le plus surprenant d'apprécier de nouveaux breuvages. Et surtout ne jamais oublier la première chose que mon professeur m'a apprise : "le Vin qui est bon, c'est le vin qui nous plaît".

En fonction des budgets de chacun, quelles seraient les domaines et vins à recommander, la cave idéale pour un amateur de vin à se constituer... Pour des vins de 3 à 5 €

AP Toujours un gros casse-tête de trouver des vins de qualités à ce prix là, mais les pépites restent légions :
- Syrah 2015 Rouge - Cellier des Gorges de l'Ardèche - Ardèche.
- Côté Mas Blanc 2015 - Domaines Paul Mas - Languedoc.
- Comte des Clos Rouge 2014 - Bordeaux.
plat-restaurant-le-1920-megeve
© Alexandre Pons, sommelier au Restaurant Le 1920 à Megève

Pour des vins de 5 à 10 €

AP Des petits trésors se cachent partout en France et pas forcément sous appellation protégée :
- Verdarail Château Salettes 2015 Rouge - Provence.
- Mâcon La Roche Vineuse Domaine Merlin 2016 Blanc - Bourgogne.
- Château Barbeyrolles 2016 Rosé - Provence.

Pour des vins de plus de 10 €

AP Un budget très intéressant pour un panel plus étendu :
- Crozes Hermitage Alain Graillot 2013 - Rhône.
- Moulin à vent Domaine des Nugues Rouge 2015 - Beaujolais.
- Clarendon Domaine Gavoty Blanc 2015 - Provence.
restaurant-le-1920-megeve restaurant-le-1920-megeve restaurant-le-1920-megeve
© Alexandre Pons, sommelier au Restaurant Le 1920 à Megève
© Restaurant Le 1920, deux étoiles au Guide Michelin
© Hôtel, restaurant Le 1920 au Four Seasons à Megéve

Pour des vins d’exception

AP Les bouteilles d'exception que vous pourrez boire ou bien laisser encore vieillir doucement au cœur de votre cave :
- Château Grillet Blanc 2010 - Rhône.
- Ulysse Collin les Perrières Champagne - Champagne.
- Saint-Estèphe Cos d'Estournel Rouge 2005 - Bordeaux.
Adresse | Contacts utiles
image-prop-contact-restaurant-le-1920 Restaurant Le 1920 Tél. : 04 50 78 62 65
Site Internet


Restaurant Le 1920 : les avis

LES ARTICLES LES PLUS LUS

Positive You : un service de psychologie
à distance, gage de bien-être

Faciliter l’accès à la psychologie à un public élargi via des moyens technologiques, telle est la mission que s’est fixée Positive You. Pour y parvenir, la startup offre la possibilité à ses utilisateurs de bénéficier, selon leurs besoins, de l’expertise de vrais spécialistes. Le tout, à distance ! Un partenariat noué autour de valeurs fortes Créé en 2018, Positive You met à disposition des particuliers une plateforme en ligne dédiée à la psychologie à distance. Concrètement, celle-ci met en contact des personnes à la recherche de bien-être et des psychologues spécialisés. Afin d’assurer un service de qualité, Positive You travaille uniquement avec des psychologues partenaires qui sont à la fois certifiés et diplômés. Ces derniers s’engagent à aligner leurs prestations sur un modèle centré sur l’« Etre bien » tout en adhérant à des valeurs clés comme l’innovation, le professionnalisme, l’éthique ou encore la satisfaction client. Tout se fait à distance À travers sa solution, Positive You entend placer l’humain au cœur de son offre. La startup propose à cet effet des thérapies ciblées et adaptées aux besoins de chaque individu. Tout le processus d’accompagnement se fait à distance : soit à travers un système de messagerie, où praticien et utilisateur s’échangent via des écrits électroniques ; soit par le biais d’une visioconférence intégrée, permettant une téléconsultation par écran interposé. Bonus non négligeable : Positive You permet aux utilisateurs de choisir le prix de leur consultation en fonction de leurs ressources. Des offres pour les entreprises La startup offre également des prestations destinées à aider les professionnels à surmonter les différents problèmes rencontrés au niveau de l’entreprise. Elle propose un accompagnement non seulement individuel (salarié ou dirigeant), mais aussi collectif (groupe). Conscient qu’une meilleure ambiance au travail est la clé du succès, Positive You accompagne les salariés dans leur épanouissement aussi bien personnel que professionnel. L’unique moyen d’atteindre cet objectif est de favoriser l’« Etre bien » dans sa globalité, incluant la santé physique et mentale. En outre, les interventions peuvent aussi porter sur des thématiques telles que la médiation professionnelle, les risques psychosociaux, le conseil en management ou en organisation ou encore la cellule de crise. ...

Champagne GREMILLET, une grande maison parmi les petites ou l’inverse …?

Champagne GREMILLET compte parmi les plus belles réussites de son secteur. La maison ne revendique pas une longue histoire (1979) mais au contraire se veut contemporaine et innovante. Elle s’est construite vite et continue avec passion et optimisme son ascension au travers des 500 000 bouteilles annuelles exportées dans le monde. Une viticulture respectueuse de l'environnement et une volonté constante de créer et favoriser la biodiversité. Une terre bénie Le domaine est planté à 85 % en pinot noir, cépage roi de la région et bénéficie d’approvisionnements en chardonnay issu des plus beaux terroirs de Champagne dont Crament en grand cru. Les assemblages qui en découlent donnent naissance à une gamme de 8 champagnes tous empreint de fraîcheur et d’élégance. Des champagnes pétillants pour tous les goûts Anne GREMILLET de la maison éponyme ( qui donne son nom à) fait l'éloge du « Blanc de noirs » de la collection « Les Purs » qui est composé à 100 % de pinot noir. La viticultrice le désigne comme « le fer de lance de la maison » et le plus représentatif du terroir aubois. La fille du fondateur souligne également « la cuvée Évidence » de la collection « Les Uniques ». Depuis quelques semaines, cette cuvée se présente dans un luxueux flacon aux formes arrondies qui exprime la volonté de présenter des produits haut de gamme qui s’inscrivent parmi les plus grandes cuvées de Champagne. Une cuvée composée à 100 % de chardonnay dont un tiers est vinifié en fût de chêne. Un élevage minutieux qui optimise les qualités organoleptiques de ce nectar des dieux dont l'arôme grillé et bien toasté fait le bonheur des œnophiles et gastronomes. Circuit aménagé pour l’œnologie La maison propose un circuit-visite bien pensé pour les amateurs d’œnologie. Tout commence par la visite du Clos Rocher, l’un des rares en Champagne. Il s'agit d'une parcelle de 1,40 hectare plantée de pinot noir et close de murets et grille en fer forgé. La cuvée qui en est issue repose tranquillement en cave et sera commercialisée pour la 1ère fois en 2019. Elle devrait être le fleuron de la maison et en asseoir sa réputation. S'ensuit la visite de l'Arboretum, jardin original où Jean-Michel Gremillet à planté 82 arbres de diverses origines en hommage aux pays qui consomment les champagnes de la maison. Le circuit continue au cellier et permet la découverte au plus près du pressoir, des cuves, des ateliers de dégorgement et du musée de la vigne et du vin. La visite s'achève au showroom avec un splendide panorama sur le vignoble et la dégustation commentée de 3 cuvées maison. « Tous vos succès méritent un Gremillet » Un champagne pour tous ceux qui osent rêver et entreprendre… ...

