Le musée de la faïence de Moustiers Sainte-Marie a été créé à l’initiative de Marcel Provence, à une époque où plus aucun atelier ne subsistait dans le village. S’entourant de maitres céramistes, il prend la décision de rallumer les fours. Aujourd’hui, on dénombre 11 ateliers produisant des objets en faïence dans la plus pure tradition.

Un peu d’histoire

Au Moyen-Âge, seuls des objets en terre vernissée étaient fabriqués. Avec l’arrivée au XVIIe siècle de Pierre Clérissy, descendant d’une famille de potiers de terre, la faïence va prendre son essor. Au début, émaillée blanc, elle va rapidement prendre des couleurs. La fin du XVIIe siècle sera marquée par le bleu et blanc. Viennent ensuite des décorations plus somptueuses, comme des guirlandes, des scènes mythologiques, des fleurs ou des animaux.

La faïence de Moustiers avait alors acquis une belle notoriété dans toutes les cours d’Europe avant que sa fabrication ne s’arrête vers 1870.

Aujourd’hui, les faïenciers continuent de perpétuer le savoir-faire et la tradition, avec des motifs parfois plus contemporains.

Office de tourisme de Moustiers Sainte-Marie : la vidéo

Visite du musée

Au cours de votre visite du musée de la Faïence, vous pourrez comprendre les différentes étapes de la fabrication de la faïence grâce à de nombreux panneaux explicatifs. Vous découvrirez son évolution au fil du temps jusqu’à aujourd’hui. Vous pourrez y admirer, entre autres, des œuvres des maîtres Clérissy, Olérys et Ferrat.

Par la suite, vous pourrez flâner dans le village et pousser la porte des ateliers. Les maitres faïenciers seront heureux de vous accueillir et de vous faire partager leur savoir-faire et les secrets de leur art.

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.