pixel-facebook

Arts de la table : toute la vaisselle et la décoration de la table

Gastronomie
Decoration-arts-de-la-table
Saint-Louis introduit l'esprit de la mixologie chez soi avec sa collection Manhattan

Fleuron de l’économie française pendant des siècles et particulièrement reconnue pour son savoir-faire, Saint-Louis ne cesse d’innover et d’émerveiller, inspirée par la forêt l’entourant et rendant hommage à tous les artisans ayant contribué à sa renommée. Toujours aussi contemporaine, son inspiration lui a permis de créer sa collection, de bar et d’accessoires de cocktail, Man...

Gastronomie
Decoration-arts-de-la-table
Le site Tasse et Assiette vous propose de la porcelaine de qualité à l’unité

Tous les jours, votre table aura un air de fête avec les services de vaisselle en porcelaine vendus par la boutique en ligne Tasse et Assiette.

modele-fuji-des-freres-teymen-thiers
Gastronomie
Decoration-arts-de-la-table
Les Frères Teymen, coutellerie artisanale : 40 ans de savoir-faire au coeur d’une tradition ancestrale

Il y a près de 40 ans désormais que les frères Teymen forgent et confectionnent des couteaux, dans la droite lignée d’une tradition datant de six siècles. Entre savoir-faire et innovation, la Coutellerie artisanale des Frères Teymen ne cesse de créer sa propre histoire en lançant de nouveaux modèles et en repoussant les limites de leur expansion.

sibo-homeconcept-a-labaroche-des-creations-de-designers-talentueux-qui-s-expriment-si-bien-dans-les-lignes-les-matieres-et-les-textures
Gastronomie
Decoration-arts-de-la-table
SIBO HOMECONCEPT : réinventer l’art de la table et de la décoration

Se sentir bien chez soi est une chose, se sentir tout simplement chez soi en est une autre. Parfois, le simple fait que l’on retrouve un peu de notre identité et de notre personnalité dans notre maison peut nous apaiser. C’est justement dans cet esprit qu'Agnès et Frantz GORLERO ont créé la marque Sibo Homeconcept.

sables-et-reflets-a-gruissan-la-carafe-a-whisky-ou-a-vin
Gastronomie
Decoration-arts-de-la-table
Sables et Reflets : l’art de la table dans sa splendeur

Sables et Reflets est un créateur de verres haut de gamme ainsi que divers articles pour l’art de la table et la décoration de la maison. Une entreprise aux valeurs familiales qui fabrique des produits authentiques, dont une gamme importante est fièrement réalisée à la main, pour satisfaire particuliers et entreprises.

Arts de la table, le savoir-faire des meilleurs artisans de France

Saint-louis
21 personnes aiment
Paris
Saint-Louis
Saint-Louis introduit l'esprit de la mixologie chez soi avec sa collection Manhattan
balade-a-velo
21 personnes aiment
Saint-Yrieix-la-Perche
Office de tourisme intercommunal du Pays de Saint-Yrieix
Pays de Saint-Yrieix : Terre de plaisirs partagés !
Tasse et assiette
21 personnes aiment
Varennes-Jarcy
Tasse et Assiette
Le site Tasse et Assiette vous propose de la porcelaine de qualité à l’unité
modele-fuji-des-freres-teymen-thiers
26 personnes aiment
Thiers
Coutellerie Les Frères Teymen
Les Frères Teymen, coutellerie artisanale : 40 ans de savoir-faire au coeur d’une tradition ancestrale
sables-et-reflets-a-gruissan-la-carafe-a-whisky-ou-à vin
21 personnes aiment
Gruissan
Sables et reflets
Sables et Reflets : l’art de la table dans sa splendeur
sibo-homeconcept-a-labaroche-des-creations-de-designers-talentueux-qui-s-expriment-si-bien-dans-les-lignes-les-matieres-et-les-textures
23 personnes aiment
Labaroche
SIBO HOMECONCEPT
SIBO HOMECONCEPT : réinventer l’art de la table et de la décoration
Actiforge
22 personnes aiment
Montbrison
ACTIFORGE
Actiforge, la tradition des couteaux de Laguiole et leur innovation
couteau-virgilio-muñoz-caballero-noir
25 personnes aiment
Laguiole
Forge de Laguiole
La Forge de Laguiole :
30 ans au service du couteau bicentenaire

LES ARTICLES LES PLUS LUS

La cave de Ribeauvillé :
la plus ancienne cave coopérative vinicole de France

Le vignoble de Ribeauvillé connait une histoire tourmentée. En 1895, à cause de lourdes restructurations qui mettent à mal la filière viticole, quelques vignerons décident de se rassembler en une entité unique dans une volonté d’élever le niveau de qualité de leurs produits. Dans cette optique, un mode de fonctionnement spécifique a été mis en place. Les adhérents rapportaient leurs raisins à la coopérative et, en contrepartie, ils bénéficiaient d’une rémunération. Au travers d’une équipe technique et commerciale, la cave se chargeait de la vinification, du vieillissement ainsi que de la vente. Au fil des années, elle a su renforcer sa notoriété dans le paysage viticole français. Régulièrement récompensée, elle vient d’ailleurs d’être élue cette année « Coopérative de l’année 2016 » par La Revue du vin de France.   À propos de la cave La cave de Ribeauvillé regroupe une soixantaine de vignerons mais, dans les faits, ce sont 48 vignerons qui détiennent effectivement 95% de la surface totale de production. Dans les années 50, la coopérative s’est initiée à l’exportation et, aujourd’hui encore, une grande partie des débouchés se trouve à l’étranger. D’ailleurs, ses vins sont présents sur les tables de plus de 40 pays dans le monde.  Dans un souci d’offrir une meilleure qualité, des sélections parcellaires ont été mises en place. Cette démarche a été adoptée dans l’optique de mettre en valeur l’ensemble des terroirs du domaine. En 2001, une charte de qualité a été signée par les coopérateurs pour que 235 hectares de vignes soient entièrement récoltés à la main. Particulièrement engagé, le domaine s’oriente également vers une démarche raisonnée ou bio, car sa priorité est de valoriser l’expression du terroir, de préserver la qualité environnementale.   Les vins La Cave dispose dans ses caves de plusieurs cuvées aussi sublimes les unes que les autres. Hormis celle du clos Zahnacker, on peut citer notamment le Crémant d’Alsace La Grande Cuvée Brut, un vin fin, sec et équilibré, élaboré à partir de pinot noir et de chardonnay. Différents millésimes sont assemblés pour sa mise en bouteille. Le Gewurztraminer 2012 Grand Cru Altenberg de Bergheim Grande Réserve, est issu d’un vignoble fortement pentu au sud du Grasberg. Son terroir est riche en fossile, avec des sols marno-calcaires très caillouteux. Ce vin est long en bouche, structuré et puissant, avec des notes de litchis mûrs en nez. Le Pinot Gris Lieu-dit Silberberg, appellation Alsace Contrôlée, est de couleur jaune pâle. Ce vin, parfaitement équilibré, a été médaillé d’argent aux Grands Concours du monde 2015.  Le Riesling 2014 Bio est en appellation AOC Alsace, certifié biologique par Ecocert. Son vignoble de 11 hectares n’utilise aucun traitement chimique.   Œnotourisme La cave de Ribeauvillé est animée par de nombreuses activités. Chaque année, elle organise un « Rallye des grands crus », invitant le public à partir à la découverte des vignobles et des terroirs. Il s’agit d’une marche de 8 km s’effectuant à travers le vignoble, ponctuée de dégustations des cuvées et de jeux. En outre, la cave et le musée de la Vigne et de la Viticulture sont mis en avant par le biais de 2 visites guidées quotidiennes, hors weekend. Quant au caveau de dégustation, il est ouvert toute la semaine sans oublier le weekend et les jours fériés ...

