Le pays arédien doit son nom à un évangélisateur chrétien du VIe siècle, Aredius. 

Villages et paysages à découvrir

Longeant la rivière du Couchou, la cité médiévale de Saint-Yrieix enchante flâneurs et curieux avec ses ruelles pittoresques dallées, bordées de beaux hôtels particuliers en pierres et pans de bois. Au cœur de cette cité réaménagée et embellie, se dresse la vaste collégiale bâtie par des chanoines ambitieux, qui avoisine la Tour du Plô, un donjon médiéval des Vicomtes de Limoges.

La ville qui accueille un Centre des Livres d’Artistes (lieu de conservation et de collection unique en France de livres, affiches, CD et DVD d’artistes) est aussi le berceau de la porcelaine de Limoges grâce au kaolin (argile blanche) découvert par Jean-Baptiste Darnet en 1768. Le site archéologique de Marcognac témoigne encore de cette formidable aventure industrielle. Exploité pendant 200 ans, le lieu évoque l’extraction du kaolin des carrières et la vie ouvrière. Les logements, les séchoirs, la forge, l'écurie… en sont encore les témoins.

La Maison du Patrimoine propose un espace découverte : les clefs du Parc naturel régional Périgord-Limousin sur les thèmes du kaolin et de la porcelaine de Saint-Yrieix que l’on peut toujours acheter en ville et aux alentours.

Non loin de là, la charmante cité de Ségur-le-Château est dominée par les imposants vestiges de son château. Lové dans les méandres de l’Auvézère, ce site corrézien est classé parmi « Les Plus Beaux Villages de France » et a récemment rejoint le « Pays d’Art et d’Histoire Vézère Ardoise ». 

A quelques encablures de là, s’élève le château de la Brégère magnifiquement restauré ou bien encore le château de Bonneval (XII au XVIIIe siècle) avec ses galeries, salons, chambres Henri IV,  qui offre un véritable  écrin pour une collection d’exception : œuvres d’art, meubles et tapisseries de grands ateliers.

Incontournable sur la « Route Richard Cœur de Lion », le village médiéval du Chalard est des plus pittoresques. Ses ruelles sont jalonnées de vieilles maisons restaurées avec passion. L’église romane construite au XIe siècle et fortifiée au cours de la guerre de 100 ans est remarquable ainsi que son surprenant cimetière des moines. Au cœur du village, la maison de l’or évoque 2 500 ans de ruée vers l’or de l’époque gauloise aux mines contemporaines : vidéo, objets, maquettes et photos évoquent autant la géologie que la prospection et l’exploitation minière.

Ici, aux portes du Parc naturel régional du Périgord Limousin, les amateurs de loisirs, nature et détente sont comblés : randonnées, circuits géocaching, complexe Villa Sport  (fitness, espaces aqua-récréatif et bien-être),  pêche, équitation... sont autant de propositions pour apprécier toute la douceur de vivre locale.

Pour des moments d’émotion et de partage

Côté gastronomie,  les papilles ne restent jamais sur leur faim : les madeleines y sont savoureuses, le cochon cul-noir et le veau de Saint-Yrieix se dégustent à toutes les sauces et la pomme golden AOP se croque à toute heure.

Le pays de Saint-Yrieix est aussi une belle invitation à d’agréables moments de partage, boutiques « éphémères rues des arts », marchés festifs,  concerts, salon international de l’aquarelle, festival musical de musiques classiques, expositions, rallye automobile, salons des métiers d’art et de la madeleine, marchés de Noël, …

De l’automne au printemps, le Centre Culturel JP Fabrègue de Saint-Yrieix propose de nombreux spectacles vivants (théâtre, musique, danse, contes, marionnettes, cirque…), expositions et ateliers de créations.

A chaque vacance, l’Office de Tourisme propose des RENDEZ-VOUS DÉCOUVERTE pour partager de bons moments et des expériences en famille ou entre amis !

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.