Festival Bellevue en scène : dix ans de théâtre amateur

Le festival Bellevue en scène a été initié en 2008 par Benjamin Goudergues. Après avoir été élu conseiller municipal à la culture, celui-ci cherche un moyen pour assouvir sa passion du théâtre. « Compte tenu de mon activité professionnelle de l’époque, je ne pouvais pas faire régulièrement du théâtre et c’est ainsi que m’est venu l’idée d’organiser un festival », rapporte-t-il. Il commence donc à regarder du côté des théâtres professionnels mais après avoir obtenu quelques devis, ce dernier s’aperçoit que la commune ne dispose pas de budgets suffisants. Benjamin pense alors à créer un festival de théâtre amateur et se renseigne auprès de la Fédération Nationale des Compagnies de Théâtres et d’Animation (FNCTA). « Ils nous ont expliqué de A à Z sur la manière de monter un festival de théâtre amateur », confie Benjamin. De là naît le projet. Focus sur la dixième édition L’association DIAM, en charge de l’organisation du festival, invite tous les passionnés de théâtre à Montberon le 4, 5, 6 et 7 octobre 2018. Jeudi soir, Saint-Geniès-Bellevue (village à 5km de Montberon) aura l’honneur d’accueillir l’avant-première de cet évènement culturel de qualité. A partir de vendredi soir, les spectateurs ont droit à une programmation particulièrement éclectique: comédies dramatiques ou burlesques, spectacles, pièces de théâtre, animations…En tout, une vingtaine de troupes amateurs venant de divers horizons se produiront sur la scène du festival. « Pendant l’événement, nous utilisons en alternance deux salles : la salle des fêtes et la salle Carlos Gardel appartenant à la Maison des associations, la plus prisée des troupes », souligne l’initiateur du Festival. Les temps forts à ne pas rater L’ouverture officielle prévue le vendredi (20h30) sera sans doute l’un des temps forts de cet événement. Des personnalités locales et plus de 200 convives sont attendus à l’apéritif inaugural offert par l’association. L’occasion également de souffler les dix bougies du Festival Bellevue en scène. La célébration sera marquée par quelques surprises. En effet, le samedi soir, le festival accueille à l’occasion d’un café-théâtre, un invité de marque en la personne de Carlo Bozo, grand dramaturge et Directeur de l’école de la Commedia dell’arte de Paris. Inutile de préciser que les réservations sont fortement recommandées via la page billetterie de l’association. Enfin, il est aussi conseillé de faire dès à présent le choix des 5 pièces à regarder sachant qu’il reste la possibilité de changer une pièce par une autre. ...

Rivesaltes : entre patrimoine historique et merveilles œnologiques

Pour bien des gens, Rivesaltes se trouve être le symbole du patriotisme, en étant le lieu de naissance du maréchal Joseph Joffre. La maison natale de ce « vainqueur de la Marne » a d’ailleurs été transformée en musée, inauguré le 10 janvier 1987. Ce lieu dont l’aspect rustique original a été soigneusement gardé n’est ouvert que l’été, mais il peut être visité par les groupes de plus de 20 personnes tout au long de l’année. Le nom de cet officier a été attribué aux plus grandes allées du département situées sur la commune et en prime son statut équestre a été édifié à l’autre bout de celles-ci. Se trouvant en face de l’office du tourisme, les allées Maréchal-Joffre accueillent le marché tous les lundis matins et occasionnellement les fêtes emblématiques de Rivesaltes comme la fête de l’Abricot. Non loin du musée Joffre se trouve l’église Saint-André, un monument religieux dont l’histoire remonte à l’époque romaine  (XIe siècle). Elle se distingue par son retable, la chapelle du rosaire et l’orgue. L’exploration de la ville peut ensuite se poursuivre par la découverte du platane ou « arbre de la paix ». Âgé de 180 ans, cet arbre de 5 m de circonférence a été classé monument historique le 3 octobre 1944. Tout près de celui-ci se trouve la tour de l’Horloge, l’ancienne porte de la ville comportant la cloche et son campanile. Le paradis des vins Les terroirs de Rivesaltes ont toujours porté des vignobles renommés. On compte quelques domaines vinicoles ainsi que des caves qui n’attendent qu’à être visités et qui proposent des dégustations en plus : Domaine Joliette, Maison Cazes, Domaine de Rombeau, etc. Les vins doux naturels d’appellation d’origine protégée (AOP) le Rivesaltes et le Muscat de Rivesaltes sont notamment issus de ce terroir. Des références qui ont gagné depuis longtemps leurs lettres de noblesse à l’échelle internationale. ...

Le Château de Valmer et la Pinède Plage, deux ambiances, une adresse, à La Croix-Valmer, au cœur du golfe de Saint-Tropez

Depuis trois générations, la famille Montloin-Rocchietta a patiemment bâti deux havres de paix, dans un environnement unique et préservé. À l’origine, en 1949, on trouvait le Château de Valmer. Au cœur d’un vignoble entre terre et mer, cette demeure bourgeoise s’est peu à peu transformée en pension de famille, puis en hôtel. Aujourd’hui classé 5 étoiles, le Château de Valmer attire une clientèle aisée et discrète.  À deux pas de là, au bout d’une majestueuse allée de palmiers, la Pinède Plage se construit peu à peu... Au début, ce n’était que deux simples bungalows de plage qui, au fil du temps, sont devenus, eux aussi, un hôtel 4 étoiles. Le raffinement de la Provence Ainsi, aujourd’hui, le Château de Valmer propose 41 chambres dans une situation unique au cœur d’une nature généreuse. Ici, tout évoque le raffinement de la Provence. Les chambres sont agrémentées de meubles authentiques, avec tout le confort d’un hôtel de luxe moderne. La Pinède Plage, située en bord de mer et face aux iles d’Or, dispose de 32 chambres fraîchement rénovées, confortables, à l’esprit méditerranéen et ouvertes sur la mer. Ses hôtes ont un accès immédiat à la plage privée de sable et à la piscine extérieure, au court de tennis… Des équipements dont peuvent bien sûr profiter les résidents du Château de Valmer. Farniente et gourmandise Chacun des établissements est une invitation au farniente… et à la gourmandise, avec deux restaurants. Ouverte de mai à octobre, La Palmeraie, sous la direction de son chef Jimmy Coutel, vient de recevoir une récompense très convoitée du Gault & Millau : le titre de grand de demain, avec une note de 15/20 et trois toques pour la qualité de la cuisine, inscrite dans la tradition méditerranéenne et provençale. Le service s’effectue dans le jardin andalou ou sur la terrasse ouverte sur le parc.  Côté Pinède, le restaurant donne sur la plage, face aux iles d’Or. Le chef, Vincent Colbeau-Justin, y travaille des poissons et des produits frais locaux pour les repas, tandis que, l’après-midi, chacun peut y trouver des snacks, les pieds dans l’eau.  Les deux restaurants privilégient les produits du terroir et bio, notamment ceux qui sont cultivés dans le potager bio du domaine ainsi que le vin rosé bio du Château de Valmer. Pas de doute, luxe et élégance, mais aussi authenticité caractérisent bien le Château de Valmer et la Pinède Plage ! ...