Restaurant Victor Hugo du Mövenpick :
un haut lieu de la tradition culinaire française

Le restaurant Victor Hugo propose quotidiennement à sa clientèle des plats nobles et généreux qui honorent la cuisine française traditionnelle. Concoctés par le talentueux chef Damien Delgado à partir de produits frais de saison, présentés ensuite avec une touche contemporaine, ces plats ont fait de la maison un authentique écrin de la gastronomie française. Une cuisine savoureuse à l’honneur En entrée, la variation autour du thon fait la singularité du restaurant. « Il s’agit de travailler le thon de trois manières différentes », décrit Damien Delgado. En mi-cuit avec une vinaigrette de mangue épicée, en nem ou bien mariné dans le miel et la sauce soja, le thon sera dans tous les cas un vrai délice. En guise de plat de résistance, rien de tel que la noix de Saint-Jacques accompagnée d’une purée de panais et de salsifis avec une noisette poivre et sel. En dessert, l’habituel citron déstructuré prend, dans ce lieu d’exception, une toute autre saveur. La base de la pâte est broyée puis présentée dans le fond d’une verrine. Une crème au citron traditionnelle l’accompagne et est enrichie d’une meringue suisse, « petit clin d’œil à la marque Mövenpick », spécifie le chef. Le dynamisme d’une table gourmande La carte est, quant à elle, très évolutive. Elle est renouvelée deux fois dans l’année afin de saluer la saisonnalité des produits. Et toujours dans cette volonté de satisfaire la clientèle, des plats allégés sont proposés toute l’année sur un menu « Go Healthy ». Celui-ci est « une initiative du siège Mövenpick et tourne autour de la diététique et de la santé », explique Damien Delgado. La cave à vins de la maison est pareillement des plus éclectiques, comprenant une large palette de vins du monde et des vins français. Le Mâcon Blanc en est exemplairement l’un des plus appréciés par les convives.  Pour couronner le tout, le 58 Bar & Lounge  a coutume d’organiser une multitude d’autres activités, telles « Le rendez-vous du mercredi », les soirées afterwork tous les soirs de la semaine, les happy hours et l’animation live music un mercredi sur deux, où l’ambiance et les racines latines du chef sont mises à l’honneur (Bossa nova, tango Argentin, musique Cubaine et Flamenco). ...

Champagne Xavier Leconte : l’authentique style d’une maison de champagne

Chez les Leconte, la passion pour la viticulture débute en 1870, à l’époque d’Onésime Leconte, qui fait l'acquisition de ses premières parcelles. Depuis, la tradition se transmet de génération en génération, jusqu’à Xavier Leconte. Nourri de sa passion, et des ambitions plein la tête, il mise tout sur la qualité et la typicité de son terroir pour obtenir des vins expressifs. Aujourd’hui, son fils Alexis veut maintenir les valeurs de la maison dans la fabrication des champagnes en ayant recours à une démarche qualitative initiée par ses ancêtres, et qui continue à porter ses fruits. Des techniques d’antan Amoureux de ses terres, Xavier Leconte a voulu partager cette passion avec ses enfants. C’est certainement pour cette raison qu’il a décidé de baptiser deux de ses cuvées L’intuition d’Alexis et le Charme d’Anaïs, pour leur faire honneur. Alexis, en tout cas, entrevoit déjà, dès son jeune âge, sa carrière de vigneron. Et c’est avec un grand plaisir qu’il reprend les rênes de l’exploitation en 2003. Comme le faisaient ses ancêtres avant lui, il soigne son vignoble et ses vins, selon les cycles lunaires. Particulièrement à l’écoute de la nature, il mise ainsi sur ce qu’elle a à offrir de meilleur, pour garantir la qualité de ses vins ; tout cela sans jamais déroger au style de la maison. Des terroirs d’exception, pour des vins expressifs Le vignoble, réparti sur 40 parcelles et établi à Troissy, Dormans, Mareuil-le-port, Vandières et Aÿ, est traité selon une démarche raisonnée, dans le respect de l’environnement et de la biodiversité. Après la récolte, les trois cépages, à savoir le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier, sont à 25 % vinifiés fûts, et le reste en cuves inox thermorégulées, preuve que, malgré un fort attachement aux gestes ancestraux, Alexis mise également sur l’innovation pour rester dans l’air du temps. Cette heureuse alliance entre tradition et modernité se découvre au sein la cuvée l’Héritage de Xavier de 70 % de pinot noir et de 30 % de pinot meunier. Appelée aussi Cuvée Prestige, elle se révèle ample et complexe. De quoi faire le bonheur des épicuriens. ...

Restaurant Le P'tit Vélo :
une cuisine bistronomique aux valeurs amicales

Depuis que les deux amis de longue date Florence Domec et Michael Piednoel ont fait du P’tit Vélo le théâtre de leur amitié, la cuisine et l’art y forment une parfaite alliance. Ils ont repris le restaurant en octobre et se sont investis pour faire de leur bistrot « un endroit agréable, idéal pour passer des moments avec ses proches autour d’un verre, sortir en amoureux ou simplement profiter de la bonne cuisine qu’on y propose », dixit Anne Debauve, chargée de communication. Un défi dignement réussi. Un endroit bourré de charme Les convives sont reçus dans un cadre fraichement rénové. Les tables, les chaises et le bar en bois sombre lustré sont une invitation au confort et à la volupté. Aux murs, une fresque colorée conjuguée au petit vélo accroché dans la salle donne une note artistique à l’ensemble de la pièce. Un décor original, fruit de l’inspiration de Florence, de Michael et de leurs amis. Une cuisine française revisitée Côté cuisine, le chef Rachid Ibouh séduit les sens avec une réinvention des plats classiques français. Ici, le pur, le frais et l’authentique qui font toute la beauté de l’art culinaire sont à l’honneur. La terrine du chef, le hareng pommes à l’huile ou encore le foie gras fait maison en entrée concrétisent ce concept. On pourra ensuite gouter à l’un des plats emblématiques de la maison : le foie de veau. Le soir, les convives auront droit au poisson du marché, un pur délice mettant en avant le talent et le savoir-faire du chef. En dessert, les papilles seront éblouies par la crème brulée maison, la mousse chocolat au piment d’espelette ou l’incontournable café gourmand du P’tit Vélo. Une large palette de vins Michael et Florence, passionnés comme ils sont, misent aussi sur les vins pour assurer la perfection de ce périple enchanteur. Les clients du P’tit Vélo ont le privilège de choisir parmi la belle collection de la cave. Des vins de soleil comme le Corbières, le Minervois ou le Rousillon, une palette de Beaujolais et Côtes-du-Rhône mais aussi des vins bio et des références issues de petits producteurs ou de cultures raisonnées. ...

