Fanny Couronne et Marion Woirhaye, deux aventurières dans l’âme, ont créé cette plateforme collaborative en 2012. Le concept séduit tout de suite : permettre aux propriétaires de camping-car de louer leur véhicule aux voyageurs nomades. Et ils sont de plus en plus nombreux à vouloir assouvir leur soif de liberté le temps d’un voyage improvisé en amoureux, en famille ou entre amis. Aujourd’hui, la communauté Wikicampers fédère plus de 50 000 membres passionnés répartis partout en Europe et une vingtaine de collaborateurs multilingues. Cette jeune start-up basque vit une véritable success-story.

Comment ça fonctionne ?

Le propriétaire publie gratuitement son annonce sur le site avec : les caractéristiques de son véhicule, des photos, le calendrier des disponibilités et le tarif de location journalière qu'il aura décidé lui-même. « De notre côté, nous le conseillons pour ses tarifs, grâce à un outil en ligne d'estimation personnalisée du potentiel locatif de son véhicule », spécifie Marina Landais, responsable marketing et communication. Le locataire, lui, n'aura qu'à filtrer les annonces en fonction de ses besoins : type de véhicule ( profilé, capucine, fourgon, van , combi ou autres), zone géographique, disponibilité, nombre de places, budget, etc... et envoyer directement la demande de réservation au propriétaire. Wikicampers n'intervient qu'au moment de la transaction pour garantir la sécurité de paiement et se charge du reste. « Notre équipe gère le dépôt de garantie du locataire, le contrat de location et l'assurance tous risques pendant la location. D'ailleurs, un état des lieux du véhicule est exigé avant le départ et au retour des locataires pour sécuriser la location et évaluer les éventuels dommages », explique-t-elle. Au coeur de cet échange se positionne un service clientèle hyper-réactif et à l'écoute, toujours là pour assister et conseiller chaque utilisateur.

Wikicampers : la vidéo

Intensifier l'expérience en camping-car

Pour la saison 2018, Wikicampers vise grand. La plateforme s'ouvre à l'échelle internationale en ciblant les touristes internationaux qui viennent séjourner en France. Elle a pour cela traduit son site en anglais, espagnol et allemand et dédie désormais une équipe experte et trilingue pour prendre en charge leur demande. Une nouvelle aventure que la start-up partage avec son partenaire Allianz dans le but de renforcer sa politique d'assurance. L'édition de Roadbooks numériques, en partenariat avec Orcada Voyages, est également l'une des nouveautés mise en avant. « Le roadbook fournit des parcours détaillés, les étapes avec coordonnées  GPS, apporte une description des endroits à visiter, des points d'intérêts et informations pratiques pour le stationnement », explique l'équipe. À l'heure actuelle, ces carnets de route sont disponibles pour les destinations comme Andalousie, Autriche et Écosse mais d'autres pays de l'Europe viendront s'y ajouter bientôt. En outre, l'équipe envisage avec beaucoup d'enthousiasme d'étendre ses services aux profesionnels de la location afin de « toujours offrir les meilleurs services possibles aux particuliers, tant au niveau du choix qu'au niveau du prix. »

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.