Le Musée Massey présente une collection unique sur les hussards

Le Musée Massey est installé dans un bâtiment datant de la fin du XIXe siècle, avec un corps de style Renaissance et une tour d’observation d’influence mauresque, sur les Pyrénées et notamment sur le pic du Midi. Il possède trois collections : la collection internationale des hussards, la collection beaux-arts et la collection ethnographique « Bigorre et Quatre Vallées ». La collection internationale des hussards Au rez-de-chaussée, les différentes salles sont dédiées à l’élégance au combat. Ainsi, vous pourrez y admirer de très beaux uniformes, aux couleurs chamarrées, provenant de nombreux pays. Ils sont exposés suivant une scénographie chronologique, des origines jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Vous pourrez aussi voir des armes comme des sabres courbés ou des armes à feu. Une nouvelle exposition temporaire ayant pour thème « L’influence du hussard sur la mode » est en préparation. De grands noms comme Hermès, Jean-Paul Gaultier ou encore Zara seront mis à l’honneur. Les autres collections La collection beaux-arts occupe deux salles de 200 m². Vous pourrez notamment y découvrir l’émouvant Christ aux liens, un portrait peint par Pontormo, un artiste de l’École italienne qui a travaillé dans l’atelier de Léonard de Vinci, et qui fut également le chef de file du mouvement maniériste. Le musée possède un magnifique tableau peint par Maurice Utrillo à Tarbes La Cathédrale et la préfecture des Hautes-Pyrénées​. La collection ethnographique « Bigorre et Quatre Vallées » fait exclusivement l’objet d’expositions temporaires. Elle est constituée de plus de 6 000 objets sur le mode de vie et le comportement des habitants de la région. Actuellement, l’exposition temporaire permet de contempler, entre autres, le Masque de Montsérié, une pièce remarquable en bronze datant du IIe siècle après J.-C. ...

Musée du Sapeur-pompier d’Alsace : 40 ans d’histoire

2 300 m² de superficie, plus de 260 engins, une collection allant du XVIIe siècle à nos jours, entre 5 500 et 6 500 visiteurs par an… ce lieu qui est l’aboutissement de plusieurs années de difficultés, de bénévolat et de détermination a remporté haut la main son pari de devenir l’un des plus grands musées sapeurs-pompiers de France. Une prestigieuse collection remise sur pied La constitution de la collection a débuté dans les années 20 en tant qu’initiative personnelle. Puis en 1973, l’association des amis du musée du Sapeur-pompier de Mulhouse reprend la gestion de ce patrimoine. Les objets seront visibles – par intermittence - à différents endroits à Mulhouse, notamment à la mairie, à l’hôtel de ville ou au musée du Chemin de fer. Mais faute de lieu d’accueil autonome et permanent, la collection devra se contenter d’être stockée. Ce qui n’empêche pas les bénévoles de la restaurer et de l'enrichir. Et, en 2011, ils ont eu l’occasion de pouvoir disposer d’un ancien local d’entreprise à Vieux-Ferrette dans le Jura alsacien, à l’extrême sud de l’Alsace, pour offrir un « chez-soi » à ce patrimoine. L’inauguration du lieu d’exposition se fera en 2014. Aujourd’hui, le musée fonctionne sur une base associative, et les visites guidées sont assurées par des bénévoles, des anciens sapeurs-pompiers ou des sapeurs-pompiers en activité.  Il abrite des trésors inestimables, dont l’unique camion d’intervention aéroport présenté dans un musée en France, ou encore la reconstitution à l’identique du central téléphonique du centre de secours principal de Mulhouse datant du début du XXème siècle. Les visiteurs apprécieront la collection exceptionnelle de véhicules d’intervention Delahaye, qui réunit camions, fourgons, motopompes etc., à côté de nombreux autres engins et autres équipements d’origine. En outre, des objets décoratifs, des médailles, des casques de pompier ainsi que des tenues de feu sont exposés dans les deux grands halls. Autant de pièces empreintes d’originalité ayant valu au musée du Sapeur-pompier d’Alsace le label Musée CTIF et à la collection celui de Musée de France qui témoigne de la valeur historique et culturelle de l’ensemble. ...

Les Saveurs de l'Orient : un voyage au pays des Mille et Une Nuits

Les Saveurs de l’Orient excellent dans l’art de vous transporter à l’autre bout du monde, où vos papilles savoureront des plats authentiques et résolument orientaux. L’art de dépayser les convives Les Saveurs de l’Orient vous accueillent dans un décor typiquement oriental, une véritable invitation à voyager au pays des Mille et Une Nuits, le temps d’un repas. Lumière tamisée, mobilier typique et précieux, photos de danseuses orientales… Autant d’éléments qui viennent agrémenter votre voyage, mais aussi pour vous procurer cette sensation de bien-être très propice à l’appétit. Cuisine maison, une véritable touche d’authenticité Aux Saveurs de l’Orient, les spécialités marocaines et libanaises sont concoctées dans l’esprit « cuisine maison ». Couscous, houmous, mezzé, tagine… Choisir entre les plats proposés est de nature à vous confronter à un dilemme permanent. L’assortiment d’entrées chaudes et d’entrées froides sera surtout à même d’éveiller davantage vos papilles, afin de vous permettre de mieux savourer les plats qui accompagnent chaque formule. Parmi celle qu’il ne faut pas rater figure la formule Pyramide, assortie d’un plat composé notamment de kefta riz salade, le garant d’un instant de pur bonheur. Combinant soupe harira, salade composée ou encore des assortiments de bricks, la formule Marrakech s’adresse, quant à elle, aux férus de plats légers plutôt revigorants. Les vins pour mieux savourer vos plats Les Saveurs de l’Orient proposent un large choix de vins en fonction des plats que vous aurez choisis. Vous avez jeté votre dévolu sur le mezzé rania ou le mezzé royal ? Le Kefraya ou le Ksara, deux références libanaises au gout fruité, attiseront votre appétit. Le fameux vin de Bordeaux est aussi au rendez-vous, comme pour vous aider à expérimenter un mix de culture, le temps de ce voyage culinaire. ...

Simone, Le Resto : un éveil des papilles

Après des expériences en Nouvelle-Zélande, en Thaïlande et en France, Julien Larcher et Charles Domet, deux amis formés à l’École hôtelière, ont repris Simone, Le Resto en mai 2016. Quant au chef Diego Alary, ancien élève de l’École Ferrandi, il a fait ses premières armes aux côtés de Guy Savoy, tout comme son commis. Aujourd’hui, dans sa cuisine ouverte, il décline une cuisine bistronomique inventive, pleine de saveurs, à partir de produits frais et de légumes de saison. Un espace de convivialité La salle peut accueillir 26 couverts. L’été, il est possible de se restaurer en terrasse, à l’ombre des marronniers du boulevard Arago. Julien Larcher et Charles Domet accueillent leurs clients avec chaleur et restent à leur écoute tout au long de leur repas. Quelques plats phares La carte change tous les jours, selon le marché. Citons quelques plats phares. En entrée, vous pourrez déguster l’œuf parfait, un œuf cuit à basse température (63 °C) pendant 1 heure, accompagné d’une purée de céleri-rave ou d’une polenta au parmesan. En plat, vous serez certainement séduit par la tendreté et le gout subtil de la picanha, une aiguillette de rumsteack de bœuf français snackée à la plancha et découpée à la brésilienne. Vous pourrez aussi savourer les ravioles farcies au veau ou encore le pigeon des Pyrénées en chausson. En dessert, vous serez conquis par la ganache chocolat parfumée au yuzu ou à l’anis étoilé, sublimée par une espuma d’orange ou d’amande. Ou bien encore par les perles du Japon cuites dans un lait de coco et vanille, servies avec un coulis de fruits rouges. Un large choix de vins La majorité des vins proposés provient de petits vignerons travaillant en bio ou en biodynamie. La carte est complétée par quelques vins nature ou traditionnels. Les vins du Languedoc-Roussillon et les côtes-du-rhône forment le noyau dur de la carte. Celle-ci joue aussi avec les saisons, en proposant, l’hiver, des vins plus gras comme des vins de Savoie, du Jura, des bordeaux ou des cahors, des vins plus frais et plus vifs l'été. Sont également présents cidres, calvados et même 3 références de bières artisanales de Gisors. Simone La Cave Les clients peuvent retrouver tous ces vins chez Simone, La Cave, située dans une rue perpendiculaire et accessible depuis la salle. Dans ce lieu vous pourrez également déguster des planches de charcuterie, de fromages ou des huitres, toujours accompagnés de bons verres de vin. ...