Au Bassin : un restaurant de terroir 

Au grand plaisir des clients en quête de bonne cuisine, l’ouverture du restaurant Au Bassin à Périgueux est une belle aventure culinaire qui ne fait que commencer. À partir d’une ancienne ambiance de café, l’établissement connait aujourd’hui une affluence différente avec la fréquentation d’une clientèle beaucoup plus exigeante qui y effectue le déplacement dans le but de partager un bon repas en famille ou entre amis. Un nouveau départ Judicieusement placé à la sortie de la voie des stades, le restaurant Au Bassin est, pour la plus grande part, fréquenté par les habitants de Coulounieix-Chamiers et des quartiers environnants, mais aussi par de nombreux groupes sportifs et clubs de loisirs différents. À travers des plats simples cuisinés sur place, la maison attire sympathie grâce à un accueil chaleureux  et particulièrement convivial ainsi qu’une admirable volonté à aller de l’avant. Une cuisine traditionnelle Beaucoup plus qu’un simple restaurant, Au Bassin est surtout une très bonne adresse à la table sympathique très appréciée de tous ceux qui recherchent des recettes d’antan dans leurs assiettes. Les chefs aiment surprendre leurs clients à travers une cuisine entièrement maison et très goûteuse, préparée à base de produits frais, pour leur donner le plaisir de renouer avec la bonne cuisine traditionnelle à qui l'établissement reste fidèle. De la disponibilité à revendre Ouvert six jours sur sept et toute la journée, le restaurant Au Bassin l’est également les jeudis, vendredis et samedis soirs, l’avantage étant de pouvoir s’y rendre sans réserver et d’y trouver facilement une table pour 8 ou 10 personnes. Pour les autres jours, il est plutôt recommandé d’effectuer une réservation. Cette grande disponibilité apporte au lieu, un très grand avantage qui progressivement suit son petit bonhomme de chemin dans un effet très réussi, ce qui vaut à l’établissement, une fréquentation élevée. Un personnel accueillant Constamment à l’écoute des attentes de la clientèle, le restaurant Au Bassin se distingue surtout par le professionnalisme de son personnel. À travers une qualité d’accueil remarquable et un fort sens du service, il déploie tout un art pour répondre au plus près à leurs besoins. C’est un restaurant où on se sent particulièrement bien accueilli et où on a régulièrement envie d’y revenir. ...

Château de Plassac, l’adresse incontournable pour les amateurs de cognac

La noblesse d’un lieu Pour faire un produit de qualité incomparable, il faut un lieu magistral. La riche et mouvementée histoire du domaine remonte très loin dans les racines du Moyen Âge et retrace à elle seule un petit pan de l’histoire de la région et de celle du reste de la France. Le bâtiment qui trône fièrement aujourd’hui date de 1772 et est le cinquième château élevé au même endroit. Pensée par Victor Louis, à qui l’on doit entre autres les chefs-d’œuvre architecturaux du Palais-Royal de Paris et du Grand Théâtre de Bordeaux, la bâtisse est un pur joyau du XVIIIe siècle. Ancienne propriété du fameux duc d’Épernon, la maison fut passée au marquis de Montazet pour plus tard être achetée par les Dampierre, actuels propriétaires. De prestigieuses personnalités qui ont marqué leur époque se sont succédé dans les chambres du château au fil des siècles, mais depuis plus de 200 ans, ce sont toujours les mêmes recettes qui, jalousement gardées par la famille Dampierre, servent à confectionner un des cognacs les plus appréciés par les amateurs d’eau-de-vie. Un produit rare et apprécié Dans la propriété, on trouve comme cépages réservés aux cognacs de l’ugni blanc, de la folle-blanche et du colombard, un vieux cépage de la région généreux en fruit. Ils expriment chacun dans leur subtilité le meilleur du terroir calcaire de ce coin de campagne française et de son climat océanique particulier. La plus belle « signature » de la maison, le cognac XO, est la fierté de la famille Dampierre et fait preuve de toute l’attention nécessaire à la création de ce produit d’exception. Les professionnels du secteur ont reconnu en 2015 le savoir-faire du château concentré dans cette eau-de-vie en lui attribuant cinq médailles d’or dans différents concours internationaux dont la très convoitée première place du concours général agricole de Paris. Sa robe est ambrée, soutenue et avance une belle brillance limpide. Au nez, on trouve d’élégantes traces de vanille et de caramel alors qu’au palais c’est une attaque franche et chaleureuse qui nous interpelle avant de laisser place à une bouche tonique. La dégustation du nectar s’accompagne parfaitement avec un tartare de thon ou plus simplement avec une cuillère de caviar. La carafe est elle-même une petite œuvre d’art. Élégante et fine, elle est dans une livrée splendide et ne démérite pas aux côtés de son contenu. Découvrir le berceau d’un savoir-faire Cet endroit subtil et riche d’histoire est ouvert aux visites du public. Le château est un bâtiment classé au patrimoine historique depuis trois cents ans et plusieurs excursions accompagnées permettent de se rendre au plus proche de l’âme du site ; son chai datant du XVIIe siècle et sa cave en pierres taillées si particulière où est encore distillé, dans l’alambic traditionnel, le précieux nectar. Le produit va ensuite délicatement vieillir pendant quinze ou vingt ans dans des fûts de chêne frappés aux armes de la famille avant d’être mis en carafe en éditions très limitées. Les visites, payantes, incluent une balade au cœur des installations viticoles et une dégustation en fin de parcours. ...

Domaine des Pradelles : un savoir-faire transmis de génération en génération depuis 150 ans

Le vignoble du domaine des Pradelles s’enracine sur une ancienne propriété des Chevaliers de l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem, située sur la commune de Vacquiers (Haute-Garonne). Les vins On distingue parmi les produits phares les cuvées « Prestige » et « Légende rouge », dont l’encépagement est à dominante négrette. Preuve du succès de ses vins, depuis 2001, le domaine des Pradelles a accumulé les récompenses dans différents concours nationaux. Les médailles d’argent ont été attribuées aux cuvées « 100sations 2017 » AOC Fronton et « Réserve de Malo 2017 » IGP Comté-Tolosan au concours Saveurs et Senteurs du Frontonnais 2018. ...

Une cuisine de produits frais et locaux

Situé à proximité immédiate des quais de Saône, le restaurant Histoire sans faim jouit d’une situation géographique privilégiée. Installé sur l’une des plus belles places de Rochetaillée-sur-Saône, il offre un décor empreint d’élégance et de convivialité. Sur le mur extérieur de la maison trône une fresque représentant une voiture d’époque qui, en plus d’attirer l’attention, soulève également de nombreuses questions. Passionné d’automobile, Clément Lattier a voulu, par ce décor symbolique, associer sa passion à celle du fameux pilote lyonnais François Lecot, qui du 22 juillet 1935 au 26 juillet 1936 a parcouru 400 000 km au départ de Rochetaillée à bord d’une traction « 11 AL ».  Une cuisine de caractère à travers une carte séduisante Histoire sans faim, c’est aussi une cuisine de caractère qui, en plus de mettre la tradition à l’honneur, affiche ouvertement sa personnalité. À travers une carte de vins séduisante et un menu à la carte particulièrement gourmand, le restaurant met les bouchées doubles pour satisfaire même les plus exigeants. Mettez-vous en appétit avec sa salade de poulpe et de thon frais des Maldives avant de continuer avec son duo de gambas et de rouget à l’huile d’olive et son feuilleté d’épinards au piment oiseau. Finissez sur une note de douceur avec ses fameux melons en smoothie ou encore son mojito spécial à base de vacherin avec une sensation en bouche très agréable. ...

