Tout a commencé avec un projet humanitaire au Cambodge. Paul Ziadé et son associé Eric Mangin travaillaient ensemble sur un projet d’électrification et d’adduction d’eau afin de permettre à un village de 3000 habitants d’être énergiquement indépendant. Confrontés à des problèmes de financement, les deux associés ont décidé de miser sur un secteur qui connait un essor exponentiel au Cambodge. Leur choix fut payant. « Cela a été un gros succès et on a réussi à financer le projet grâce au tourisme » souligne Paul Ziadé, le fondateur. Quelques années plus tard, plus précisément en novembre 2014, U2GUIDE est lancé.

Une expérience plus authentique

Présent dans une centaine de pays, U2GUIDE propose aux touristes d’enrichir leur séjour en incluant une expérience immersive, authentique et connectée avec la réalité locale. Mais la plateforme n’est pas uniquement dédiée à la réservation de voyage inédit puisqu’elle constitue aussi un excellent moyen d’assurer des changements sociaux durables pour chaque destination visitée. « Grâce à ce site de voyage collaboratif et solidaire, vous pouvez partir en vacances, passer un moment merveilleux tout en sachant que vous participez au financement d’une ONG » développe le fondateur. En effet, après avoir fait connaissance et discuté directement avec son guide local via la plateforme, le voyageur réserve son expérience en ligne et 1% de la somme payée sera versée à l'ONG de son choix. 

Par ailleurs, le guide peut lui aussi décider de partager un pourcentage de ses revenus générés sur la plateforme avec une ONG. Enfin, U2GUIDE reverse 50% de ses bénéfices à ses partenaires ONG. Ainsi, chaque voyage est enrichi par l'expérience locale réservée et par l'impact social et environnemental qui sera généré par les ONG financées.

La plateforme accueille à la fois des guides professionnels mais également des autochtones. Un choix qui s’explique notamment par un souci de complémentarité. « Un guide professionnel va vous proposer plus de visites de musées alors qu’un simple habitant peut vous faire découvrir la nourriture locale ou peut-être les restaurants sympa à connaître » explique Paul Ziadé.

Vous aimez cet article ?

Inscrivez-vous à la Newsletter
et recevez les bons plans de la semaine
(invitation voyage, théâtre, dîner,...)

inscription gratuite
Merci pour votre inscription.