Les Roques de Cana :
des vins témoins de 2 000 ans d’Histoire

Depuis des siècles, les terroirs du village des Roques produisent l’un des meilleurs vins rouges du monde : le Cahors. L’Église orthodoxe en a fait un vin de messe ; et les rois d’Europe, leurs vins de table. François Ier (1494-1547) fut, par exemple, un de ses plus grands admirateurs. Eu égard à ce passé glorieux, Martial Guiette a réalisé un fabuleux rêve, en créant, en 2007, le domaine Les Roques de Cana, établi sur le terroir prestigieux du causse de Cahors. Son objectif ? Partager l’amour ainsi que l’émotion à travers des cuvées exceptionnelles et faire en sorte que les générations futures puissent aussi en profiter.  Un cépage légendaire et bénéfique Historiquement, Cahors figure parmi les plus vieux vignobles de France. Il a ainsi été le seul vignoble que l’empereur Probus (IIIe siècle) a autorisé de replanter en Gaulle. Et c’est justement sur les plateaux calcaires du causse de Cahors que les premiers plants de vignes ont été repiqués. C’est également à cet endroit que le domaine Les Roques de Cana a choisi, quelques siècles plus tard, son lieu de prédilection pour élaborer ses prestigieuses cuvées. Exposées plein sud, les vignes y bénéficient d’un sol argilo-calcaire et ferrugineux. « La particularité et la force des terroirs des Roques de Cana reposent sur la présence de fer sur une quantité très équilibrée, ce qui apporte aux vins une grande finesse et ce côté très fruité », explique le propriétaire. Sur ce terrain à la fois très rocailleux et argileux, la vigne souffre juste comme il faut pour donner naissance à des fruits somptueux. Ici, le malbec, cépage emblématique des vins de Cahors, règne en maître absolu. Déjà aux temps de Jésus, il jouissait d’une excellente réputation et pouvait se targuer de produire le meilleur vin. Beaucoup plus tard, c’est au tour du pape Jean XXII, natif de Cahors, de reconnaitre les qualités de ce cépage particulièrement riche en tannins et en pigments. Celui-ci demande alors à ce que des pieds de Malbec soient plantés au château de Fontainebleau. Autre particularité de ce cépage : il renferme de puissants antioxydants qui lui confèrent des vertus bénéfiques sur la santé. Pierre le Grand (1672-1725), un des plus grands tsars de Russie, a été parmi les premiers à en constater les bienfaits. Souffrant régulièrement de maux d’estomac, celui-ci s’aperçoit que son état s’améliore après avoir bu du vin de Cahors. La quête de l’excellence Récoltant-manipulant, le domaine Les Roques de Cana maitrise toute la chaine de production. Il est mené en lutte raisonnée tout en mettant en avant une pratique culturale respectueuse de l’environnement. « Nous limitons au minimum l’utilisation de désherbants et autres produits phytosanitaires. Nous essayons d’optimiser nos techniques culturales pour faire le meilleur vin possible », nous indique-t-on. Par ailleurs, quelques parcelles servent aujourd’hui de terrain d’expérimentation à la culture bio. Mais il faudra attendre 4 ou 5 ans pour savoir si cette méthode est la mieux adaptée et surtout si elle permet de produire des vins d’excellente qualité. Côté vinification, le domaine s’est équipé de matériels de pointe afin de tirer le meilleur parti de son terroir. Table de tri, rampes de robots pigeurs, microbulleurs, cuves ouvertes en inox… Tout est fait pour assurer une production qualitative. Afin de garder intacte toute l’expression aromatique du vin, la maison privilégie un élevage en cuve ciment sur certaines de ses cuvées. Pour le reste, le vieillissement se fait en barriques qui sont renouvelées chaque année. Les spécialités de la maison Les Roques de Cana élabore un vin rouge d’exception décliné en 3 saveurs différentes correspondant aux 3 moments importants de l’Évangile : le vin des Noces, Sanguis Christi et le Graal Sanctus. Chacune de ces cuvées peut prétendre, de manière légitime, le titre de « cuvée emblématique » du domaine. « Toutes nos cuvées représentent tr&...

Sud de France : une destination idéale pour l’œnotourisme

Si vous souhaitez aborder d’une façon différente votre séjour dans le sud de la France, vous pouvez bénéficier de la sélection de lieux prestigieux, de domaines emblématiques et représentatifs de la région Occitanie. Grâce au Club Œnotourisme, vous êtes assuré de bénéficier d’une offre singulière avec charme et accueil chaleureux. Qui n’a jamais rêvé de séjourner dans une demeure de prestige et de s’imprégner de son patrimoine et de son environnement ? Cela est rendu possible grâce aux vignerons proposant des gites ou des chambres d’hôtes pour un séjour de détente, de dépaysement et de plaisir, proche de la nature. Citons, par exemple, le Château Mourgues du Grès, cet ancien mas du XVIe siècle au cœur du vignoble de la vallée du Rhône. Ou encore le Mas des Tourelles avec sa superbe reconstitution d’une cave gallo-romaine. Plus de 25 circuits Si vous souhaitez un séjour plus actif, rendez-vous sur le site des Routes œnotouristiques de Destination Sud de France, où vous pourrez sélectionner un circuit en fonction de vos critères. Préférez-vous une balade sur la route des vins avec visite de caveaux, une sortie gastronomique dans un restaurant étoilé ou découvrir simplement la richesse de ce territoire ?  Par exemple, partez à la découverte avec le Circuit autour de l’étang de Thau. Vous pourrez déguster des huitres de Bouzigues, découvrir le vermouth Noilly-Prat, visiter plusieurs caveaux et vous ressourcer dans l’abbaye de Valmagne. Vous pouvez opter pour le Circuit autour du massif de la Clape, qui est idéal pour allier nature, culture et œnologie. En effet, vous vous baladerez autour de Gruissan, découvrirez la production de sel de l’ile Saint-Martin, visiterez la célèbre abbaye de Fontfroide et pourrez gouter à des vins AOP La Clape ou IGP Pays d’Oc. Plus de 25 circuits pour vous plonger dans ce patrimoine merveilleux ! Des activités enrichissantes Vous pourrez également découvrir cette région viticole à travers de nombreuses activités enrichissantes proposées par des professionnels, comme des ateliers de dégustation, des balades gourmandes, des festivals, des marchés ou des vendanges. Quant aux deux agences réceptives (Montpellier Wine Tours et Vinodaqui), elles vous proposent des séjours clés en main. ...