Château Bourdicotte : des vins de terroir pour tous les goûts

La Colline aux Orchidées Les parcelles du château Bourdicotte sont adossées à une colline qui domine l'Entre Deux Mers. Le Museum d'Histoire Naturel décrit cette butte comme un affleurement calcaire remarquable pour sa diversité en orchidées de plus de 15 espèces.  Ces orchidées sauvages ont besoin pour se développer d'espaces ouverts non boisés où la végétation est basse et peu dense.   C'est sur cette butte que coexistent harmonieusement orchidées sauvages et les parcelles de vigne conduites en agriculture biologique du château Bourdicotte. Petite ferme et Grand terroir Bourdicotte signifie "petite ferme" et même "très petite ferme" en Gascon.  La présence d'orchidées autour des parcelles de notre petite ferme confirme ce que nous savions déjà de notre terroir : un horizon cultural peu fertile propice à une production alliant faible rendement et grande qualité. L'affleurement calcaire draine l'eau de pluie mais maintien une légère humidité même lors de grande sècheresse, assurant un état de stress hydrique modéré à la vigne, garant d'une production de raisins aromatiques, sucrés et colorés et de vins subtils et équilibrés. ...

La Méchinière :
vins de Touraine en conversion bio

Valérie Forgues, vigneronne passionnée, a acquis ce domaine en 1997. Dans un souci de perfection, elle adhère aux principes de la charte des Vignerons Indépendants : respect du terroir, de la vigne et des traditions. En 2015, elle rejoint le réseau Bienvenue à la ferme de Loir-et-Cher.   L’agriculture biologique, une conviction Les 7 cépages traditionnels de la Touraine sont tous présents au vignoble de la Méchinière : sauvignon, chenin, orbois, pineau d’Aunis, gamay, cabernet franc et côt. Certaines de ses parcelles sont composées de vieilles vignes comme ses côts centenaires, cultivés en provignage, et ses chenins et orbois, plantés en pineaux mêlés. Les vins du domaine sont dotés d’une exceptionnelle finesse aromatique, exprimant son terroir silico-argileux. En 2013, Valérie Forgues entame une conversion à l’agriculture biologique « par conviction, car c'est une nécessité pour notre environnement », raconte-t-elle. Avec l’aide précieuse de Didier Barouillet du domaine du Clos Blanche, elle s’applique à réapprendre le savoir-faire d’antan qui se perd. La vigneronne utilise uniquement les produits dits naturels. Le sol est travaillé au labour, en enherbement naturel.   Des vins aux reflets de leur paysage Chaque cuvée reflète les caractéristiques du terroir et de son cépage en vins tranquilles et fines bulles. Régulièrement, les vins sont cités dans les guides et revues spécialisées. Valérie Forgues explique que « la meilleure des récompenses, c’est lorsqu’on est appelé par des amateurs de vins ou des organisateurs de salons ». Le Rouge Côt 2012, issu de ses plus vieilles vignes, est un de ses millésimes qui rencontrent le plus de succès. C’est une cuvée élevée 16 mois en cuve, à la robe sombre, aux reflets violines, qui offre des arômes de griottes et de petits fruits noirs au nez. La bouche est ronde et charnue, aux parfums croquants, qui dévoilent une belle finesse et harmonie. Ce vin a été mentionné par le Guide Hachette 2015. Parmi les cuvées phares du domaine figure aussi le Sauvignon 2014, à la robe jaune pâle. Cette cuvée livre au nez des notes fruitées et florales, avec une pointe d’arômes de confiserie. Sa structure agréable offre du volume et de la matière en bouche. Le Rosé Pineau d’Aunis 2014, quant à lui, est un petit bijou atypique devenu rare. Il présente une robe cuivrée œil-de-perdrix, avec une grande typicité aromatique, au nez frais et fruité avec des notes épicées au poivre vert. Sa structure soutenue lui permet d’accompagner les repas d’été et exotiques. Ce vin est présent dans le Guide Dussert-Gerber des vins 2015. ...

La Réserve des initiés : des tapas gastronomiques

De petites tables en bois et un grand comptoir sont à votre disposition à l’intérieur tout au long de l’année. L’été, vous pouvez profiter des tables en terrasse dans une voie piétonne. Une ambiance sobre pour un pur moment de convivialité, c'est l'accueil que vous réserve La Réserve des initiés. Formé au Dôme, le chef Sébastien Martiny propose une cuisine contemporaine confectionnée avec des produits ultrafrais et de qualité. Tout est fait maison, même les cocktails et les desserts. Une cuisine inventive Consultez l’ardoise pour faire votre choix. Préférez-vous seulement deux plats (entrée et plat, ou plat et dessert) ou un repas plus complet avec une entrée, un plat et un dessert ? Les plats changent tous les jours mais, en entrée, vous avez en général le choix entre un tartare de viande ou de poisson, une soupe et des crudités. En plat, vous serez enchanté par le très apprécié risotto aux Saint-Jacques. En dessert, savourez l’incontournable et délicieuse mousse au chocolat. Le soir, choisissez de petites ou de grandes assiettes à partager. Des compositions faites maison avec des produits de saison, une cuisine inventive. Des associations très réussies comme les cuisses de grenouille et la mousseline de céleri ou encore la salade de quinoa, crabe, grenade et granny smith, parfumée à la coriandre. Sans oublier les incontournables planches de charcuterie ou de fromages. À accompagner d’un bon verre de vin ou d’un cocktail maison comme le succulent Green Belet : du gin, du sirop de sureau et de l’eau de concombre. Les dimanches et lundis soir, des menus « Spécial cocotte » comme en préparaient nos grands-mères viennent compléter l’offre. Le dimanche, place aux brunchs. Bien copieux pour satisfaire tous les appétits. Du pain, des confitures, une boisson chaude, un jus de fruits frais, un plat et un assortiment de desserts. De quoi se régaler en famille ou entre amis. ...

