Unique en son genre, cette ville du nord attire chaque année de nombreux vacanciers en quête de nouvelles expériences à vivre. Et cela tombe à pic puisque, étant une destination plurielle, Dunkerque a de quoi satisfaire toutes les envies. En famille, entre amis ou en amoureux, Dunkerque promet des moments inoubliables.

De vrais atouts

Cette ville qui compte près de 94 000 habitants jouit d’une situation privilégiée puisqu’elle se trouve à moins de 300 km de 5 capitales européennes que sont Paris, Bruxelles, Luxembourg, Londres et Amsterdam.

En outre, Dunkerque offre de nombreux attraits. À l’est, les stations balnéaires et leurs paysages dunaires promettent farniente et balades iodées. À l’Ouest, la visite du port de Dunkerque, qui s’étend jusqu’à la ville fortifiée de Gravelines, est incontournable. 

Office de tourisme et des Congrès de Dunkerque : la vidéo

Dunkerque et ses trésors maritimes

La ville est doté d’un patrimoine maritime exceptionnel. À commencer par le port de Dunkerque, 3e port de France. À bord du Texel, une vedette à deux étages, les visiteurs admirent de près les gigantesques installations du port, ses quais, ses écluses et surtout la célèbre digue de Break. Après la balade, la découverte s’enchaine sur le musée portuaire ! Sur 1 600 m2 d’exposition, les visiteurs plongent dans 4 siècles d’Histoire qui les ramènent à la genèse du port et les étapes de son développement. À travers différents supports (vidéos, tableaux…) se dévoilent l’histoire du port ainsi que les activités marines et portuaires qui animent la vie locale.

À l’extérieur du musée, les vacanciers peuvent admirer, le long des quais, une belle collection de bateaux, dont fait partie le Duchesse Anne, le seul trois-mâts visitable en France.

Non loin de Dunkerque, à Gravelines, les visiteurs ont de nouveau rendez-vous avec l’Histoire, en se rendant sur le chantier de construction du Jean Bart. Là prend forme un projet visant à construire à l’identique un navire du XVIIe siècle. Le nom du bateau fait référence au héros local Jean Bart, un corsaire du roi Louis XIV qui sauva la France de la famine.

Une cité balnéaire

Dunkerque est surtout connue pour ses magnifiques plages et sa célèbre station balnéaire de Malo-les-Bains. En cours de labellisation « Grand Site de France », celle-ci offre 7 km de sable blanc aux vacanciers, qui pourront s’adonner à des activités telles que le kite-surf, la planche à voile ou le char à voile.

Pour les gourmets, la digue de Malo-les-Bains abrite plusieurs restaurants qui servent les fameuses moules-frites, poissons, moules-marinières et autres « potje vleesch » (plat typique de viande en gelée). Cabines de plages colorées, bars, glaciers et une place aménagée pour les évènements en bord de mer les y attendent également.

De plus, tout l’été, les visiteurs profitent de l’offre exceptionnelle de loisirs du « carré plage ». Si l’envie leur prend, les vacanciers ont la possibilité de poursuivre leur promenade balnéaire jusqu’aux stations des « dunes de Flandre ».

Un site de mémoire

Du 21 juin au 4 juin 1940, Dunkerque fut le théâtre d’un tournant de l’Histoire. En pleine Seconde Guerre mondiale, l’opération Dynamo, a vu l’évacuation de l’armée britannique avec l’appui de l’armée française. Le film Dunkerque, de Christopher Nolan, a depuis largement contribué à augmenter la notoriété de cet évènement mais aussi celle de la ville.

L’office de tourisme propose d’ailleurs des « Dynamo Tour », qui emmènent les curieux sur les traces de l’Histoire et du tournage. Actuellement, plusieurs sites permettent de retracer cette bataille historique. Parmi eux, le musée de Dunkerque 1940 évoque cette opération de rembarquement à travers une belle exposition de photographies et de cartes d’opérations militaires. Parallèlement, le Mémorial du souvenir, qui s’étend sur 700 m2, dévoile une autre collection composée d’uniformes, d’armes et de maquettes.

Des sites de mémoire liés à la Seconde Guerre mondiale tels que le Fort des dunes ou les Chemins de mémoire sont aussi incontournables. Le premier présente un grand nombre d’expositions évoquant à la fois sa construction et les principaux évènements qui l’ont marqué. Dans l’ancienne infirmerie, les visiteurs ont droit à une maquette animée de l’opération Dynamo.

Un pôle d’art contemporain

L’art a toute sa place à Dunkerque. Pour s’en rendre compte, les visiteurs sont invités à rejoindre deux établissements d’exception qui continuent aujourd’hui de faire la renommée de la ville.

D’abord, le FRAC (Fonds régional d’art contemporain), situé sur le port de Dunkerque, qui compte plus de 1 600 œuvres d’art et de design. On y trouve un vaste ensemble de mouvements artistiques datant de 1960 à nos jours : l’arte povera, l’art minimal, l’art conceptuel, le nouveau réalisme, le pop art, fluxus et les mythologies individuelles.

Non loin de là, le LAAC (Lieu d’art et action contemporaine) surprend avec son architecture en céramique blanche. Celui-ci abrite une collection de plus de 1 500 œuvres datant de 1940 à 1980. Espace incontournable du musée, le cabinet d’arts graphiques suggère de construire soi-même sa visite à l’aide de tiroirs et de meubles à coulisses.