Street Art City,  Haut lieu de la création visuelle urbaine

En Auvergne-Rhône-Alpes, dans le département de l’Allier, à Lurcy-Lévis se trouve Street Art City, un site unique et pérenne entièrement dédié à cette expression artistique strictement visuelle. Un haut lieu de création, pensé le 22 janvier 2015 et livré aux artistes du monde entier, s’étendant sur 10 hectares et disposant de 13 bâtiments dont 7 000 m2 construits et 22 500 m2 de murs et façades en perpétuelle évolution, garantissant l'éternelle résurrection d'un patrimoine unique à offrir aux générations futures. Peu à peu, une monumentesque œuvre collective métamorphose ce site orphelin assurant son éternelle résurrection en apportant au public, depuis 2017,  un nouveau regard sur cet art jusqu'ici urbain. Un ADN conforme à celui de la Villa Medicis La philosophie de Street Art City est de libérer l’esprit créatif en repoussant les limites matérielles. Ici, l’art est  un puissant vecteur d’enrichissement intellectuel et de lien humain. Véritable «résidence tremplin» Street Art City accueille les Artistes en leur offrant des conditions propices à l'expression de leur talent. L’Artiste bénéficie d’un accompagnement personnalisé lui permettant de se dépasser tout en préservant son identité et son unicité, ce qui apportera également une valorisation de ses créations et une reconnaissance sur le marché de l'Art et la vente de ses œuvres. La ligne artistique de Street Art City impose comme critères indispensables l’équilibre la diversité des œuvres, la qualité graphique et l’esthétisme des compositions. Street Art City se veut aussi un laboratoire expérientiel et une base de pérennisation proposant une immersion totale mais aussi un carrefour de rencontres et un lieu de ressources et de transmission. Hôtel 128, endroit désaffecté ou sévit la créativité L’Hôtel 128 est un bâtiment de 4 étages, abritant 128 chambres, comme son nom l’indique. Et un endroit où l'on ne dort pas mais où l'on rêve le street art, les yeux grand ouverts. Aujourd'hui désaffecté, il est entièrement livré aux Artistes du monde entier selon un cahier des charges bien précis. Ainsi, chaque année de mars à août, les Artistes interviennent en investissant une chambre afin d’y créer leur univers du sol au plafond en passant par les murs, et en intégrant leurs  toiles. Dès le 1er septembre le nombre de chambres réalisées au cours du printemps-été précédent est ouvert aux visiteurs. Expérience unique, l’Hôtel 128 donne l’occasion d'être immergé au cœur de l’œuvre. Et d’enrichir le visiteur du message, de l'histoire, du mystère et de l'étonnement provoqués par chaque ambiance. ...

Montpellier Wine Tour : des escapades dans les vignobles

Depuis juillet 2012, Carine Ageneau, une passionnée de voyages et de vins, a décidé de faire partager ses passions aux touristes de la région de Montpellier. Si vous souhaitez découvrir Montpellier et sa région d’une façon différente, pourquoi ne pas profiter des excursions proposées par Montpellier Wine Tour ? Le vignoble du Languedoc est en constante évolution et c’est aujourd'hui l’un des plus dynamiques de France. De nouveaux viticulteurs pleins d’ambitions et de talents ont réussi à produire des vins de très grande qualité reconnus sur la scène internationale à force de travail et d’inventivité. Autour de Montpellier, les terroirs du Pic Saint-Loup, des Terrasses du Larzac ou des Grés de Montpellier offre des vins authentiques d’un excellent rapport qualité-prix. Avec Montpellier Wine Tour, vous pourrez découvrir ces vignobles, visiter les meilleurs domaines viticoles et acquérir des connaissances sur la culture de la vigne comme sur la dégustation de vin mais aussi parcourir et visiter des sites emblématiques. Installez-vous dans le minibus Montpellier Wine Tour et suivez le guide pour une expérience conviviale et ludique. Des excursions sur mesure Les œnophiles peuvent, par exemple, choisir l’excursion « Grande Journée découverte », combinant la visite de deux terroirs avec une sélection de 4 domaines viticoles et une pause déjeuner gourmande dans un bon restaurant. Vous pourrez également opter pour la découverte de la gastronomie régionale avec les balades gourmandes qui combinent la découverte des vins et celle des produits du terroir : huiles d’olive, huitres ou encore fromages de chèvre... Montpellier Wine Tour propose aussi des excursions sur mesure, où tourisme, culture, sport, gastronomie et œnologie pourront être les composantes d’un fabuleux séjour. ...

La qualité exceptionnelle du veau fermier du Limousin

Un mode de production unique  Le veau fermier du Limousin élevé sous la mère a la particularité d’être nourri au pis, selon une méthode traditionnelle de production, de la naissance jusqu’à l’âge d’être consommé. L’alimentation de chaque veau est constituée au minimum de 85% de lait maternel. Elle peut être complétée de façon limitée et dans des conditions strictement définies par un aliment d’allaitement reconstitué. L’accès à l’auge lui est interdit. Un savoir-faire authentique  La production de la viande de veau fermier exige un certain savoir-faire. Le veau doit suffisamment téter sa mère matin et soir pour obtenir la qualité recherchée. 1500 éleveurs élèvent leurs veaux dans le respect de cette méthode traditionnelle de production, transmise de génération en génération. A l’œil, la viande au grain très fin présente une couleur blanche à rosée avec un gras blanc. Tendre et fondante, elle révèle une chair satinée un peu persillée révélant onctuosité et saveur en bouche. Une reconnaissance par deux signes de qualité Contrôlée de la naissance jusqu’à l’abattage, par un organisme certificateur indépendant, le veau fermier du Limousin porte deux signes de qualité : - le Label Rouge « Veau élevé sous la mère » pour une garantie de qualité gustative supérieure. - l’Indication Géographique Protégée « Veau du Limousin » pour garantir son origine Limousine.  ...

Clos Saint-André : une perle rare et authentique à Pomerol

Le Clos Saint-André est l’une d’entre elles. Depuis 2004, Jean-Claude Desmarty a repris cette micropropriété d’à peine 1 hectare, fondée par son arrière-grand-mère. Il en assure seul l’activité complète, du travail du sol à la commercialisation. Il produit 1 vin par an, en très petite quantité, véritable reflet de sa personnalité, de sa conception du travail de la vigne et du vin. Chaque millésime est différent, mais chacun possède un niveau qualitatif élevé. Un travail de précision, artisanal et réfléchi Les vignes du Clos Saint-André sont vieilles. Elles sont composées de Merlot (70%) et de Cabernet (30%). Jean-Claude Desmarty travaille l’intégralité de ses sols avec un cheval. Il veut favoriser au maximum la qualité de sa terre en développant sa biodiversité et en évitant tout tassement. Il attache beaucoup d’importance à la gestion de la surface foliaire de ses plantes, qu’il modifie en fonction du cycle et des besoins exprimés par la vigne. Il adapte son travail aux conditions météorologiques différentes d’une année sur l’autre, en se posant mille questions sur la manière d’améliorer encore ses interventions. Persuadé qu’il est important d’avoir des vignes vivantes, Il recherche en permanence des équilibres naturels qui vont faire la qualité de ses raisins. Jean-Claude Desmarty vinifie son vin de manière artisanale, avec un degré d’exigence rare concernant la qualité et la précision du travail effectué. Il s’attache à ramasser des raisins bien mûrs, à effectuer un tri extrêmement sélectif, et à travailler ses raisins de manière adaptée pour extraire au mieux les matières contenues dans les baies. Toujours en recherche d’équilibre dans le vin et de contact avec la matière, il privilégie une vinification naturelle, basée sur le brassage des raisins dans ses cuves, sous forme de pigeages, remontages et délestages. Le vin du Clos Saint-André est intégralement élevé en barriques dont les bois à grains fins et serrés sont issus de forêts du centre de la France. Elles sont fabriquées par un seul tonnelier, sélectionné pour sa capacité à proposer des barriques permettant de trouver chaque année le meilleur équilibre possible entre le vin et la barrique. C’est un élément essentiel pour préserver l’authenticité et le caractère fruité du vin. L’élevage dure environ 20 mois. Un vin de plaisir, alliant élégance et générosité Chaque millésime du Clos Saint-André est différent. Néanmoins, le plaisir qu’il procure aux privilégiés qui y ont accès est toujours élevé. S’il fallait décrire les caractéristiques propres au Clos Saint-André, on pourrait évoquer les arômes de fruits, l’élégance, le velouté et la richesse du vin, sa finale longue et gourmande….. Mais peut-être vaudrait-il mieux vous laisser le découvrir !!! ...