Un restaurant végétarien et responsable

Créé, il y a près de 12 ans, par Mathieu et Sophie Dommange, Soline est le pionnier lyonnais de la cuisine internationale responsable, sans chimie ni OGM, et végétarienne, tenant compte des allergies au gluten et au lactose. Ce restaurant à service rapide est labellisé «Lyon, ville équitable et durable», mention 3 feuilles, pour la deuxième fois et a obtenu la mention «Nature & Progrès»  garantissant une cuisine maison, un approvisionnement local de préférence, de saison, avec des produits issus d'une agriculture respectueuse de l'environnement. De plus, Soline filtre son eau avec un système performant Eauriginelle, la purifiant et lui donnant un goût meilleur. Un concept original et une offre cohérente Soline propose une alimentation fraîche, de qualité et variée tous les jours, élaborée à partir de produits responsables suivant scrupuleusement le cahier des charges de Nature & progrès. L’établissement attache énormément d’importance à la saveur et à la fraicheur de ses produits, dont certains sont issus du commerce équitable. Les plats proposés se présentent sous forme d’assiettes complètes assorties de salade, crudités ou soupes à composer à son gré. A la carte, on retrouve également, des "solinettes" à découvrir, sans oublier la soupe du chef, et pour terminer, pour les plus gourmands, l'incontournable dessert chocolaté maison et d’autres desserts (très variés mais aussi sans gluten et sans caséine). Ces repas sont de véritables apports en protéines, vitamines et minéraux. Tout ce que la nature peut apporter en termes de variété et de richesse. Ce restaurant est un lieu convivial et coloré où chacun peut trouver un endroit de repos, de découverte et de partage, où l'on se ressource efficacement et quotidiennement. On y trouve également un salon de thé, où l'on peut déguster des thés de qualité, accompagnés de pâtisseries et de friandises maison, aux recettes originales et naturelles. Ainsi qu’un espace de détente permettant de méditer, de se revigorer et de lire. Soline offre aussi la possibilité d’organiser des soirées festives ou de travail en groupe, sur réservation. L’enseignement de la cuisine ayurvédique En plus de sa gastronomie, Soline anime des ateliers par l’intermédiaire de son chef cuisinier, co-fondateur et co-gérant, Matthieu Dommange. Il y enseigne notamment l’art de la cuisine ayurvédique, cette dernière parvenant à démontrer que cuisiner une nourriture saine et savoureuse peut être facile et ludique.  L’atelier sur l’art de la cuisine ayurvédique permet de découvrir des bases faciles pour cuisiner des plats savoureux ou bien enrichir sa créativité en matière de recettes végétariennes équilibrées. Mais avant de participer à ce cycle de cours de cuisine, une introduction est proposée  où les principes de base de l’ayurvéda (science de la vie, en sanscrit, issue de la tradition indienne) sont présentées. La cuisine ayurvédique est idéale lorsque l’on désire apprendre à cuisiner de délicieux plats végétariens et à améliorer son bien être. Et découvrir comment l'utilisation d'une grande variété d'herbes et d'épices améliore non seulement le goût et la couleur de ses plats mais permet aussi d'apporter une plus grande harmonie entre le corps et l'esprit. Cet atelier de cuisine se déroule sur 5 heures le samedi et 3 heures le mardi, durant lesquelles les principes de l’ayurvéda sont largement approfondis afin que les participants puissent facilement adapter et améliorer leurs habitudes culinaires en fonction de leur constitution personnelle. L'atelier a lieu le samedi de 10h à 15h dans la grande et belle cuisine de Soline, spécialement adaptée pour accueillir des groupes. En fin de session, un repas sera partagé dans le cadre convivial et coloré de l’établissement. Les prochaines séances se dérouleront les 17 mars, 26 mai et 30 juin prochains.      ...

Fédération des Vignerons Indépendants du Var : l’amour et le respect du vin

Les valeurs essentielles du vigneron indépendant Etre vigneron indépendant implique de travailler soi-même ses vignes, vinifier et élever son vin, le mettre en bouteille dans sa cave et de le commercialiser. Le vigneron accueille, conseille à la dégustation et présente le fruit de son travail. Il est régi par une charte axée autour de trois valeurs fondamentales, à savoir : la responsabilité, qui suppose un travail de qualité ; le professionnalisme qui engage à mettre en avant tout son savoir-faire, ses connaissances et son expérience au service de ses clients ; et finalement l’utilisation des méthodes de travail novatrices dans le but de préserver et défendre l’environnement. A chaque étape de son métier, viticulture, vinification, gestion du domaine, commercialisation et accueil, il s’engage à tout faire pour obtenir un produit unique et personnalisé. A propos de la FVIV La Fédération des Vignerons Indépendants du Var est une entité administrée par 26 vignerons élus en Assemblée Générale. Elle regroupe les vignerons  du Var, des Alpes Maritimes, des Alpes de Haute Provence et de Corse produisant des vins  AOP (Côtes de Provence, Coteaux Varois en Provence, Coteaux d’Aix, Bellet…), IGP (Var,etc) et des vins sans IGP (vins de France). Sa présidence est actuellement assurée par Christophe Durdilly, récemment élu. Elle a pour raison d’être d’accompagner les adhérents dans la défense de leur métier et d’augmenter leurs compétences au travers de conseils, formations ou défenses juridiques. ...

Indian Lounge :
un restaurant indien en plein cœur de Nice

Dans ce cadre maritime et enchanteur niçois, le restaurant Indian Lounge a su bâtir sa notoriété grâce à une cuisine simple, qui respecte la tradition. Un restaurant haut en couleur L’établissement reflète à la fois la culture et la tradition indienne. Les couleurs rose, orange, violet et jaune dominent totalement les lieux. Les deux salles spacieuses se parent de meubles qui sont l’œuvre d’un designer connu « Olivier Papa ». Dans le prolongement de ce décor aux accents orientaux, des petits temples sont accrochés au mur avec des divinités hindoues connues comme Buddha et Ganesh qui procurent une ambiance dépaysant et qui bénissent les repas des hôtes. Au plafond des lustres multicolores procurent une touche d’illumination. Le rendu visuel est attrayant  tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Sa terrasse accueille une vingtaine de couverts sous des parasols colorés et implantés à proximité d’un cyclo-pousse, le mode de locomotion traditionnel en Inde. Côté carte … Indian Lounge est l’ambassadeur de la saveur traditionnelle indienne. Une cuisine qui rassemble goûts, parfums, odeurs, épices et couleurs. Ces mélanges témoignent du mode de vie et de l’art de vivre oriental. Dans cet établissement, le chef propose de nombreux menus : « zen », « Tandoori », « Goa »… à prix et compositions différents. La maison suggère également une carte aussi gourmande que généreuse. En entrée, les convives seront séduits par le Raïta, une sauce en accompagnement à base de yaourt, de légumes frais et le Crevettes Bagi. En résistance, le Tandoori Chicken qui est composé de deux cuisses de poulet mariné en sauce  rôties et accompagné du riz basmati à grain long originaire d'Inde séduit les palais. Pour le dessert, le Kulfi Jaipur, une glace indienne à base de lait de mangue et de safran fait le bonheur des gourmands. …et côté boisson Côtes-du-rhône, Vin du Var, Côtes-de-Provence, Bandol, Bordeaux, Bourgogne… à l’honneur, toutes les régions du pays dans cette carte de vins éclectique. Le chef prend plaisir à conseiller ses convives en fonction de leurs envies mais aussi des meilleurs accords. La cave est également constituée d’une sélection de vins originaires d’Inde, à déguster avec plaisir et volupté. A ne pas rater également : la large sélection de boissons typiques du pays. ...

Sud de France : une destination idéale pour l’œnotourisme

Si vous souhaitez aborder d’une façon différente votre séjour dans le sud de la France, vous pouvez bénéficier de la sélection de lieux prestigieux, de domaines emblématiques et représentatifs de la région Occitanie. Grâce au Club Œnotourisme, vous êtes assuré de bénéficier d’une offre singulière avec charme et accueil chaleureux. Qui n’a jamais rêvé de séjourner dans une demeure de prestige et de s’imprégner de son patrimoine et de son environnement ? Cela est rendu possible grâce aux vignerons proposant des gites ou des chambres d’hôtes pour un séjour de détente, de dépaysement et de plaisir, proche de la nature. Citons, par exemple, le Château Mourgues du Grès, cet ancien mas du XVIe siècle au cœur du vignoble de la vallée du Rhône. Ou encore le Mas des Tourelles avec sa superbe reconstitution d’une cave gallo-romaine. Plus de 25 circuits Si vous souhaitez un séjour plus actif, rendez-vous sur le site des Routes œnotouristiques de Destination Sud de France, où vous pourrez sélectionner un circuit en fonction de vos critères. Préférez-vous une balade sur la route des vins avec visite de caveaux, une sortie gastronomique dans un restaurant étoilé ou découvrir simplement la richesse de ce territoire ?  Par exemple, partez à la découverte avec le Circuit autour de l’étang de Thau. Vous pourrez déguster des huitres de Bouzigues, découvrir le vermouth Noilly-Prat, visiter plusieurs caveaux et vous ressourcer dans l’abbaye de Valmagne. Vous pouvez opter pour le Circuit autour du massif de la Clape, qui est idéal pour allier nature, culture et œnologie. En effet, vous vous baladerez autour de Gruissan, découvrirez la production de sel de l’ile Saint-Martin, visiterez la célèbre abbaye de Fontfroide et pourrez gouter à des vins AOP La Clape ou IGP Pays d’Oc. Plus de 25 circuits pour vous plonger dans ce patrimoine merveilleux ! Des activités enrichissantes Vous pourrez également découvrir cette région viticole à travers de nombreuses activités enrichissantes proposées par des professionnels, comme des ateliers de dégustation, des balades gourmandes, des festivals, des marchés ou des vendanges. Quant aux deux agences réceptives (Montpellier Wine Tours et Vinodaqui), elles vous proposent des séjours clés en main. ...