AOC Pic-Saint-Loup, plus belle référence qualitative du Languedoc

Terre des vins rouges Le Pic-Saint-Loup dispose d’une riche palette de sols et de reliefs qui donnent des vins d’une qualité exceptionnelle mêlant agréablement fraicheur et finesse. Les vins rouges représentent 90 % de la production, tandis que les 10 % restants concernent les rosés. Les premiers sont élaborés à partir de syrah, de grenache et de mourvèdre et se distinguent par leur velouté et leur profondeur. Quant aux rosés, ceux-ci se caractérisent par leur bel équilibre fruité. ...

Auberge des chenets :
une table bourguignonne gourmande et raffinée

Entre Vézelay et Avallon, au bord de la route D606, vous ne risquez pas de la rater. L’Auberge des Chenets se distingue par son cadre accueillant et convivial. La façade en pierre, les volets aux couleurs vives et la petite végétation qui borde la devanture sont les premiers détails qui focalisent l’attention. A l’intérieur, on se laisse charmer par une salle intimiste à la lumière tamisée et à la décoration raffinée. D’entrée de jeu, la belle et grande cheminée confère une ambiance cosy et sereine. Les murs en pierre apparente embellis de tableaux contemporains dénotent d’un joli mix entre tradition et modernité : c’est d’ailleurs dans cet esprit-là que l’Auberge des Chenets a été créée.   Un chef amoureux de son terroir L’histoire du restaurant Auberge des Chenets est celle d’un chef qui se passionne pour la cuisine notamment la pâtisserie dès son plus jeune âge. Après avoir effectué un apprentissage classique, il a la chance de travailler dans des relais et châteaux qui lui ouvrent les portes de plusieurs grandes maisons à l’instar du célèbre La Chèvre d’or à Eze Village. Suite à cette belle et longue expérience, il est temps pour lui de revenir aux sources dans sa région natale. Il décide d’ouvrir alors son propre établissement dans lequel il sert une cuisine raffinée et délicate qui comble les palais exigeants. Un repas à l’Auberge des Chenets, ce sont des étincelles assurées. Le chef imaginatif et curieux partage une cuisine qui tente de préserver l’identité régionale tout en sortant des sentiers battus. Il travaille avec des produits frais qui mettent à l’honneur le terroir. Selon la saison, il sera alors possible de déguster certains produits phares qui font la réputation de la Bourgogne à l’instar des escargots. Au mois d’octobre, un menu spécial « homard » est affiché durant une quinzaine de jours. L’occasion pour les amateurs de ce met d’exception de le découvrir sous toutes les coutures. En hiver, des week-ends dédiés à la truffe sont organisés selon la disponibilité des produits.   Une riche carte de vins La carte de vins est bien fournie, de quoi vous donner l’assurance de bénéficier des meilleurs accords. Etant donné la localisation de l’établissement, celui-ci privilégie les Chablis ou encore les vins de l’Yonne.  Pour 2016, ces derniers sont à l’honneur lors de la fête viticole bourguignonne appelée Saint-Vincent Tournante. Créé au Moyen-Age, l’évènement est célébré durant le dernier week-end de janvier et change tous les ans de village viticole bourguignon. ...

Une belle aventure sensorielle

Dans leurs champs bio de quelques hectares, ces jeunes paysans d’un genre nouveau rayonnent. « Cette vie, nous l’avons choisie, par conviction, par passion », déclarent-ils. Leur crédo : l’agriculture biologique, le travail à la main, l’attention au climat, au terroir. Adrien l’affirme : « les plantes ont du goût, la palette aromatique de la nature est immense, nous soignons les plantes pour restituer ces saveurs ». Tout est produit sur place et séché dans un séchoir suisse de technologie CFT. « C’est le garant d’un résultat optimal. Infusée, la plante est comme fraîche, simplement réhydratée, elle reprend vie. » L’infusion, un produit gastronomique Claire parle de ce projet un peu fou : « Nous voulions sortir l’infusion de son carcan médicinal. La tisane de mamie, c’est fini. Aujourd’hui, les plantes offrent leur saveur pour le plus grand plaisir des gourmets ». Et les chefs ne s’y trompent pas, à la carte du Plazza Athénée by Alain Ducasse, au Clover Shop de Jean-François Piège pour leur camomille romaine ou dans les restaurants du très nature Éric Guérin, on peut retrouver les plantes et les créations des jeunes Bretons. Les épiceries fines aussi s’arrachent leur production très limitée… gage de qualité ! Prolonger l’expérience à table… En 2017, l’Amante Verte a ouvert sa table. « Nous souhaitions proposer aux amateurs de prolonger l’expérience de la dégustation des infusions », fait savoir le couple. Ils rénovent la vieille étable pour créer un lieu atypique. Un café-librairie nature orné d’un très beau jardin en permaculture, où se déroulent des balades botaniques sensorielles et autres ateliers de cuisine sauvage. Un stage permet même de créer son infusion sur mesure ! ...

Bourbon-Lancy : l’art et la culture célébrés sous toutes les coutures

Bourbon-Lancy est une petite ville blottie au sud-ouest de la Bourgogne, à la frontière de l’Allier et de la Nièvre. Station thermale depuis l’époque gallo-romaine, elle est également connue comme étant une destination bien-être et touristique incontournable dans le département de Saône-et-Loire, grâce à son joyau patrimonial, ses architectures millénaires, ses sites clunisiens classés Monument historique et son paysage culturel. Aujourd’hui, Bourbon-Lancy veut renforcer son identité urbaine en orientant la gouvernance vers la création d’une ville durable et en dynamisant sa vie culturelle. Un panorama artistique exceptionnel La programmation de la saison culturelle de la ville a lieu toute l'année. À Bourbon-Lancy, la période estivale est animée par plusieurs évènements et spectacles qui font la part belle à toutes les disciplines artistiques : expositions photographiques, théâtres et arts scéniques, festivals et rencontres musicales, ateliers créatifs, spectacles insolites, concerts classiques, etc. En plus de servir de tremplin aux jeunes talents, ces projets artistiques et culturels se veulent être le point de rencontre des habitants et des visiteurs, qui viennent par milliers chaque année. Parmi les rendez-vous phares de la seconde campagne 2018, la mairie annonce la 10e édition de l’évènement Bourbon cuivré, la Nuit européenne des musées, les journées du patrimoine ou encore le Festival de musique qui verra la participation de plusieurs artistes et musiciens de renom. « Un salon du livre ancien est également prévu pour le mois d’aout 2018 et d’autres spectacles sur la guerre 14-18 vers la fin de l’année » fait savoir l’équipe du pôle culture et communication. Les jardins éphémères et L’Été des portraits Les Jardins éphémères est un évènement initié par la ville, donc l’objectif principal est de propulser l’attractivité touristique de Bourbon-Lancy, déjà labélisé Station verte. Le concept ? Créer un jardin collaboratif temporaire au cœur du Parc de Saint-Prix, où les paysagistes, les horticulteurs, les artisans, les designers, les pépiniéristes, les écoliers, les organismes et  associations locales peuvent exprimer leur passion et leur savoir-faire. « Il ne s’agit pas d’un concours mais d’une activité vraiment ouverte au public et à tout ceux qui veulent participer ». Les participants sont encouragés à travailler leur imagination pour créer leur espace vert. Ce projet créatif revêt également un esprit écologique, dans le sens où chacun peut s’acculturer du respect de la biodiversité et de la nature. Depuis son lancement en 2004, L’Été des portraits quant à lui ne cesse de gagner en notoriété pour devenir aujourd’hui l’un des plus grands concours photographiques de portrait en Europe. À chaque édition, la ville de Bourbon-Lancy se transforme en un espace d’exposition géant : les rues, les murs, les parcs, les bâtiments et même les jardins accueillent des centaines de photographies. Près de 300 artistes photographes participent au rendez-vous, dont des professionnels, amateurs et apprentis en formation. Sont attribuées aux œuvres les plus marquantes les récompenses et les mentions spéciales du jury, composé des plus grands noms de la discipline. Exclusivement pour cette 8ebiennale européenne, inaugurée le 22 juillet 2018, la ville reçoit l’illustre photographe français Pierre Anthony Allard comme invité d’honneur. Par ailleurs, des expositions collectives, ateliers et diverses animations culturelles vont intensifier l’évènement. ...