Restaurant Le Central :
une table gastronomique au cœur du Marais poitevin

Tel un refuge à la table gourmande et bien dressée, Le Central est une bonne adresse nichée dans un ravissant jardin, propice au partage de purs instants de bonheur… Une belle occasion de découvrir le Marais poitevin, où la présence des bateliers est une promesse pour de superbes balades à travers des paysages enchanteurs ! Une cuisine délicate avec des produits frais C’est avec un plaisir sans cesse renouvelé que le couple Hervine et Jean-Paul Guenanten vous accueille dans l’univers lumineux de leur restaurant à Coulon, dans le but de vous faire découvrir une cuisine régionale aux gouts du terroir, qui, à travers de belles associations, vous fera voyager dans toute la France et pourquoi pas ailleurs…    Considéré comme l’une des meilleures tables de la Venise verte, Le Central jouit d’un cadre aussi harmonieux que raffiné, sans parler de son patio fleuri ou de sa terrasse, à profiter aux beaux jours. À travers des menus très abordables à base de produits frais, l’établissement propose une formule de midi uniquement en semaine à 17,80 €, incluant un plat-un dessert ou une entrée-un plat. Pour 3 € de plus, accédez à un plat supplémentaire. D’autres formules à 30 et à 45 € sont à ne pas rater. Entre son Foie gras anguilles fumées à la gelée de pomme, son Gratin d’anguilles à la coulonnaise, où les anguilles sont cuites au four avec de l’ail, de l’oignon et de l’échalote, du persil, du vin blanc et du beurre, et son Coing moelleux aux pommes servi avec un sorbet d’angélique… vous n’aurez que l’embarras du choix ! À cela s’ajoute une belle sélection de vins du Bordelais, du Val de Loire, quelques vins de régions entre Loir-et-Cher et Bourgogne. Le restaurant est en mesure de proposer 130 références de vins français et quelques vins étrangers triés sur le volet, provenant d’Afrique du Sud, d’Espagne et d’Argentine. ...

Champagne Dérouillat : des champagnes alliant typicité et élégance

Les champagnes Dérouillat, c’est à la fois une histoire de cœur et une histoire de terre. Tout commence d’une aventure de deux hommes : Georges Dérouillat et William Franquet. Chacun de leur côté, ils décident de replanter d’anciens vergers, l’un sur la côte des Blancs et l’autre tout autour de Monthelon. Une épopée qui continue à la suite de l’union de leurs enfants Jean Dérouillat et Régine Franquet. Depuis, quatre générations se sont succédées au sein de la maison Dérouillat. Des terroirs variés Fondée en 1929, cette maison travaille actuellement sur un vignoble d’environ 6 ha. Elle réunit les trois cépages champenois plantés sur différents terroirs, à savoir la côte des Blancs, les coteaux sud d’Épernay et le sud de l’Aisne. « C’est cette diversité qui caractérise nos assemblages », souligne Fanny Dérouillat. Récoltant-manipulant, le domaine familial gère tout : de la vigne à la cave. Privilégiant une viticulture saine et durable, il opte pour des techniques culturales respectueuses de l’environnement. Les engrais chimiques ont été remplacés depuis des années par de la fumure et des algues compostées. Il faut dire que la petite famille est particulièrement soucieuse de sa terre. Aucun désherbant n’est toléré, car cela impacte sur la stabilité du sol.  Côté vinification, la maison Dérouillat allie volontiers tradition du métier et modernité des techniques. Ainsi, les raisins sont pressés à l’aide de cages en bois puis élevés dans des cuves en inox. Deux gammes pour sept champagnes En tout, sept élégantes cuvées réparties entre deux gammes sont élaborées : créations privilèges et trésors confidentiels. Chaque cuvée reflète idéalement la qualité et les spécificités du terroir. Parmi les spécialités proposées, la cuvée George William-Secret de famille est sans doute la plus représentative mais aussi la plus intrigante de toutes. Comme un clin d’œil aux fondateurs de la maison, ce champagne fruité et racé garde jalousement le secret de son élaboration. ...

Restaurant En bonne Compagnie : cuisine semi-gastronomique

En Bonne Compagnie est né sous l’impulsion de Craig Charlesworth. Lorsqu’il a acquis l’établissement en 2002, il s’agissait alors d’une maison de village. L’emplacement offre un panorama imprenable sur le canal du Midi. Depuis cet exceptionnel point de vue, dégustez les nombreuses spécialités de la maison qui sont un vrai spectacle pour les pupilles et les papilles. Un cadre idyllique d’hier et d’aujourd’hui Depuis sa rénovation en 2011, ce restaurant vous accueille dans une charmante salle qui arbore une décoration offrant une très belle dualité entre l’ancien et le moderne. Si les pierres apparentes donnent du caractère et créent une ambiance chaleureuse, l’escalier en colimaçon, lui, met en avant l’ambiance cocooning de la salle, un style accentué par la mezzanine courbée. Le rendu visuel est magnifique. Et ce n’est pas tout. L’ancienne cour recouverte avec un toit en vitre ainsi que les terrasses ombragées vous invitent à déguster vos plats tout en profitant de la superbe vue panoramique. Une carte authentique faisant découvrir les recettes françaises et du monde Craig s’attelle derrière les fourneaux pour concocter des recettes traditionnelles françaises, avec une pincée de modernité, et des menus authentiques inspirés des saveurs du monde. Une cuisine créative semi-gastronomique qui en séduit plus d’un, d’autant plus que le Chef ne travaille que les produits locaux. De ce fait, la carte change au gré des saisons pour le plus grand bonheur des gourmets et gourmands. Le soufflé à la banane accompagné de vodka au caramel est la petite star de la maison. Ce dessert – qui mélange légèreté et arômes bien prononcés – fait toujours son petit effet et reste sur la carte en toute saison. Pour faire honneur aux savoureux plats, le Chef suggère une carte de vins riche de quelques références issues du Languedoc-Roussillon. ...

Domaine Halbeisen, vins et crémants d’Alsace

L’encépagement du domaine est composé des sept cépages locaux d’Alsace : Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling, Muscat, Pinot gris, Gewurztraminer et Pinot Noir. L’âge moyen de ces vignes est d’environ trente ans, mais certaines parcelles sont couvertes de vieilles vignes atteignant les 52 ans. C’est grâce à la variété des cépages couplée à une diversité de terroirs, ainsi qu’à un savoir-faire transmis de génération en génération, que la famille Halbeisen a pu élaborer une grande variété de vins. Bergheim, une terre bénie pour les vignes Les treize hectares de vignes du Domaine Halbeisen se trouvent aux abords de l’ancienne cité fortifiée de Bergheim, en plein cœur du vignoble alsacien. Cette cité médiévale bénéficie d’un éventail de sols parmi lesquels figure le lieu-dit classé « Grand cru » Altenberg connu pour ses vins dès le XIIe siècle. Le vignoble profite d’un terroir argilo-calcaire complexe et idéal pour la culture de la vigne. De plus, il jouit d’un microclimat chaud, favorable à une maturité optimale des raisins, grâce à une exposition plein sud et un éloignement du front vosgien. Les vignes sont situées sur des fortes pentes qui leur assurent ainsi une bonne hygrométrie tout au long de l’année, ce qui confère aux vins du domaine une grande régularité dans le temps. Une grande gamme de vins Savoir-faire familial, terroir fantastique et grand éventail de cépages, le Domaine Halbeisen use de tous ces atouts pour obtenir des vins d’une grande variété sans pour autant déroger à la qualité. Les « Meilleurs Terroirs de Bergheim » sont des vins d’une grande subtilité tirée de la forte personnalité de leurs sols. Les « Terra Aurea » ou Terre d’Or sont surtout issus de cépages de plusieurs terroirs. Ils sont élaborés à partir de raisins de vignerons, vinifiés et mis en bouteille selon une charte qualitative dans le respect de l’environnement et du terroir. Les « Vins d’Exception » sont plutôt atypiques, fruits d’une tradition retrouvée. Ils se déclinent en blancs et rouges, élevés en barriques de chêne et toujours issus de Vieilles Vignes. Les « crémants » pour leur part s’imposent naturellement pour faire pétiller les fêtes. Il s’agit de vins effervescents de grande qualité qui se dégustent en toute circonstance. N’oublions pas les « Grands Crus » issus de Bergheim dont la renommée remonte au XIIe siècle. Finalement, les vendanges tardives sont des vins blancs puissants, complexes et moelleux, dont les nectars riches et liquoreux se dégustent durant les grandes occasions. ...

Restaurant Pavillon Colbert :
une escale gourmande dans un cadre historique

Ancienne résidence d’Édouard Colbert, marquis de Villacerf et homme de cour du roi Louis XIV, le Pavillon Colbert jouit d’un décor hors des sentiers battus. Les tables en bois sombre et les canapés rouges concilient confort et élégance. L’architecture de l’époque, les lustres en cristal, les immenses miroirs et les dorures extravagantes, eux, imprègnent dans la salle une ambiance presque magique menant vers une autre époque. Celle où le Pavillon Colbert recevait l’aristocratie française pour de grands bals. Des mets à la hauteur du prestige du lieu Digne héritier de cette demeure historique, le Pavillon Colbert propose une cuisine traditionnelle française raffinée et diverses spécialités autour des produits marins. Aux fourneaux, le chef Renaud Burel s’affaire avec passion pour concocter des mets à la hauteur du prestige de l’endroit. Ses œuvres suivent le rythme de la saison et de l’arrivage quotidien. Car, oui, Renaud Burel met un point d’honneur à servir des produits frais de qualité. À partir d’une belle carte bien réfléchie, les convives composent leur propre formule : le menu Colbert (plat et boisson) à 18 € ou le menu Versailles (entrée, plat et dessert) à 39 €. Les richesses de la mer dans les assiettes Pour commencer, le foie gras de canard, chutney aux figues et le velouté de potimarron, saucisse de Morteau et petits croûtons envoûtent les sens. Les noix de Saint-Jacques en persillade et la sole meunière au citron confit sont de purs délices qui se marient parfaitement avec l’un des accompagnements : épinards frais sautés à cru ou purée au beurre demi-sel. La côte de cochon rôtie, jus corsé ou l’entrecôte charolaise, sauce marchand de vin, s’accompagnent, quant à elles, de pommes de terre grenailles ou de légumes confits pour faire le bonheur des amateurs de viande. La touche finale sucrée est assurée par des glaces ou le baba au rhum ambré, crème à la vanille Bourbon. Mais si vous êtes venu exprès pour les fruits de mer, il n’y a que l’embarras du choix. Le plateau royal, l’assiette du pêcheur, l’assiette de l'écailler et le plateau de dégustation et autres assortiments de fruits de mer comblent toutes les envies. Et, pour couronner le tout, le chef élabore des menus personnalisés pour les réservations à partir de huit personnes. ...

Restaurant La Table des Insolents : une cuisine authentique, comme à la maison

Située au cœur du 15e arrondissement de Paris, cette enseigne aux dehors innovants, en plus d’être populaire, tranquille et un rien bobo, met le quartier en ébullition. À travers une cuisine bistronomique à base de produits frais et de saison, l’établissement propose une carte évolutive intégrant trois entrées, trois plats et trois desserts qui changent tous les mois, avec, à côté, un menu du midi composé de deux entrées, deux plats et deux desserts, qui, chaque semaine, ne sont jamais les mêmes.   Misant sur la fraîcheur et la qualité des produits, l’établissement met à l’honneur le « fait maison ». Son menu bistronomique séduit plus qu’il ne surprend avec ses cinq variétés de plats, à savoir un assortiment d’amuse-bouches, une entrée, un plat de poisson, un plat de viande et un dessert. Les ingrédients sont ingénieusement agencés dans les assiettes, dans une intéressante alliance de couleurs et de saveurs. Magret de canard, Saint-Jacques et autres matières premières d’exception sont délicieusement mis en scène. Une ambiance bistronomique La Table des Insolents, c’est un fond de cuisine un peu fusion aux tendances légèrement orientales. Avec un brin d’audace, comme le laisse supposer le nom de l’établissement, les classiques sont ici revisités avec des plats à l’image du restaurant. Dans un décor assez épuré aux tables d’une grande sobriété, l’accent est mis sur la qualité et la simplicité, pour une belle harmonie. ...

Nouveau Chalet du lac : un restaurant pas comme les autres 

Équipé d’un espace intérieur de 1 500 m2 et d’un espace extérieur de même superficie, le Nouveau Chalet du lac est un lieu d’émotion qui permet de recevoir jusqu’à 2 000 personnes en cocktails et 900 couverts en repas assis et doté de trois terrasses, un parking gratuit ainsi qu'un fumoir.  Rendez-vous sur la piste après diner Conçu et pensé pour le confort et la convivialité, l’établissement s’assimile à une grande maison d’hôtes de campagne, propice aux invitations festives et gourmandes, où décor rétro et décor contemporain sont en parfait accord. Offrant un mélange minutieux d'Italie et de tradition française, ce lieu emblématique comble les fins palais qui, après un bon dîner, peuvent enchaîner sur une pure soirée dansante sur fond de musique généraliste jusqu'au petit matin.  Brunch dominical : un incontournable Le Nouveau Chalet du Lac est une adresse bien connue pour les brunchs dominicaux dans le Bois de Vincennes. Au programme : crêpes, mini-viennoiseries, jus de fruits frais, fromage blanc, thé, café, chocolat et yaourts. Le buffet est également composé de plusieurs plats salés pour ne citer que les œufs brouillés à la truffe, antipasti, fromage, saucisse, thon mariné ou les incontournables burgers. Au dessert, les cheesecakes, gâteaux au chocolat, salades de fruits, verrines de panna cotta ou de tiramisu apportent une touche de douceur. Comme le restaurant ne désemplit jamais, une réservation par téléphone est conseillée. Lieux privatisables à souhait Le Nouveau Chalet du lac est un lieu idéal pour les réceptions en extérieur. Situé en plein cœur du bois de Vincennes et à faible distance du lac, vous avez le choix entre la terrasse Clémentine pour une immersion dans l’écrin de verdure de l’entrée du bois, où parasols et bar de terrasse se prêtent volontiers à un éventuel cocktail privatif ou à un diner d’esprit guinguette, et le terrain attenant au Chalet qui offre un espace totalement modulable. Un moment d’immersion en pleine nature, ouvert sur un espace accueillant d’inventives scénographies en perspective. Figurant parmi les espaces privatisables du Chalet, la véranda d’une capacité d’accueil de 150 personnes en cocktail et de 80 repas assis est idéale pour accueillir une réception conviviale avec vue sur le lac. Faisant office de salle de commission attenante aux deux autres salons, l’espace Véranda s’adapte à la demande à différentes configurations, en journée comme en soirée. ...