Grandir Aventure : l’agence de voyages solidaire et responsable pour adultes et adolescents.

Depuis une dizaine d'années, nous voyons arriver une nouvelle forme de tourisme pour les personnes souhaitant vivre des expériences authentiques et responsables. C'est ce que proposent les agences Grandir Aventure et Grandes Latitudes : un tourisme alternatif basé sur l'échange, la réciprocité et le respect. Car voyager intelligemment et de façon consciencieuse, c'est possible ! Grandir Aventure : des voyages pour adolescents et jeunes adultes  Savez-vous ce qu’est le tourisme solidaire ? Cette nouvelle façon de voyager est de plus en plus plébiscitée des personnes en quête de sens qui ne se reconnaissent pas ou plus dans le tourisme de masse. Ainsi, plutôt que de partir dans des hôtels de luxe, tous frais payés, ces explorateurs préfèrent rester au plus près de la population locale afin de favoriser la rencontre, l’échange et le partage des cultures. Grandir Aventure fait partie de ces agences qui voient le voyage autrement. Se caractérisant comme solidaire et responsable (et labellisée par l’ATES), elle permet à de jeunes adultes et adolescents de vivre une véritable aventure humaine pendant plusieurs jours. En effet, cette colonie de vacances d’un genre nouveau participe à un projet humanitaire sur place (la construction d’une école à Madagascar, par exemple). L’objectif : s’enrichir personnellement et permettre à cette jeune population de s’ouvrir à la solidarité et la citoyenneté afin de faire naitre des vocations associatives, une fois de retour chez elle. Depuis 2017, cette agence propose aussi un séjour insolite baptisé Aventure en Terre Inconnue. Le principe est simple : un groupe de jeunes aventuriers part vers une destination mystère pendant plusieurs jours avec toujours le même objectif. Celui de participer à un séjour ayant une véritable dimension sociale. Grandes Latitudes : le séjour solidaire à portée de tous Grandir Aventure a également son agence pour voyageurs adultes, Grandes Latitudes, qui propose aussi des circuits thématiques ou des séjours sur-mesure pour les personnes seules, les familles ou les groupes d’amis. Spécialiste de Madagascar (même si de nouvelles destinations ouvriront bientôt), elle vous permet de vivre une expérience humaine incroyable, basée sur la rencontre avec la population locale, l’échange et le partage, tout en respectant l’environnement et la culture du pays. À savoir :  au même titre que les ​séjours pour jeunes​ Grandir Aventure​, 8% du prix du voyage Grandes Latitudes est reversé directement à ​des ONG ou ​associations locales (telle que leur association partenaire Grandir Ailleurs) pour aider à mettre en place des projets sociaux et environnementaux. Vous êtes amateur de tourisme solidaire ou vous souhaitez vivre des aventures uniques : demandez un devis dès maintenant. ...

Le massif du Sancy : destination nature d’exception

Rendez-vous en Auvergne pour passer des vacances inoubliables mariant aventure, gastronomie et découverte de patrimoine. Il suffit de consulter le site internet de l’Office de tourisme de Sancy pour se rendre compte des nombreuses activités disponibles. Au cœur du parc naturel régional des Volcans d’Auvergne Savez-vous que le Puy de Sancy est en réalité un volcan ? Vous vous situez, en effet, en région Auvergne, réputée pour son massif volcanique. Mais rassurez-vous : vous n’avez plus rien à craindre. Ceci étant dit, c’est une bonne occasion de profiter de paysages grandioses formés par des phases éruptives violentes, des éboulements et une période glaciaire avec érosion. Si vous aimez les randonnées en terre sauvage, vous n’allez pas être déçu. Aventurez-vous dans les trois réserves naturelles nationales de la région (Chastreix-Sancy, Vallée du Chaudefour et Sagnes de la Godivelle) et prenez le temps d’apprécier cette nature préservée et l’air pur qui emplit vos poumons. Vous allez être émerveillé par la flore colorée variant selon les saisons et la faune comprenant entre autres des loutres et de nombreuses espèces d’oiseaux. Parmi les lieux à découvrir absolument, nous vous recommandons Le Puy de Sancy (plus haut volcan de France métropolitaine) et le lac Pavin appartenant à la famille des maars (un volcan à cratère rempli d’eau). Tout simplement magnifique ! Des activités pour tous les âges et toutes les envies Nous vous en parlions en introduction : le massif fait le nécessaire pour donner envie à tous les vacanciers de venir y séjourner quelques jours. Pour commencer, il est difficile de passer à côté des nombreuses promenades en pleine nature. Tous les randonneurs peuvent ainsi se faire plaisir. Les néophytes apprécieront les balades d’une heure tandis que les randonneurs avertis pourront se lancer sur les GR ou sur les crêtes. De la famille avec jeune enfant souhaitant découvrir la rando poussette, la cani-rando ou la cani-trottinette à l’amateur de trail voulant se dépasser : les 670 km de sentiers balisés n’attendent que vous.  En parlant de trails, de nombreuses courses sont organisées tout au long de l’année, d’été en hiver. D’ailleurs, inscrivez-vous sans attendre au trail du Sancy et élancez-vous aux côtés de milliers de concurrents. Sans oublier un événement unique que vous trouvez seulement dans le Sancy : les balades Horizons Arts Nature. Cette nouvelle façon de randonner associe marche à pied et art contemporain pour le plaisir des yeux. Une expérience unique en son genre. Finalement, entre deux randonnées, arrêtez-vous dans le village de Besse. Labellisé « Petite cité de Caractère », vous découvrez une cité médiévale comptant pas moins de huit bâtiments classés au titre de Monuments historiques. L’Église de Saint Nectaire, fleuron de l’art roman auvergnat, est aussi une visite incontournable.  Et c’est pas fini ! Car vous avez l’opportunité de partir en balade en enfourchant un VTT (avec ou sans assistance électrique), de vous baigner dans les eaux calmes des lacs de montagne, de vous laisser emporter par la tyrolienne Fantasticable (allant jusqu’à 100 km/h à 45 m au-dessus du sol), de participer à l’Xtrem Aventure à Super Besse, de faire de la luge d’été ou de vous inscrire pour une Via Ferrata. Après l’effort, le réconfort ! Rien de mieux qu’un moment de détente après une bonne journée de randonnée. Rendez-vous dans les nombreux restaurants ou les boutiques de produits locaux pour y savourer les plats typiques de la région. La truffade et le Saint-Nectaire en tête (possibilité de visiter des fermes et de déguster sur place). Mais ce n’est pas tout ! Car niveau fromage, vous avez aussi le choix entre le Cantal, la Fourme d’Ambert, le Salers et le Bleu d’Auvergne. Concernant les recettes traditionnelles, demandez à ce qu’on vous serve un chou farci, de l’aligot, de la potée auvergnate ou bien du pounti. Vous nous en direz des nouvelles. Pour accompagner votre repas, vous avez le choix entre les bières du Sancy ou deux eaux : Saint-Di&eacu...

Domaine du Stromberg : des vins régulièrement primés

Sur ce vignoble de 9 ha, Jean-Marie Leisen et Thierry Caboz élaborent des vins blancs, rouges et rosés, qui se hissent parmi les références de l’AOC Moselle. Des cépages typiques Parmi la dizaine de références du domaine, deux cuvées sortent du lot : « Les Contemplations » et « Le Chemin de croix ». Des vins issus d’un assemblage d’auxerrois, de pinot gris et de müller-thurgau, les cépages typiques de l’AOC Moselle et qui séduisent par leur rondeur et par leur caractère. ...

Marjolaine - Cuisines du soleil :
place aux saveurs italiennes

L’endroit a tout pour plaire ! Classé au patrimoine, l’établissement a trouvé refuge dans une ancienne brasserie, structurée d’un majestueux décor de boiseries de chêne. Philippe Chevrier, actuel gestionnaire des lieux, a voulu renforcer l’esprit traditionnel de la maison à travers une cuisine italienne… certes classique, mais rayonnante de saveurs. À la découverte de la cuisine méditerranéenne Le restaurant Marjolaine s’approvisionne auprès de fournisseurs italiens implantés en Suisse. Simple et raffinée, la « cuisine du soleil » se prépare à partir des produits de premier choix. Avec une carte assez flexible, la maison se fait un plaisir de sublimer les produits de saison. Philippe Chevrier a trouvé en Francesco Tedesco, un généreux chef turinois, idéal pour son restaurant italien ! Sa restauration met en avant les ingrédients typiques de l’Italie, à l’instar de la burrata, de la mortadelle, du salami, de la bresaola et, bien évidemment, les pâtes ! Au restaurant Marjolaine, tout est fait maison : spaghettis, raviolis, tagliatelles, linguine, paccheri et gnocchi de pommes de terre. Vous vous ferez un réel plaisir à la seule vue des linguine au homard, sauce tomate ou encore des spaghettis « alla carbonara ». Si vous aimez la viande, vous n’hésiterez pas à déguster le filet de bœuf « Molard » aux bolets et chanterelles avec son jardin de légumes, le tout rehaussé d’une appétissante sauce espagnole. Les enfants se régaleront avec une escalope « alla Milanese » qui s’accompagnera de la garniture du jour. Vous êtes végétarien ? No problemo ! Francesco Tedesco, chef de cuisine, propose le minestrone della « Mamma » comme entrée et un bon risotto aux artichauts servi avec du fromage de chèvre au citron confit comme plat principal. L’aventure culinaire se termine en beauté avec une marjolaine à l’orange, sauce vanille ou tout simplement en savourant un grand classique du répertoire italien : le tiramisu. Qui dit bon repas dit bon vin En matière de vins, l’établissement dispose d’une cave riche en références. En apéritif ou en accompagnement, la cuvée qu’il vous faut est disponible au restaurant Marjolaine. Le maitre d’hôtel Filippo Denise, alias « Pippo », vous aidera à choisir le meilleur accompagnement pour votre repas. L’établissement propose notamment des cuvées suisses, italiennes et françaises. Les vins suisses proviennent essentiellement de maisons genevoises comme Chasselas Domaine du paradis ou le Domaine du Clos des pins. Retrouvez également Les Vins de Philippe Chevrier. Cette fois, dans la peau d’un vigneron, notre chef présente des millésimes 2016 à base de sauvignons blanc et de sauvignon gris. Les vins de France sont représentés à travers des appellations renommées comme le bourgogne ou les côtes-du-rhône. ...

AEMN : acteur du changement pour la promotion de la naturopathie 

Après trois années d’études en naturopathie sous la houlette de Robert Masson, Alain Tardif s’est intéressé plus particulièrement à l’approche holistique de la santé. Cette étude expliquant la corrélation entre l’énergie et la matière ouvre une nouvelle façon de considérer la médecine traditionnelle et la médecine naturelle. C’est ainsi qu’il a fondé l’AEMN, en 2008, un organisme de formation combinant savamment ses propres recherches avec celles des autres naturopathes pour développer une nouvelle méthode de naturopathie. Aujourd’hui déployé sur sept antennes (Paris, Saint-Étienne, Pau, Vannes, Aix-en-Provence, Tournai Lille et Nancy), l’AEMN se rapproche du public pour permettre à tous d’accéder aux innombrables bienfaits de la médecine naturelle sur la santé et le bien-être. La naturopathie en quelques mots Cette pratique puise son origine dans une tradition médicale héritée du Xe siècle avant J.-C. « La naturopathie est une discipline qui regroupe un ensemble de techniques naturelles visant à renforcer le terrain de santé de l’organisme, de manière à mieux prévenir les maladies », résume Alain Tardif. Ainsi, elle conjugue l’utilisation des produits naturels (plantes, vitamines, minéraux, oligo-éléments, l’argile…) et les soins thérapeutiques axés sur la nutrition, l’aromathérapie, la gestion de stress et la gestion des énergies émotionnelles.  Si la médecine classique agit sur les symptômes de la maladie, la naturopathie intervient en amont pour renforcer les défenses de l’organisme et favoriser l’auto-guérison. « La naturopathie ne remplace pas la médecine traditionnelle, elle la complète », tient-il à préciser. Finalement, la naturopathie se rapproche plus d’une hygiène de vie qui aide à garder un bon équilibre entre le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel, en s’appuyant sur la santé naturelle. Actualiser le référentiel de formation Le point de départ de cette discipline repose donc sur une base d’enseignement transversal, ciblant notamment la phytothérapie, la nutrition, la mycothérapie et l’homéopathie. Dans ce sens, AEMN a développé différents programmes de formation de telle manière que chacun puisse trouver une formule adaptée au niveau des connaissances qu’il souhaite obtenir. À la fin du premier cycle, l’apprenant ayant réussi les examens officiels décroche un certificat de conseiller nutrition bien-être. Le second cycle permet d’apprendre le métier d’un naturopathe conseiller de santé et consultant en naturopathie. Le titre de naturopathe praticien n’est attribué qu’une fois le troisième niveau achevé. Celui-ci s’oriente plutôt vers l’étude des spécialisations complémentaires à la discipline. Cet ensemble de cursus peut être réalisé en un an mais est disponible également en cours de week-end, pour une durée de formation de trois ans. Au total, les apprenants doivent suivre 1 500 heures de formation, incluant des cours théoriques, des stages pratiques en entreprise et des travaux de recherche. « Notre institut s’adresse aussi bien aux personnes en reconversion professionnelle vers les métiers de la santé et du bien-être, qu’aux professionnels de ce secteur », soutient notre interlocuteur. En outre, ces derniers peuvent compléter leurs compétences par les modules de spécialisation proposés à la carte et les stages de perfectionnement. À préciser qu’AEMN développe également des partenariats à l’international, notamment au Brésil et au Canada, en collaborant avec des écoles spécialisées. La santé naturelle par la naturopathie  Lors des formations, l’on apprend à connaître les spécificités de chaque produit et à maîtriser leur usage dans les soins naturels. « La naturopathie privilégie les compléments alimentaires d’origine 100 % naturelle, essentiellement certifiés bio, qui sont à base de plantes, d’oligo-éléments, de vitamines et d’extraits de champignons. »...