Le Gavrinis : un havre de paix à la cuisine audacieuse

Dans un environnement fascinant, le Restaurant Hôtel Gavrinis se présente comme un lieu de repos incontournable où l’on peut se ressourcer tout en dégustant les succulents plats concoctés par Christopher Le Coq en collaboration avec le maître des lieux Serge Lignières. Un esprit maison de famille  Après sa reprise par Serge et Quyen Lignières en 2004, le Gavrinis affiche un décor allégé. Il se trouve au cœur d’un environnement calme et harmonieux qui vous invite à la détente après une partie de golf dans un des 4 parcours à proximité ou des activités nautiques. Le cadre cosy et raffiné ne fera qu’accentuer le charme de sa cuisine gastronomique.  Le décor intérieur de la maison s’inspire de l’environnement du golfe du Morbihan. La grande salle à manger baigne dans la lumière grâce à une ouverture sur la terrasse. La décoration reste dans un style naturel et épuré qui rappelle l’atmosphère bord de mer : galets, corde, raphia… Décidément, un air de vacances plane dans ce joli établissement. Une gastronomie audacieuse Issu de la gastronomie de luxe, Serge Lignières apporte innovation et raffinement à la cuisine traditionnelle bretonne. En cuisine Christopher Le Coq et son équipe misent davantage sur les poissons et fruits de mer. Pour l’étonnement et le plaisir de vos papilles, des saveurs exotiques et mélanges audacieux sont associées pour relever l’authenticité des saveurs locales. Le Chef adapte ses plats aux saisons, les poissons et crustacés sont choisis en fonction de la pêche et la majorité des légumes sont cultivés biologiquement sur Baden. Les saisons, les inspirations et les rencontres orientent l’évolution de la carte du restaurant Gavrinis. La cuisine est « fait-maison », même le pain. Vos papilles se délecteront des plats proposés dans les menus « saison de la truffe », « inspiration terroir », ou encore « esprit d’équipe ». La « Noix de coquille saint jacques tièdes farcie de truffes noir mélanosporum Salade maraichère et heliantis à l’huile de truffe », ou le « FOIE GRAS DE CANARD en terrine fait maison, servi avec un chutney du moment » raviront les gourmets. Ces succulentes suggestions se dégustent dans une ambiance de douceur et de bien-être. En travaillant avec des viticulteurs indépendants et majoritairement bios, la maison offre une sélection de vins de qualité qui s’accordent harmonieusement aux mets. Petit bonus : il vous convie également à choisir un thé issu de la gamme subtile de la Maison des Trois Thés, « le plus grand cave à thés au monde », créé par le maitre Tseng dans le respect ancestrale de la tradition chinoise.    Un service attentif et rigoureux En quête permanente de satisfaction pour lui et pour ses convives, Serge Lignières s’est fixé des objectifs de qualité et de rigueur. Cette exigence l’a poussé à confier les fourneaux à Christopher Le Coq pour garantir, finesse, saveurs et régularité des mets servis. Le Chef aime particulièrement approcher ses clients en toute discrétion et convivialité pour leur faire part de sa passion des associations mets et vins étonnantes où le thé peut y trouver sa place très élégamment. Cette rigueur de service est étalée à l’ensemble de l’établissement. Ayant une forte expérience en tant que gouvernante générale auprès de nombreux hôtels de luxe à Paris, la maîtresse des lieux Quyen Lignières utilise aujourd’hui ses compétences pour rendre le Gavrinis accueillant, chaleureux et convivial. Elle s’occupe personnellement de l’accueil et de la gestion de l’hôtel. ...

Vino Vecchio ou l’art d’être vigneron

A une soixantaine de kilomètres au Sud de Bastia, le Domaine Vecchio et son vignoble sont situés  sur les pentes de la montagne de Monte San Appiano. Sous l’appellation AOP Vin de Corse et IGP de l’ile de Beauté, cette région est renommée pour ses vins à forte potentialité aromatique. Quatre terroirs pour vingt huit hectares Les vingt huit hectares de vignes du Domaine Vecchio sont installés sur les coteaux du Monte San Appiano qui se divisent en quatre types de terroirs bien distincts : argiles légères sur graves, schistes, graves et argiles légères avec marne de cailloux. Ce vignoble livre une grande diversité de cépages, qui vont des typiques de la région comme le Niellucciu ou le Sciaccarellu, aux cépages dits nobles comme le Grenache, le Vermentino ou la Syrah. Situées à proximité de la mer, les vignes jouissent d’un microclimat favorisant des brumes matinales et des nuits fraîches qui confèrent aux raisins leurs fruités et leurs acidulés. « Ce microclimat spécial va me permettre de laisser la pourriture noble se développer » pour le liquoreux fait sur vermentino ajoute Florence. Toutes ces conditions réunies permettent ainsi aux vignes de se développer favorablement. Rien ne vaut les bonnes et vieilles méthodes « Nous sommes des vignerons artisans » tient à préciser Florence. En tant que tels, le couple s’est engagé à travailler leur vignoble selon les anciennes méthodes. Dans les faits, cela consiste à l’observation de la météo pour déterminer les traitements à appliquer, limiter les rendements (30 hectolitres/hectares) pour réduire l’usage d’intrants, travailler le sol par labourage et enherbement pour préserver la flore et enfin employer uniquement le cuivre et le soufre pour le traitement des pieds de vignes. Le plaisir avant le prestige Paul Claudel a dit qu’« en matière de vin, il faut savoir faire passer le plaisir avant le prestige ». Cette citation s’applique autant pour ceux qui boivent le vin que ceux qui le produisent. Et c’est exactement le cas au Domaine Vecchio où l’étape cruciale de la vinification est menée « artistiquement », selon le plaisir des maîtres des lieux. Les techniques varient en fonction de la couleur travaillée, mais toujours en équilibrant les éléments et en adéquation avec le terroir. Le domaine obtient ainsi une gamme de trois cuvées à savoir « Tradition », « Prestige » et « Fût de Chêne » déclinées en huit vins différents. La cuvée « Uva Antica » se démarque par sa composition à 100% de Minustellu, que seule une poignée de vignerons insulaires cultivent encore de nos jours. Ce vin est gourmand et fruité, donnant sur des saveurs de caramel, mûres et chocolat. Il est le compagnon idéal sur des viandes nobles, ou des desserts au chocolat. ...